Fizahan-teny

Ohabolana : Ingahy

Ohabolana Fana-saonjon--dRangahy, ka ny miandry noana. [Veyrières 1913 #1811, Cousins 1871 #917]
Fana-saonjon' Ingahy ka ny miandry noana. [Rinara 1974 #1091]
Dikanteny frantsay Faire chauffer des tubercules de gouet à la manière des vieux : ceux qui attendent finissent par être las d' attendre. [Veyrières 1913 #1811]
Fanazavana frantsay Les vieux ne savent plus faire un bon feu ni l'entretenir ; ce proverbe se disait de la lenteur, des longues attentes. [Veyrières 1913 #1811]

Ohabolana Ingahy banga nihinana atodiakoho : ny filemodemoky ny vavany leoko ihany, fa ny fifalihavanjan' ny lelany no tsy tantiko. [Rinara 1974 #1437]
Ingahy banga nihinana atodiakoho : ny filemodemoky ny vavany leoko ihany, fa ny fifalihavanjan' ny lelany no tsy tohako. [Veyrières 1913 #1816, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Vieillard édenté qui mange des oeufs : quand sa bouche se serre, je peux encore me tenir de rire ; mais quand sa langue frétille, je ne peux plus. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait, en manière de plaisanterie, des vieux qui n' ont plus de dents. [Veyrières 1913 #1816]

Ohabolana Izay hendry no atao Ingahy. [Veyrières 1913 #1817, Cousins 1871 #1179]
Dikanteny frantsay L' âge ne suffit pas à imposer la vénération, il faut la sagesse. [Veyrières 1913 #1817]
Fanazavana frantsay Ce proverbe servait à faire des admonestations : les insensés ont beau être âgés, ils ne sont pas gens vénérables. [Veyrières 1913 #1817]

Fizahan-teny