Fizahan-teny

Ohabolana : fohy

Ohabolana Afa-nenina hatrany an-ala lava ka hatrany an-ala. [Cousins 1871 #21]
Afa-nenina hatrany an' ala lava, ka hatrany an' ala fohy. [Houlder 1895 #1108, Veyrières 1913 #6467, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Il est exempt de remords, car il a fait tout ce qu' il a pu et cherché dans la grande et la petite forêt. [Veyrières 1913 #6467]
N' avoir rien à se reprocher comme celui qui a fait tout ce qu' il pouvait dans la forêt longue comme dans la forêt courte. c.à.d. partout). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des supérieurs chargés de reprendre leurs inférieurs : ils satisfont à leur conscience lorsqu' ils les reprennent, même s' ils ne sont pas écoutés ; ils ont fait tout leur possible. [Veyrières 1913 #6467]

Ohabolana Aoka hanao vero an-tahala: ny lava tsy hanosihosy ny fohy, ny fohy tsy hamingana ny lava. [Veyrières 1913 #5163, Cousins 1871 #276]
Aoka hatao vero am-bala : ny lava tsy hanosihosy ny fohy ary ny fohy tsy hamingana ny lava. [Rinara 1974 #325]
Dikanteny frantsay Qu' on fasse comme les plantes vero dans un enclos : les hautes ne piétinent pas celles qui sont moins hautes, et celles-ci ne renversent pas celles qui sont plus hautes. [Veyrières 1913 #5163]
Fanazavana frantsay Se disait de l' entente et de l' harmonie. [Veyrières 1913 #5163]

Ohabolana Be zezika fa fohy tera-bary. [Veyrières 1913 #2596, Rinara 1974 #891, Cousins 1871 #763]
Dikanteny frantsay Il y a beaucoup de fumier, et pourtant les épis sont très courts. [Veyrières 1913 #2596]
Fanazavana frantsay Se disait lorsque les soins n' amenaient pas le succès. [Veyrières 1913 #2596]

Ohabolana Fohy lamba dia toa tsy ho enina, ary lava lamba dia toa handraoka. [Houlder 1895 #1305, Veyrières 1913 #3199]
Fohy lamba toa tsy ho henina, lava lamba toa dia hanitsaka. [Rinara 1974 #1187]
Dikanteny frantsay Si le lamba est court, on n' aura peut-être pas sa part ; s' il est long, il semble qu' on veuille tout prendre. [Veyrières 1913 #3199]
Si on a un lamba trop court, il se peut qu' on n' ait pas assez (ou: pas sa part), et si on a un lamba trop long, il semble qu' on veuille tout ramasser (ou: rafler). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il s' agit d' un lamba que l' on tend pour y recevoir sa part dans une distribution de viande ou de riz. Si le lamba est trop petit, on ne pourra pas assez y mettre, et s' il est trop grand, on peut être accusé de vouloir tout accaparer. [Houlder 1895]

Ohabolana Fohy sanga. [Veyrières 1913 #1503]
Dikanteny frantsay Enfant dont le toupet de cheveux sur la tête est petit. [Veyrières 1913 #1503]
Fanazavana frantsay Enfant jeune et de peu de sens. [Veyrières 1913 #1503]

Ohabolana Hidy sy rakotry ny tany, hitana izao vinorin' i Lehidama, nanaovana salaka fohy rambo sy nanaovana sakafo ambany foitra. [Veyrières 1913 #425]
Dikanteny frantsay L' armée est la serrure et le couvercle pour protéger le royaume : elle garde ce que Radama et les autres souverains ont réuni en un seul royaume avec tant de peines et de privations. [Veyrières 1913 #425]
Fanazavana frantsay Paroles des souverains de l' Imerina. [Veyrières 1913 #425]

Ohabolana Ikala fohy mizaha lanonana; efa mody vao hitan' ny olona. [Rajemisa 1985]
Ikala fohy mizaha lanonana, ka efa mody vao hitan' ny olona. [Houlder 1895 #1366]
Ikala fohy nizaha lanonana, efa mody vao hitan' ny olona. [Veyrières 1913 #1567, Cousins 1871 #1108]
Ikala fohy nizaha lanonana : mody vao hitan' ny olona. [Rinara 1974 #1392]
Ikala kely nizaha lanonana, efa mody vao hitan' ny olona. [Veyrières 1913 #1567]
Fanazavana malagasy (satria noho izy fohy dia very tany anatin' ny olona tany): enti-milaza zavatra na olona tsy tonga tamin' ny fotoana nilana azy. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Petite fille qui est allée regarder les réjouissances publiques : on la voit quand elle part pour rentrer chez elle. [Veyrières 1913 #1567]
Une petite fille assistant à une réjouissance publique; ce n' est que quand elle s' en retourne chez elle qu' on s' aperçoit qu' elle était là. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Auparavant elle était perdue dans la foule. [Houlder 1895]
Se disait des gens auxquels on pense trop tard. [Veyrières 1913 #1567]

Ohabolana Ketsa lava mahafehy tena fohy afatotry ny sasany. [Rinara 1974]
Ketsa lava mamato-tena fohy afatotry ny sasany. [Rinara 1974]
Ny teny toy ny ketsa : lava loatra mamato-tena, fohy loatra afatotry ny sasany. [Rinara 1974 #3289]

Ohabolana Ketsa ve aho, ka hahafehy tena, sa ketsa fohy hatrany ho fehezinareo? [Rinara 1974 #1633]

Ohabolana Lamba fohy tsy an' olon-jejo. [Rinara 1974 #115]
Lamba fohy tsy an' olon-jejo ; lamba lava tsy an' olo-kamo. [Veyrières 1913 #3015]
Lamba fohy tsy an' olon-jejo; lamba lava tsy an' olon-kamo. [Houlder 1895 #1771]
Raha lamba fohy, tsy an' olon-jejo, ny eranambatry tsy fitondra midohaka. [Rinara 1974 #3590]
Dikanteny frantsay Lamba court n' est pas pour une personne de mauvaises moeurs, lamba long n' est pas pour un paresseux. Le sens est qu' il ne faut pas les encourager. [Veyrières 1913]
Un "lamba" court n' est pas pour une personne de mauvaises mœurs, ni un "lamba" long pour un paresseux. [Houlder 1895]

Ohabolana Manam-bady ny lava, tsy mindran-tohatra intsony; manam-bady ny fohy, mitahiry tapak’ amponga; manam-bady ny lozabe, mitahiry varatra an-drano. [Cousins 1871 #1500]
Manam-bady ny lava, tsy mindran-tohatra intsony; manam-bady ny fohy, mitahiry tapak' amponga; manam-bady ny lozabe, mitahiry varatra an-trano. [Houlder 1895]
Manambady ny lava, tsy mindran-tohatra intsony ; manambady ny fohy, mitahiry tapak' amponga ; manambady ny loza, mitahiry varatra an-trano. [Veyrières 1913 #1205]
Dikanteny frantsay Celui qui épouse une femme grande, n' a plus besoin d' emprunter une échelle; celui qui épouse une femme courte, a un tambour sous la main; celui qui épouse une femme violente, a la foudre chez lui. [Houlder 1895]
Épouser une femme grande, c' est n'avoir plus besoin d' emprunter une échelle ; épouser une petite, c' est conserver la moitié d' un tambour ; épouser une méchante, c' est garder la foudre dans sa maison. [Veyrières 1913 #1205]

Ohabolana Manao salaka fohy hanana. [Veyrières 1913 #3803]
Manao salaka fohy rambo. [Veyrières 1913 #3803]
Dikanteny frantsay Attacher le salaka court autour des reins et travailler avec ardeur pour devenir riche. [Veyrières 1913 #3803]

Ohabolana Mitari-kazo an-tendrony : lava miolanolana, fohy mikodiadia. [Veyrières 1913 #3276, Cousins 1871]
Mitari-kazo an-tendrony : miainga ihany, fa mavesatra. [Veyrières 1913 #3277, Rinara 1974 #2445, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Tirer un arbre par le sommet : on le soulève bien, mais c' est lourd à tirer. [Veyrières 1913 #3277]
Tirer un arbre par le sommet : s' il est long il se tord, et s' il est court il roule. [Veyrières 1913 #3276]
Fanazavana frantsay Se disait des affaires difficiles ; se disait aussi des discours où une parole trop longue est filandreuse, trop courte elle risque d' être trop précipitée. [Veyrières 1913 #3276]
Se disait des affaires difficiles. [Veyrières 1913 #3277]

Ohabolana Natsangako kiady, nazerany, nalahatro vato, nakorontany, koa veloma ry tantely lava, masina ry tantely fohy, fa lany haika izaho havanareo. [Rinara 1974 #2771]
Natsangako kiady, nazerany ; nalahatro vato, nakorontany; veloma, ry tantely lava; masina, ry tantely fohy, fa lany haika aho. [Cousins 1871 #2097]

Ohabolana Ny teny : raha fohy loatra akodiadian' ny olona, raha lava loatra anapahany. [Rinara 1974 #3290]

Ohabolana Ny teny raha fohy mikodiadia, raha lava mitarotaroka. [Veyrières 1913 #3603, Cousins 1871 #2444]
Dikanteny frantsay Parole trop courte roule avec trop de précipitation, parole trop longue est filandreuse. [Veyrières 1913 #3603]
Fanazavana frantsay Il faut un juste milieu. [Veyrières 1913 #5770]

Ohabolana Ombalahy fohy tandroka no ao am-pahitra, ka ny voatavo fiterena no tsy misy ipetrahany. [Rinara 1974 #3404]

Ohabolana Salaka fohy. [Veyrières 1913 #3817]
Dikanteny frantsay L' homme laborieux et l' homme courageux ont leur salaka court. [Veyrières 1913 #3817]

Ohabolana Sorohitr' Ambatomalaza : mba reniny ihany fa fohy volom-body. [Rinara 1974 #3952]
Sorohitr' Ambatomalaza : reniny ihany, fa fohy volom-body. [Veyrières 1913 #939, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Alouette d'Ambatomalaza : elle est bien mère, mais elle a la queue bien courte. [Veyrières 1913 #939]
Fanazavana frantsay Se disait des femmes qui avaient des enfants mais manquaient d'autre chose ; se disait aussi de ceux qui ne savaient pas se conduire. [Veyrières 1913 #939]

Ohabolana Voalavo mitety vazan-trano misy saka, ka fohy andro andehanana. [Houlder 1895 #873, Veyrières 1913 #6334, Rinara 1974 #4975]
Dikanteny frantsay Rat qui court dans une maison où il y a un chat : il n' a pas longtemps à courir. [Veyrières 1913 #6334]
Un rat qui court dans une maison où il y a un chat, ce ne sera pas pour longtemps. [Houlder 1895 #873]

Ohabolana Vorivorin-kena nahafahana vavoniny : lehibe, fa fohy. [Rinara 1974 #5032, Cousins 1871 #3739]
Vorivorin-kena nanafahana vavoniny : lehibe fa fohy. [Veyrières 1913 #4653]
Dikanteny frantsay Estomac de boeuf dont on a enlevé la caillette : c' est gros, mais c' est court. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny