Fizahan-teny

Ohabolana : satry

Ohabolana Aza manao fon' ny mpanefy. [Houlder 1895 #353, Cousins 1871 #448]
Aza manao fon' ny mpanefy: mikapo-dalitra ambony lovia ka mamoy sasanangy tsy satry. [Houlder 1895 #306]
Aza manao fon' ny mpanefy : mikapo-dalitra ambony lovia ka namoy sasanangy. [Rinara 1974 #39]
Dikanteny frantsay N' ayez pas le cœur d' un forgeron. [Houlder 1895]
Ne soyez pas emporté comme un forgeron: il frappe une mouche sur une assiette (qu' il casse en même temps), et doit donner un franc soixante contre son gré. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay C. à. d. irascible. Pour payer le prix de l' assiette cassée sans raison. [Houlder 1895]

Ohabolana Fandrotrarana an-tananaolo : mandimby rainy tsy satry. [Cousins 1871 #923]
Fandrotrarana an-tanàna haolo ka mandimby ray tsy satry. [Rajemisa 1985]
Fandrotrarana an-tanàna haolo : mandimby rainy tsy satry. [Veyrières 1913]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ireo olona voatery hiteny ampahibemaso na hikabary satria tsy eo intsony ireo zokiolona tokony hanao izany. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Chiendents dans un village abandonné : ils succèdent à leurs pères sans l' avoir désiré. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait des mauvais héritages ; se disait aussi des enfants qui héritaient trop jeunes de leurs parents. [Veyrières 1913 #3172]

Ohabolana Ny may lamba tsy satry no kamboty. [Rinara 1974 #3140, Cousins 1871 #2345]

Ohabolana Raha mamadika ny soa nifanekena, tsy satry fa avilin-draha. [Rinara 1974 #3610, Cousins 1871 #2682]
Raha mandika ny soa nifanekena aho, tsy satry, fa avilin-draha. [Houlder 1895 #254]
Dikanteny frantsay Si je n' accomplis pas le bien que j' ai promis de faire, ce n' est pas de mon gré, mais c' est que quelque chose m' en empêche. [Houlder 1895]

Ohabolana Raikitra tsy satry ohatra ny ombalahy mifanena ankaterena. [Rajemisa 1985]
Raikitra tsy satry, ohatra ny ombilahy mifanena an-katerena. [Cousins 1871]
Raikitra tsy satry toy ny ombilahy mifanena an-katerana. [Rinara 1974 #3690]

Ohabolana Tsy satry ny mandihy mipetraka, fa ny lamba ho enti-mitsangana no tsy misy. [Rinara 1974 #308]
Tsy satry no mandihy mandry, fa ny lamba ho enti-mitsangana no tsy misy. [Veyrières 1913 #2570, Cousins 1871 #3574]
Dikanteny frantsay Ce n' est pas de dessein prématuré qu' on danse assis ou couché, mais c' est le lamba qu' il faut porter pour se lever qui manque. [Veyrières 1913]

Ohabolana Tsy satry ny mialin-koririka, fa ny vary hatao no tsy misy. [Veyrières 1913 #4637]
Tsy satry ny mialin-koririka, fa ny vary hatokona no tsy misy. [Rinara 1974 #309]
Tsy satry no mialin-koririka, fa ny vary hatao no tsy misy. [Cousins 1871 #3575]
Dikanteny frantsay Ce n' est pas par un libre choix qu' on se couche sur un souper de feuilles d' arum, mais c' est que le riz à faire cuire manque. [Veyrières 1913 #4637]
Fanazavana frantsay On fait ce qu'on peut. [Veyrières 1913 #4637]

Ohabolana Tsy satry ny mitafy lambamena miantsena fa tiana mba ho hitan' ny mana-marary. [Rinara 1974 #310]
Tsy satry no mitafy lambamena miantsena, fa tiana mba ho hitan' ny mana-marary. [Veyrières 1913 #4411, Cousins 1871 #3576]
Dikanteny frantsay Ce n' est pas de gaîté de coeur qu' on va au marché drapé dans un lamba de soie rouge, mais c' est pour être vu de ceux qui ont des malades. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Le lamba de soie rouge est le linceul malgache ; le sens est qu'il faut montrer ce qui est mis en vente. [Veyrières 1913 #4411]

Ohabolana Voatelina tsy satry, hoatry ny tavin-kena am-bavan' antitra. [Veyrières 1913 #1870]
Voatelina tsy satry, ohatra ny tavin-kena am--bavan’ antitra. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay C' est avalé avant qu' il l' ait voulu, comme de la viande grasse dans la bouche d' un vieillard. [Veyrières 1913 #1870]
Fanazavana frantsay Plaisanterie sur les édentés, analogue à l' expression : n' en faire qu' une bouchée ; autre sens : fait à la hâte et malgré soi. [Veyrières 1913 #1870]

Fizahan-teny