Ohabolana : andraina

Ohabolana2703 Izay nataonao an-drainao , dia mba hataon-janakao anao koa. [Veyrières 1913 #973]
Dikanteny frantsay Vos enfants vous traiteront comme vous aurez vous-même traité votre père. [Veyrières 1913 #973]

Ohabolana4421 Mitomany an-dreniny , te-hinono ; mitomany an-drainy , te-hobabena . [Houlder 1895 #1893, Veyrières 1913 #980, Rinara 1974 #2462, Cousins 1871 #1874]
Dikanteny frantsay Enfant qui pleure après sa mère veut téter ; enfant qui pleure après son père veut être porté sur le dos. [Veyrières 1913 #980]
Quand un enfant demande sa mère (en pleurant), c' est qu' il veut téter; et quand il demande son père, c' est qu' il veut être porté sur son dos. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay On s'adresse aux uns ou aux autres, suivant le besoin qu' on a de leurs services. [Veyrières 1913 #980]

Ohabolana5374 Ny mihobankobana no lamokany , fa ny manahaka an-drainy no zanany. [Veyrières 1913 #988, Cousins 1871 #2349]
Ny mihobankobana no lamokany , ka ny manahaka an-drainy avy no tsy ho zanany. [Rinara 1974 #3148]
Dikanteny frantsay Ce qui s' agite dans sa coque, c' est l' oeuf gâté et non éclos ; mais c' est l' enfant qui est l' image de son père. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Les vrais enfants, ce sont ceux qui continuent leurs parents. [Veyrières 1913 #988]

Ohabolana6472 Salasala : mitana mamono vady ; manao mafy , menatra an-drainy ; manao malemy , toa tsy hahatana azy ; ka tsy hita izay hanja-varana . [Veyrières 1913 #1329, Rinara 1974 #3815, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Le voilà hésitant : il saisit sa femme pour la battre : s' il frappe fort, il a honte de son père ; s' il frappe doucement, cela ne retiendra pas la femme ; il ne voit pas comment faire. [Veyrières 1913 #1329]

Ohabolana7437 Tsy antenaina tsy andraina, toy ny tantely am-body vintanina. [Houlder 1895]
Tsy antenain-tsy andraina , ohatra ny tantely am-body vintanina. [Rinara 1974]
Tsy antenain-tsy andraina, toy ny tantely am-body vintanina. [Houlder 1895 #952, Cousins 1871 #3337]
Dikanteny frantsay Ni espéré ni attendu, comme du miel qu' on trouve au pied d' un "vintanina" (arbre). [Houlder 1895]
Ni espéré ni attendu, comme d' un miel trouvé au pied d' un arbre. [Houlder 1895]
Qui n' est ni espéré ni regardé, comme le miel qui se trouve dans le tronc du gros arbre vintanina. [Veyrières 1913 #5830]
Fanazavana frantsay Se disait des choses auxquelles il fallait renoncer. On ne peut pas couper le tronc d' arbre pour arriver au trou où le miel se trouve. [Veyrières 1913 #5830]

Ohabolana7833 Tsy ny farihy lelik' antsanga , fa ny farihy maty mamba : ny zanany no mpandimby an-drainy . [Rinara 1974 #4768]
Tsy ny farihy lelik’ antsanga, fa ny farihy maty mamba : ny zanany no mpandimby ny rainy. [Cousins 1871 #3563]

Fizahan-teny