Fizahan-teny

Ohabolana : fenoina

Ohabolana Amboa maka valala : ny kibo ihany no fenoina. [Veyrières 1913 #6202, Cousins 1871]
Amboa maka valala: ny kibo no fenoina dia mody. [Rinara 1974 #169]
Dikanteny frantsay Chien qui chasse les sauterelles : il ne songe qu' à remplir son ventre. [Veyrières 1913 #6202]
Fanazavana frantsay Se disait des gens insouciants qui vivent au jour le jour sans penser au lendemain. [Veyrières 1913 #6202]

Ohabolana Isika izao tahaka ny vako-drazana : izay mihata-maso velezina. [Rinara 1974 #1452]
Isika toy ny vako-drazana : izay mihata-maso aloha pehina. [Cousins 1871]
Isika toy ny vako-drazana : izay mihata-maso aloha velezina. [Cousins 1871]
Isika toy ny vako-drazana, ka izay mihata-maso aloha pehina. [Veyrières 1913 #556]
Isika toy ny vako-drazana, ka izay mihata-maso aloha velezina. [Veyrières 1913 #556]
Toy ny vako-drazana isika: ka izay mihata-maso aloha velezina, ary izay tsy ampy lanja fenoina. [Houlder 1895 #299]
Dikanteny frantsay Nous sommes comme la chaîne d' argent des ancêtres, les anneaux qui s' écartent et se séparent sont frappés. [Veyrières 1913 #556]
Nous sommes semblables aux chaînes d' argent des ancêtres; on frappe sur les anneaux qui s' ouvrent, et on ajoute à ceux qui n' ont pas le poids. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ces paroles étaient dites par les Tsiarondahy, serfs royaux qui pouvaient être punis, mais ne pouvaient être vendus comme les autres esclaves. [Veyrières 1913 #556]

Ohabolana Lanja volan' Ibemahatsindry : ny tsy fenon' ny mizana fenoin' ny vava. [Rinara 1974 #1727, Cousins 1871, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Peser l' argent à la manière de Bemahatsindry : ce qui manque à la balance on le complète par la bouche. [Veyrières 1913 #4386]
Fanazavana frantsay Fort en gueule. [Veyrières 1913 #4386]

Fizahan-teny