Ohabolana : ampombo

Ohabolana59 Afon' ampombo . [Veyrières 1913 #6395]
Dikanteny frantsay Un mauvais procédé est comme le feu de son qui sent mauvais. [Veyrières 1913 #6395]
Fanazavana frantsay Il ne s' oublie pas. [Veyrières 1913 #6395]

Ohabolana372 Ampombo malemy sy kisoa : faty no isarahana . [Veyrières 1913 #5248, Cousins 1871 #153]
Ampombo malemy sy kisoa , ka faty no isarahana . [Houlder 1895 #261, Rinara 1974 #191]
Dikanteny frantsay Cochon et son fin : cela ne se sépare qu' à la mort. [Veyrières 1913 #5248]
Le son et les porcs: la mort seule les sépare. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des choses auxquelles on tient beaucoup. [Veyrières 1913 #5248]

Ohabolana418 Andevolahy mampirafy : intelo mihosina ampombo . [Cousins 1871 #182]
Andevolahy mampirafy , ka intelo mihosin' ampombo . [Houlder 1895 #1540, Veyrières 1913 #513]
Ankizilahy mampirafy ka intelo mihosina ampombo . [Rinara 1974 #275]
Dikanteny frantsay Esclave qui prend deux femmes : il est trois fois couvert de son. [Veyrières 1913 #513]
Un esclave ayant deux femmes: il doit se couvrir trois fois de son. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il est obligé de piler le riz pour son maître ou pour lui, et pour ses deux femmes : il ne faut pas se charger de trop d' affaires. [Veyrières 1913 #513]
Il faut qu' il pile et nettoie le riz une fois pour lui, une fois pour sa première femme et une fois pour sa seconde femme. [Houlder 1895]

Ohabolana2886 Ketsa mitototra ampombo , ka tsy fantatra ho vaky vazana . [Veyrières 1913 #4919, Cousins 1871 #1258]
Ketsa mitototra ampombo , ka tsy fantatra izay vaky vazana . [Rinara 1974 #1631]
Dikanteny frantsay Semence de riz recouverte de son : on ne peut pas reconnaître si l' enveloppe du grain semé éclate. [Veyrières 1913 #4919]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui cachent leur jeu. [Veyrières 1913 #4919]

Ohabolana3966 Maty mangina toa afon' ampombo . [Rinara 1974 #2206]
Maty mangina toy ny otrik' afo . [Cousins 1871 #1665, Houlder 1895]
Maty mangina toy ny otrik' afon' ampombo . [Veyrières 1913 #6453]
Dikanteny frantsay Mourir seul et en secret comme le feu de son, conservé sous la cendre. [Veyrières 1913 #6453]
Mourir silencieusement comme du feu sous la cendre. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Affaire dont on ne parle pas. [Veyrières 1913 #6453]
Se disait en parlant des disputes ou procès qui finissent tranquillement, comme un feu qui s' éteint; des procès de pauvres gens qui n' avaient pas le moyen d' acheter les juges et qui étaient ainsi "maty" ou vaincus et devaient se taire, tandis que leurs adversaires célébraient bruyamment leur victoire. [Houlder 1895]

Ohabolana4301 Mirediredy ho lambolahy , fa rehefa mahita ny ampombo malemy, miketraka ho reni-kisoa . [Houlder 1895 #806]
Tsy misy henjana hoatry ny lambo : fa raha mahita ny ampombo , miketraka ho kisoa . [Veyrières 1913 #4636]
Tsy misy henjana ohatra ny lambo , fa raha mahita ny ampombo miketraka ho kisoa . [Cousins 1871, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Il n' y a pas d' animal aussi vigoureux que le sanglier ; mais quand il voit du son, il s' amollit comme un porc. [Veyrières 1913 #4636]
Se vanter d' être un sanglier, puis, en voyant le son pâteux, descendre au rang de truie (en le mangeant, comme un porc domestique). [Houlder 1895 #806]
Fanazavana frantsay Les passions et l' intérêt amollissent. [Veyrières 1913 #4636]

Ohabolana4654 Mpijiri- bary lavo amin' ampombo , ka potraka amin' ny hoditry ny fanao. [Veyrières 1913 #2121]
Dikanteny frantsay Marchand de riz qui est tombé dans le son : il est tombé dans l' écorce de ce qui fait son commerce ordinaire. [Veyrières 1913 #2121]
Fanazavana frantsay On est puni par où on a péché. [Veyrières 1913 #2704]

Ohabolana5911 Otrik' afon' ampombo , ka mangidy mandra-maraina . [Veyrières 1913 #32]
Dikanteny frantsay Feu de son, conservé sous la cendre : jusqu' au matin, il exhale une fumée âcre. [Veyrières 1913 #32]
Fanazavana frantsay Se disait d' une affaire terminée, puis remise en discussion. [Veyrières 1913 #32]

Ohabolana8338 Vomanga miotrika ampombo : na mba tsara ihany fa fotsy ratsy . [Veyrières 1913 #2267]
Vomanga miotrika ampombo : na mba vaventy ihany aza, dia sady matsatso no fotsy ratsy kosa. [Veyrières 1913 #2267]
Vomanga miotrika ampombo : tsara ihany fa fotsy ratsy . [Rinara 1974 #324, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Patates cuites au feu de son : elles ont beau être grosses, elles sont fades et d' un blanc sale. [Veyrières 1913 #2267]
Fanazavana frantsay Se disait parfois de certains riches et des richesses mal acquises. [Veyrières 1913 #2267]

Fizahan-teny