Fizahan-teny

Ohabolana : soa

Ohabolana Aleo ratsy tarehy manam-panahy handalana, toy izay tarehy soa tsy ampy fiaina. [Rinara 1974 #19]

Ohabolana Amoron’ ala tay manan-tranobe. [Cousins 1871 #146]
Amoron' ala tsy manan-trano be. [Houlder 1895 #703, Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Amoron' ala tsy manan-tranobe soa. [Rinara 1974 #184]
Fanazavana malagasy Enti-milaza olona mahantra kanefa eo afovoan' ny ilaina rehetra. [Rajemisa 1985]
Matetika izay manana ny ilaina rehetra mba hananan-javatra iray indrindra no tsy manana an' io zavatra io, na noho ny tsy firaharahan-tena na noho ny fikokorany hitady vola ka ny tenany indray no tsy tsaroany. [Rajemisa 1985]
Mitovy hevitra: mangetaheta ambony lakana, mosarena manatrika ny sompitra. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Ce ne sont pas ceux qui habitent près de la forêt qui ont de grandes maisons. [Houlder 1895]
Habiter au bord de la forêt et n' avoir qu' une cabane. [Veyrières 1913 #2483]
Fanazavana frantsay Les cordonniers sont souvent les plus mal chaussés. [Houlder 1895]
Se disait des gens qui étaient pauvres au sein de l' abondance ; les maisons se construisaient en bois près de la forêt. [Veyrières 1913 #2483]

Ohabolana Anarana no nomen-tranobe soa, fa sondro-drahona, anarana no nomena valabe, fa sakamaina. [Rinara 1974 #209]
Anarany no nomeny trano be, ka sondro-drahona; anarany no nomeny vala be, ka sakamaina. [Houlder 1895 #1330]
Dikanteny frantsay Il l' appelle "grande maison" et ce n' est qu' une cabane; il l' appelle "grand champ" , et ce n' est qu' une petite rizière qu' on ne peut pas irriguer. [Houlder 1895 #1330]

Ohabolana Andro tsara ny miarim-bolana, ka soa ny tanteraka aminy, fa manantena ho feno. [Veyrières 1913 #67]
Dikanteny frantsay C' est un jour favorable que le treizième de la lune : les affaires entreprises ce jour-là réussiront, car on attend qu' il y ait plénitude. [Veyrières 1913 #67]
Fanazavana frantsay La lune sera pleine et l' affaire réussira parfaitement. [Veyrières 1913 #67]

Ohabolana Anisaisana ny ratsy, hihavian’ ny soa. [Veyrières 1913 #6205, Cousins 1871 #236]
Anisanisaina ny ratsy hihavian' ny soa. [Rinara 1974 #268]
Anisanisana ny ratsy hihavian' ny soa. [Houlder 1895 #95]
Dikanteny frantsay Prévoir le mal est une source de bien. [Veyrières 1913 #6205]
Raconter le mal pour que le bien apparaisse. [Houlder 1895 #95]

Ohabolana Arahaba sitrana soa aman-tsara. [Veyrières 1913 #4107]
Dikanteny frantsay Salut, vous qui êtes guéri, sain et sauf. [Veyrières 1913 #4107]
Fanazavana frantsay Félicitations après guérison. [Veyrières 1913 #4107]

Ohabolana Ataovy tsy very ny soa, fa ny vato aza raha nanambina nohosora-menaka. [Rinara 1974 #342]

Ohabolana Aza manadidy an-dRasoa tia ratsy ; fa ny fitia tsy mila tarehy. [Cousins 1871]
Aza manadidy an-dRasoa tia ratsy ; fa raha tiana, mitombo tarehy. [Veyrières 1913 #1268, Cousins 1871]
Aza manadidy an-dRasoa tia ratsy : ny tia tsy mila tarehy. [Veyrières 1913 #1268]
Aza manadidy ny soa tia ratsy fa izay tiana mitombo tarehy. [Rinara 1974 #477]
Dikanteny frantsay Ne reprochez pas à Rasoa d' aimer quelqu' un de laid, car celui qui est aimé devient beau. [Veyrières 1913 #1268]
Ne reprochez pas à Rasoa d' aimer quelqu' un de laid : l' amour n' a pas besoin de beauté. [Veyrières 1913 #1268]
Fanazavana frantsay L' amour est aveugle. [Veyrières 1913 #1268]

Ohabolana Aza manao hoe : avelao ny ketsa soa haketsanay mivady. [Rinara 1974 #514, Cousins 1871 #462]

Ohabolana Aza manao soa ilany ihany. [Rinara 1974 #46]

Ohabolana Aza manao soa mivonto an-kibo. [Rinara 1974 #570]
Aza manao voa mivonto an-kibo. [Veyrières 1913 #282, Cousins 1871 #547, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme le rein qui s'enfle dans l' intérieur du corps. [Veyrières 1913 #282]
Ne soyez pas comme une graine qui grossit dans l' estomac. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay C. à. d. ne gardez pas rancune. [Houlder 1895]
Il ne faut pas murmurer contre le gouvernement ou faire des partis dans l' État ; s' employait aussi contre les personnes qui gardaient de la rancune au fond du coeur. [Veyrières 1913]

Ohabolana Aza manao soa tapany fa tovony ho erany. [Rinara 1974 #571]

Ohabolana Aza manao soa volovoloina. [Rinara 1974 #572, Cousins 1871 #499]
Manao soa volovoloina. [Veyrières 1913 #6476]
Dikanteny frantsay Faire du bien tout en faisant des reproches, c' est faire un bien chevelu et défectueux. [Veyrières 1913 #6476]

Ohabolana Aza mandika ny soan-Janahary. [Houlder 1895 #33, Rinara 1974 #665]
Aza mandika soa Nanahary. [Veyrières 1913 #19]
Dikanteny frantsay Ne changez pas les dons du Créateur (ou, ne les méprisez pas, ne soyez pas ingrats et contentez-vous de ce que vous avez). [Houlder 1895]
Ne soyez pas ingrat envers Dieu. [Veyrières 1913 #19]

Ohabolana Aza tsy mahavaly soa toa zaza. [Houlder 1895 #583]
Tsy mahavaly fitia, toa zaza. [Cousins 1871 #3370, Nicol 1935 #311]
Dikanteny frantsay Etre ingrat comme un enfant. [Nicol 1935 #311]
Ne vous montrez pas ingrats comme des enfants. [Houlder 1895 #583]

Ohabolana Be no malaza ho soa fa ny mahafa-po no vitsy. [Rinara 1974 #877]

Ohabolana Bila fandeha mananatra ny mahitsy famindra : mahay milaza soa ho an' ny olona, fa tsy mahay ho an-tena. [Rinara 1974 #900]

Ohabolana Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenany mivarotra no mahaloiloy. [Veyrières 1913 #1976, Cousins 1871]
Boka mivaro-tantely: ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenan' ny mpivarotra no mampahaloiloy. [Houlder 1895 #2025]
Boka mivaro-tantely : ny zavatra amidy mba soa ihany fa ny tenan' izy mpivarotra no mankaloiloy. [Rinara 1974]
Tantely an-tànam-boka, ka na soa aza afa-boninahitra (mankaloiloy). [Rinara 1974 #4077]
Dikanteny frantsay Lépreux qui vend du miel : ce qu' il vend est doux, mais le marchand donne la nausée. [Veyrières 1913 #1976]
Un lépreux vendant du miel: ce qu' il vend est bien doux, mais c' est le vendeur qui vous dégoûte. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le don n' est pas tout, il y a manière de donner. [Veyrières 1913 #1976]

Ohabolana Didimaso an-danonana, ka mitomany mahita ny soa. [Houlder 1895]
Didimaso an-danonana : mitomany mahita ny soa. [Veyrières 1913 #2597]
Didimaso an-danonana : mitomany mahita soa. [Cousins 1871 #842]
Dikanteny frantsay Chassieux au milieu des réjouissances publiques : il pleure en voyant de belles choses. [Veyrières 1913 #2597]
Un chassieux avec un bon oreiller: il dort tout en étant malade. Un chassieux assistant à une réjouissance publique: il pleure en voyant ce qui est bon (c.à.d. la fête). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il pleure sans le vouloir. [Houlder 1895]
Se disait de ceux qui pleurnichent toujours. [Veyrières 1913 #2597]

Ohabolana Didimaso asiana ody: mahareta, fa hahita ny soa. [Cousins 1871]
Didimaso asiana ody: mahareta fa hihavian' ny soa. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Un chassieux auquel on applique un remède: patientez car vous irez mieux. [Houlder 1895 #2047]

Ohabolana Dongadonga tsy soa, ohatra ohatra vomanga an-kady. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Gros et mauvais comme les patates dans un fossé. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ces patates sont grosses mais insipides. [Houlder 1895]

Ohabolana Donga tsy soa ohatra ny anantsinahy ambony taimboraka. [Rinara 1974 #1009]
Donga tsy soa toy ny anantsinahy ambony taim-boraka. [Veyrières 1913 #58]
Dikanteny frantsay De belle venue sans être bon, comme le bident qui pousse sur des résidus de panse de boeuf. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait des gens ou des choses de belle apparence, sans réalité. [Veyrières 1913 #58]

Ohabolana Fananga-mitohy ny trafony ka mibaby ny soa ho an' ny tenany. [Rinara 1974 #1086]
Fananga-mitohy ny trafony, ka mibaby soa ho any ny tenany. [Cousins 1871]

Ohabolana Galona sy lopotra : tafaray samy meva. [Rinara 1974]
Lopotra sy galona, ka tafaray samy soa. [Rinara 1974 #1812]

Ohabolana Hianao no soa tia ratsy, ka ny olona no tendren-kanana ody. [Veyrières 1913 #3007, Cousins 1871 #1064]
Hianao no soa tia ratsy, ka ny zanak' olona no tendren-kanana ody. [Rinara 1974 #1326]
Ny zanakao no soa tia ratsy ka ny zanak' olona no tendren-kanana ody! [Veyrières 1913 #3056, Rinara 1974 #3375, Cousins 1871 #2530]
Dikanteny frantsay C' est votre fille qui est belle et aime le mal, et vous accusez les jeunes gens d' avoir des philtres d' amour pour captiver ses bonnes grâces. [Veyrières 1913 #3056]
C' est vous qui êtes belle et aimez le mal, et vous accusez les autres d' avoir des philtres d' amour. [Veyrières 1913 #3007]

Ohabolana Ilay nanao soa vahiny, ka raha voky izy, dia nilaozany. [Cousins 1871 #1122, Nicol 1935 #307]
Ilay nanao soa vahiny : raha voky izy dia lasa. [Rinara 1974]
Ilay nanao soa vahiny : raha voky izy dia nandao. [Rinara 1974]
Nanao soa vahiny: voky izy dia nilaozany. [Rajemisa 1985]
Toy ny manao soa vahiny, ka raha voky izy, dia ilaozany mody. [Houlder 1895 #577]
Toy ny manao soa vahiny : nony voky izy nanao veloma. [Rinara 1974 #4301]
Toy ny manao soa vahiny: raha voky izy, ilaozany mody. [Cousins 1871 #3210]
Fanazavana malagasy Aza miantehitra na miandry valiny amin' izay olona mandala. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Faire du bien à un hôte de passage : à peine restauré, le voilà qui vous quitte. [Nicol 1935 #307]
On fait du bien à un étranger, et quand il est rassasié, il s' en va. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Mot souvent cité en manière d' excuse par ceux auxquels il s' applique. [Houlder 1895]

Ohabolana Indro soa, indro tsara, dia ny rano avara-tanàna no androana. [Rinara 1974 #1435, Cousins 1871]

Ohabolana Izahay zaza anie no soa dia hianareo vaventy no miray saina. [Rinara 1974 #1461]

Ohabolana Jike misikile : mahita soa ho añ'olo fe tsy mahita mazava ho an-teña. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Un aveugle pratiquant l'art divinatoire : il voit bien pour les autres, mais il ne voit pas pour lui-même. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Katro-doha anjaran' ny ondry, kaikitra fanaon' ny alika, teny soa fanaon' ny hendry. [Rinara 1974 #108]

Ohabolana Lahiantitra lozabe ka tsy mahatsiaro ny soa nataon-kavana. [Rinara 1974 #1670]
Lahy antitra lozabe : tsy mahatsiaro ny soa ataon-kavana. [Cousins 1871]

Ohabolana Lambamena avo razana fa tsy mananjara afa-tsy loza. [Rinara 1974]
Lambamena soa fa tsy mananjara afa-tsy loza. [Rinara 1974]

Ohabolana Mahantra lahy : fa mahery tsy ambinim-babo : malemy fanahy tsy misy mpankasitraka ; manao soa tsy manana mpilaza. [Cousins 1871 #1408]
Mahantra lahy fa mahery tsy ambinim-babo, malemy fanahy tsy misy mpankasitraka, manao soa tsy misy mpilaza. [Rinara 1974 #124]

Ohabolana Mananatra ny tsy mpankasitraka : sasatra, nefa tsy mahita soa amin' izy ireo. [Veyrières 1913 #6473]
Dikanteny frantsay Admonester des gens qui le prennent mal : on se fatigue mais on n' en retire pas de profit. [Veyrières 1913 #6473]

Ohabolana Manao soa, tohatra ny ho avy ; manao ratsy, hidin' ny sisa. [Veyrières 1913 #2948]
Manao soa, tohatry ny ho avy; manao ratsy, hidin’ ny sisa. [Rinara 1974 #2012, Cousins 1871 #1556]
Dikanteny frantsay Celui qui fait le bien rencontrera les biens futurs, celui qui fait le mal ferme la porte à l' avenir. [Veyrières 1913 #2948]

Ohabolana Manao soa vahiny : ka nony voky izy lasa, fa fony noana no miandriandry. [Rinara 1974 #2013]

Ohabolana Manaova soa ampiantany, fa misy hiankinana; ary manaova soa vato, fa misy hipetrahana. [Houlder 1895 #106]
Manaova soa ampiantany, fa misy hiankinana, manaova soa vato fa misy hipetrahana, manaova soa zanaka fa misy hiafarana. [Rinara 1974 #2019]
Dikanteny frantsay Faites du bien à une muraille et vous pourrez vous y appuyer; faites du bien à une pierre et vous pourrez vous y asseoir. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les bonnes actions trouveront toujours leur récompense. [Houlder 1895]

Ohabolana Manaova soa ho hitan' ny olona hahazo dera amin' ny olona. [Veyrières 1913 #2949]
Dikanteny frantsay Faites le bien pour être vu des hommes et recevoir leurs louanges. [Veyrières 1913 #2949]

Ohabolana Manaova soa mba tsy hanenenana. [Veyrières 1913 #2950]
Dikanteny frantsay Faites le bien pour n' avoir pas à vous repentir. [Veyrières 1913 #2950]

Ohabolana Mandefera, izay mandefitra mahita soa. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Soyez patient : ceux qui savent supporter sont heureux. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Paroles dites par les parents ou les amis, aux époux dans les difficultés du ménage. [Veyrières 1913 #1295]

Ohabolana Manisy soa olona, ka mandoa aty aman' afero. [Veyrières 1913 #5097]
Dikanteny frantsay Faire du bien aux gens : on en vomit foie et bile. [Veyrières 1913 #5097]
Fanazavana frantsay Il en coûte. [Veyrières 1913 #5097]

Ohabolana Manompo Vazaha didimaso : manao tsara, voapaika ; manao ratsy, voapaika. [Veyrières 1913 #781]
Manompo Vazaha kiro maso : manao soa voapaike, manao raty voapaike. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Celui qui sert un Blanc chassieux est blâmé qu' il fasse bien ou mal. [Poirot & Santio: Vezo]
Serviteur d' un Blanc aux yeux chassieux : s' il fait bien, il est réprimandé ; s' il fait mal, il est réprimandé. [Veyrières 1913 #781]
Fanazavana frantsay Se disait des maîtres exigeants qui grondaient toujours. Les Vazaha ou Blancs, avaient la réputation d'être exigeants. [Veyrières 1913 #781]

Ohabolana Maty manao soa izy, mandefitra vao vaky loha. [Houlder 1895 #392, Veyrières 1913 #5957]
Maty manao soa izy, mandefitra vao vaky loha toa fantaka. [Rinara 1974 #2204]
Dikanteny frantsay Il est mort en faisant du bien, il a plié avant de se briser. [Houlder 1895]
Il meurt en faisant le bien, il plie avant de se briser. [Veyrières 1913 #5957]

Ohabolana Matokin--damba novinidy, ka mivarotra ny soa notafiana. [Rinara 1974 #144]
Matokin--damba vinidy, ka mivaro-damba natao. [Houlder 1895 #1668, Cousins 1871 #1687]
Dikanteny frantsay Avoir confiance dans la toile (étrangère) achetée, et vendre la (bonne) toile qu' on a tissée soi-même. [Houlder 1895]

Ohabolana Mbola tsy soa ka ratsy. [Veyrières 1913 #1573]
Dikanteny frantsay Avant d' être bien c' est déjà fini la' vie. [Veyrières 1913 #1573]

Ohabolana Miasa ny tany filanonana ka mamadika ny soa nifanaovana. [Rinara 1974 #2270]
Miasa ny tany filanonana ; mamadika ny soa nifanaovana. [Veyrières 1913 #5454, Cousins 1871 #1734]
Dikanteny frantsay Retourner en le travaillant un terrain affecté aux réjouissances publiques, c' est mal répondre aux bienfaits qu' on a reçus. [Veyrières 1913 #5454]
Fanazavana frantsay La force de ce proverbe est dans le jeu de mots sur miasa et mamadika dont le sens est : retourner par le travail. [Veyrières 1913 #5454]

Ohabolana Mihambo ny soa tsy ananana ka vao midify dia fosain' ny olona. [Rinara 1974 #2309]

Ohabolana Moa raha fisa-doha, dia ho mpikarama ; raha fisa-molotra, dia ho mpikabary ; raha mitafy soa, dia mpiharaka? [Veyrières 1913 #1668, Cousins 1871 #1932]
Moa raha fisa-doha dia mpikarama ary raha fisa-molotra dia mpikabary? [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Est-on ouvrier à gages, parce qu' on a la tête plate ; orateur, parce qu' on a les lèvres minces ; escroc ou exacteur, parce qu' on est vêtu délicatement? [Veyrières 1913 #1668]
Fanazavana frantsay Il ne faut pas se fier aux apparences. [Veyrières 1913 #1668]

Ohabolana Mpanao soa am-po ka ihandronan' ny tsiny. [Rinara 1974 #166]

Ohabolana Mpanao soa am-po mahazo tombony : avo roa toko ny fiadanam-po. [Rinara 1974 #2580]

Ohabolana Mpanao soa matiantoka : ny eritreritra maivana fa ny loha no manelo. [Rinara 1974 #2581]

Ohabolana Nahita soa tamin' iza no izaho havana no asian-dratsy ? [Veyrières 1913 #5457, Rinara 1974 #2658, Cousins 1871 #2021]
Dikanteny frantsay De qui donc avez-vous reçu des bienfaits, que vous me faites du mal à moi qui suis votre parent ? [Veyrières 1913 #5457]
Fanazavana frantsay Ingratitude envers la famille. [Veyrières 1913 #5457]

Ohabolana Nahoana no ho maty volon' ny ratsy, ka ny soa no ampanirina? [Houlder 1895]
Nahoana no maty volon’ ny ratsy, ka ny soa no atao saikiny ? [Veyrières 1913 #3045, Rinara 1974 #180, Cousins 1871 #2052]
Dikanteny frantsay Pourquoi se laisser prendre par les belles apparences et faire peu de cas de ce qui est vraiment bon? [Houlder 1895]
Pourquoi vous laissez-vous séduire par l' apparence du mal? il faut faire le bien tous les jours. [Veyrières 1913 #3045]

Ohabolana Ny anadahy toy ny vody fahitra : na soa na ratsy izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #1158]
Ny anadahy toy ny vodi-fahitra: na soa na ratsy, izay nanjo lazaina avokoa. [Houlder 1895 #1899]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina avokoa. [Cousins 1871 #2394]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #887]
Dikanteny frantsay Le frère est pour sa soeur comme le trou à décharge du parc à boeufs qui reçoit tout : elle lui fait part de tout ce qui lui arrive soit en bien, soit en mal. [Veyrières 1913]
Le père et la mère c' est comme le fond du parc à boeufs où tout arrive bon ou mauvais : tout vient à eux, le bien et le mal, tout leur est dit. [Veyrières 1913]
Un frère est (pour une sœur) comme un père et une mère (litt. le trou du parc à bœufs par où s' écoulent les eaux): bien ou mal, on lui dit tout ce qui vous arrive. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Beaucoup de femmes malgaches trouvent qu' un frère est meilleur confident qu' un mari. [Houlder 1895]
Ce proverbe disait l' appui que la soeur trouvait chez son frère. [Veyrières 1913]
Le père et la mère sont des conseillers et des protecteurs ; il ne faut rien leur cacher. [Veyrières 1913 #887]

Ohabolana Ny anatra tsy inoana no anaovana izany, voan' ny ratsy natao vao taitra ; andratra ! ka tsy ny soa no taloha ! [Veyrières 1913 #6520]
Dikanteny frantsay C'est parce qu' il n' a pas ajouté foi aux avertissements qu' il a agit ainsi, saisi par le mal avant de s' en effrayer : hélas ! c' est fait, que n' a-t-il fait le bien avant ! [Veyrières 1913 #6520]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina refusant de faire grâce à son fils rebelle. Passées en proverbe, elles se disaient des gens qui méprisent les avertissements et donnent tête baissée dans le crime, ne s' effrayant que lorsqu' il faut en porter la peine. [Veyrières 1913 #6520]

Ohabolana Ny andro iray no tsy tanty. [Veyrières 1913 #2773, Cousins 1871]
Ny andro iray no tsy tanty fa manaova soa. [Rinara 1974 #2886]
Dikanteny frantsay Il arrive un jour qui est insupportable. [Veyrières 1913 #2773]
Fanazavana frantsay Se disait pour détourner d' une faute, à la pensée que l' avenir se charge d'apporter la punition. [Veyrières 1913 #2773]

Ohabolana Ny atao toy ny salaka: soa atao, manodidina; ratsy atao, manodidina. [Veyrières 1913 #2955, Cousins 1871 #2183, Houlder 1895]
Ny atao toy ny salaka : soa manodidina, ratsy manodidina. [Veyrières 1913 #2955]
Dikanteny frantsay Ce qu' on fait est comme le "salaka" (morceau de toile que l' on met autour des reins): bon ou mauvais, ça va tout autour. [Houlder 1895]
Les actions c' est comme le salaka dont on se ceint les reins : bonnes ou mauvaises elles suivent l' homme. [Veyrières 1913 #2955]

Ohabolana Ny fahendrena mampahazo soa. [Veyrières 1913 #6078]
Dikanteny frantsay La sagesse fait obtenir des avantages. [Veyrières 1913 #6078]

Ohabolana Ny fanaovana asa soa tsy mahafaty antoka. [Veyrières 1913 #2959]
Dikanteny frantsay L' accomplissement du bien ne cause pas de déception. [Veyrières 1913 #2959]

Ohabolana Ny fingadongadonao dia soa fa ny henamaso anao raha tonga no tsy tanty. [Rinara 1974 #2990]
Ny fingodongodonao dia soa, fa ny henamaso anao raha tonga no tsy afak. [Houlder 1895 #1769, Veyrières 1913 #3048]
Dikanteny frantsay Le bruit de tes pas est doux à mes oreilles, mais quand tu ne viens pas je suis honteuse. [Veyrières 1913 #3048]
Le bruit de tes pas est doux, mais quand tu es là je ne puis m' empêcher d' être honteuse. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny hery tsy mahaleo ny fanahy. [Cousins 1871 #2265, Rajemisa 1985]
Ny hery tsy mahaleo ny fanahy, fa ny soa anatin' ny ratsy. [Veyrières 1913 #2963]
Fanazavana malagasy Entina milaza fa ny tanjaka fotsiny tsy misy fisainana dia tsy ampy. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay La force ne vaut pas la vertu. [Nicol 1935 #433]
La sagesse l' emporte sur la force et le bien se trouve dans le mal. [Veyrières 1913 #2963]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina à son fils Radama : elles sont devenues proverbiales. [Veyrières 1913 #2963]

Ohabolana Ny hofak' ondry no soa misavily, fa ny teny tsy mba soa misavily. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay La queue des moutons est bonne à être balancée, mais non les paroles (disputes). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il vaudrait mieux quelles soient en repos;. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny lalana fandrika, ny trano vovo, fa ny soa atao levenam-bola. [Rinara 1974]
Ny lalana fandriky ny trano, vovo. [Cousins 1871 #2296]

Ohabolana Ny mahitsy tsy aritra, ny soa maha-te hilaza. [Veyrières 1913 #2965]
Dikanteny frantsay Le droit ne peut pas se taire, le bien se fait dire. [Veyrières 1913 #2965]

Ohabolana Ny manao ratsy no vaky vilany, ka ny manao soa no mahandro aman-tavy. [Veyrières 1913 #5963, Cousins 1871 #2319]
Ny mpanao ratsy no vaky vilany, ka ny mpanao soa no mahandro aman-tavy. [Rinara 1974 #3156]
Dikanteny frantsay Ce sont les méchants qui ont leur marmite brisée, et les bons qui font la cuisine dans les têts de pots. [Veyrières 1913 #5963]
Fanazavana frantsay Proverbe expressif de la méchanceté et de la bonté. [Veyrières 1913 #5963]

Ohabolana Ny manao soa tsy hadino; ny manao ratsy tsaroana ihany. [Cousins 1871, Veyrières 1913]
Ny manao soa tsy hadino, ny manao ratsy tsaroan-drahateo. [Rinara 1974 #3107]
Dikanteny frantsay On n' oublie pas ceux dont on a reçu des bienfaits, on garde le souvenir de ceux dont on a souffert. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny manao soa tsy mahafaty antoka, fa ny manao ratsy enjehin' ny nataony. [Veyrières 1913]
Ny manao soa tsy mba mahafaty antoka, fa ny manao ratsy onjohin' ny nataony. [Houlder 1895 #1715]
Dikanteny frantsay Faire le bien ne cause pas de dommage, mais ceux qui font le mal sont poursuivis par leurs actes. [Veyrières 1913 #6424]
Faire le bien ne cause pas de préjudice, tandis que ceux qui font du mal sont poursuivis par leurs actes. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny mandimby anaran--dray soa : sarotra. [Rinara 1974 #3110]
Ny mandimby ray soa sarotra. [Veyrières 1913 #885, Cousins 1871 #2322]
Sarotra ny mandimby anaran--dray soa. [Veyrières 1913 #1000]
Dikanteny frantsay Il est difficile de succéder dignement à un père parfait. [Veyrières 1913 #885]
Le nom d' un père illustre est difficile à porter. [Veyrières 1913 #1000]

Ohabolana Ny miera manganana, ny soa am-po mampirintona. [Rinara 1974 #3145]

Ohabolana Ny olo-malaza manao soa namana. [Veyrières 1913 #667]
Dikanteny frantsay Les personnages illustres sont utiles à leurs amis. [Veyrières 1913 #667]
Fanazavana frantsay Se disait de la protection des grands. [Veyrières 1913 #667]

Ohabolana Ny olombelona mora soa, mora ratsy. [Veyrières 1913 #2739, Cousins 1871]
Ny olombelona mora soa sy mora ratsy. [Houlder 1895 #1]
Dikanteny frantsay Les hommes peuvent être facilement bons comme ils peuvent être facilement mauvais; se dit aussi de la bonne et la mauvaise santé. [Houlder 1895]
L' homme est facilement bon, facilement mauvais. [Veyrières 1913 #2739]
Fanazavana frantsay Se disait de l' inconstance humaine. [Veyrières 1913 #2739]

Ohabolana Ny ratsy atao, loza mihantona ; ny soa atao, levenam-bola. [Cousins 1871 #2404, Nicol 1935 #439]
Ny soa atao levenam-bola, ny ratsy atao loza mihantona. [Veyrières 1913 #2969]
Dikanteny frantsay Faire le bien c' est mettre un trésor en réserve, faire le mal c' est s' exposer à un malheur. [Veyrières 1913 #2969]
Le mal commis est un malheur suspendu ; le bien accompli est un trésor caché. [Nicol 1935 #439]

Ohabolana Ny soa atao amin’ilay iny retaka, dia menaka ahoso-pory, fa tsy mba mivaly. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Le bien qu’on lui fait, c’est de la graisse mise au derrière et qui reste sans retour. [Veyrières 1913]
Proverbe betsimisaraka : un bienfait perdu. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny soa atao amin' olona dia toy ny soratra am-pe : raha mando dia manjavona. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Les bienfaits, c’est comme l’écriture sur la cuisse : l’humidité la fait disparaître. [Veyrières 1913]
Un bienfait s'oublie facilement. Ce proverbe est d’origine récente ; il était dit par les jeunes gens lettrés de Tananarive. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny soa atao no orim-bato, aty ny soa azo no vatsy zairina. [Veyrières 1913 #2970]
Dikanteny frantsay Le bien qu' on fait est comme une pierre fichée en terre pour perpétuer un événement, et le bien qu' on reçoit est un sac de provisions bien cousu. [Veyrières 1913 #2970]
Fanazavana frantsay Un bienfait nest pas perdu. [Veyrières 1913 #2970]

Ohabolana Ny soa atao tsangambato tsy azo hadinoina. [Veyrières 1913 #2971]
Dikanteny frantsay Le bien qu' on fait reste comme un monument impérissable. [Veyrières 1913 #2971]
Fanazavana frantsay On dressait des pierres en souvenir des guerriers morts au loin ; ces pierres s'appelaient tsangam-bato. [Veyrières 1913 #2971]

Ohabolana Ny soa filaza, ny tsara mahate-hihaino. [Veyrières 1913 #2972]
Dikanteny frantsay Le bien se dit, il se fait écouter. [Veyrières 1913 #2972]

Ohabolana Ny soa raha atao amin’ ny tsy mahalala dia very. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Le bien qu’on fait à un ingrat est perdu. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny soa rehetra atao tsy mba very foana. [Veyrières 1913 #2973]
Dikanteny frantsay Une bonne action n' est jamais perdue. [Veyrières 1913 #2973]

Ohabolana Ny soa tsy lany aman-tany. [Veyrières 1913 #2974]
Dikanteny frantsay Il y aura toujours du bien sur la terre. [Veyrières 1913 #2974]

Ohabolana Ny tantara malaza, fa tsy misy zavatra tsy hitany, na ny ela na ny faingana, ka aza manadino ny soa nifanaovana. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay L’histoire porte loin sa renommée : il n’y a pas de chose qu’elle ne connaisse pas, soit dans le passé, soit dans le présent ; aussi il faut se garder d’oublier les bienfaits qui ont été échangés. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Le sens est : la postérité le dira. [Veyrières 1913]

Ohabolana Ny tarehy soa verin' ny hanina an-dany vazana. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Un beau visage gâté par la nourriture entre les dents et les joues. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il s' agit d' une femme qui malgré sa beauté se nettoie la bouche avec son doigt, ce qui décourage les prétendants possibles. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny teny ratsy : adidy, ny vava soa : sakafo. [Rajemisa 1985 #23, Rinara 1974 #3283, Cousins 1871 #2445]
Vava soa sakafo ; teny ratsy adidy. [Cousins 1871 #3642, Nicol 1935 #209]
Fanazavana malagasy Ny teny mora mahatsara fihavanana fa ny vava ratsy kosa itondrana heloka ka maharatsy fihavanana. [Rajemisa 1985 #23]
Dikanteny frantsay De bonnes paroles valent un repas ; les mauvaises paroles sont une responsabilité. [Nicol 1935 #209]

Ohabolana Ny zaza fito tsy mahafehy trano: fa ny fanahy fito no mahafehy trano. [Veyrières 1913 #1397, Cousins 1871]
Ny zaza fito tsy mahafehy trano, fa ny fanahy soa no mahafehy trano. [Rinara 1974 #3378]
Zaza fito tsy mahafehy trano, fanahy fito no mahafehy trano. [Rajemisa 1985]
Zaza fito tsy mahafehy trano, ny toetra soa mahari-monina. [Rinara 1974]
Fanazavana malagasy Tsy ny hamaroan' ny zanaka akory no mety hahasakana ny mpivady tsy hisaraka fa ny toetra soa maro sy ny hatsarampanahy ananany. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Sept enfants ne suffisent pas à fermer la porte de la maison et à rendre stable le foyer des époux ; il faut encore sept qualités d' esprit et de caractère. [Veyrières 1913 #1397]
Fanazavana frantsay Les enfants eux-mêmes ne suffisent pas à empêcher le divorce. [Veyrières 1913 #1397]

Ohabolana Nojeren-davitra naharenoka, fa nony nihaona : ny iray rombina, ny iray alobotra, ka Ramahafohiliaka no anarany. [Rinara 1974 #2809]
Raha nojeren-davitra toa soa; kanjo nony nakekena: ny anankiray rombina, ary ny anankiray alobotra, ka Ramahafohiliaka no anarany. [Houlder 1895]

Ohabolana Omby bory matavy : soa tsy ampy kely. [Rinara 1974 #3427]

Ohabolana Ompa ho mate, soa ho lava velo. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Plus on lui souhaite de mal, plus il vit longtemps. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Ondry homan-ketsa : maty homana ny meva. [Cousins 1871]
Ondry homan-ketsa : maty homana ny soa. [Veyrières 1913 #2233, Cousins 1871]
Ondrilahy homan-ketsa : maty homana ny soa. [Rinara 1974 #3452]
Dikanteny frantsay Brebis qui mange des plants de riz : elle meurt de manger ce qui est bon. [Veyrières 1913 #2233]
Fanazavana frantsay Le maître des plants de riz l' assomme sur place ; sens : bien mal acquis ne profite pas, on est puni par où on a péché. [Veyrières 1913 #2233]

Ohabolana Ondrilahin' Ambohimangidy: hondrihondriny iraimbilanja; lava tandroka vao lasiventy. [Houlder 1895]
Ondrilahin' Ambohimangidy : hondrihondriny iraimbilanja, nony lava tandroka lasiventy. [Rinara 1974 #3449]
Ondrilahin' Ambohimangidy : lava tandroka vao latsa-bidy. [Rinara 1974]
Ondrilahin' Ambohimangidy : tonga soa vao latsa-bidy. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Un bélier d' Ambohimangidy: c' est quand il est gras que son prix baisse. [Houlder 1895]
Un bélier d' Ambohimangidy: petit, il vaut un franc; quand il a des cornes, il ne vaut plus que quatre-vingt-dix centimes. [Houlder 1895]

Ohabolana Petak' orona manambady sondenda : ka tsy soa mifanebaka. [Rinara 1974 #3490]

Ohabolana Raha mahatsiaro ny soa ataon-drainao, maha-te-hitatao vonin-kingatsa ; fa raha mahatsiaro ny ratsy ataon-drain-tena, na maty aza ahoako? [Veyrières 1913 #890]
Raha mahatsiaro ny soa ataon-drainao, maha-te-hitatao vonin-kingatsa, fa raha mahatsiaro ny ratsy ataon-drain-tena, na maty aza tsy ahoako. [Rinara 1974 #3600]
Raha mahatsiaro ny soa ataon-drainao, mahate-hitatao vonin-kingatsa; fa raha mahatsiaro ny ratsy nataon-drain-tena, na maty aza ahoako. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Quand je me souviens des bienfaits de ton père, je veux avoir sur la tête des fleurs de kingatsa ; mais quand je me souviens du mal que ton père a fait, je dis : alors même qu' il est mort, que m' importe? [Veyrières 1913 #890]

Ohabolana Raha mamadika ny soa nifanekena, tsy satry fa avilin-draha. [Rinara 1974 #3610, Cousins 1871 #2682]
Raha mandika ny soa nifanekena aho, tsy satry, fa avilin-draha. [Houlder 1895 #254]
Dikanteny frantsay Si je n' accomplis pas le bien que j' ai promis de faire, ce n' est pas de mon gré, mais c' est que quelque chose m' en empêche. [Houlder 1895]

Ohabolana Ratsy tarehy ambinin-doza, ka mirakaraka vao tsara. [Houlder 1895 #1291]
Ratsy tarehy ambinin-doza : mirakaraka vao soa. [Rinara 1974 #3726]
Ratsy tarehy ambinin-doza : mirakaraka vao tsara. [Veyrières 1913 #1784, Cousins 1871 #2769]
Dikanteny frantsay Laide à qui le malheur porte bonheur : c' est quand elle a les cheveux éparpillés et en désordre en signe de deuil, qu' elle commence à être bien. [Veyrières 1913 #1784]
Une femme laide qui profite par son malheur, car quand ses cheveux sont défaits, elle parait jolie. Les femmes malgaches se défont les cheveux pour marquer leur deuil. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce proverbe correspond à: A quelque chose malheur est bon. [Houlder 1895]

Ohabolana Ratsy tarehy manam-bintana aho, ka ny soa no manatona ho vady. [Cousins 1871 #2771]
Ratsy tarehy manam-bintana, ka ny soa no manatona ho vady. [Rinara 1974 #3729]

Ohabolana Sambasambain' ny ratsy : hiavian' ny soa. [Rinara 1974 #3820]

Ohabolana Sikidy soa tsy andihizana, sikidy ratsy tsy itomaniana. [Rinara 1974 #3885]
Sikidy soa tsy andihizana; sikidy ratsy tsy taniana. [Houlder 1895 #38, Veyrières 1913 #140, Cousins 1871 #2889]
Sikidy soa tsy dihizina, sikidy ratsy tsy taniana. [Veyrières 1913 #140]
Dikanteny frantsay Il n' y a pas à danser quand le sikidy est bon, ni à pleurer quand il est mauvais. [Veyrières 1913 #140]
Un oracle favorable ne fait pas danser, comme un oracle défavorable ne fait pas pleurer. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay C. à. d. on fait peu de cas des oracles. [Houlder 1895]
Il n'y a qu' à s'incliner devant sa réponse ; ce proverbe était dit aussi par ceux qui faisaient peu de cas des oracles. [Veyrières 1913 #140]

Ohabolana Sikile soa tsy isinisinia, sikile raty tsy itañia. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Un oracle favorable ne fait pas danser comme un oracle défavorable ne fait pas pleurer. [Poirot & Santio: Vezo]
Un oracle favorable ne fait pas sauter de joie comme un oracle défavorable ne fait pas pleurer. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Sisi-hazon' Antanamalaza: mahitsy ihany fa tonontononana; sisi-hazon' Antananarivo, sady soa no arahim-bankona. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Sisin-kazon' Antanamalaza : mahitsy ihany fa tonontononina; sisin-kazon' Antananarivo, sady soa no arahim-bankona. [Rinara 1974 #3899]
Dikanteny frantsay Les bois (poutres) faits à la hache par les gens d' Antanamalaza sont droits à la vérité, mais pleins de nœuds; ceux faits par les habitants de Tananarive, par contre, sont beaux et faciles à raboter. [Houlder 1895]

Ohabolana Sitrano soa aman-tsara. [Veyrières 1913 #4160]
Dikanteny frantsay Guérissez heureusement. [Veyrières 1913 #4160]

Ohabolana Soa ampiam-panahy tonga amy ny soa tanteraka ; ratsy ampiam-panahy tonga amy ny soa onony. [Cousins 1871 #2906]
Soa ampiam-panahy tonga amin' ny soa tanteraka ; ratsy ampiam-panahy tonga amin' ny soa onony. [Veyrières 1913 #1581]
Soa ampiam-panahy : tonga soa maninteraka; ratsy ampiam-panahy : tonga soa antonona. [Rinara 1974 #3902]
Dikanteny frantsay La beauté jointe à l' esprit et au caractère, c' est le beau parfait ; la laideur compensée par l' esprit et le caractère devient acceptable. [Veyrières 1913 #1581]

Ohabolana Soa fa tratra e ! [Veyrières 1913 #4162]
Dikanteny frantsay Quel bonheur, je vous retrouve en bonne santé. [Veyrières 1913 #4162]
Fanazavana frantsay Dit par le voyageur à son retour. [Veyrières 1913 #4162]

Ohabolana Soa hoatry ny vary fotsy mby am--bilany hianareo, sahala amin' ny haso be endriky ny saha, ka hoatry ny rakitra saro-bidy, toy ny lamba isampinako raha miramirana, sy isikinako raha sendra tezitra. [Veyrières 1913 #309]
Dikanteny frantsay Vous êtes aussi bons que le riz blanc qui est dans la marmite, vous êtes comme l' arbre majestueux ornement de la vallée, vous êtes aussi précieux qu' un trésor, vous êtes comme le lamba dont je pare mes épaules quand je suis content et dont je me ceins les reins quand je suis en colère. [Veyrières 1913 #309]
Fanazavana frantsay Paroles du roi Andrianampoinimerina à ses guerriers. [Veyrières 1913 #309]

Ohabolana Soa Imananivo, soa amin' ity, ho ratsy Imananivo, ratsy amin' ity. [Rinara 1974 #3903, Cousins 1871 #2907]

Ohabolana Soa kenda hahay mitsako; soa lavo hahay mandeha. [Cousins 1871 #2908, Houlder 1895]
Soa lavo hahay mamindra, soa kenda hahay mitsako. [Rinara 1974 #3904]
Dikanteny frantsay Il est bon de s' étrangler pour apprendre à mieux mâcher ensuite; il est bon de tomber, ça apprend à mieux marcher. [Houlder 1895]

Ohabolana Soa vola mañatseke, rate vola mañamboho. [Poirot & Santio: Vezo]
Soa vola mañatsike. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Bonne parole par devant, mauvaise par derrière. [Poirot & Santio: Vezo]
Bonnes paroles en face, hypocrite. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Takotry ny ratsy ny soa nataony. [Veyrières 1913 #3070]
Dikanteny frantsay Une mauvaise conduite efface le bien qu' on avait fait précédemment. [Veyrières 1913 #3070]

Ohabolana Toy ny tongo-bositr' Ikanja : tsy soa fa majadona ; izay tsy enina azy dia bako. [Veyrières 1913 #1720]
Dikanteny frantsay C' est comme le pied de boeuf gras d'Ikanja : il n' est pas joli mais il se tient bien droit ; celui qui ne l' a pas en partage est faible. [Veyrières 1913]

Ohabolana Toy ny vary amin--dronono tondrahan-tantely, ka tian-ko lalina indrindra. [Houlder 1895 #775]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely : ampoky ny mamy, ampoky ny soa. [Rinara 1974 #4872]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely ka tian-ko lalina indrindra. [Rajemisa 1985]
Vary amin--dronono tondrahan-tantely : tian-ko lalin ko fy indrindra. [Nicol 1935 #129, Cousins 1871]
Vary niliña tantele. [Poirot & Santio: Vezo]
Fanazavana malagasy Enti-milaza zavatra tiana ho amin' izay hahatsara azy indrindra. [Rajemisa 1985]
Enti-milaza zava-tsoa mitontohitra ka tiana sy ankasitrahana fatratra. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Du riz au lait qu'on arrose de miel. [Poirot & Santio: Vezo]
Pareil à du riz au lait arrosé de miel, on aime qu' il soit aussi profond que possible. [Houlder 1895]
Riz au lait aspergé de miel : le summum de l’exquis. [Nicol 1935]
Fanazavana frantsay Souligne la perfection. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Tratrarin' ny soa vao miendrika adala, ambinina vao manary harena. [Rinara 1974 #4391]

Ohabolana Tsy mahamendrika, hoatry ny saron-doha hariva, ka ny mody no soa. [Veyrières 1913 #173]
Tsy mahamendrika ohatra ny saron-doha hariva, ka ny mody no soa. [Cousins 1871, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay C' est une chose inconvenante, comme le fait de se couvrir la tête le soir : le mieux c' est de rentrer chez soi. [Veyrières 1913 #173]
Fanazavana frantsay Il faut laisser aux sorciers cette habitude de sortir la nuit et de se couvrir la tête. [Veyrières 1913 #173]

Ohabolana Tsy misy manao soa ohatra ny vilany, fa raha lany ny ao anatiny, ahohoky ny olona. [Rinara 1974]
Tsy misy manao soa tahaka ny vilany ; fa raha lany ny mamy ao anatiny, dia ahohoky ny olona. [Cousins 1871 #3529, Nicol 1935 #312]
Dikanteny frantsay Qu’y a-t-il de plus utile qu’une marmite : et pourtant, dès qu’elle a été vidée, elle est aussitôt renversée. [Nicol 1935 #312]

Ohabolana Tsy misy nanao soa ohatra ny fandrahoam-bary ; fa raha vaky, nanotrehana akoho. [Cousins 1871]
Tsy misy nanao soa toy ny fandrahoam-bary, fa nony vaky nanotrehana akoho. [Rinara 1974 #4739]
Tsy nisy nanao soa ohatra ny vilany, fa raha vaky, natao fanotrehana akoho. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Personne n' a fait autant de bien qu' une marmite, car lorsqu' elle fut brisée, on s' en servit encore pour y mettre couver la poule. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy misy valiny; ohatra ny manao soa vato aman-kazo. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay (Quelque chose) qui ne procure pas de récompense; c' est comme si on avait fait du bien à une pierre ou à un morceau de bois. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy rafozana toa bohaka. [Veyrières 1913 #1481]
Vady hariana be tsiny; zanak' olon-tsy vadina toa soa; tsy rafozana toa bohaka. [Houlder 1895 #1809]
Zanak' olon-tsy vadiana toa soa, vady hariana be tsiny, tsy rafozana toa bohaka. [Rinara 1974 #5085]
Dikanteny frantsay On trouve beaucoup de défauts à une femme qu' on veut divorcer; une jeune fille qu' on n' a pas encore paraît charmante; une femme qui n' est pas (encore) votre belle-mère semble facile à vivre. [Houlder 1895]
Une femme qui n' est pas encore votre belle-mère, semble être d' un bon caractère. [Veyrières 1913 #1481]

Ohabolana Tsy soa tsy ratsy miendrik' androngo : atao tsara milongolingy vava, atao ratsy, be soratsoratra. [Rinara 1974 #4795]
Tsy soa tsy ratsy miendrik’ androngo: hatao tsara, longilongy vava; hatao ratsy, be soratsoratra. [Veyrières 1913 #5835, Cousins 1871 #3578]
Dikanteny frantsay Ni beau ni laid, comme l' extérieur d' un lézard : pour dire qu' il est beau, il a la bouche trop pointue ; mais pour dire qu' il est laid, il a cependant des bigarrures. [Veyrières 1913 #5835]

Ohabolana Tsy soa tsy ratsy ohatra ny hoditr' androngo. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Ni bon ni mauvais, comme la peau d' un lézard. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsivohibohitr' ankizy; ka manao soa horavana. [Houlder 1895]
Tsivohibohitr' ankizy : manao soa horavana. [Veyrières 1913 #5345, Cousins 1871 #3328]
Tsivohibohitr' ankizy : vita tsara horavana, vita ratsy horavan-drahateo. [Rinara 1974 #4465]
Dikanteny frantsay Des petits villages que les enfants font pour s' amuser: ils font quelque chose de joli pour le défaire ensuite. [Houlder 1895]
Petits villages faits par des enfants en s' amusant : ce sont de belles choses faites pour être détruites ensuite. [Veyrières 1913 #5345]
Fanazavana frantsay Se disait de l'inconstance. [Veyrières 1913 #5345]

Ohabolana Vary sosoa nilaofan-kitoza, ka tsy soa fa mifanentana. [Rinara 1974]

Ohabolana Vatsy tsy miohatra ny marina, soa tsy miohatra ny vola. [Rinara 1974]

Ohabolana Vavahady no soa maro miditra, fantsakana no soa maro maka, fa ny lalam-bady tsy roa maro manana. [Rinara 1974]
Vavahady no soa maro miditra ; fantsakana no soa maro maka ; fa ny lalam-bady tsy roa trano manana. [Veyrières 1913 #1247, Cousins 1871 #3643]
Dikanteny frantsay Il est bon pour la porte du village que beaucoup de personnes y entrent ; il est bon pour la fontaine que beaucoup de personnes y puisent ; mais pour ce qui est des lois du mariage, il n' y a pas deux maisons qui les possèdent. [Veyrières 1913 #1247]
Fanazavana frantsay Cela ne regarde que les époux. [Veyrières 1913 #1247]

Ohabolana Vilanibe nanantoana : na vaky sy torotoro aza, tsy arian-davitra loatra fa namela soa. [Rinara 1974 #4946]
Vilanibe nanatoana: ka na dia vaky sy torotoro aza, aza arian-davitra loatra, fa namela soa ho anareo izy. [Houlder 1895 #588]
Vilanibe nanatoana: na dia vaky torotoro aza aza arian-davi-doatra, fa namela soa ho anareo. [Cousins 1871 #3675, Nicol 1935 #313]
Dikanteny frantsay Grande marmite qui a longtemps servi : fût-elle réduite en miettes, ne la jetez pas au loin, car elle vous a fait du bien. [Nicol 1935 #313]
Une marmite à teinture; quand même elle est cassée et en morceaux ne la jetez pas trop loin, car elle vous a rendu service. [Houlder 1895]

Ohabolana Voahangy raraka, ka manao soa ny eo am--potony. [Houlder 1895 #745]
Voahangy raraka : manasoa ny eo am--potony. [Veyrières 1913 #3162, Rinara 1974 #322, Cousins 1871 #3688]
Dikanteny frantsay Il aime à faire du bien et il en fait à ses proches. [Houlder 1895]
Les premières pluies sont comme des perles tombées à terre : elles font du bien à ce qui est au-dessous. [Veyrières 1913 #3162]
Fanazavana frantsay Se disait des événements heureux : les premières pluies favorisaient les travaux, il fallait les regarder et les apprécier commes des perles. [Veyrières 1913 #3162]

Ohabolana Voaloboka ka tsy soa mandady amim-bovoka. [Rinara 1974 #4984]

Ohabolana Volamena latsaka ambovoka, tsy avela ny soa tsy hamiratra. [Beaujard 1998]
Volamena latsaka am--bovoka : tsy avelan' ny soa tsy hihiratra. [Veyrières 1913 #2265, Cousins 1871 #3724, Nicol 1935 #437]
Volamena latsaka am--bovoka: tsy avelan' ny tarehiny tsy hihiratra. [Rajemisa 1985]
Volamena latsaka am--bovoka: tsy avelan' ny volony tsy hihiratra. [Rajemisa 1985]
Volamena latsaka an-davenona : tsy avelan' ny soa tsy hihiratra. [Rinara 1974]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ireo olona mendrika sy marina, ka na haratsina aza dia tsy maintsy miseho ihany ny hasoany. [Rajemisa 1985]
Ilazana ny zava-tsoa izay tsy maintsy ampamirapiratin' ny hatsarany eny ihany, na aiza na aiza misy azy. [Rajemisa 1985]
Tsy saro-pantarina fa miavaka eny ihany ny zava-tsoa sy saro-bidy na dia very amin' ny toerana tsy mendrika ary aza. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay De l’or tombé dans la poussière, ne laisse pas de briller tout de même. [Nicol 1935]
L' or tombé dans la poussière : sa beauté ne lui permet pas de ne pas briller. [Veyrières 1913 #2265]
Or tombé dans la poussière, sa beauté reste resplendissante. [Beaujard 1998]
Fanazavana frantsay Même cachée, la vérité est toujours découverte. [Beaujard 1998]
Se disait des belles personnes, des jolies choses, des avantages et qualités qu'on ne peut cacher. [Veyrières 1913 #2265]

Ohabolana Zanak' olona tsy vadina toa soa. [Veyrières 1913]
Zanak’ olona tsy vadin-toa soa. [Cousins 1871 #3759]
Dikanteny frantsay La jeune fille à laquelle on n' est pas marié paraît pleine de qualités. [Veyrières 1913 #1416]
Fanazavana frantsay Se disait en général des gens qui aiment le nouveau et se dégoûtent de ce qu' ils ont. [Veyrières 1913 #1416]

Fizahan-teny