Fizahan-teny

Ohabolana : betsaka

Ohabolana Alahelo fararano : na tsy very dian' ny raharaha aza, very dian' ny sakafo betsaka. [Rinara 1974 #99]

Ohabolana Ataovy betsaka ny sakaizanao, fa ataovy vitsy ny itokiana. [Veyrières 1913 #5067]
Ataovy maro ny sakaiza, fa ataovy vitsy ny mahatoky. [Veyrières 1913 #5067]
Ataovy maro ny sakaiza, fa iray ihany no itokisana. [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Ohabolana mampahatsiaro fa na maro aza ny namana, vitsy no tena azo itokisana. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Ayez beaucoup d' amis, mais confiez-vous à un petit nombre. [Veyrières 1913 #5067]

Ohabolana Aza malahelo diso levenana, fa ny faty mbola ho be. [Cousins 1871]
Aza malahelo diso levenana, fa ny faty mbola ho betsaka. [Rinara 1974 #468]
Aza malahelo diso levenana, fa ny marary mbola ho be. [Houlder 1895 #2137]
Aza malahelo diso levenana, fa ny maty mbola ho be. [Veyrières 1913 #2846]
Aza malahelo diso levenana, fa ny sisa mbola ho be. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Ne regrettez pas d' avoir manqué un ensevelissement, car des malades, il y en aura encore beaucoup. [Houlder 1895]
Ne vous désolez pas d' avoir manqué un enterrement, car les morts seront encore nombreux. [Veyrières 1913 #2846]
Fanazavana frantsay Et par conséquent aussi des décès et des ensevelissements, auxquels vous pourrez assister. [Houlder 1895]
Paroles de consolation à celui qui a manqué une occasion. [Veyrières 1913 #2846]

Ohabolana Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka ny mania no betsaka. [Rinara 1974 #1952]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka tsy ilaozan’ izay hafa soratra. [Veyrières 1913 #2201, Cousins 1871]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo : ny mania no be noho ny tonga ; mitari-drano an-kilahila : ny mitobaka no be noho ny mizotra. [Veyrières 1913 #3349, Cousins 1871 #1478]
Mamoaka omby zato, miandry ondry arivo: ny mania no be noho ny tonga. [Houlder 1895 #1206]
Miandry ondry zato, miambina omby arivo, ka tsy ilaozan' izay mania. [Houlder 1895 #149, Veyrières 1913 #1656]
Miandry ondry zato, miandry omby arivo, ka tsy ilazaon' izay hania. [Rinara 1974 #146]
Dikanteny frantsay Conduire cent bœufs, faire paître mille moutons: ceux qui errent à droite et à gauche sont plus nombreux que ceux qui arrivent tout droit. [Houlder 1895]
Garder cent moutons, faire paître mille boeufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Veyrières 1913 #1656]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on fait paître mille boeufs, dans un tel nombre il ne manquera pas de boeufs de couleurs diverses. [Veyrières 1913]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on garde mille boeufs, ceux qui s' égarent sont plus nombreux que ceux qui rentrent; quand on canalise l' eau pour la conduire sur le versant d' une colline, il s' en perd plus qu' il n' en arrive par la conduite. [Veyrières 1913]
Quand on garde cent moutons et qu' on fait paître mille bœufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce proverbe se disait de la variété qui est inévitable ; autre sens : il est impossible qu' il n'y ait pas des méchants. [Veyrières 1913 #2201]
Ce proverbe s' emploie en parlant d' un travail ou d' une affaire difficiles. [Houlder 1895]
Se disait des biens qui se perdent en route, dans un procès, ou autrement. [Veyrières 1913 #3349]

Ohabolana Maro, ka tsy mahalava amalona. [Veyrières 1913 #3204, Cousins 1871 #1637]
Maro ka tsy mahalava amalona, betsaka ka saro-tantanina. [Rinara 1974 #2140]
Dikanteny frantsay L' anguille a beau être longue, les partageants étant nombreux, chacun n' aura que peu de chose. [Veyrières 1913 #3204]
Fanazavana frantsay Les parts sont petites. [Veyrières 1913 #3204]

Ohabolana Mavo anatin' ny be toy ny havokavony. [Veyrières 1913 #2305, Cousins 1871 #1692]
Mavo anatin' ny betsaka sahala amin' ny havokavony. [Rinara 1974 #2215]
Dikanteny frantsay Jaunâtre au milieu de l'abondance comme les poumons. [Veyrières 1913 #2305]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui étaient pauvres ou qui se privaient au sein de l' abondance. [Veyrières 1913 #2305]

Ohabolana Mitari-drano an-kilahila. [Veyrières 1913 #3275]
Mitari-drano an-kilahila : ny mania no be noho ny mizotra. [Veyrières 1913 #3408]
Mitari-drano an-kilahila : ny mitobaka no be noho ny mizotra. [Veyrières 1913 #3709, Houlder 1895]
Tari-drano an-kilahila, ka ny mania no betsaka. [Rinara 1974 #4108]
Dikanteny frantsay Conduire de l' eau de long d' une pente (dans une rigole): il s' en perd plus qu' il n' en coule. [Houlder 1895]
Conduite d' eau dans une rigole en pente : il s' en perd plus qu' il n' en coule. [Veyrières 1913 #3709]
Conduite d' eau sur un versant : il y en a plus à se perdre qu' à parvenir au but. [Veyrières 1913 #3408]
Quand il s' en perd plus qu' il n' en arrive. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Il y a toujours quelque chose qui cloche. [Veyrières 1913 #3709]
Il s' agit des petits canaux servant à amener l'eau venant des hauteurs aux rizières situées plus bas; si les bords de ces rigoles ne sont pas assez hauts, l' eau sort et se perd. [Houlder 1895]
Se disait des affaires où il y a toujours quelque chose qui cloche, par les frais du procès. [Veyrières 1913 #3275]
Se disait des commissionnaires qui oublient la moitié de la commission ; des gens qui disent plus de faux que de vrai ; de ce qui se perd en route comme l' argent absorbé par les frais du procès ; et en général des affaires trop nombreuses pour quelles puissent toutes être faites. [Veyrières 1913 #3408]

Ohabolana Ny adala tsy misy, fa ny ondranondranana no be. [Veyrières 1913 #2043, Cousins 1871 #2121]
Ny adala tsy misy fa ny ondranondranana no betsaka. [Rinara 1974 #2820]
Dikanteny frantsay Il n' y a pas de fous mais beaucoup de toqués. [Veyrières 1913 #2043]

Ohabolana Ny betsaka mahamaivan-dahasa. [Rinara 1974 #2920]

Ohabolana Ny hohavanina tsy misy, fa ny hiadiana betsaka. [Houlder 1895 #305, Veyrières 1913 #5206]
Dikanteny frantsay Il n' est personne avec qui on pourrait se lier d' amitié, mais il est quantité de gens avec qui on pourrait se battre. [Houlder 1895]
Il n' y a personne avec qui contracter amitié, mais il y a beaucoup de gens avec qui se battre. [Veyrières 1913 #5206]

Ohabolana Ny mandainga tsy misy, fa ny mivadi-bolana be ihany. [Nicol 1935 #147, Cousins 1871]
Ny mandainga tsy misy fa ny mivadi-bolana betsaka ihany. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Personne ne ment, mais beaucoup changent de parole. [Nicol 1935 #147]

Ohabolana Ny njola no atao mifanaraka, ny mipotsa-maso no lazaina ho bary, dia ny fitiavana azy no betsaka. [Rinara 1974]

Ohabolana Ny ory lavidavitry ny betsaka kokoa ary na akaiky aza tsy hita loatra. [Rinara 1974 #3205]

Ohabolana Rafotsibe mampinono : ny nono tsy misy fa ny kiry no betsaka. [Rinara 1974]

Ohabolana Rafotsibe mitorovoka eo an-doha fasana: aleo ve hitoe-poana, toy izay hitomany ireo maty be ao am--pasana? [Cousins 1871]
Rafotsibe mitorovoka eo an-doha fasana : aleo ve hitomoe-poana toy izay hitomany ireo maty betsaka ao am-pasana! [Rinara 1974]
Rafotsibe mitorovoka eo an-doha fasana : aleo ve itoe-poana toy izay hitomany ireo maty be ao am-pasana ? [Veyrières 1913 #1910]
Dikanteny frantsay Vieille femme assise devant le tombeau : ne vaut-il pas mieux pleurer les nombreux morts qui sont dans le tombeau, que de rester à ne rien faire ? [Veyrières 1913 #1910]

Ohabolana Tari-baton-kibobo : ny anjombona dia betsaka fa ny handray kofehy no tsy misy. [Rinara 1974 #4106]
Tari-baton-kibobo: ny anjombona dia betsaka, fa ny handray kofehy tsy misy. [Cousins 1871 #3044]

Ohabolana Tsimadilo manao ratsy an-trano : ny iray no manao ka ny betsaka no voasoketa. [Rinara 1974 #4433]
Tsimadilo manao ratsy an-trano: ny iray no manao, ka ny maro no mahazo laza. [Houlder 1895 #1178]
Tsimadilo manao ratsy an-trano : ny iray no manao, ka ny maro no mahazo loza. [Veyrières 1913 #3074]
Dikanteny frantsay Un ouistiti salit sa maison : c' est lui seul qui l' a fait mais tous souffrent de la mauvaise odeur. [Veyrières 1913 #3074]
Fanazavana frantsay Un Tsimadilo qui salit la maison: c' est le fait d' un seul, mais plusieurs en sont blâmés (à cause de la mauvaise odeur). [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy ny omby be ananana no olona. [Rinara 1974]
Tsy ny omby betsaka ananana no olona. [Rinara 1974]

Ohabolana Vavan’ alika feno taolana : tsy hanina hahavoky, fa henamaso ny be. [Cousins 1871 #3645]
Vavan' alika feno taolana : tsy hanin-kahavoky fa henamaso ny betsaka. [Rinara 1974 #4903]

Fizahan-teny