Fizahan-teny

Ohabolana : vonon-drenikely

Ohabolana Aza atao vonon-drenikely, aza dia angatrangarina ny zaza. [Veyrières 1913 #901]
Dikanteny frantsay Ne maltraitez pas, comme fait une marâtre qui est dure pour les enfants qui ne sont pas d' elle, ne traitez pas les enfants avec partialité. [Veyrières 1913 #901]
Fanazavana frantsay Ces paroles étaient dites par les maris témoins de la partialité de leurs femmes, et aussi par toute personne qui se prétendait victime de partialité. [Veyrières 1913 #901]

Fizahan-teny