Fizahan-teny

Ohabolana : sosoa

Ohabolana Aleo anana ampian-tsetsetra, toy izay matavy arahin-dromoromo. [Rinara 1974 #108]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra, toy izay hena matavy ampian-dromoromo. [Cousins 1871 #110, Nicol 1935 #65]
Aleo sosoa ampian-tsetsetra, toy izay matsiro arahin-datsa. [Rinara 1974 #20]
Dikanteny frantsay Mieux vaut le sosoa accompagné de soupirs compatissants que la viande grasse donnée avec mauvaise humeur. [Nicol 1935 #65]

Ohabolana Ampangoro manjahatra. [Veyrières 1913 #2342]
Ampangoro manjahatra va no ho anao sa ny sosoa manantena ? [Veyrières 1913 #3168]
Dikanteny frantsay La prodigalité est comme le riz cuit qu'on mange en un seul repas. [Veyrières 1913 #2342]
Lequel choisissez-vous des deux : le riz cuit qu' on mange en un seul repas ou bien le riz allongé d' eau qui fait qu' on en dépense moins ? [Veyrières 1913 #3168]
Fanazavana frantsay Avertissement aux héritiers qui se hâtent de manger leurs biens ; il vaut mieux économiser. [Veyrières 1913 #3168]
On ne garde rien pour l'avenir. [Veyrières 1913 #2342]

Ohabolana Fony be tsy mitsitsy, ka efa kely vao mikaroka, nony misy vahiny vao manao sosoa. [Veyrières 1913 #2362]
Fony be tsy nitsitsy, ka efa kely vao mikaroka ; nony misy vahiny vao manao sosoa. [Cousins 1871 #982]
Fony be tsy nitsitsy, ka efa kely vao mikaroka ; nony nisy vahiny vao manao sosoa. [Nicol 1935]
Fony be tsy nitsitsy, nony kely vao mipitrapitra, tonga vahiny vao manao sosoa. [Rinara 1974 #1193]
Dikanteny frantsay Gaspiller dans l’abondance, et attendre la pénurie pour se déranger ; ne faire du sosoa que pour les étrangers. [Nicol 1935 #244]
Quand vous étiez dans l'abondance vous ne ménagiez rien ; maintenant qu' il ne vous reste plus rien, vous cherchez à devenir riche et pour recevoir les étrangers vous faites cuire le riz avec beaucoup d' eau. [Veyrières 1913 #2362]

Ohabolana Maika ho aiza no mamolavola sosoa ? [Veyrières 1913 #4011, Cousins 1871 #1434]
Maika ho aiza, no mitsoka endim-balala ? [Veyrières 1913 #4012, Rinara 1974 #127, Cousins 1871 #1435]
Maika ho aiza no mitsoka endim-balala na mamolavola sosoa? [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Où veut-on aller avec tant de bâte, qu' on souffle sur des sauterelles grillées ? [Veyrières 1913]
Où veut-on aller avec tant de hâte, qu' on fait des boulettes avec du riz cuit dans beaucoup d' eau ? [Veyrières 1913 #4011]
Où voulez-vous courir que vous souffliez sur les sauterelles grillées et que vous fassiez une boule du riz cuit? [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il s' agit d' un homme très pressé qui n' a pas même le temps d' attendre que les plats se refroidissent: c'est pourquoi il souffle sur les sauterelles pour pouvoir les avaler tout de suite, et il met le riz en boule pour remporter. [Houlder 1895]
Se disait d' une grande hâte. [Veyrières 1913 #4012]

Ohabolana Manaova sosoa na tsy hahandro vary aza. [Rinara 1974 #2020]

Ohabolana Mitsaha-ketrika ohatra ny vary sosoa voatampo-drano. [Rajemisa 1985]
Mitsaha-miketriketrika tahaka ny sosoa voatapo-drano. [Rinara 1974 #2490]
Fanazavana malagasy Enti-milaza olona na zavatra nanajanona ny asany na nijanona tampoka fa nisy nanakivy na nanao hasomparana. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Mitsaha-menimenina, toy ny vary sosoa voatondraka. [Cousins 1871 #1894]
Mitsaha-menomenona hoatry ny sosoa voatondra-drano. [Veyrières 1913 #360]
Mitsaha-menomenona ohatra ny vary sosoa voatondraka. [Houlder 1895]
Mitsaha-menomenona ohatra ny voangory mipaika. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Cesser de bouillonner, comme le riz cuit avec beaucoup d' eau, lorsqu' on y verse de l' eau froide. [Veyrières 1913 #360]
Cesser de se plaindre, comme le riz en cuisson rajouté d' eau froide, ou comme un hanneton qui s' est heurté quelque part. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait de l' agitation, des clameurs, des disputes qui cessent lorsque les chefs se montrent ou qu'un jugement intervient. [Veyrières 1913 #360]

Ohabolana Omana ny manan-tsoroka : sosoa rano tsy azo tamoina. [Samson 1965 #O25]

Ohabolana Sakaiza tiana namadi-belirano ; vady reny anaka niholy ho an’ olona ; reniomby nompiana nandaka; nampaka-drano tsy nahatafakatra; nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no kanto maizina indrindra. [Cousins 1871]
Sakaiza tiana namadi-belirano, vady reny anaka niholy ho an' olona, reniomby nompiana nandaka, nampaka-drano tsy nahatafakatra, nahandro vary namolavola sosoa : koa izany no maizina indrindra. [Rinara 1974]

Ohabolana Sosoa masi-may : sarotr’ ariana. [Samson 1965 #S51]

Ohabolana Sosoa rano nidinan--dronono : tsara ambonin’ ny tsara. [Samson 1965 #S53]

Ohabolana Tsy nahin' ny sosoa ny hitobaka, fa ny mpandoatra no vinibinitra. [Rinara 1974 #4757]
Tsy nahin’ ny sosoa no ho nitobaka, fa ny mpandoatra no vinitra. [Cousins 1871]
Tsy nahin' ny sosoa no nitobaka, fa ny mpandoatra no vinitra. [Houlder 1895 #400]
Dikanteny frantsay Si le riz a débordé de la marmite, ce n' est pas qu' il l' ait voulu, mais c' est parce que celle qui le puisait était en colère. [Houlder 1895]

Ohabolana Vary sosoa nilaofan-kitoza, ka tsy soa fa mifanentana. [Rinara 1974]

Fizahan-teny