Fizahan-teny

Ohabolana : vantotra

Ohabolana Aleo miadan-ko reniny, toy izay mitsaraingon-ko vantony. [Houlder 1895 #1250, Veyrières 1913 #4716, Cousins 1871 #104, Rajemisa 1985]
Aleo miadan-ko reniny, toy izay mitsatsaingoka ho vantony. [Rinara 1974 #132]
Fanazavana malagasy Ilazana ny fihetsiky ny tanora raha vao mahita zavatra: tsy mba mandinika firy na milamina toy ny zokiolona. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Il vaut mieux aller lentement et prendre de la taille (litt. être une vache), que de se presser et rester chétif (litt. n' être qu' une génisse). [Houlder 1895]
Il vaut mieux avoir la gravité de la poule que la légèreté frivole du poulet. [Veyrières 1913 #4716]
Fanazavana frantsay Se disait des paroles bien pesées, et aussi de la dignité de la conduite. [Veyrières 1913 #4716]

Ohabolana Antananarivo no tsara trano ka Ivakiniadiana no sola vantony. [Rinara 1974 #326, Cousins 1871 #245, Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Ny soa ho an' ny sasany indraindray mitarika fahavoazana ho an' ny hafa. [Rajemisa 1985]

Ohabolana Aza manao toy ny tsingentana: intelo miofo, ka vantony ihany. [Houlder 1895]
Tsingentana : intelo miofo ka vantony ihany. [Veyrières 1913 #1594, Cousins 1871]
Tsingentana ka intelo miofo, mbola vantony ihany. [Rinara 1974 #4445]
Dikanteny frantsay Ne faites pas comme la "tsingentana" (sauterelle): après avoir mué trois fois elle est encore jeune. [Houlder 1895]
Sauterelle tsingentana petite et mince : après trois mues elle est toujours jeune. [Veyrières 1913 #1594]
Fanazavana frantsay Se disait des personnes qui restaient toujours un peu enfants. [Veyrières 1913 #1594]

Ohabolana Be ny zana-bantony fa izay lava vava no tsy izy ary izay tera-dririnina no botry. [Rinara 1974 #882]
Be ny zana-bantony, fa izay lava vava no tsy izy, ary izay tera-dririnina tsy maintsy ho botry. [Veyrières 1913 #3100, Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Dans une première portée les petits sont nombreux, mais ils n' ont pas la gueule longue, et les petits qui naissent en hiver sont tous chétifs. [Veyrières 1913 #3100]
Les petits de la première portée sont nombreux, mais ceux qui ont la gueule longue ne sont pas bons, et les petits nés en hiver sont tous forcément chétifs. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Les Malgaches ont remarqué que le premier enfant, ou les petits de la première portée d' un animal, sont plus chétifs que ceux qui viennent après. Mais en hiver, tous sont chétifs, à cause du manque de nourriture. [Houlder 1895]
Observateurs, les Malgaches avaient remarqué que les petits de la première portée étaient plus chétifs que ceux des autres portées ; de plus, en hiver à cause du manque de nourriture, tous étaient chétifs. [Veyrières 1913 #3100]

Ohabolana Manjilajilatra hoatry ny feo vantony. [Veyrières 1913 #4769]
Manjilajilatra ohatra ny feo vantony. [Houlder 1895]
Manjilajilatra tahaka ny feo vantony. [Rinara 1974 #2119]
Dikanteny frantsay Eraillé, comme une voix qui mue. [Houlder 1895]
Voix éraillée comme la voix qui mue. [Veyrières 1913 #4769]

Ohabolana Na miara-mitoetra aza ny vantony sy ny reniny, dia ny vantony ihany no mitsatsaingoka raha taitra. [Rinara 1974]
Raha miara-mitoetra aza ny reniny sy ny vantony, raha taitra dia ny vantony ihany no mitsambikina. [Houlder 1895 #2180, Veyrières 1913 #937]
Dikanteny frantsay Mère et fille qui sont ensemble ; en cas d' alarme, c' est la fille qui sursaute. [Veyrières 1913 #937]
Quand même la mère et la fille seraient ensemble, s' il se produit quelque alarme, c'est la fille seule qui sursaute. [Houlder 1895 #2180]

Ohabolana Natao ho menaka hahamandina ny loha, kanjo nody loza mahasola vantony. [Cousins 1871 #2089, Veyrières 1913]
Natao ho menaka hahamandina ny loha, kanjo nody loza nahasola vantony. [Rinara 1974 #2758]
Dikanteny frantsay On pensait que ce serait de la graisse pour rendre la tête huileuse et lisse ; mais hélas ! cela s' est changé en malheur, amenant la calvitie en pleine jeunesse. [Veyrières 1913 #2134]
Fanazavana frantsay Se disait des choses qui tournaient mal ; les Malgaches redoutaient la calvitie. [Veyrières 1913 #2134]

Ohabolana Tsy mba ho lasan--ko vantony fotsiny toa tsingentana. [Rinara 1974 #4542]

Fizahan-teny