Fizahan-teny

Ohabolana : arahina

Ohabolana Anakandiam-bery hetona : ny mazava arahina. [Samson 1965 #A61]

Ohabolana Antemorona very : telegrafy arahiny. [Samson 1965 #A78]

Ohabolana Aza manao amboan-dRainingodona ka izay mitondra kitapo arahina daholo. [Rinara 1974 #487]
Aza manao amboan-dReningodona, ka izay mitondra kitapo arahina avokoa. [Houlder 1895]
Aza manao toy ny amboan-dReningadona: izay mitondra kitapo arahina daholo. [Veyrières 1913 #4467, Cousins 1871 #522]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme le chien de Reningadona qui suit tous ceux qui portent un sac. [Veyrières 1913]
Ne faites pas comme le chien de Reningodona qui court après tous ceux qui portent un panier (litt. besace ou sac). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il espère attraper quelque chose. [Houlder 1895]
Se disait des gens simples qu' on gagne facilement par un peu de nourriture. [Veyrières 1913]

Ohabolana Hazo tetezim-barika ka tsy azo arahin' avelo. [Rinara 1974 #1303]

Ohabolana Izaho mahita izay mamahoaka, fa izay mitondra sotro arahiko. [Cousins 1871 #1159]

Ohabolana Kakazo nanihim posa : ny dian-tanany arahin’ ny tongony. [Samson 1965]

Ohabolana Mahay arahina ralehilahy, mahay manaraka ravehivavy. [Veyrières 1913 #1288]
Dikanteny frantsay Quand le mari sait se faire suivre, la femme sait emboîter le pas. [Veyrières 1913 #1288]
Fanazavana frantsay Dans les ménages où règne l' entente, l' homme montre de la déférence pour la femme et la femme est soumise au mari. [Veyrières 1913 #1288]

Ohabolana Malahelo tsy arahin' olon-trosa, ka miantsena miadana ihany. [Rinara 1974 #1923]

Ohabolana Matory tsy arahi-nofy ka mifoha tsy arahin' eritreritra. [Rinara 1974 #2197]

Ohabolana Miolakolaka ny mpiventy hira, ka sarotra arahina. [Houlder 1895 #1325, Veyrières 1913 #5560]
Miolakolaka ny mpiventy ka sarotra arahina. [Rinara 1974 #2355]
Dikanteny frantsay Celui qui conduit le chant fait beaucoup de fioritures (litt. de détours) et alors on le suit difficilement. [Houlder 1895]
Le chef du chant fait beaucoup de fioritures, et il est difficile de le suivre. [Veyrières 1913 #5560]

Ohabolana Misarimorimo hoatry ny valala : raha nanatody, nokotrehin' ny tany ; nony foy, tsy nanan-dreny harahina. [Veyrières 1913 #1034]
Misarimorimo ohatra ny valala, nanatody nokotrehin' ny tany, nony foy tsy nanan-dreny harahina. [Rinara 1974]
Misarimorimo, ohatra ny valala : raha nanatody, nokotrehin’ ny tany; nony foy, tsy nanan-dreny harahina. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Tournoyer en bourdonnant comme les sauterelles : après la ponte, c' est la terre qui les a couvées ; une fois écloses, elles n' ont pas eu de mère pour les conduire. [Veyrières 1913 #1034]
Fanazavana frantsay Se disait des orphelins et des malheureux qui n'ont personne à qui recourir ; ou bien de ceux qui veulent se mettre à 'écart de leurs parents. [Veyrières 1913 #1034]

Ohabolana Resy andriana narahina. [Veyrières 1913 #822]
Resy andriana ombana. [Veyrières 1913 #822]
Dikanteny frantsay Celui qui a perdu son soutien est comme l' homme dont le souverain est vaincu. [Veyrières 1913 #822]

Ohabolana Tanin' andriana tian-konenana, ary satan' andriana tsy harahina. [Veyrières 1913 #258]
Tanin' andriana tian-konenana, ary satan' andriana tsy tian-karahina. [Veyrières 1913 #258]
Tanin' andriana tian-konenana, ka satan' andriana tsy harahina. [Houlder 1895 #1411]
Tanin' Andriana tian-konenana, ka satan' Andriana tsy tian-ko arahina. [Rinara 1974 #4047]
Tanin’ Andriana tian konenana; satan’ Andriana tsy harahina. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay On aime la terre d' un souverain pour y résider, mais on n' aime pas à se soumettre à ses lois. [Veyrières 1913 #258]
Vouloir demeurer sur les terres du souverain, mais ne pas vouloir suivre ses lois. [Houlder 1895 #1411]
Fanazavana frantsay Il en coûte de se soumettre à toutes les volontés du souverain ; on voudrait avoir les avantages sans les inconvénients. [Veyrières 1913]

Ohabolana Toy ny dian' omby, ka ny alehan' ny tanany ihany no arahin' ny tongony. [Houlder 1895 #916, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay C' est comme la marche du boeuf : là où passent les pieds de devant, les pieds de derrière passent aussi. [Veyrières 1913]
Pareil à la marche du bœuf: où les pieds de devant passent, les pieds de derrière passent aussi. [Houlder 1895]

Ohabolana Trandraka mileviña an-tany mena: izay volon-tany ka arahina. [Houlder 1895]
Trandra-milevina an-tanimena : volon-tany arahina. [Samson 1965 #T122]
Fanazavana malagasy Trandraka milevina an-tany mena: izay volon-tany no arahina. [Houlder 1895]

Ohabolana Volon-tany arahin' ovy, tanety ambo arahin--javona. [Samson 1965 #V85]

Fizahan-teny