Fizahan-teny

Ohabolana : saro-miala

Ohabolana Andevolahy latsaka avara-patana, ka saro-miala. [Houlder 1895 #1552]
Andevolahy latsaka avara-patana: saro-miala. [Cousins 1871 #178]
Ankizilahy latsaka avara-patana, ka saro-miala. [Rinara 1974]
Saro-miala, toy ny andevolahy latsaka avara-patana. [Cousins 1871 #2866]
Dikanteny frantsay Un esclave qui s' est mis (sans y penser), au nord du foyer, il lui est difficile de quitter sa place. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le nord du foyer est la place d' honneur dans la case malgache; un esclave ne devait jamais l' occuper, mais une fois qu' il s' y était mis, il y était retenu par la fausse honte. [Houlder 1895]

Ohabolana Diso paika ka matim-bela, latsaka anivony ka saro-miala. [Veyrières 1913 #3000]
Tsontsam-paika, ka matim-bela. [Houlder 1895 #159, Veyrières 1913 #2564, Rinara 1974 #4472]
Dikanteny frantsay Celui qui est déshonoré ou ruiné par sa faute, est semblable au joueur de fanorona qui s' est laissé bloquer par sa faute : ce qui est solidement enraciné est difficile à enlever. [Veyrières 1913 #3000]
Celui qui est ruiné et dégrader parce qu' il a été pris en faute, est comme le joueur de fanorona pris par sa faute. [Veyrières 1913 #2564]
Être ruiné (ou dégradé) pour avoir mal joué. [Houlder 1895]

Fizahan-teny