Fizahan-teny

Ohabolana : omaly

Ohabolana Betsileo mamo ka toraky ny omaly tsy miova. [Rinara 1974 #886]

Ohabolana Hoatry ny volan' ny kankafotra, ka ny omaly tsy miova ihany. [Veyrières 1913 #6356]
Dikanteny frantsay Invariable comme le chant de l' oiseau qu' on appelle kankafotra : aujourd' hui comme hier sans changement. [Veyrières 1913 #6356]
Fanazavana frantsay Se disait des gens tenaces, et aussi de ceux qui répètent toujours la même chose. [Veyrières 1913 #6356]

Ohabolana Holataboka ambony tain' omby : dongadonga tsy mahafatifaty. [Veyrières 1913 #4492]
Hola-taboka ambony tain' omby : dongadonga tsy mahafatifaty ary hitako omaly fa tsy nahataitra ahy. [Rinara 1974]
Holataboka ambony tain’ omby: dongadonga tsy mahafatifaty ( na: hitako omaly—fa tsy nahataitra ahy). [Cousins 1871 #1092]
Holataboka ambony tain' omby : hitako omaly, fa tsy nahataitra ahy. [Veyrières 1913 #4493]
Dikanteny frantsay Champignon rond sur la bouse de vache : il est dodu, sans être ravissant à croquer. [Veyrières 1913 #4492]
Champignon rond sur la bouse de vache : je l' ai vu hier, mais je n' ai pas été ému. [Veyrières 1913 #4493]
Fanazavana frantsay Le champignon de bouse de vache est mauvais ; ce proverbe se disait des gens de belle apparence, mais qui ne sont bons à rien. [Veyrières 1913 #4492]
Se disait des personnes. [Veyrières 1913 #4493]

Ohabolana Leom-boanana omaly ka tsy tia zava-boribory. [Rinara 1974 #1785, Houlder 1895]
Leom-boanan’ omaly, ka tsy tia zava-boribory. [Cousins 1871 #1365]
Rafotsibe leom-boanana omaly, ka tsy tia zava-boribory. [Veyrières 1913 #1895]
Dikanteny frantsay Avoir trop mangé de "voanana" (graines des herbes potagères) hier, et ne plus aimer voir ce qui est rond. [Houlder 1895]
Vieille femme qui a eu hier une indigestion de graines de morelle : elle n' aime plus les choses rondes parce qu' elles lui rappellent les graines de morelle. [Veyrières 1913 #1895]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui avaient été pris une fois et ne voulaient plus se laisser prendre. [Veyrières 1913 #1895]

Ohabolana Mangidim-boanana omaly ka tsy tia zava-boribory. [Veyrières 1913 #5006]
Dikanteny frantsay Indisposé par les fruits de morelle qu' il a mangés hier, il déteste toutes les choses rondes qui y ressemblent. [Veyrières 1913 #5006]
Fanazavana frantsay Qui a été pris une fois, ne veut plus se laisser prendre. [Veyrières 1913 #5006]

Ohabolana Nahoana no lala-masaka omaly, ka dia manjary tevan-kamono? [Houlder 1895]
Nahoana no ny lala-masaka omaly, ka dia manjary tevan-kamono ? [Veyrières 1913 #2729, Cousins 1871 #2061]
Nahoana no ny lala-masaka omaly no zary tevan-kamono ? [Rinara 1974 #2708]
Dikanteny frantsay Etant une route sûre hier, pourquoi êtes-vous devenu un dangereux précipice? [Houlder 1895]
Pourquoi ce chemin qui hier encore était un sentier battu, s' est-il transformé en précipice qui tue? [Veyrières 1913 #2729]
Fanazavana frantsay Se disait des changements et des vicissitudes de la vie. [Veyrières 1913 #2729]

Ohabolana Ny lasa tsy mba azo naverina ary ny omaly sarotra afody. [Rinara 1974 #3074]

Ohabolana Ny maso omaly tsy miova. [Veyrières 1913 #5301, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Toujours les mêmes regards qu' hier. [Veyrières 1913 #5301]
Fanazavana frantsay Les sentiments n' ont pas changé. [Veyrières 1913 #5301]

Ohabolana Ny toerana ela maharairoy, fa ny omaly tsy anio intsony. [Rinara 1974 #3299]

Ohabolana Omaly hianao misolanga ho tandrony, ka anio no misafelika ho sofiny. [Rinara 1974 #3401]
Omaly hianao nisolanga ho tandrony, ary anio hianao misafelika ho sofiny. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Hier vous montiez comme des cornes, aujourd' hui vous pendez comme des oreilles. [Houlder 1895]

Ohabolana Omaly hianao vao nihabe maso, ary anio hianao mangidy ro am-boafotsy. [Cousins 1871 #2543]
Omaly hianao vao nihabe maso ary anio mangidy ro am-boafotsy. [Rinara 1974]

Ohabolana Omaly irỳ ny lalana, anio itỳ ny lalana [Rajemisa 1985 #525]
Fanazavana malagasy mety hiova ny haleha noho ny anton-javatra, sady tsy mety koa raha manao lalan-kitankisoa [Rajemisa 1985 #525]

Ohabolana Papangolahy manala vintana, ka ny maso omaly tsy miova. [Veyrières 1913 #855, Rinara 1974 #3479]
Dikanteny frantsay Papangue qui s' exorcise pour chasser le destin : son mauvais oeil d' hier ne change pas. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Un méchant reste méchant. [Veyrières 1913 #855]

Ohabolana Tahaka ny valalanamboa diso ny namany : omaly lasa, anio eto kosa. [Houlder 1895 #1024, Cousins 1871 #2967, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Pareil à une "sauterelle de chien" séparée de ses compagnes: hier elle était partie, et aujourd' hui elle revient. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay La sauterelle de chien est une grosse sauterelle tachetée. [Houlder 1895]

Ohabolana Volan-kankafotra ka ny omaly tsy miova ihany. [Rinara 1974 #5015]
Volan' ny kankafotra. [Veyrières 1913 #6803]
Volan' ny kankafotra, ka ny feo omaly tsy miova. [Houlder 1895 #562, Veyrières 1913 #3631]
Dikanteny frantsay Celui dont les paroles sont invariablement les mêmes imite le chant monotone de l' oiseau kankafotra qui chante aujourd' hui comme il chantait hier. [Veyrières 1913 #3631]
Chant de l' oiseau kankafotra. [Verra: Madagascar]
Le cri du coucou: c' est toujours le même que celui d' hier. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay S' applique aux gens qui tiennent toujours les mêmes discours. [Houlder 1895]
Se disait de ce qui est monotone, toujours la même chose. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny