Fizahan-teny

Ohabolana : vodifahitra

Ohabolana Ny anadahy toy ny vody fahitra : na soa na ratsy izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #1158]
Ny anadahy toy ny vodi-fahitra: na soa na ratsy, izay nanjo lazaina avokoa. [Houlder 1895 #1899]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina avokoa. [Cousins 1871 #2394]
Ny ray aman-dreny toy ny vody fahitra : na soa na ratsy, izay manjo lazaina azy avokoa. [Veyrières 1913 #887]
Dikanteny frantsay Le frère est pour sa soeur comme le trou à décharge du parc à boeufs qui reçoit tout : elle lui fait part de tout ce qui lui arrive soit en bien, soit en mal. [Veyrières 1913]
Le père et la mère c' est comme le fond du parc à boeufs où tout arrive bon ou mauvais : tout vient à eux, le bien et le mal, tout leur est dit. [Veyrières 1913]
Un frère est (pour une sœur) comme un père et une mère (litt. le trou du parc à bœufs par où s' écoulent les eaux): bien ou mal, on lui dit tout ce qui vous arrive. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Beaucoup de femmes malgaches trouvent qu' un frère est meilleur confident qu' un mari. [Houlder 1895]
Ce proverbe disait l' appui que la soeur trouvait chez son frère. [Veyrières 1913]
Le père et la mère sont des conseillers et des protecteurs ; il ne faut rien leur cacher. [Veyrières 1913 #887]

Fizahan-teny