Ohabolana : avoko

Ohabolana518 Androngo milanja vonin' avoko : ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty . [Veyrières 1913 #704]
Androngo nilanja vonin' avoko , ny mihinana tsy ela, fa ny mielo mena no tsy tanty . [Rinara 1974 #245]
Androngo nilanja vonin' avoko: ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty . [Cousins 1871 #226]
Dikanteny frantsay Lézard qui porte une fleur d'avoko : la manger, ce n' est pas une affaire, mais le dangereux c' est de porter un parasol rouge. [Veyrières 1913 #704]
Fanazavana frantsay La fleur d' avoko est rouge ; le proverbe fait allusion au parasol rouge, signe de la souveraineté ; le sens est que les officiers concussionnaires ne craignent que le souverain. [Veyrières 1913 #704]

Ohabolana779 Avoko no nasaina nohaniny ka soamalandona no nataony be am--bava . [Rinara 1974 #358]
Avoko no nasaina nohaniny ka soamalondona no nataony be am--bava . [Rajemisa 1985]
Avoko no nasaina nohaniny , ka soamalondona no nataony be am--bavany . [Houlder 1895]
Avoko no nasaina nohaniny , ka soihalondona no nataony be am--bava . [Cousins 1871 #329]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ny olona izay tsy mitandrina amin' izay ataony. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay On lui ordonne de manger de "l' avoko" et c' est de "soamalondona" qu' il se bourre. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay L' "avoko" est une petite légumineuse dont la racine est bonne à manger; le "soamalondona" lui ressemble, mais est vénéneux; on rappelle aussi "tangem-boalavo" - tanguin des rats - parce que ses tubercules sont employés à détruire ces animaux. [Houlder 1895]

Ohabolana878 Aza dia ny fitiavana avoko no hihinanana somalon-dona , fandrao idiran-doza. [Cousins 1871 #382]
Aza dia ny fitiavana avoko no ihinanana soamalandona . [Rinara 1974 #443]

Ohabolana1285 Aza mangarom-biby an-davaka . [Houlder 1895 #1736]
Aza mangarom-biby an-davaka , na mihady avoko an-tany mafy . [Rinara 1974 #680]
Aza mangarom-biby an-davaka sy mihady avoko an-tany mafy . [Cousins 1871 #576]
Mangarom-biby an-davaka . [Veyrières 1913 #6303]
Dikanteny frantsay Celui qui s' expose au danger, est comme un homme qui cherche à prendre un animal dangereux dans son trou. [Veyrières 1913 #6303]
N' allez pas déranger un animal (dangereux) dans son trou. [Houlder 1895]

Ohabolana2599 Itataram-poza ; iasana avoko; anarahana Andriana hena. [Cousins 1871 #1153]
Itataram-poza , iasana tanety , avoko , anarahana andriana , hena . [Rinara 1974 #1453, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Si l' on creuse des petits canaux dans les rizières (après la récolte), c' est pour y attraper des crabes d' eau douce; si l' on creuse le sol, c'est pour y trouver des racines d' "avoko" ; et si l' on suit le souverain, c' est pour obtenir de la viande. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Personne ne se donne de la peine sans en espérer quelque gain; ceux qui suivaient le souverain en voyage et rendaient quelque service participaient aux distributions de viande ou de monnaie qui avaient lieu. [Houlder 1895]

Ohabolana2927 Kitsangana sy avoko ka tanety no iraisana . [Rinara 1974 #1657]
Kitsangana sy avoko : tanety no iraisana . [Cousins 1871 #1274, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Misy olona samy hafa be na ny toetrany na ny fihetsiny nefa mazàna hita miara-mitoetra eny. [Rajemisa 1985]

Fizahan-teny