Ohabolana : ataovy

Ohabolana567 Anoano be izany, ataovy izay ataonao ! [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Fantômes et chimères dont on te fait peur, tout cela ! fais ton oeuvre, va de l' avant ! [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui ont de vaines frayeurs et s' excusent d' agir. [Veyrières 1913 #5686]

Ohabolana712 Ataovy am-bato tsy hahavery : katsaho ka tadiavo . [Houlder 1895 #773]
Ataovy am-bato tsy very : katsaho ka tadiavo . [Veyrières 1913 #3237, Cousins 1871 #303]
Dikanteny frantsay (Pour obtenir ce que vous désirez) faites comme pour une chose cachée auprès d' un rocher et qui n' est pas perdue: cherchez. [Houlder 1895]
Traitez cette affaire comme le caillou consacré, donné après l' exorcisme pour préserver contre le mauvais destin : s' il s' égare, il faut le chercher et fouiller partout. [Veyrières 1913 #3237]
Fanazavana frantsay Traitez cette affaire avec soin. [Veyrières 1913 #3237]

Ohabolana713 Ataovy anatra imaso hifanatrehana , fa raha takona tonga fosa . [Rajemisa 1985]
Ataovy anatra imaso ifanatrehana : fa raha takona tonga fosa . [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Si vous avez des remontrances à faire à quelqu' un, faites-les à la personne que cela concerne; car si vous en parlez à d' autres, vous tomberez dans la médisance. [Houlder 1895]

Ohabolana714 Ataovy anoano ao na hisy na tsy hisy. [Veyrières 1913 #3656]
Dikanteny frantsay Cherche bien pour voir s' il y a ombre de personne ou de chose en cet endroit, et si tu trouves, apporte. [Veyrières 1913 #3656]
Fanazavana frantsay Ce proverbe vient d' un conte malgache où une personne oubliée par Dieu dans la répartition des noms, fut changée par lui en un insecte puant ; ces paroles servaient de stimulant. [Veyrières 1913 #3656]

Ohabolana715 Ataovy betsaka ny sakaizanao , fa ataovy vitsy ny itokiana . [Veyrières 1913 #5067]
Ataovy maro ny sakaiza , fa ataovy vitsy ny mahatoky . [Veyrières 1913 #5067]
Ataovy maro ny sakaiza , fa iray ihany no itokisana . [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Ohabolana mampahatsiaro fa na maro aza ny namana, vitsy no tena azo itokisana. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Ayez beaucoup d' amis, mais confiez-vous à un petit nombre. [Veyrières 1913 #5067]

Ohabolana716 Ataovy fanjakan' ny malahelo , ka mangin- tsy afoy . [Veyrières 1913 #3169]
Dikanteny frantsay Faites-en un fief des malheureux qu' on garde sans bruit. [Veyrières 1913 #3169]
Fanazavana frantsay Ces paroles furent dites par le roi Andrianampoinimerina aux descendants d' Andriantompokoindrinda pour leur dire de ne pas abandonner leurs fiefs ; elles sont devenues proverbiales pour signifier les biens héréditaires qu' on n'abandonne pas : il vaut mieux garder son bien sans éclat que de le perdre avec éclat. [Veyrières 1913 #3169]

Ohabolana717 Ataovy fihavanam-bava sy tanana: koa raha marary ny tanana, dia mitsoka ny vava , ary marary ny vava dia misafo ny tanana. [Houlder 1895]
Ataovy fihavanam-bava sy tanana : raha marary ny tanana, dia mitsoka ny vava ; ary raha marary ny vava , dia misafo ny tanana. [Cousins 1871 #304, Veyrières 1913]
Fihavanam-bava sy tanana : raha marary ny tanana, mitsoka ny vava ; ary raha marary ny vava , misafo ny tanana. [Nicol 1935]
Dikanteny frantsay Imitez l' union de la bouche et de la main : si la main est malade, la bouche souffle dessus, et si la bouche est malade, la main la caresse. [Veyrières 1913 #5165]
Que vos rapports d'amitié soient comme les rapports de la bouche et de la main: quand la main a mal, la bouche souffle dessus; et quand la bouche a mal, c' est la main qui la frotte. [Houlder 1895]
S’aimer comme la bouche et la main : si la main souffre, la bouche souffle dessus ; et si la bouche a mal, c’est la main qui la panse. [Nicol 1935 #6]
Fanazavana frantsay Se disait de l'accord et du secours mutuel. [Veyrières 1913 #5165]

Ohabolana719 Ataovy fitia landihazo : ka ny madilana tentenana , ary ny maito tohizana . [Houlder 1895 #195]
Ataovy fitia landihazo : ny madilana tentenana , ny maito tohizana . [Veyrières 1913 #5065, Cousins 1871 #306]
Fitia landihazo : ny madilana tentenana , ny maito tohizana . [Nicol 1935 #7]
Dikanteny frantsay Comme le coton : les endroits jninces se doublent, les fds coupés se rattachent. [Nicol 1935 #7]
Dans vos affections faites comme pour le coton : les fils trop minces, on les renforce ; les fils rompus, on les unit. [Veyrières 1913 #5065]
Traitez vos amis comme on traite un fil de coton: s' il est trop mince, on y ajoute, et s' il se casse, on rattache les deux bouts. [Houlder 1895 #195]

Ohabolana720 Ataovy fitian-dranon' erika: madini-pihavy fa mahatondra-drano . [Houlder 1895 #200]
Aza manao fitian-dranon' erika : fa aoka hasesiky ny fitia tanteraka , ka tsy mahalala ranonorana ho lany . [Rinara 1974 #499]
Aza manao fitian-dranon’ erika : madini-pihavy , fa mahatondra-drano ; fa aoka hasesiky ny fitia tanteraka , ka tsy mahalala ranonorana ho lany. [Cousins 1871 #444]
Dikanteny frantsay Que votre amitié soit comme la bruine: elle tombe fine, mais elle peut faire déborder les rivières. [Houlder 1895]

Ohabolana722 Ataovy fitia voampoa : mbola lavitra ihany dia ampoizina . [Houlder 1895, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Aimer comme on aime les fruits du Voampoa : on est encore loin et déjà on se réjouit de les manger. [Veyrières 1913]
Aimez comme on aime les fruits du "voampò" (autre plante de la famille des solanées): alors qu' on en est encore loin, on se réjouit de les manger (litt. on les attend). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Assonance : voampoa et ampoizina. [Veyrières 1913]
Ce proverbe repose sur un jeu de mots. [Houlder 1895]

Ohabolana725 Atao vikin’ alina : aleo miohatra toy izay ho latsaka . [Cousins 1871, Nicol 1935]
Ataovy vikin' alina , ka aleo miohatra toy izay ho latsaka . [Houlder 1895]
Vikin' alina ka aleo miohatra toy izay latsaka . [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Faire comme celui qui saute de nuit un jossé : mieux vaut un saut trop long que trop court. [Nicol 1935 #214]
Faites comme lorsqu' on saute (un fossé) de nuit; il vaut mieux sauter trop loin que pas assez et tomber (dans le fossé). [Houlder 1895]

Ohabolana726 Ataovy lava ny tendanao , ravano , hahenina anay mianakavy . [Veyrières 1913 #4465, Cousins 1871 #308]
Dikanteny frantsay Héron, fais que ton cou soit assez long pour que toute notre famille en ait un morceau. [Veyrières 1913 #4465]
Fanazavana frantsay Se disait dans les partages et les distributions : qu' il y en ait pour tout le monde. [Veyrières 1913 #4465]

Ohabolana727 Ataovy mifikitra amim-bahy lena , fa tsy amim-bahy maina . [Veyrières 1913 #828]
Tsy mifikitra amim-bahy maina , fa mifikitra amim-bahy lena . [Veyrières 1913 #828, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Miantehitra na miankina amin' ny olona azo antoka. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Il ne faut pas s' appuyer sur une liane sèche, mais sur une liane verte. [Veyrières 1913 #828]
Fanazavana frantsay Il faut chercher des appuis solides. [Veyrières 1913 #828]

Ohabolana728 Ataovy mitombo hoatry ny tohatr' omby fahavaratra , fa aza atao mihena hoatry ny trafon' omby ririnina . [Veyrières 1913 #2171]
Ataovy mitombo ohatra ny tohatr’ omby fahavaratra, fa aza atao mihena ohatra ny trafon’ omby ririnina . [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Faites prospérer vos biens comme les mamelles des vaches qui se gonflent en été ; ne les laissez pas décroître comme la bosse du boeuf qui se ratatine en hiver. [Veyrières 1913]

Ohabolana731 Ataovy tery omby ririnina ka atao izay tsy hahabotry ny zanany ary tsy hankahia ny reniny. [Rajemisa 1985]
Tery omby ririnina : atao izay tsy hankahia ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Veyrières 1913 #398]
Tery omby ririnina ka atao izay tsy hahakely ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rajemisa 1985]
Tery omby ririnina ka atao izay tsy hankahia ny reniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rajemisa 1985]
Toy ny tery omby ririnina : atao tsy mankahia ny reniny, tsy mahabotry ny zanany. [Houlder 1895 #1273, Veyrières 1913 #6194, Cousins 1871]
Toy ny tery omby ririnina : ataovy izay tsy hankahia an-dreniny ary tsy hahabotry ny zanany. [Rinara 1974 #4337]
Fanazavana malagasy Enti-milaza fitsimbinana antokon' olona roa, izay samy mitady tombontsoaho azy avy, toy ny mpivarotra sy ny mpividy izany, ohatra, ka amin' ny fiadiam-barotra indrindra no ampiasaina io ohabolana io. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza fltsimbinana olona na zavatra roa tonta, ny andaniny sy ny ankilany. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay C' est comme lorsqu' on trait une vache en hiver : on le fait de manière à ce que la vache ne s' amaigrisse pas, et que le veau ne soit pas rabougri. [Veyrières 1913 #6194]
Manière de traire les vaches en hiver : il ne faut pas rendre la vache trop maigre ni rendre le veau trop chétif. [Veyrières 1913 #398]
Pareil à une vache que l' on trait en hiver: il faut lui laisser un peu de lait afin de ne pas la faire maigrir trop, et pourtant il faut aussi que le veau ait sa part afin de ne pas rester chétif. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il y a peu de lait en hiver. Se disait de la prudence et du savoir faire à tout concilier, ainsi il ne faut pas trop pressurer le peuple par les impôts et la corvée. [Veyrières 1913 #6194]
Il ne faut pas trop pressurer les gens par l' impôt, la corvée, les demandes de service ; il faut être sage à tout concilier. [Veyrières 1913 #398]

Ohabolana733 Ataovy toy ny lamban’ akoho ny fanambadiana : faty no hisarahana . [Cousins 1871 #312]
Ataovy toy ny lamban' akoho ny fanambadiana : faty no isarahana . [Veyrières 1913 #1359]
Ataovy toy ny lamban' akoho ny fanambadiana , ka faty no isarahana . [Houlder 1895 #1817, Rinara 1974 #336]
Dikanteny frantsay Que le mariage soit comme les plumes (litt, le "lamba" ) d' un poulet: on ne se sépare qu' à la mort. [Houlder 1895]
Que le mariage soit pour vous comme les plumes des volailles qui ne les quittent qu' à la mort : qu' il soit indissoluble jusqu' à la mort. [Veyrières 1913 #1359]

Ohabolana734 Ataovy toy ny landy: an-trano vao manatevina . [Houlder 1895 #760]
Ataovy toy ny landy ny tokantrano : an-trano vao manatevina . [Veyrières 1913 #75]
Ataovy toy ny landy ny tokantrano : ao an-trano vao manatevina . [Rinara 1974 #337, Cousins 1871 #313]
Dikanteny frantsay Faites comme le ver à soie: ce n' est qu' une fois qu' il est entré dans sa maison qu' il commence à l' arranger (litt. à l' épaissir). [Houlder 1895]
Que votre ménage soit comme le ver à soie : c' est quand le ver à soie est dans le cocon qu' il grossit. [Veyrières 1913 #75]
Fanazavana frantsay Allusion à la façon dont le ver à soie fait son cocon. [Houlder 1895]
Il ne faut pas courir au lieu de s' occuper du ménage ; ou bien les richesses n' arrivent pas tout d' un coup mais peu à peu. [Veyrières 1913 #75]

Ohabolana735 Ataovy toy ny landy , ny bokaboka mameno ny kely andilana . [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Aoka hifanampy ka ny manana tombony hameno ny tsy ampy. [Rajemisa 1985]

Ohabolana736 Ataovy toy ny sira ny fitondra havana : mahery, tsy mahafola-nify ; malemy, misy hitelemana ; fa ny havana no lelafin-katelina . [Cousins 1871 #314]
Ataovy toy ny sira ny fitondrana havana : mahery , tsy mahafola-nify ; malemy , misy hitelemana ; fa ny havana no lelafin-katelina . [Veyrières 1913 #1053]
Ataovy toy ny sira ny fitondran- -kavana : mahery tsy mahafola-nify , malemy misy hitelemana , fa ny havana no lelafin-katelina . [Rinara 1974 #338]
Dikanteny frantsay Il en est des rapports avec les parents comme du sel : même s' il y a beaucoup de sel, cela ne casse pas les dents ; s' il y en a une juste dose, on avale avec plaisir, car les parents sont aimés et chéris. [Veyrières 1913 #1053]

Ohabolana737 Ataovy toy ny tsimpon-tainomby ny filan-karena : na kely azo, na be azo, ataovy an-karona . [Veyrières 1913 #2172, Cousins 1871 #315]
Ataovy toy ny tsimpon-tain' omby ny filan-karena : na kely azo, na be azo, ataovy an-karona avokoa . [Houlder 1895 #765]
Ataovy toy ny tsimpon-tain' omby ny filan-karena : ny kely azo, atao an-karona , ny be indrindra indrindra. [Rinara 1974 #339]
Dikanteny frantsay Faites pour les richesses ce que l' on fait pour la bouse de vache : qu'il y en ait peu ou beaucoup, la corbeille reçoit ce qu' il y a. [Veyrières 1913 #2172]
Pour vous enrichir, faites comme ceux qui ramassent de la bouse de vache (servant de combustible): que vous en trouviez (c.à.d. de l' argent) peu ou beaucoup, mettez tout dans la corbeille. [Houlder 1895]

Ohabolana738 Ataovy toy ny tsipoy mifamelona . [Houlder 1895 #1778, Cousins 1871 #316]
Ataovy toy tsipoy mifamelona . [Veyrières 1913 #76]
Ataovy tsipoy mifamelona , fa aza atao vay ratsy mifampihinana . [Rinara 1974 #340]
Dikanteny frantsay Époux, agissez entre vous comme les perdrix qui savent se nourrir mutuellement. [Veyrières 1913 #76]
Faites comme les perdrix qui se nourrissent l' une l' autre. [Houlder 1895 #1778]
Fanazavana frantsay Aidez-vous réciproquement. [Veyrières 1913 #76]

Ohabolana739 Ataovy tsy very ny soa , fa ny vato aza raha nanambina nohosora-menaka . [Rinara 1974 #342]

Ohabolana740 Ataovy vatsin-tsorohitra : an-dalana vao mitady. [Veyrières 1913 #4466, Cousins 1871 #317]
Ataovy vatsin-tsorohitra , ka an-dalana vao mitady . [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Faites provision de voyage à la façon des alouettes : elles ne cherchent de nourriture qu' en chemin. [Veyrières 1913 #4466]
Fanazavana frantsay Vivre au jour le jour. [Veyrières 1913 #4466]

Ohabolana797 Aza asiana anga-potsy sy anga-mainty , fa ataovy angana iray ihany. [Houlder 1895 #266]
Dikanteny frantsay Ne teignez pas en blanc et en noir, mais mettez une seule teinte. [Houlder 1895 #266]

Ohabolana804 Aza atao andry ombin' ilay adala , ka ny aloha voatora-tandroka , ary ny aoriana voafola-drambo ; fa ataovy andry ombin' ilay mora , ka ny aloha voakahankahana , ny aoriana voasafosafo . [Veyrières 1913]
Aza atao andri-ombin’ ilay adala, ka ny aloha voa-tora-tandroka , ary ny aoriana voahavokavoka ; fa ataovy andry ombin’ ilay mora , ka ny aloha voakahankahana , ny aoriana voasafosafo . [Cousins 1871 #336, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Ne gardez pas les boeufs comme ce sot qui lance des pierres aux comes de ceux qui sont devant et frappe ceux qui sont derrière ; mais imitez la douceur de celui qui appelle ceux qui vont trop vite et caresse ceux qui sont derrière. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait de la manière de traiter et de conduire les gens : il ne faut pas les traiter avec méchanceté. [Veyrières 1913 #2064]

Ohabolana813 Aza atao fihavanam-a -bato : raha tapaka , tsy azo atohy ; fa ataovy fihavanan-dandy : raha madilana aza, tohizana . [Cousins 1871 #342]
Aza atao fihavanam- -bato , ka raha tapaka tsy azo atohy , fa ataovy fihavanan--dandy , ka ny maito azo tohizana , ny mandilana , arahim-panondro . [Rinara 1974 #382]
Aza atao fihavanam- -bato , ka raha tapaka , tsy azo atohy ; fa ataovy fihavanan--dandy , ka raha madilana , azo tohizana . [Houlder 1895 #213]
Aza atao fihavanam- bato : raha tapaka tsy azo atohy ; fa ataovy fihavanan-dandy : raha madilana , azo tohizana . [Veyrières 1913 #5068, Nicol 1935]
Manao fihavanam- bato ka tapaka tsy azo atohy . [Rinara 1974 #1989]
Manao fihavanam-bato : tapaka tsy azo atohy . [Cousins 1871 #1532]
Dikanteny frantsay Que votre amitié ne ressemble pas aux pierres brisées dont les fragments ne peuvent plus être réunis, mais aux fils de soie qu' il est facile de renforcer lorsqu' ils menacent de se rompre. [Veyrières 1913 #5068]
Que votre amitié ne soit pas comme une pierre, car, si elle se brise, on ne peut plus rejoindre les morceaux; mais qu' elle soit comme un fil de soie, car, s' il est trop tenu, on peut toujours y ajouter pour le renforcer. [Houlder 1895]
Que votre union ne ressemble pas à celle de la pierre : une fois brisée, elle ne se raccommode pas ; qu’elle ressemble plutôt à celle des fils de soie : s’il en est de plus ténus, on les double. [Nicol 1935 #402]
Fanazavana frantsay Encouragement à bien s' aimer. [Veyrières 1913 #5068]

Ohabolana819 Aza atao fitia rano-trambo : be fihavy ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy ka nahazoana . [Nicol 1935]
Aza ataonao fitia ranon-trambo : be fihavy , ka mora ritra ; fa ataovy tahaky ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana . [Veyrières 1913 #5074]
Aza ataonao fitia rano-trambo : be fihavy , ka mora ritra ; fa ataovy tahaka ny rano am--pasika : tsy nampoizina hisy, ka nahazoana . [Cousins 1871 #375]
Aza dia atao toy ny ranotrambo ny fitia , ka be fihavy fa mora tankina . [Rinara 1974 #434]
Aza manao fitia ranotrambo : be fihavy , fa mora mianina. [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia ranotrambo : be fihavy , fa mora ritra . [Cousins 1871 #443]
Aza manao fitia rano trambo : be fihavy , ka mora lasa . [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Que l’amour n’imite pas les fortes ondées : abondantes mais vite épuisées; mais qu’il soit comme l’eau cachée dans le sable : on n’y comptait pas, et l’on en trouve. [Nicol 1935 #9]
Que votre amitié ne soit pas comme l' eau d' un torrent: elle vient en grande abondance, mais disparaît en peu de temps. [Houlder 1895]
Que votre amour ne soit pas comme le torrent qui se déverse à grands flots et tarit vite ; mais qu' il soit comme l' eau dans le sable : on n' espérait pas en trouver et cependant on a pu en recueillir. [Veyrières 1913 #5074]

Ohabolana839 Aza atao manara-bato aman-kazo . [Rinara 1974 #408]
Aza atao manara-bato aman-kazo , fa mba ataovy manaraka olombelona . [Veyrières 1913 #77]
Dikanteny frantsay Qu elle ne suive pas de la pierre et du bois, mais un homme. [Veyrières 1913 #77]
Fanazavana frantsay Paroles dites au gendre par les parents de la femme pour que son mari la traite bien. [Veyrières 1913 #77]

Ohabolana878 Aza dia miolika hoatry ny tsinain' ondry ; fa aoka mba ho tsotra hoatry ny tsinaim- -balala . [Veyrières 1913 #4974]
Aza dia miolika loatra ohatry ny tsinain' ondry , fa ataovy tsotra toy ny tsinaim- -balala . [Rinara 1974 #442]
Aza dia miolika ohatra ny tsinain’ ondry ; fa aoka mba ho tsotra ohatra ny tsinaim- -balala . [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Ne soyez pas sinueux comme les boyaux du mouton mais simple comme les intestins de la sauterelle. [Veyrières 1913 #4974]

Ohabolana1431 Aza misomidika ambony toa menaka : fa ataovy latsaka anatiny toa tsoka. [Houlder 1895 #531]
Aza somidika ambony, toa menaka ; fa ataovy latsaka anatiny, toa tsoka. [Cousins 1871 #709, Nicol 1935 #315]
Aza somidika ambony toa menaka , fa ataovy latsaka anaty toa tsoka. [Veyrières 1913 #4740]
Ny fihavanana aza atao somidika ambony toa menaka fa ataovy latsaka toa tsoka. [Rinara 1974 #2982]
Dikanteny frantsay N' ayez pas des paroles surnageant comme la graisse, mais qu' elles viennent du fond comme la moelle. [Houlder 1895]
Ne nagez pas à la surface, comme la graisse ; mais pénétrez au fond, comme la moelle. [Nicol 1935 #315]
Ne surnagez pas comme l' huile et la graisse, mais allez à l' intérieur comme la moelle de l' os. [Veyrières 1913 #4740]
Fanazavana frantsay C. à. d. ne parlez pas en l' air, mais dites ce que vous pensez vraiment, de sorte qu' on puisse s' y fier. [Houlder 1895]
Ne parlez pas à la légère, mais réfléchissez. [Veyrières 1913 #4740]

Ohabolana1458 Aza mitoe-mamokaiky , fa ataovy izay tratry ny aina . [Cousins 1871 #662]
Aza mitomoe-mamokaiky fa ataovy izay tratry ny aina . [Rinara 1974 #57]

Ohabolana2357 Henan' ny mpitsoka miozika : ataovy tsara zara , fa vidim-pofon' aina . [Veyrières 1913 #4491, Cousins 1871 #1048]
Henan' ny mpitsoka mozika : ataovy tsara zara fa vidim-pofon' aina . [Rinara 1974 #1307]
Dikanteny frantsay Viande qu' on donne en récompense aux musiciens : qu' on la partage bien, car c' est le prix du souffle de la vie. [Veyrières 1913 #4491]
Fanazavana frantsay Allusion à la cote personnelle ou prix de la vie vidin' aina ; cette cote personnelle était payée au souverain. [Veyrières 1913 #4491]

Ohabolana2994 Lalao amin-jaza : ka ataovy izay tsy hampitomany azy. [Veyrières 1913 #1515, Houlder 1895]
Lalao amin-jaza ka ataovy izay tsy hitomaniany . [Rinara 1974 #1690]
Tahaka ny lalao amin-jaza , ka atao izay tsy itomaniany . [Rinara 1974 #257]
Tahaka ny laolao amin-jaza , ka atao izay tsy hampitomany azy. [Cousins 1871 #2960]
Dikanteny frantsay En jouant avec des enfants, jouez de façon à ne pas les faire pleurer. [Houlder 1895]
Quand vous jouez avec des enfants, faites en sorte de ne pas les faire pleurer. [Veyrières 1913 #1515]

Ohabolana4017 Mba ataovy toy ny anana lahy, ka raha maniry, tsongoy . [Houlder 1895]
Mba ataovy toy ny anana lahy ka raha maniry tsongoina . [Rinara 1974 #2219]
Mba ataovy toy ny anana lany: raha maniry tsongoina . [Cousins 1871 #1696]
Dikanteny frantsay Faites-lui donc comme aux herbes potagères: s' il croît, coupez-le. [Houlder 1895 #1563]

Ohabolana4018 Mba ataovy toy ny voankazo an' ala ny anatra omen' ny olona ny tena , ka ny mangidy aloa ary ny mamy atelina . [Veyrières 1913 #6512]
Voankazo an' ala , ka ny mamy atelina ary ny mangidy aloa. [Veyrières 1913 #6533]
Voankazo an' ala , ka ny mangidy aloa, ny mamy atelina . [Rinara 1974 #4993]
Voankazo an' ala : ny mangidy aloa, ny mamy atelina . [Cousins 1871 #3706, Nicol 1935 #335]
Voankazo añ' ala ka ty mame atele , ty mafaitse aria. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Faites comme avec les fruits de la forêt : on avale les doux et on jette les amers. [Poirot & Santio: Vezo]
Faites des avis qu'on vous donne, comme des fruits qu' on trouve dans la forêt : on mange les bons et on laisse les mauvais. [Veyrières 1913 #6512]
Gomme les fruits cueillis dans la forêt : ceux qui sont amers, on les rejette ; ceux qui sont doux, on les savoure. [Nicol 1935 #335]
Quand on trouve des fruits dans la forêt, on mange les bons et on laisse les mauvais. [Veyrières 1913 #6533]
Fanazavana frantsay On essaie les fruits, et c'est par le goût qu'on juge ; de même il faut écouter les avis et voir quels sont ceux qui sont bons ou mauvais. [Veyrières 1913]
Se disait des avis reçus et des paroles entendues. [Veyrières 1913 #6533]

Ohabolana4938 Ny anatra ataovy toy ny hazo : Hazony raha manendrika anao, avelao hihazohazo raha tsy azoazonao. [Rinara 1974]

Ohabolana5177 Ny havana ataovy toy ny andry ombin' ilay mora : ny aloha voasafosafo , ary ny aoriana voatehatehaka . [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Traitez vos parents (ou vos amis) comme un doux pâtre traite ses bœufs: il caresse ceux qui vont devant et il tapote ceux qui viennent derrière. [Houlder 1895 #197]

Ohabolana5220 Ny iray tsy tia mafana, ary ny iray tsy tia mangatsiaka; ka ataovy marimaritra hiraisana . [Houlder 1895 #263]
Dikanteny frantsay L' un n' aime pas chaud, l' autre n' aime pas froid; donc faites tiède pour rester d' accord. [Houlder 1895 #263]

Ohabolana6122 Raha mpamosavy azo nanitsaka, ataovy toy ny anana, ka raha maniry, tsongoy . [Houlder 1895]
Raha mpamosavy azo nanitsaka, ataovy toy ny anana , ka raha maniry tsongoina . [Rinara 1974 #3626]
Dikanteny frantsay Si vous trouvez un sorcier piétinant (sur un tombeau), faites lui comme aux "anana" (nom générique des herbes potagères), quand elles poussent, on les coupe. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay C. à. d. débarrassez-vous de lui. [Houlder 1895]

Ohabolana8278 Voanantay , voanantay : ka ataovy be mba hilana . [Veyrières 1913 #3165, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Morelles qui poussent vite, morelles qui poussent vite : faites qu' il y en ait beaucoup, pour qu'on puisse en avoir. [Veyrières 1913 #3165]
Qui pousse vite, qui pousse vite; faites qu' il y en ait beaucoup pour qu' on puisse en avoir. [Houlder 1895]

Fizahan-teny