Ohabolana : angaroha

Ohabolana3721 Mandositra ny anjombona ka sendra ny angaroha . [Veyrières 1913 #2617]
Dikanteny frantsay Fuir la corne des chefs qui appelle à une corvée et tomber sur la trompe du souverain ou d' un autre chef qui appelle à une autre corvée plus pénible. [Veyrières 1913 #2617]
Fanazavana frantsay Ce proverbe qui fait allusion aux deux espèces de conques marines servant de trompe, est analogue au français : tomber de Charybde en Scylla. [Veyrières 1913 #2617]

Ohabolana3764 Manehoeho hoatry ny angaroha babo : raha maneno , mahavaky toby , kanjo nony izahana , kely. [Veyrières 1913 #5702]
Manehoeho ohatra ny angaroa babo : maneno maneno mahavaky toby , kanjo nony zahana kely ihany. [Rinara 1974]
Manehoeho , ohatra ny angaroa babo : raha maneno, mahavaky toby ; kanjo nony izahana , kely. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Retentissant comme la conque marine prise en butin : quand elle sonne, son bruit disperse tout un camp ; mais quand on s' approche pour la voir, elle est bien petite. [Veyrières 1913 #5702]
Fanazavana frantsay De loin c' est quelque chose. Je près ce n'est rien. [Veyrières 1913 #5702]

Ohabolana4975 Ny anjombona lasan-davitra ny angaroha . [Veyrières 1913 #380]
Ny anjombona lasan-davitra noho ny angaroa . [Cousins 1871 #2169, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay L' "anjombona" s' entend de plus loin que l' "angaroa" . [Houlder 1895]
La petite coquille marine a le son plus perçant et porte plus loin que la grande. [Veyrières 1913 #380]
Fanazavana frantsay Ce sont les noms de deux conques marines qui s' employaient et s'emploient encore comme cors d' appel et en guise de cloches. [Houlder 1895 #1361]
Envoyés qui exagèrent les ordres reçus. [Veyrières 1913 #380]

Fizahan-teny