Fizahan-teny

Ohabolana : valahara

Ohabolana Fandiorano ratsy, ka miseho tsy valahara, milentika tsy vaky atatra. [Veyrières 1913 #3002]
Fandiorano ratsy, ka mitranga tsy menatra, misitrika tsy valahara. [Veyrières 1913 #3002]
Toy ny fandiorano ny ratsy: koa miseho, tsy menatra olona; misitrika, tsy valahara. [Houlder 1895]
Toy ny fandiorano ny ratsy : miseho tsy vaky afero, misitrika tsy valahara. [Rinara 1974 #4276]
Toy ny fandiorano ratsy : koa miseho, tsy menatra olona; misitrika, tsy valahara. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Le méchant est comme le gyrin: quand il se montre, il n' a pas honte; et quand il disparaît, il ne rougit pas. [Houlder 1895]
Vilain gyrin nageur : il se montre impudemment, il plonge effrontément. [Veyrières 1913 #3002]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui ne savent pas rougir. [Veyrières 1913 #3002]

Ohabolana Longy ratsy tsy menatr' izay hitsoriaka. [Veyrières 1913 #3581]
Longo ratsy, ka tsy menatra izay hitsoriaka. [Veyrières 1913 #3020]
Longo ratsy, ka tsy valahara izay hitsoriaka. [Veyrières 1913 #3020]
Longo ratsy tsy menatra izay hitsoriaka. [Houlder 1895 #192, Rinara 1974 #1811, Cousins 1871 #1381]
Dikanteny frantsay Mauvais fer de lance n' a pas honte de filer. [Veyrières 1913 #3581]
Méchant javelot : il n' a pas honte de filer. [Veyrières 1913 #3020]
Un faux ami n' a pas honte de vous abandonner. [Houlder 1895 #192]
Fanazavana frantsay Ce proverbe se disait des gens sans pudeur ; se disait aussi des paroles, ainsi le premier qui prenait la parole s' excusait en ces termes. [Veyrières 1913 #3020]
Ces paroles étaient dites par celui qui le premier s'aventurait à parler dans une discussion où personne n'osait commencer. [Veyrières 1913 #3581]

Ohabolana Odre ! tsy mbola malazo ny ravina nihinanana ka dia misaraka ! lehilahy tsy mba valahara izany ! [Veyrières 1913 #1400]
Dikanteny frantsay Comment ! les feuilles qui ont servi de nappes à votre repas de noces ne sont pas encore sèches, et voilà que vous répudiez votre femme ! c' est là le fait d' un homme sans pudeur. [Veyrières 1913 #1400]
Fanazavana frantsay Sens général : mariage trop tôt rompu, amitié trop tôt finie. [Veyrières 1913 #1400]

Fizahan-teny