Fizahan-teny

Ohabolana : voho

Ohabolana Aza manome vohony. [Veyrières 1913 #4913]
Aza milaza vohony. [Veyrières 1913 #4914]
Dikanteny frantsay Ne dites pas l' envers. [Veyrières 1913 #4914]
Ne présentez pas le revers d'une natte. [Veyrières 1913 #4913]
Fanazavana frantsay Ne trompez pas. [Veyrières 1913 #4981]

Ohabolana Didio ihany fa aza ny lelany no adidy fa ny vohony. [Rinara 1974 #993]
Didio ihany, ka aza ny lelany no adidy, fa ny vohony. [Houlder 1895 #1093]
Didio ihany, ka aza ny lelany no adidy, fa ny vohony no adidio. [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Coupez seulement, mais pas avec le tranchant (de la lame), mais avec le dos. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Punissez-moi, mais pas trop rudement. Ne me tuez pas. [Houlder 1895]

Ohabolana Ka manao finjama Antongo, mavo voho atere. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Ne fais pas comme l' emprunteur d' Antongo, il rend quand c' est sale. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Lamba ka tsy misy atiny sy vohony. [Houlder 1895 #1307]
Dikanteny frantsay C' est un lamba, et il ne s' y trouve ni envers ni endroit. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay On peut le porter des deux côtés. [Houlder 1895]

Ohabolana Pañarivo mahetsy ka maty voho misy pilanja. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Un riche avare : il n'a des porteurs qu'une fois mort. [Poirot & Santio: Vezo]

Ohabolana Tahaka ny tokon-kena ny fanambadiana: ka ao ny sendra ny trafony, ary ao kosa ny sendra ny lohaliny. [Houlder 1895 #1740]
Tahaky ny tokon-kena ny fanambadiana : ka ao ny sendra ny trafony, ary ao kosa ny sendra ny lohaliny. [Veyrières 1913 #1236]
Tokon-kena ty fanambalia ka ao ty toje tsafoñe voho ao koa ty toje ty pokopokoñe. [Poirot & Santio: Vezo]
Tokon-kena ty valia : ao ty toje ty tsafoñe voho ao koa ty toje ty pokopokoñe. [Poirot & Santio: Vezo]
Dikanteny frantsay Le mariage est comme un partage de viande : l' un attrape un morceau de la bosse, et l' autre un morceau du genou. [Veyrières 1913 #1236]
Le mariage est comme un partage de viande: l' un attrape un morceau de la bosse, un autre attrape un morceau du genou. [Houlder 1895]
Le mariage est comme un partage de viande, l'un attrape un morceau de la bosse, un autre un morceau du genou. [Poirot & Santio: Vezo]
Fanazavana frantsay Le premier morceau est bon, l' autre ne vaut rien. Ainsi en est-il de l'époux ou de l' épouse que l'on prend. On peut bien tomber, on peut mal tomber. [Houlder 1895]

Fizahan-teny