Ohabolana : Antananarivo

Ohabolana122 Akoholahy kelin' Antananarivo : mivoaka maraina , fa tsy mitsindroka . [Veyrières 1913 #2989, Cousins 1871 #61]
Dikanteny frantsay Petit coq de Tananarive : il sort de bonne heure mais ce n' est pas pour becqueter. [Veyrières 1913 #2989]
Fanazavana frantsay Se disait des jeunes débauchés de la ville qui sortaient de bonne heure, mais ce n' était pas pour travailler. [Veyrières 1913 #2989]

Ohabolana335 Ambohimanambola no matavy omby , ka Ambohimalaza no lafo kitay . [Veyrières 1913 #2168]
Ambohimanambola no matavy omby, ka Antanamalaza no lafo kitay. [Houlder 1895 #1496, Cousins 1871 #142]
Ambohimanambola no matavy omby ka Antananarivo no lafo kitay . [Rinara 1974, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Misy ifandraisany ny fiainan' ny tanàna na tany samihafa fa ny mitranga amin' ny anankiray misy akony amin' ny anankiray hafa, na koa hoe ny fahombiazan' ny sasany, fahasahiranana ho an' ny hafa. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay C' est au village à' Ambohimanambola que les boeufs sont gras et c' est à Ambohimalaza que le combustible est cher. [Veyrières 1913]
Comme il y a des bœufs gras à Ambohimanambola, les marchands de bois d' Antanamalaza feront de bonnes affaires. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Allusion à ce que les gens d' Ambohimanambola achetaient le combustible à Ambohimalaza pour faire cuire leur viande de boeuf et faire bonne chère. [Veyrières 1913]
Car il faudra du bois pour cuire la viande de ces bœufs. [Houlder 1895]

Ohabolana337 Ambohimanga sy Antananarivo : somotra tsy an-jaza , fa ahy. [Veyrières 1913 #185]
Dikanteny frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina disant en quelle estime il tenait les deux villes ; il se les réservait et ne les donnait pas à titre de menakely ou seigneuries. [Veyrières 1913 #185]
Fanazavana frantsay Ambohimanga et Tananarive : c' est de la barbe qui n' est pas pour les enfants, mais pour moi. [Veyrières 1913 #185]

Ohabolana547 Any Betsileo no voky tsaramaso, ka atý Antananarivo no mivozihi-kibo . [Cousins 1871 #265]

Ohabolana569 Antananarivo havana ivatsiana . [Veyrières 1913 #1051]
Dikanteny frantsay Quand on va visiter ses parents à Tananarive, il faut porter des provisions de voyage. [Veyrières 1913 #1051]
Fanazavana frantsay Contrairement à l' usage de large hospitalité chez les Malgaches, les gens de Tananarive avaient la réputation de ne pas être fort hospitaliers ; se disait des gens qui se montraient d'un accueil peu empressé. [Veyrières 1913 #1051]

Ohabolana570 Antananarivo no tsara trano ka Ivakiniadiana no sola vantony . [Rinara 1974 #326, Cousins 1871 #245, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Ny soa ho an' ny sasany indraindray mitarika fahavoazana ho an' ny hafa. [Rajemisa 1985]

Ohabolana2017 Fantsakan' Antananarivo , ka ny aloha ihany no aloha. [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Enti-milaza toe-javatra izay tokony hanarahana filaharana araka ny fahatongavana aloha, fa tsy hisy hifanongontsongona. [Rajemisa 1985]

Ohabolana2848 Kasy mivoaka tahaka ny mpanasa lamban' Antananarivo . [Rinara 1974 #1603]

Ohabolana3233 Madio midina, toy ny andevo manasa lamban' Antananarivo . [Houlder 1895 #1551]
Madio midina, toy ny andevon’ Antananarivo manasa lamba. [Cousins 1871 #1391]
Madio midina toy ny tsongavavin' Antananarivo handeha hanasa lamba . [Rinara 1974 #1826]
Dikanteny frantsay Être propre en descendant, comme les esclaves s' en allant laver les vêtements (de leurs maîtres) de Tananarive. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay En descendant de la ville vers la rivière, les esclaves se paraient des vêtements de leurs maîtres, et c' est pour cela qu' ils étaient propres. [Houlder 1895]

Ohabolana3508 Manan-jara samy monina ny zanak’ Antananarivo , fa lakolosy no mamoha, tafondro no mampandry . [Cousins 1871 #1511]

Ohabolana3804 Manisa ny be tsy ho an' ny tena ohatran' ny vadi-kelin' Antananarivo . [Rinara 1974]

Ohabolana4293 Mirehaka amy ny be tsy ananana, toy ny vadi-kelin’ Antananarivo . [Cousins 1871 #1812]
Mirehaka amin' ny be tsy ananana toy ny vadikelin' Antananarivo . [Houlder 1895 #1810, Veyrières 1913 #1427]
Dikanteny frantsay Ceux qui se vantent de beaucoup de choses qu' ils n' ont pas, sont comme les femmes des polygames de Tananarive. [Veyrières 1913 #1427]
Se vanter des richesses qu' on n' a pas, comme la seconde (litt. petite) femme (d' un polygame) de Tananarive. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ces concubines s'imaginaient à tort que ce qui était à leur mari était à elles ; ce proverbe se disait des gens fiers et vantards. [Veyrières 1913 #1427]
Cette femme s' imagine que tout ce qui est à son mari et quelle voit dans sa maison à Tananarive lui appartient aussi, ce qui est une grosse erreur. [Houlder 1895]

Ohabolana5390 Ny mpiady tsy misy mpampionina dia ho tonga any Antananarivo . [Veyrières 1913 #3361]
Ny mpiady tsy misy mpampionona dia ho tonga any Antananarivo . [Houlder 1895 #337]
Dikanteny frantsay Si ceux qui se querellent n' ont personne pour les remettre d' accord, ils finiront par aller à Tananarive. [Houlder 1895]
S' il n' y a personne pour mettre d' accord ceux qui se battent, ils finiront par monter à Tananarive. [Veyrières 1913 #3361]
Fanazavana frantsay C. à. d. que leur dispute prendra de telles propositions quelle ne finira qu' en tribunal. [Houlder 1895]
Il y aura procès. [Veyrières 1913 #3361]

Ohabolana6540 Sasa-lamban' Antananarivo : aleo ho rovitra toy izay tsy madio . [Houlder 1895]
Sasa lamban’ Antananarivo : aleo rovitra toy izay tsy hadio. [Rinara 1974 #250, Cousins 1871 #2879, Veyrières 1913]
Sasa lamban' Antananarivo : aleo rovitra toy izay tsy madio . [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Lavage de linge à Tananarive : on aime mieux le déchirer à force de le laver que d' y laisser une tache. [Veyrières 1913 #2459]
Le lavage des lamba à Tananarive: on préfère les user plutôt que de ne pas les rendre propres. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay A Tananarive on est fier et coquet. [Veyrières 1913 #2459]

Ohabolana6602 Sisi-hazon' Antanamalaza : mahitsy ihany fa tonontononana ; sisi-hazon' Antananarivo , sady soa no arahim-bankona . [Cousins 1871, Houlder 1895]
Sisin-kazon' Antanamalaza : mahitsy ihany fa tonontononina ; sisin-kazon' Antananarivo , sady soa no arahim-bankona . [Rinara 1974 #3899]
Dikanteny frantsay Les bois (poutres) faits à la hache par les gens d' Antanamalaza sont droits à la vérité, mais pleins de nœuds; ceux faits par les habitants de Tananarive, par contre, sont beaux et faciles à raboter. [Houlder 1895]

Ohabolana6921 Taon-tranon' Antananarivo , ka ny mahavita aloha no manenina . [Rinara 1974 #4113]
Trano ben' Antananarivo ka izay mahavita aloha manenina . [Rajemisa 1985]
Tranoben' Antananarivo , ka izay mahavita aloha no manenina. [Houlder 1895 #1515]
Tranon’ Antananarivo : izay mahavita aloha manenina. [Cousins 1871 #3270]
Tranon' Antananarivo : ka izay mahavita aloha no manenina . [Rinara 1974 #4385]
Fanazavana malagasy Enti-milaza fifaninanana antoky ny fandrosoana. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Les grandes maisons bâties à Tananarive, ce sont ceux qui en ont construit les premiers qui ont des regrets. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Comme Tananarive est une ville très progressive, à cause des Européens qui s' y trouvent, ceux qui se sont mis les premiers à construire regrettent de ne pas avoir attendu car alors, ayant vu les améliorations réalisées par d' autres, ils auraient aussi pu faire quelque chose de mieux. [Houlder 1895]

Ohabolana7329 Tovolahin' Antananarivo : miasa tsy mahavadi-bainga , nony mihinana atosika ihany. [Rinara 1974 #4230]

Ohabolana7330 Tovolahin' Antananarivo : raha miasa mitsingina, fa raha milalao maka toerana . [Rinara 1974 #274]

Ohabolana7366 Tranon' Antananarivo : malaza am-pahavitany , fa mbola hihoaran' ny hafa. [Rinara 1974 #4386]

Ohabolana7470 Tsy hanondro basy an' Ambohimanga sy Antananarivo . [Veyrières 1913 #463]
Dikanteny frantsay Je ne dirigerai pas mon fusil contre Ambohimanga et Tananarive. [Veyrières 1913 #463]
Fanazavana frantsay Paroles dites par le roi de l' Imamo à Andrianampoinimerina pour l' assurer de ses intentions pacifiques. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny