Fizahan-teny

Ohabolana : osy

Ohabolana Aza manao toy ny osy ; mihambo tena, fa izy ihany. [Houlder 1895]
Aza manao toy ny vorontsiloza ; mihambo tena, fa izy ihany. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme le dindon (ou la chèvre); ils prétendent pouvoir faire toutes sortes de choses sans pour cela être autre chose que ce qu' ils sont. [Houlder 1895]

Ohabolana Be famangitra toa rambon' osy. [Rajemisa 1985]
Be famangitra toa rambon' osy ka ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Rinara 1974]
Be famangitra, toa rambon’ osy: ny lanitra tsy hianjera no tohanana. [Cousins 1871 #742]
Fanazavana malagasy Be hambo loatra ka ny tsy ho vita avy no tetehina hatao. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Handrin' ondry sy handrin' osy. [Veyrières 1913 #842, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Front de mouton et front de chèvre, c' est bien différent. [Veyrières 1913 #842]
Un front de mouton et un front de chèvre. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Chacun a sa destinée ; se disait aussi de deux choses différentes. [Veyrières 1913 #842]
Il y a quelque différence. [Houlder 1895]

Ohabolana Mitonanaka foana tahaka an--dRafotsibe voadakan' osy. [Veyrières 1913 #1887, Cousins 1871 #1881]
Mitonanaka foana toa an--dRafotsibe voadakan' osy. [Rinara 1974 #2472]
Dikanteny frantsay Se tenir coi, comme la vieille qui a reçu une ruade d' un bouc. [Veyrières 1913 #1887]
Fanazavana frantsay Ne pas penser à se venger. [Veyrières 1913 #1887]

Ohabolana Mivadika imaso toa tandrok' osy. [Rinara 1974 #2512]
Mivadika imaso, toy ny tandrok’ ondry. [Houlder 1895 #496, Cousins 1871 #1913]
Dikanteny frantsay Se retourner en face comme les cornes d' un bélier. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Manquer impudemment à sa parole. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny osy, na mitsangan-tandroka ho omby aza, na mibarareoka ho ondry aza, na maniry somotra ho olona aza, na midingin-drambo ho alika aza, na mitsangani-bovona ho lambo aza, tsy miala, fa osy ihany. [Cousins 1871]
Ny osy, na mitsangan-tandroka ho omby aza, na miharareoka ho ondry aza, na maniry somotra ho olona aza, na midingin-drambo ho alika aza, na mitsangam-bovona ho lambo aza, tsy miala fa osy ihany. [Nicol 1935]
Ny osy : Na mitsangan-tandroka ho omby, na mibarareoka ho ondry, na midingin-drambo ho alika, na manangam-bovona ho lambo, na maniry somotra ho olona, dia tsy miala fa osy ihany. [Rinara 1974 #3207]
Dikanteny frantsay La chèvre a beau avoir des cornes comme le bœuf, bêler comme le mouton, avoir une barbe comme l’homme, une queue comme le chien, une crinière comme le sanglier, elle restera toujours une chèvre. [Nicol 1935 #159]

Ohabolana Ny voliko lanin' ny osy leoko ihany fa ny fidingin' ny rambony no tsy toha. [Rinara 1974 #3368]
Ny voliko lanin' ny osy leoko ihany, hoy Rafotsibe, fa ny fidingin' ny rambony no tsy zakako. [Veyrières 1913 #1889, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Que le bouc ait ravagé mon jardin c' est encore supportable, mais ce que je ne peux pas souffrir c' est la manière dont il dresse sa queue. [Veyrières 1913 #1889]
Fanazavana frantsay La fierté de celui qui porte tort et sa manière de procéder, sont plus insupportables que le tort lui-même. [Veyrières 1913 #1889]

Ohabolana Osilahy sarotra andrasana. [Veyrières 1913 #5671]
Dikanteny frantsay Bouc difficile à garder. [Veyrières 1913 #5671]
Fanazavana frantsay Se disait des personnes difficiles. [Veyrières 1913]

Ohabolana Osy nafahan-drafozana: mahafoy lehibe, fa mitsinganga ila. [Veyrières 1913 #1467, Rinara 1974 #3472, Cousins 1871 #2585]
Dikanteny frantsay Tuer une chèvre pour nourrir ses beaux-parents, c' est un grand sacrifice ; mais on se rattrape d' un autre côté. [Veyrières 1913 #1467]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui savaient faire des sacrifices pour arriver au résultat. [Veyrières 1913 #1467]

Ohabolana Osivavy maniry somotra : ny lova tamin--dray tsy avela, ny hetra tamin-dreny tsy afoy. [Rinara 1974 #3471]
Toy ny osivavy somorina : ny lova tamin--dray tsy avela, ary ny hetra tamin-dreny tsy diso. [Houlder 1895 #1292, Veyrières 1913 #1790]
Dikanteny frantsay C' est comme la chèvre qui a une barbe : elle hérite de père et mère. [Veyrières 1913 #1790]
Pareil à une chèvre qui a une barbe: elle a hérité à la fois de son père et de sa mère. [Houlder 1895]

Ohabolana Osivavy naniry volombava : samy tsy ariana ny fomban-dray sy reny. [Veyrières 1913 #1779]
Osivavy naniry volombava: samy tsy hariana ny fomban-dray sy reny. [Cousins 1871 #2586]
Dikanteny frantsay Chèvre à qui une barbiche a poussé : elle garde les coutumes et les privilèges de son père et de sa mère. [Veyrières 1913 #1779]
Fanazavana frantsay Se disait des femmes qui héritaient de leur père et de leur mère. [Veyrières 1913 #1779]

Ohabolana Salaka namatorana osy, ny osy lasa, ny salaka tapaka. [Rinara 1974 #3824, Cousins 1871 #2842]

Ohabolana Sitry mahay vato, osy mahay harana. [Houlder 1895 #1617, Veyrières 1913 #6197]
Dikanteny frantsay Le lézard sait courir sur les pierres et la chèvre sur les rochers. [Veyrières 1913 #6197]
Un lézard sait courir sur les pierres, et une chèvre sur les rochers. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait de l' expérience et de l' habileté. [Veyrières 1913]

Ohabolana Soki-mahay vato : osy mahay harana. [Cousins 1871 #2920]
Soki-mahay vato, osy mahay harana ; ka vony vato iray ihany no ifamonjena. [Veyrières 1913 #255]
Sokina ve tsy hahay vato ary osy tsy hahay harana? [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Le hérisson sait monter sur la pierre, la chèvre sait marcher sur les rochers, mais, c' est à la pierre sacrée que le peuple a recours. [Veyrières 1913 #255]
Fanazavana frantsay Le souverain apparaissait au peuple, comme la pierre sacrée à laquelle doivent recourir ceux qui ont à se plaindre ; il était sacré sur une pierre. [Veyrières 1913]

Ohabolana Sondrian-tsavily ka manary ny osin' andriana. [Rinara 1974 #3944, Cousins 1871 #2934]

Ohabolana Tandrok' osy ka tsy ampy vehana akory dia miolaka. [Rinara 1974 #4038]
Toy ny tandrok' ondrilahy : tsy ampy vehana akory dia miolaka. [Rinara 1974 #4331]
Toy ny tandrok' ondrilahy : tsy mbola lasa irain-jehy akory, dia miolana. [Veyrières 1913 #5344, Cousins 1871 #3233]
Dikanteny frantsay C' est comme les cornes des béliers : avant d' atteindre un empan de longueur, elles se tordent. [Veyrières 1913 #5344]
Fanazavana frantsay Se dit des gens qui ne tardent pas à se dédire et à retirer leur parole. [Veyrières 1913 #5344]

Ohabolana Tari-dalan-dreniomby : ny voalohan-teny re, osy. [Rinara 1974]
Tari-dalan-dreniomby : voalohan-teny re, osy. [Veyrières 1913 #3753, Cousins 1871 #3045]
Dikanteny frantsay Chef de file à la manière d' une vache : le premier mot qu' on entend, c' est osy. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Ce mot était employé par les gardiens pour faire avancer les bêtes. [Veyrières 1913]

Ohabolana Toy ny rambon' osy : hanina mahavoafady, ariana rambon-karena. [Rinara 1974 #4315]

Fizahan-teny