Fizahan-teny

Ohabolana : voahangy

Ohabolana Indraindray izy dia toy ny voahangy raraka, ary indraindray dia voantay miboridana. [Cousins 1871 #1132]
Indraindray izy mba toy ny voahangy raraka, ary indraindray dia voantay miboridana. [Rinara 1974 #1424]
Indraindray izy toy ny voahangy raraka, ary indraindray voantay boridana. [Houlder 1895 #505]
Dikanteny frantsay A certains moments il est semblable à un ruisseau de perles, mais à d' autres, par contre, à une bande de bousiers. [Houlder 1895]

Ohabolana Mitsororoka, toa voahangy ; fa raha raisina, toa tainkintana. [Veyrières 1913 #5919, Rinara 1974 #2508, Cousins 1871 #1909]
Dikanteny frantsay Cela pendille en chapelet comme des perles, mais quand on y touche, on dirait l' insecte appelé tain-kintana. [Veyrières 1913 #5919]
Fanazavana frantsay Se disait des illusions, des apparences, des biens trompeurs. L'insecte tain-kintana se replie en boule quand on le touche ou quand il craint quelque chose. [Veyrières 1913 #5919]

Ohabolana Ny lohataona toy ny voahangy raraka. [Houlder 1895 #1262, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Le printemps est pareil à une perle tombée à terre. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Donc, ramassez-le, c. à. d. profitez-en pour planter, car vous ne le reverrez plus. [Houlder 1895]

Ohabolana Ny lohataona toy ny voahangy raraka, fa mahabe torimaso ny malaina. [Rinara 1974 #3086]

Ohabolana Raha ny azy ataony hoe : " voahangy raraka " ; ary raha ny an' olona, dia hoe : " voantay " . [Veyrières 1913 #5406]
Dikanteny frantsay Quand il s' agit de ce qui est à lui, il dit : c' est une pluie de perles ; et quand il s' agit de ce qui est aux autres, c' est un bousier qui s' envole. [Veyrières 1913 #5406]
Fanazavana frantsay Orgueil et égoïsme. [Veyrières 1913 #5406]

Ohabolana Tatamo endriky ny saha, hazo mamoa vola, mamoa voahangy, ka izay tandindominy dia manga, ary izay alokalofany dia maitso. [Nicol 1935 #353]
Dikanteny frantsay Nénuphar parure de la plaine, arbre chargé d’argent et de perles : tout ce qu’il abrite est teinté de bleu, tout ce qu’il ombrage a des reflets verts. [Nicol 1935 #353]

Ohabolana Toy ny voahangy: tsy mandry làlana; apetraka, ravaky ny trano; entina, endriky ny dia. [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay Pareilles à des perles: elles ne s' arrêtent jamais (d' être utiles): si on les dépose, elles sont l' ornement de la maison; et si on les porte, elle sont un ornement pour le voyage. [Houlder 1895]

Ohabolana Voahangy mifidy andriana. [Veyrières 1913 #269]
Dikanteny frantsay C' est une perle qui choisit les princes. [Veyrières 1913 #269]
Fanazavana frantsay Ce proverbe se disait des choses dignes du souverain ou des grands personnages, des choses de valeur, des récompenses. [Veyrières 1913 #269]

Ohabolana Voahangy mitoha-bolamena : raha raisaraka, tsy ampy ho rado. [Cousins 1871 #3687]
Voahangy mitoham-bolamena : raha misaraka tsy ampy ho rado. [Veyrières 1913 #2475, Rinara 1974 #4962]
Dikanteny frantsay Perles enchaînées avec de l' or : séparées il n'y en a pas assez pour faire un collier. [Veyrières 1913 #2475]

Ohabolana Voahangy raraka, ka manao soa ny eo am--potony. [Houlder 1895 #745]
Voahangy raraka : manasoa ny eo am--potony. [Veyrières 1913 #3162, Rinara 1974 #322, Cousins 1871 #3688]
Dikanteny frantsay Il aime à faire du bien et il en fait à ses proches. [Houlder 1895]
Les premières pluies sont comme des perles tombées à terre : elles font du bien à ce qui est au-dessous. [Veyrières 1913 #3162]
Fanazavana frantsay Se disait des événements heureux : les premières pluies favorisaient les travaux, il fallait les regarder et les apprécier commes des perles. [Veyrières 1913 #3162]

Ohabolana Voahangy raraka ka ombay mitsimpona, ombay mieritreritra. [Rinara 1974 #321]

Ohabolana Voahangy tsara vaventy fihaingoa-mahafa-kenatra. [Veyrières 1913 #2476, Rinara 1974 #4965, Cousins 1871 #3689]
Dikanteny frantsay Belles et grosses perles : parure qui sauve de toute humiliation. [Veyrières 1913 #2476]

Ohabolana Voahangy tsy arahin-katina. [Veyrières 1913 #2983]
Dikanteny frantsay L' homme sans défaut est une perle sans tache noire comme les taches de la gale. [Veyrières 1913]

Fizahan-teny