Fizahan-teny

Ohabolana : ventiny

Ohabolana Anantsongan' Ilambo, poti--kenan' Izakamanana: somidi-dro fa tsy hita ventiny. [Houlder 1895]
Anantsongan' Ilambo sy poti--kenan' Izakamanana : somidi-dro fa tsy hita ventiny. [Rinara 1974 #201, Veyrières 1913]
Anantsongan’ Ilambo sy potik’ Izakamanana : somidi-dro, fa tsy hita ventiny. [Cousins 1871 #161]
Dikanteny frantsay Légumes anantsonga d' Ilambo et morceaux de viande d'Izakamanana : il y a beaucoup d' yeux sur le jus, mais pas de solide, parce que les morceaux de viande sont trop petits. [Veyrières 1913 #4721]
Les légumes d' Ilambo cuits avec les petits morceaux de viande d' Izakamanana: un peu de graisse flotte sur le bouillon, et c' est tout (litt. on ne voit pas de substance ou de morceaux). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des bavards. [Veyrières 1913 #4721]

Ohabolana Be fisotro ny ro, ka tsy hisy hasiana ny ventiny. [Veyrières 1913 #2177, Cousins 1871 #748]
Be fisotro ny ro ka tsy misy hasiana ny ventiny. [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Qui boit trop de liquide n' a plus de place pour le solide. [Veyrières 1913 #2177]
Fanazavana frantsay Le sens est que les petites choses empêchent souvent les grandes. [Veyrières 1913 #2177]

Ohabolana Mifady akondro, ka homana aman-dravina. [Veyrières 1913 #85, Cousins 1871]
Mifady akondro ka no homana aman-dravina! [Rinara 1974]
Mifady arina ka no mandray mainty, mifady hady ka no mandingan-tatatra. [Rinara 1974]
Mifady hady, ka mandika tatatra. [Veyrières 1913 #86]
Mifady mainty, ka mandray arina. [Veyrières 1913 #86]
Mifady mainty, ka mandray arina; mifady hady, ka mandika tatatra ; mifady vanga, ka mandray fitatra. [Cousins 1871]
Mifady ny ventiny, fa homana ny rony. [Veyrières 1913 #84]
Mifady vanga, ka mandray fitatra. [Veyrières 1913 #86]
Mifady ventiny fa misotro ny rony. [Rajemisa 1985]
Fanazavana malagasy Enti-milaza ny olona manao ny atao hoe fady fotsy, izany hoe tsy mifady tanteraka, na manao alasafay ka mifady anarany fotsiny. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay S'abstenir de bananes par prohibition sacrée et cependant manger sur des feuilles de bananier. [Veyrières 1913 #85]
S' abstenir de ce qui est noir, et cependant toucher du charbon ; s' interdire les fossés et enjamber les canaux des rizières ; s' interdire ce qui a deux couleurs et toucher le tarier à collier. [Veyrières 1913 #86]
S'abstenir de viande par prohibition sacrée et cependant boire le bouillon. [Veyrières 1913 #84]
Fanazavana frantsay C'est dire qu'une chose est défendue, et cependant la faire. Se disait en général des observances pharisaïques. [Veyrières 1913 #86]

Ohabolana Misy rony, miara-misotro; misy ventiny miara-mihinana. [Rajemisa 1985]
Misy rony, miara-misotro ; misy ventiny, miara-mitsako. [Cousins 1871 #1843, Nicol 1935 #409]
Fanazavana malagasy Fitenenana mampiseho fiaraha-miisalahy amin' izay misy, na soa izany na ratsy. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Y a-t-il du bouillon, on le boit ensemble; y a-t-il du solide, on le mâche ensemble. [Nicol 1935 #409]
S' il y a de la sauce, on la boit en commun ; s' il y a du solide, chacun en a sa part à mâcher. [Veyrières 1913 #3206]
S' il y a du bouillon, on le boit ensemble; et s' il y a des morceaux (de viande) on les mâche ensemble. C' est la vraie amitié. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Se disait des sociétés où gains et pertes se partagent ; se disait aussi des gens qui s' entendent bien. [Veyrières 1913 #3206]

Ohabolana Ny vady tiana nitera-dahy, ary ny rano nantsakaina nisy ventiny. [Veyrières 1913 #1318]
Dikanteny frantsay L' épouse chérie a mis au monde un fils, l' eau qu' on a puisée est devenue un bien solide. [Veyrières 1913 #1318]
Fanazavana frantsay En buvant superstitieusement de l'eau indiquée par le devin, les femmes croyaient obtenir des enfants. [Veyrières 1913 #1318]

Ohabolana Rano antsakaina mody ventiny. [Veyrières 1913 #938, Cousins 1871 #2754, Houlder 1895]
Rano antsakaina mody ventiny, fa tonga ny fanambinana. [Rinara 1974 #3705]
Dikanteny frantsay De l' eau puisée devient quelque chose de substantiel, pour ceux qui savent en tirer parti. [Houlder 1895]
Eau puisée, devient un bien solide. [Veyrières 1913 #938]
Fanazavana frantsay Allusion à la mère qui en buvant superstitieusement de l'eau, a obtenu l' enfant quelle désirait ; se disait des faveurs obtenues, des bonnes aubaines. [Veyrières 1913 #938]

Ohabolana Tsy mba ny hodiny hatsipy, fa ny ventiny hangonina. [Houlder 1895 #1353, Rinara 1974 #4553]
Dikanteny frantsay Ceci n' est pas (comme) la peau (ou la pelure) que l' on jette, mais (comme) la chair que l' on prend. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce proverbe et d'autres, ne sont que des comparaisons dont la première partie est négative; la liste pourrait en être allongée presque indéfiniment. [Houlder 1895]

Ohabolana Tsy mety raha sady tsy ho rony no tsy ho ventiny. [Rinara 1974 #4683]
Tsy mety raha tsy ho rony, tsy ho ventiny. [Cousins 1871 #3494, Nicol 1935 #80]
Tsy rony, tsy ventiny. [Houlder 1895 #1004]
Dikanteny frantsay Il est mal de n’être ni liquide ni solide. [Nicol 1935 #80]
Ni bouillon, ni bouilli. [Houlder 1895 #1004]

Fizahan-teny