Fizahan-teny

Ohabolana : simba

Ohabolana Aza mety hambosian' Ikotofankaota : fa vorombe sima sady fahatelobe tsy mampanana. [Rinara 1974 #718]
Aza mety hambosin' Ikotofankaota : vorombe simba fahatelobe tsy mampanana. [Veyrières 1913 #1182, Cousins 1871 #597]
Dikanteny frantsay Ne vous laissez pas monter la tête par Ikotofankaota : un méchant homme met le trouble dans les ménages bien unis, comme une oie méchante met le trouble. [Veyrières 1913 #1182]
Fanazavana frantsay Ces paroles étaient dites aux époux pour les mettre en garde contre les mauvaises langues. [Veyrières 1913 #1182]

Ohabolana Ilay boka naka ody fitia : ny tarehiko anie efa simba fa izay hataonao no sisa! [Rinara 1974 #1397]
Ilay boka nitokoa ody fitia: "Ny tarehiko anie efa rava, fa ny hataonao no sisa e!". [Veyrières 1913 #2001, Cousins 1871 #1111]
Ilay boka sy ny odiny : ny tarehiko anie efa simba, fa ny hataonao no sisa. [Veyrières 1913 #73, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Lépreux qui parle à son ody ou amulette : voilà que ma figure est gâtée ; il te reste à faire ton oeuvre si tu le peux. [Veyrières 1913]
Lépreux qui prononce des imprécations en demandant de l'efficacité aux philtres d' amour : ma figure est ravagée, dit-il, mais il reste votre efficacité, je compte sur vous. [Veyrières 1913 #2001]
Un lépreux parlant à son amulette: "J' ai le visage ravagé (par la maladie c' est vrai), mais agis maintenant si tu y peux quelque chose". [Houlder 1895]

Ohabolana Mpihaingo maloto trano : mody vao manana ny simba. [Rinara 1974 #2619]
Mpihaingo maloto trano : mody vao simba. [Veyrières 1913 #2447, Cousins 1871 #1982]
Dikanteny frantsay Élégant, dont la maison est sale : en rentrant chez lui, il salit ses vêtements. [Veyrières 1913 #2447]

Fizahan-teny