Fizahan-teny

Ohabolana : fandihy

Ohabolana Ny alahelom--behivavy dia toy ny fandihin' ampela, ka any an-trano vao misamonina. [Veyrières 1913 #1308]
Dikanteny frantsay Il en est du chagrin des femmes comme du tournoiement des fuseaux : c' est dans la maison que cela éclate en murmures. [Veyrières 1913 #1308]
Fanazavana frantsay Se disait des plaintes qui se terminaient sans être portées aux juges. [Veyrières 1913 #1308]

Fizahan-teny