Fizahan-teny

Ohabolana : olom-bodo

Ohabolana Andriamatoa erý am-pasam-bato, Andriamatoa Andriamahandrimanana: aza misorona olona adala, na manarana olom-bodo. [Cousins 1871 #209, Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Andriamatoa qui reposez dans votre tombeau de pierre, Andriamatoa surnommé le noble qui garde bien ce qu' il possède, écoutez : il ne faut pas avoir trop de condescendance pour les sots, ni satisfaire les caprices d' une personne sans expérience. [Veyrières 1913 #6494]
Fanazavana frantsay Ce proverbe faisait allusion à une légende. [Veyrières 1913 #6494]

Ohabolana Izay tsy miady koa dia olom-bodo, ary izay to fo kosa dia mamosavy. [Veyrières 1913 #149]
Izay tsy miady, olom-bodo, fa izay to-fo mamosavy. [Rinara 1974 #1525]
Izay tsy miady olom-bodo; fa izay to fo mpamosavy. [Houlder 1895 #348, Rajemisa 1985]
Izay tsy miady olom-bodo; izay to fo mamosavy. [Cousins 1871 #1206]
Fanazavana malagasy Enti-milaza fa tsy misy tsy miady afa-tsy ny zaza tsy manan-tsaina, fa rehefa vita ny fifanazavana, olondratsy (mpamosavy) izay mbola mitahiry hatezerana na manao an-dolompo. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Celui qui ne veut pas se battre est un nigaud; mais celui qui ne démord de rien est un sorcier. [Houlder 1895]
Il y a des gens qui ne se battent pas et n' ont pas de rancune, ce sont des enfants ; mais il y a des gens qui gardent tout dans leur coeur et ont de la rancune, ce sont les sorciers. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Ce proverbe dit la méchanceté des sorciers. [Veyrières 1913 #149]

Fizahan-teny