Fizahan-teny

Ohabolana : salaka

Ohabolana Hidy sy rakotry ny tany, hitana izao vinorin' i Lehidama, nanaovana salaka fohy rambo sy nanaovana sakafo ambany foitra. [Veyrières 1913 #425]
Dikanteny frantsay L' armée est la serrure et le couvercle pour protéger le royaume : elle garde ce que Radama et les autres souverains ont réuni en un seul royaume avec tant de peines et de privations. [Veyrières 1913 #425]
Fanazavana frantsay Paroles des souverains de l' Imerina. [Veyrières 1913 #425]

Ohabolana Izy no mitady lamba saro--bazana, dia ao ny salaka matoky azy. [Rinara 1974]
Izy no mitafy lamba saro--bazana, ao salaka mahatoky azy. [Veyrières 1913 #1635, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay S' il a un lamba trop court, c' est qu' il a confiance dans le salaka qui lui serre les reins. [Veyrières 1913]
S' il porte un lamba trop court (laissant voir le haut des jambes) c' est qu' il a confiance dans la toile qui lui couvre les reins. [Houlder 1895 #1308]

Ohabolana Manao salaka fohy hanana. [Veyrières 1913 #3803]
Manao salaka fohy rambo. [Veyrières 1913 #3803]
Dikanteny frantsay Attacher le salaka court autour des reins et travailler avec ardeur pour devenir riche. [Veyrières 1913 #3803]

Ohabolana Natao ho salaka hanohana ny aina, kanjo nitondra haofotsy hanaikifra ny valahana. [Rinara 1974 #2759]
Natao ho salaka hanohana ny aina, kanjo nitondra haofotsy hanai-kitra ny valahana. [Veyrières 1913 #5922, Cousins 1871 #2090]
Dikanteny frantsay On croyait que ce serait un salaka qui soutiendrait la vie en ceignant les reins, mais, hélas ! il a porté des poux blancs qui piquent les reins. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait des déceptions. [Veyrières 1913 #5882]

Ohabolana Ny atao toy ny salaka: soa atao, manodidina; ratsy atao, manodidina. [Veyrières 1913 #2955, Cousins 1871 #2183, Houlder 1895]
Ny atao toy ny salaka : soa manodidina, ratsy manodidina. [Veyrières 1913 #2955]
Dikanteny frantsay Ce qu' on fait est comme le "salaka" (morceau de toile que l' on met autour des reins): bon ou mauvais, ça va tout autour. [Houlder 1895]
Les actions c' est comme le salaka dont on se ceint les reins : bonnes ou mauvaises elles suivent l' homme. [Veyrières 1913 #2955]

Ohabolana Ny lainga anie, ka tahaky ny salaka, ka ny tompony ihany no afatony. [Veyrières 1913 #4937]
Dikanteny frantsay Le mensonge, c' est comme le salaka, c' est son maître qu' il lie. [Veyrières 1913 #4937]
Fanazavana frantsay Il nuit à celui qui l' a dit. [Veyrières 1913 #4937]

Ohabolana Raha amboa no miady, aoka hanao, fa tsy salaka ho tapaka, tsy lamba ho rovitra. [Cousins 1871]
Raha amboa no miady, aoka hifanao, fa tsy salaka ho tapaka, tsy lamba ho rovitra. [Rinara 1974 #3549]

Ohabolana Raha ny mamba sy ny voay no miady, dia aoka hifandramatra, fa tsy salaka ho tapaka, ary tsy lamba ho rovitra. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Quand deux crocodiles se battent, laissez-les faire jusqu' au bout, car ils n' ont pas à craindre de déchirer leurs vêtements. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Proverbe marquant qu' il ne faut pas intervenir mal à propos dans les querelles qui ne nous regardent pas. [Houlder 1895]

Ohabolana Salaka fohy. [Veyrières 1913 #3817]
Dikanteny frantsay L' homme laborieux et l' homme courageux ont leur salaka court. [Veyrières 1913 #3817]

Ohabolana Salakam-barika ka vita hatry ny fony kely ary tsy hihambo-manana. [Rinara 1974 #3823]

Ohabolana Salaka namatorana osy, ny osy lasa, ny salaka tapaka. [Rinara 1974 #3824, Cousins 1871 #2842]

Ohabolana Salakan' ny mpiasa ka mandrohy azy tompony ihany. [Rinara 1974 #3825]
Salakan' ny mpiasa : ny tompony ihany no rohizany. [Veyrières 1913 #3818, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Se disait du mensonge qui nuit à celui qui le dit ; se disait aussi des paroles. [Veyrières 1913 #3818]
Fanazavana frantsay Salaka qui ceint les reins du travailleur de rizières : il n' enlace que son propriétaire. [Veyrières 1913 #3818]

Fizahan-teny