Fizahan-teny

Ohabolana : volomaso

Ohabolana Aza manao volomaso lava, fa manamaizin-tena. [Veyrières 1913 #3553, Rinara 1974 #637, Cousins 1871 #550]
Dikanteny frantsay Ne soyez pas comme des cils trop longs qui obscurcissent leurs propres yeux. [Veyrières 1913 #3553]
Fanazavana frantsay N' embrouillez pas les affaires. [Veyrières 1913 #3553]

Ohabolana Ny maty no mampalahelo, fa ny volomason’ ny velona mitsiratsiraka ihany. [Veyrières 1913 #2645, Rinara 1974 #3135, Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Ce sont les morts qui sont à plaindre, et ce sont les vivants qu' à force de pleurer ont les cils dressés en petits brins. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Se disait aux affligés. [Veyrières 1913 #2645]

Fizahan-teny