Fizahan-teny

Ohabolana : vony

Ohabolana Androngo milanja vonin' avoko : ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Veyrières 1913 #704]
Androngo nilanja vonin' avoko, ny mihinana tsy ela, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Rinara 1974 #245]
Androngo nilanja vonin' avoko: ny mihinana tsy toy inona, fa ny mielo mena no tsy tanty. [Cousins 1871 #226]
Dikanteny frantsay Lézard qui porte une fleur d'avoko : la manger, ce n' est pas une affaire, mais le dangereux c' est de porter un parasol rouge. [Veyrières 1913 #704]
Fanazavana frantsay La fleur d' avoko est rouge ; le proverbe fait allusion au parasol rouge, signe de la souveraineté ; le sens est que les officiers concussionnaires ne craignent que le souverain. [Veyrières 1913 #704]

Ohabolana Horirika am-body fotaka : ny vony no mitsangan-ko zokiny. [Veyrières 1913 #4495, Rinara 1974 #92, Cousins 1871 #1101]
Dikanteny frantsay Arum comestible qui est à l' endroit où se déverse le purin du parc à boeufs : ce sont les feuilles jaunes qui ont l' air d' être les meilleures. [Veyrières 1913]

Ohabolana Lambolahy mihotahota vony : izay mainty tsinay marin-dia. [Rinara 1974 #1716]
Lambolahy nihotahota vony: izay mainty tsinay marin-dia. [Cousins 1871 #1318]

Ohabolana Ny vato masina mahandriana. [Veyrières 1913 #243]
Ny vony vato mahandriana. [Veyrières 1913 #244]
Dikanteny frantsay La pierre est bien en évidence et produit un souverain. [Veyrières 1913 #244]
La pierre sacrée fait le souverain, elle le manifeste. [Veyrières 1913 #243]
Fanazavana frantsay Il s'agit de la pierre sacrée où le souverain était sacré. [Veyrières 1913 #244]
Les souverains'malgaches étaient sacrés sur une pierre ; on croyait qu' une sorte de vertu divine résidait dans certaines pierres et que le souverain recevait de la pierre sacrée, une vertu qui le consacrait. [Veyrières 1913 #243]

Ohabolana Raha malazo ny ahitra, dia mihintsana ny voniny. [Veyrières 1913 #677]
Dikanteny frantsay Quand l' herbe se dessèche, sa fleur tombe. [Veyrières 1913 #677]
Fanazavana frantsay Les chefs sont abandonnés quand ils sont trop faibles. [Veyrières 1913 #677]

Ohabolana Soki-mahay vato : osy mahay harana. [Cousins 1871 #2920]
Soki-mahay vato, osy mahay harana ; ka vony vato iray ihany no ifamonjena. [Veyrières 1913 #255]
Sokina ve tsy hahay vato ary osy tsy hahay harana? [Rinara 1974]
Dikanteny frantsay Le hérisson sait monter sur la pierre, la chèvre sait marcher sur les rochers, mais, c' est à la pierre sacrée que le peuple a recours. [Veyrières 1913 #255]
Fanazavana frantsay Le souverain apparaissait au peuple, comme la pierre sacrée à laquelle doivent recourir ceux qui ont à se plaindre ; il était sacré sur une pierre. [Veyrières 1913]

Ohabolana Vony tsy azon' afo, vary tsy hanim-pody. [Veyrières 1913 #830]
Dikanteny frantsay Un refuge inviolable, c' est comme la claie qui est au-dessus du foyer et que le feu ne peut atteindre ; c' est comme le riz que l' oiseau cardinal ne peut manger. [Veyrières 1913 #830]

Fizahan-teny