Fizahan-teny

Ohabolana : bozaka

Ohabolana Bozaka aman' ahitra. [Veyrières 1913 #1618]
Dikanteny frantsay La populace c' est herbe et herbe. [Veyrières 1913 #1618]

Ohabolana Bozaka aman' ahitra : ao hita-masoandro fa tsy tandrin' olo-miavona. [Rinara 1974 #967]

Ohabolana Ny aina tsy mba bozaka, ka raha maina ny lohany dia maniry indray ny fakany. [Rinara 1974 #2835]
Ny aina tsy mba bozaka, ka raha maina ny lohany maniry indray ny fakany. [Veyrières 1913 #2770, Cousins 1871 #2128, Nicol 1935 #470]
Dikanteny frantsay La vie n’est pas comme l’herbe, dont la tige peut reverdir, si la pointe se flétrit. [Nicol 1935 #470]
La vie n'est pas comme l' herbe qui repousse par la racine lorsque la tête est desséchée. [Veyrières 1913 #2770]
Fanazavana frantsay La vie est courte. [Veyrières 1913 #2770]

Ohabolana Tsy misy hianterana ohatra ny bozaka : tanora sakafon' ny omby, nony antitra sakafon' ny fatana. [Rinara 1974]
Tsy misy hianterana toa bozaka : tanora, sakafon' ny omby ; antitra, sakafom--patana. [Houlder 1895 #1947, Veyrières 1913 #2779]
Dikanteny frantsay Qui n' a pas le temps de vieillir, comme l' herbe: jeune, elle sert à nourrir le bétail, vieille, elle sert à nourrir le foyer (c. à. d. à brûler). [Houlder 1895]
Qui ne peut pas vieillir comme l' herbe : jeune elle nourrit les boeufs, vieille elle alimente le foyer. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny