Fizahan-teny

Ohabolana : fitàna

Ohabolana Izay manova fantsakana, vaky siny, ary ny manova fitàna lanin' ny mamba. [Rinara 1974 #1510]
Izay manova fantsakana, vaky siny ; izay manova fitàna, lanin' ny mamba. [Cousins 1871, Veyrières 1913, Nicol 1935]
Dikanteny frantsay Changer de fontaine, c’est briser sa cruche ; changer de gué, c’est se livrer aux caïmans. [Nicol 1935 #25]
Changer de fontaine, c' est casser sa cruche ; changer de gué, c' est être dévoré par les caïmans. [Veyrières 1913 #322]
Fanazavana frantsay Malheur aux novateurs. [Veyrières 1913 #322]

Ohabolana Mamba miandry. [Veyrières 1913 #6760]
Mamba miandry fitàna. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Caïman au guet. [Veyrières 1913 #6760]
Un homme adonné à la chicane c' est comme un caïman qui attend au gué une occasion. [Veyrières 1913 #3346]
Fanazavana frantsay La même expression se disait en général de ceux qui épient une occasion. [Veyrières 1913 #3346]
Se disait de quelqu' un qui épie et attend une occasion. [Veyrières 1913 #6760]

Ohabolana Mamba miandry fitàna : izay mirotsaka ao aminy, na tsy maty aza, tsy maintsy harahim-pahoriana. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Mamba miandry fitàna : izay mirotsaka ao aminy, na tsy maty aza tsy maintsy mitondra fahoriana. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Caïman qui attend au gué : tous ceux qui descendent dans l' eau, lors même qu' ils ne meurent pas, trouvent malheur. [Veyrières 1913 #3347]
Fanazavana frantsay Se disait des gens adonnés à la chicane, et des exploiteurs. [Veyrières 1913 #3347]

Ohabolana Miova fitàna ka lanin' ny voay. [Rinara 1974]

Ohabolana Raha mamba sy voay no miady, aoka hifandramatra, fa samy tompon' ny rano ary raha misy maty dia mihena ny mpiandry fitàna. [Rinara 1974]

Ohabolana Tsy manontany fitàna. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Avancer, sans même demander où se trouve le gué. [Veyrières 1913 #6257]
Fanazavana frantsay Agir à l' aventure et sans demander conseil. [Veyrières 1913 #6257]

Fizahan-teny