Dictionnaire Vezo-Français (Poirot Gérard, Santio Emilien)

FA = FE = 
FAIE
I. aux. Traduit l’imminence. Ie zahay marinijinike ami^e, fa ho latsak'aroa ie. Nous sommes sur le point de tomber. Fa ho hinitsan-tônabily ie. Il a failli se faire écraser par une voiture. II. coord. Alors que, car, cependant, il faut, mais, mais lui, malgré tout, par contre, parce que, pourtant, que —> aia, any, feke, foto^e, hombe, ie, ie ami^io, kanefa, nefa, nja eo aza zao, noho, safe, satsia, tami^i zay. Fa ie zay. C’est tout. Ka mandiñe aze fa tsy ho avy ie. Ne l’attends pas, car il ne viendra pas. Ka hosañe zao fa mamparatse. Ne touchez pas cela parce que ça blesse. Ta-handeha zaho fe mbo añe valiko. Je veux partir mais ma femme est encore là-bas. Faie ty tsiok'atimo ro piavy mateteke. Malgré tout, c'est le vent du sud qui arrive souvent. Zaho nimidy nihina hena miende noho pondetera miende, fe ie nimasake mare. A midi, j'ai mangé un bifteck avec des frites, mais il était beaucoup trop cuit. Fe ino ! Hélas ! Fa ie tsy ho avy. Mais il ne viendra pas. Zatovo avao ie fe ty hanja^e kepake ty oro^e. Il est joli sauf qu'il a le défaut d'avoir le nez épaté. Zaho handeha hamaray fe aloha mare. Je pars demain, mais très tôt.

FADY
s. Aza fady ! Pardon ! S’il vous plaît —> Mbeto tseke ! (v.
FALY).

FAFA
FAFAFAFA
s. Action de balayer, d’effacer, d’essuyer, de nettoyer —> afake, fotse, foty, lio, ofotse, paoke, sasa. 

AFAFA
AFAFAO AFAFAFAFA AFAFAFAFAO v.i. A balayer. Afafa tsaño ty kofafa. On balaie la maison avec un balai. 
AMAFA
AMAFAO AMAFAFAFA AMAFAFAFAO v.c. (tr.
MAM~). Toy ty voro-tsiky hamafa^ao an’i laromoara io. Voici le chiffon pour nettoyer l'armoire. Mikisaha nareo fa hamafa^ay eto. Poussez-vous car nous allons balayer ici. 

AMPAMAFA AMPAMAFAO AMPAMAFAFAFA AMPAMAFAFAFAO v.p. Qu’on fait balayer, effacer, essuyer, nettoyer. 

FAFA
FAFAO
FAFAFAFA FAFAFAFAO v.p. Qu’on balaie, efface, nettoie. Fafao raha toy fa maloto. Nettoie cette chose car elle est sale. Fafao soratse io. Effacez cette écriture. Fafao malaky ty vakivaki^e reo, laha tsy zay, heloke ty renibe^ao. Balaie vite ces morceaux, sinon, ta grand-mère se mettra en colère. Fafao latabo o. Essuyez la table. 

FAMAFA s. Balai, balayage. Famafa borosy, balai-brosse. Famafa fitaratsen-tônabile, balai d'essuie-glace. Tsy lera famafa tsaño zao. Ce n'est pas l'heure pour balayer la maison. Toy misy famafa hamafa^ao faroratse reo. Enlevez les toiles d'araignée avec le balai —> Fafao ami^i famafa toy faroratse reo. 

FAMPAMAFA FAMPAMAFAFAFA s. Manière de faire balayer, effacer, essuyer, nettoyer. 

FIFAFA FIFAFAFAFA s. Ce qui se balaie. 
IFAMAFA IFAMAFAFAFA v.c. (tr. MIFAM~). 
IFAMPAMAFA IFAMPAMAFAFAFA v.c. (tr. MIFAMPAM~). 

KIFAFA
KOFAFA s. Balai. 

MAHAFAFA MAHAFAFAFAFA v.a.s. Pouvoir balayer. 

MAMAFA
MAMAFA MAMAFAFAFA MAMAFAFAFA v.a.s. Balayer, effacer, essuyer, frotter, nettoyer. Mamafa lakilasy iaby ty pianatse nje ty malinike nje ty be. Tous les élèves balaient la classe même les petits et les grands. Kay ! Aleo^ao mamafa vitira to zay mandisa vary. Ah ! Vous préférez frotter les vitres plutôt que de piler le riz. 

MAMPAMAFA
MAMPAMAFA MAMPAMAFAFAFA MAMPAMAFAFAFA v.a.s. Faire balayer, essuyer, nettoyer. 

MIFAFA
MIFAFA MIFAFAFAFA MIFAFAFAFA v.a.s. S’essuyer, se nettoyer. Lafa vita sasa ie le mifafa ami^i serivieta. Lorsqu'il a fini de se laver, il s'essuie avec une serviette. 

MIFAMAFA MIFAMAFAFAFA v.a.s. S’essuyer mutuellement. 

PAMAFA PAMAFAFAFA s. Balayeur. Ty pamafa lala reo mahitake fa raty petsake tônabily reo. Le balayeur trouve que les voitures sont mal garées. 

PIFAFA PIFAFAFAFA s. Ce qui est habituellement balayé, essuyé. 

PIFAMAFA PIFAMAFAFAFA s. Ceux qui s’essuient mutuellement. 

VOAFAFA VOAFAFAFAFA p. Balayé, essuyé —> finafafa finafafafafa.

FAFY
FAFIFAFY
s. Action d’éparpiller, de répandre, aspersion, ensemencement —> bo, ele, paratsake, paritake, rarake, rotsake, tompa, tsororoke, vorake. 

AFAFY
AFAFAZO AFAFIFAFY AFAFIFAFAZO v.i. Qu’on jette, répand, sème. 
AMAFAZA
AMAFAZO AMAFAFAFAZA AMAFAFAFAZO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMAFAZE AMPAMAFAZO AMPAMAFIFAFAZE AMPAMAFIFAFAZO v.p. Qu’on fait semer. 
FAFAZA
FAFAZO FAFAFAFAZA FAFAFAFAZO v.p. Où l’on jette, répand, sème, sur quoi on éparpille. Ho fafazako vare tany toy. Je sèmerai le riz sur ce terrain. 

FAMAFAZA FAMAFIFAFAZA s. Façon de semer, la saison des semailles, le champ qu’on ensemence. Fotoa famafaza vare henane zao. C’est la saison des semailles maintenant. 
FAMPAMAFAZA FAMPAMAFIFAFAZA s. Manière de faire semer. 

MAHAFAFY MAHAFAFIFAFAFY v.a.s. Pouvoir semer. 

MAMAFY
MAMAFAZA MAMAFIFAFY MAMAFIFAFAZA v.a.s. Ensemencer, éparpiller, semer. 

MAMPAMAFY MAMPAMAFAZA MAMPAMAFIFAFY MAMPAMAFIFAFAZA v.a.s. Faire ensemencer, éparpiller, semer. 

PAMAFY PAMAFIFAFY s. Semeur. 

VOAFAFY VOAFAFIFAFY p. Qu’on a semé, où l’on a semé, sur quoi l’on a répandu —> finafy finafifafy.

FAHA1
préf. servant à former des adjectifs ordinaux. Faharoe, second. Fahasivy, neuf brasses, neuvième, qui a un charme, terme de sikily. Fahatelo, adversaire, ennemi, le troisième du mois, terme de sikily, trois brasses, troisième. Fahavalo, bandit, huitième.

FAHA2
FAHAFAHA
s. 1. Nourriture, ration. Raty faha, mal nourri. Atavo soa faha vahine reo. Préparez un bon repas pour ces visiteurs. 2. Charge d’une arme, montre qu’on remonte. Mbo tsy finahako ie. Je ne l’avais pas encore remontée. 

AFAHA
AFAHANO = AFAHAO AFAHAFAHA AFAHAFAHANO = AFAHAFAHAO v.i. 1. Avec quoi on nourrit, ce qu’on fait manger. Toy ty hafaha^ao akoho reo. Voici ce que vous donnerez comme nourriture aux poulets. 2. Avec quoi on charge. Bala avao ro afaha ty basy. On ne se sert que de cartouches pour charger un fusil. 

AMAHANA
AMAHANO AMAHAFAHANA AMAHAFAHANO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMAHANE AMPAMAHANO AMPAMAHAFAHANE AMPAMAHAFAHANO v.p. 1. Qu’on fait nourrir. 2. Qu’on fait charger. 

FAHANA
FAHANO
FAHAFAHANA FAHAFAHANO v.p. 1. A qui on donne un cadeau sous forme de vivres, qu’on nourrit, ration. Fahano soa koso reo. Gavez bien ces cochons. —> Anovo maro ty hane^i koso reo. Fahano vare akoho reo. Donnez du riz aux poulets. Prov. Ty voro tomily tsy raha fahana. Les oiseaux qui volent ne sont pas de ceux qu’on nourrit. 2. Qu’on charge, remonte. Fahano basy io. Chargez le fusil. Fahano lera io. Remontez la montre. 

FAMAHANA FAMAHAFAHANA s. 1. Façon de donner à manger, nourriture, nutrition. 2. Déblocage, façon de charger, de remonter. Famahanam-basy, alimentation d'un fusil. 
FAMPAMAHANA FAMPAMAHAFAHANA s. 1. Façon de faire donner à manger. 2. Façon de charger, de remonter. 
FIFAHANE FIFAHAFAHANE s. 1. Ce qu’on nourrit. Fifahane ty anak’aja. Le bébé mérite d’être nourri. 2. Ce qu’on charge, remonte. 
IFAHANA IFAHAFAHANA v.c. (tr. MIF~). Mbo tsy nifahanako ie. Je ne l'avais pas encore remontée. 
IFAMAHANA IFAMAHANO IFAMAHAFAHANA IFAMAHAFAHANO v.c. (tr. MIFAM~). 
IFAMPAMAHANA IFAMPAMAHANO IFAMPAMAHAFAHANA IFAMPAMAHAFAHANO v.c. (tr. MIFAMPAM~). 

MAHAFAHA MAHAFAHAFAHA v.a.s. 1. Pouvoir nourrir. 2. Pouvoir charger, remonter. 

MAMAHA
MAMAHANA MAMAHAFAHA MAMAHAFAHANA v.a.s. 1. Approvisionner, donner un repas, nourrir les animaux, servir à table. Misy mamaha vare kelekele aze koa. Quelqu'un lui donne un peu de riz. 2. Charger une arme, remonter une montre. Ake ! Lerako toy mieñe, toko^e nihaliñoko ty namaha aze. Tiens ! Ma montre est arrêtée, j'ai dû oublier de la remonter. 

MAMPAMAHA MAMPAMAHANA MAMPAMAHAFAHA MAMPAHAFAHANA v.a.s. 1. Faire nourrir. 2. Faire remonter une montre. 

MIFAHA
MIFAHAFAHA v.a.s. 1. Etre nourri. 2. Etre chargé, remonté. Basy mifaha, fusil chargé. 

MIFAMAHA MIFAMAHANA MIFAMAHAFAHA MIFAMAHAFAHANA v.a.s. Se donner à manger mutuellement. 

MIFAMPAMAHA MIFAMPAMAHANA MIFAMPAMAHAFAHA MIFAMPAMAHAFAHANA v.a.s. Faire se donner à manger mutuellement. 

PAMAHA PAMAHAFAHA s. 1. Celui qui nourrit habituellement. 2. Celui qui recharge, remonte habituellement. 

PAMPAMAHA PAMPAMAHAFAHA s. 1. Celui qui fait nourrir habituellement. 2. Celui qui fait recharger, remonter habituellement. 

PIFAMAHA PIFAMAHAFAHA s. Ceux qui se donnent à manger mutuellement. 

PIFAMPAMAHA PIFAMPAMAHAFAHA s. Celui qui oblige les autres à se donner à manger. 
VOAFAHA VOAFAHAFAHA p. Voafaha iaby ty basin-joze. On a chargé tous leurs fusils.

FAHA4
préf. Du temps de. Fahagola, autrefois. Fomba fivolaña fahagola, archaïsme. Pahay ty fahagola, archéologue.

FAHASIVE
s. Divination efficace, remèdes bénéfiques ou maléfiques, les ancêtres, les morts (Terme de sikily).

FAHATANE
I. adv. Inutilement, n’importe quoi, sans valeur, vainement. Mivolambola fahatane, dire des âneries, des balivernes. Mandika fahatane ty safa. La conversation ne veut rien dire du tout. II. adj. Banal, inutile, qui ne vaut rien —> an-davañ’anjo, fa nitsereha, mahazatse, tsy misy anto^e, tsy misy dika^e. Mitantara raha fahatane, raconter des banalités. Raha fahatane, babiole, détail. Reñe olo avorivori^areo reñe raha olo fahatane. Ces gens que vous rassemblez, ce sont des gens qui ne valent rien. Ka isia^ao raha fahatane entako o. Ne mets rien d’inutile dans mes bagages.

FAHATELO
s. 1. Troisième. 2. Chasseur, parents et alliés, morts ou vivants, bienfaisants ou malfaisants (Terme de sikily).

FAHAVALO
s. 1. Huitième. 2. Arme, ennemi, maladie qui tue, piège (Terme de sikily).

FAHASIVY
S. 1. Neuvième. 2. Ancêtres, calamités, eau, remèdes bénéfiques ou maléfiques, morts, revenants, sortilèges.

FAHO
FAMPAHO
s. Grappe.

FAY
s. Raie —> makoba. Ohim-pay, queue de raie servant souvent de fouet. Fay tantama, raie à points bleus (Taeniura lymna, Forsskal 1775). Fay tônabile, raie volante.

FAY
FAIFAY
s. Action de chercher quelque chose dans la terre ou le sable avec les pattes comme les poules. 
AMAIFAIA = IFAIFAIA v.c. (tr.
MAM~, MI~). Nifaifaiko tam-pasy eo ty jala tsobo oñe fe tsy nihitako. J’ai cherché dans le sable l’argent perdu, mais je ne l’ai pas trouvé. 

FAY FAIO
FAIFAY FAIFAIO v.p. Qu’on cherche dans le sable. 
FAMAIA FAMAIFAIA s. Façon d’utiliser la main, les pattes pour chercher quelque chose dans le sable, le lieu. 

MAMPIFAY MAMPIFAIFAY v.a.s. Faire chercher. 

MIFAY
MIFAIFAY = MAMAIFAY v.a.s. Chercher dans le sable avec les pattes. 

PIFAY PIFAIFAY s. Celui qui cherche dans le sable.

FAITSE FAIPAITSE
s. Acreté, amertume. Ty faitsi^i ty kafe tsy misy siramamy, l'amertume du café sans sucre. 

HAFAITSE HAFAIPAITSE s. Acreté, amertume. Hafaitsen-kazo, âpreté d'un fruit. 

MAFAITSE MAFAIPAITSE v.a.s. 1. Acre, amer. Hazo mafai-boa, un fruit âcre. Prov. Voankazo añ'ala ka ty mame atele, ty mafaitse aria. Faites comme avec les fruits de la forêt : on avale les doux et on jette les amers. Añati^i ty mafaitse ro misy ty mamy. Le doux se trouve dans l'amer. A ! Mba raha mafaitse aoly toy ! Oh ! Que ce médicament est amer ! 2. Acerbe. 

MAMPAFAITSE MAMPAFAIPAITSE v.a.s. Rendre âcre, amer. Mampafai-kolitse ami^i ty piraike tana, mettre quelqu'un au ban de la société. Manjare mampafaitse ty iviko ie. Elle donne à ma salive un goût amer. 

MIHAMAFAITSE MIHAMAFAIPAITSE v.a.s. Devenir âcre, amer. 

PAFAITSE PAFAIPAITSE s. Ce qui est âcre, amer.
FAITY (Or. fr.)
s. Faillite.
FAKITIRA (Or. fr.)
s. Facture. Manao fakitira, facturer.

FAKO
s. Balayures, déchet, dépôt, lie, marc, ordures, poudre, restes, résidu —> akata, bo, faratazy, karahoke, kimba, loto, pitake, sisa, tavela, tay. Fañaria fako, poubelle. Fikihisa kafon-tsoka^e, détartrage. Gony fasia fako, sac poubelle. Kafo-dite, thé en poudre. Kafo-dite boaty raike, une boîte de thé. Kafom-pare, marc de canne à sucre. Mañary fako, jeter les ordures. Tañ'ila^i hazo o eo ty fañaria fako^i ty tana io. C'était à côté de cet arbre que les gens du village jetaient leurs ordures.

FALAFA
s. Variété de palmier. Ami^i tany misy riake ro misy ty falafa. Sur la côte, c'est là qu'on rencontre des maisons en falafa.

FALAKO
adj. Compact, dense, dru. Olo falako, foule compacte.

FALAPALA
PALAPALA
s. Barrière, dérangement, empêchement, tout ce qui fait obstacle, qui est mis en travers —> baha, samposampo, tamboho, saka, tampe, vala. 
AMALAPALAÑA AMALAPALAÑO v.c. (tr.
MAM~). Ino amalapalaña^ao ahy io ? Pourquoi me gênes-tu ? 

AFALAPALA AFALAPALAÑO v.i. Ce avec quoi on dérange, gêne, ce qu’on met comme obstacle. 
FALAPALAÑA FALAPALAÑO s. Qu’on arrête, dérange, empêche, gêne. 
FAMALAPALAÑA s. Manière de déranger, de mettre un obstacle. 
FAPALAPALA s. Ce qu’on dérange, gêne, ce qui sert à déranger, l’instrument. 
FIFALAPALAÑA s. Façon de faire opposition, de mettre un obstacle. 
IFAMALAPALAÑA v.c. (tr. MIFAM~). 
IFALAPALAÑA IFALAPALAÑO v.c. (tr. MI~). 
MAHAPALAPALA v.a.s. Pouvoir arrêter, déranger, gêner. 

MIPALAPALA MIPALAPALAÑA v.a.s. Déranger, faire obstacle, opposition, gêner. 
PAMALAPALA s. Celui qui dérange, gêne, met en travers.
FALE FALEFALE
adj., s. Ce dont on s’abstient, ce qui est abominable, défendu, incestueux, interdit, prohibé, sacré, tabou —> haroharo, likiliky, ngorintsy, rara. Ampela fale, femme interdite. Anjo fale, jour où on s’abstient de certaine nourriture ou de travail. Fale patsidoha, interdit d'être frappé à la tête. Manjava fale, supprimer l'interdit. Mañota fale, transgresser un interdit. Olo manam-pale, personne qui s’abstient, qui possède des interdits. Fale ! En aucune façon ! Fale ty manivativa ty hazomanga. Il est interdit de souiller l'emplacement des bois sacrés. Ano soa tsy handora lafa a nosy eñe fa fale. Attention, il ne faut pas cracher quand on est sur l’île car elle est sacrée. Fale ahy ty manao an’izao. Je ne ferai jamais ça. Zafade ! Excusez-moi, pardon ! (v.
FADY, Or. mer.). 

AMPIFALIE AMPIFALIO AMPIFALIFALIE AMPIFALIFALIO s. Qu’on interdit. Olo ampifale, personne en relation d'interdit. Ampifalie ty aja ty hena tsy vita toka. On interdit aux enfants la viande non bénie. 
FAMPIFALIA FAMPIFALIFALIA s. Manière d’interdire. 
FIFALIA FIFALIFALIA s. Abstinence, jeûne, mortification. Mahia iha azo^i fifalia^ao karazan-kane maro o. Tu es maigre car tu t’abstiens de beaucoup d’aliments. 
IFALIA
IFALIO IFALIFALIA IFALIFALIO v.c. (tr. MI~). Zao ty anto^e nifalia^i ty Vezo aonjy io. Voici la raison pour laquelle les Vezo interdirent le mouton. 

MAHAFALE MAHAFALEFALE v.a.s. 1. Etre interdit. Mahafale anay aze io satsia namono ty raza^ay. Il est interdit pour nous car il a tué notre ancêtre. 2. Ethnie qui vit dans l’extrême sud de Madagascar. 

MAMPIFALE MAMPIFALIA MAMPIFALIFALE MAMPIFALIFALIA v.a.s. Interdire. 

MIFALE
MIFALIA MIFALIFALE MIFALIFALIA v.a.s. S’abstenir de, s’interdire, se priver de. Mifaly ty mino, s’abstenir de boire. Ty panao sipôro le mifaly raha mahamamo. Les sportifs se privent de boisson alcoolique. 
PIFALY PIFALIFALY s. Abstinent. Laha roze ro pifale, tsy mahazo mifanambale. S’ils sont de la même famille, ils ne peuvent pas se marier.

FALO FALOFALO
s. Déplacement, transfert, transplantation —> finja. 

AFALO AFALOZO AFALOFALO AFALOFALOZO v.i. A déplacer, envoyer ailleurs, transporter. Azo afalo, amovible. Mila afalo an-jefa ao lakozy io. On a besoin de transférer aussi la cuisine à l'ouest. Nafaloko zana-boninkazo tam-baliky ty lakozy tao iñe. J'ai transplanté les jeunes pousses qui étaient derrière la cuisine. 
AMALOZA AMALOZO AMALOFALOZA AMALOFALOZO v.c. (tr.
MAM~). Amaloza vare masake ty asa^i ty sotso be. La grande cuiller sert à transvaser le riz. Etoa ty amaloza aze. C’est ici qu’on le déplace. 
AMPAMALOZE = AMPIFALOZE AMPAMALOZO = AMPIFALOZO AMPAMALOFALOZE = AMPIFALOFALOZE AMPAMALOFALOZO = AMPIFALOFALOZO v.p. Qu’on fait changer de place, déplacer. 
AMPIFAMALOZE AMPIFAMALOZO AMPIFAMALOFALOZE AMPIFAMALOFALOZO v.p. Qu’on fait osciller. Azo ampifamaloze, commutable. 
AÑAFALOZA AÑAFALOZO AÑAFALOFALOZA AÑAFALOFALOZO v.c. (tr.
MAÑA~). Añafaloza vare masake ty asa^i ty sotso be. La grande cuiller sert à transférer le riz. 

FAFALO FAFALOFALO s. Ce qu’on déplace. 
FAMALOZA FAMALOFALOZA s. Cession, contamination, façon de déplacer, le lieu. Famaloza enta, déménagement de matériel. Famaloza fañoaha, contagion d'un bâillement. 
FAMPAMALOZA = FAMPIFALOZA FAMPAMALOFALOZA = FAMPIFALOFALOZA s. Manière de faire déplacer. 
FAÑAFALOZA FAÑAFALOFALOZA s. Changement. 

FIFALOZA FIFALOFALOZA s. Circulation, contagion, façon de déplacer, immigration. Fifaloza tsaño, déménagement. 
FIFAMPIFALOZA FIFAMPIFALOFALOZA s. Façon de faire se déplacer mutuellement. 
IFALOZA IFALOZO IFALOPALOZA = IFALOFALOZA IFALOFALOZO v.c. (tr. MI~). Tsaño vaovao koa nifaloza^ay zao. Nous avons déménagé dans une nouvelle maison. 
IFAMALOZA IFAMALOZO IFAMALOFALOZA IFAMALOFALOZO v.c. (tr. MIFAM~). 

MAHAFALO MAHAFALOFALO v.a.s. Pouvoir changer de place. 

MAMALO
MAMALOZA MAMALOFALO MAMALOFALOZA v.a.s. Changer de place. Mamalo arete, infecter —> maminja arete. Mamalo arete ami^i ty rano finome, contaminer l'eau potable. Mamalo sare, décalquer. Mamalo foly ity pitsebike. Le tisserand sépare les fils. Namalo ty tsañon'akoho roze. Ils ont transféré le poulailler. 

MAMPAMALO = MAMPIFALO MAMPAMALOZA = MAMPIFALOZA MAMPAMALOFALO = MAMPIFALOFALO MAMPAMALOFALOZA = MAMPIFALOFALOZA v.a.s. Faire déménager, déplacer. 

MIFALO MIFALOZA MIFALOFALO MIFALOFALOZA v.a.s. Aller ailleurs, changeant, changer de place, émigrer, se déplacer. Arete mifalo, maladie contagieuse. Mifalo an-davily iabe ty pamarake reo. Les jeunes partent pour la ville. Fa nifalo tsaño ty Gado. Gado a déménagé. 

MIFAMALO MIFAMALOZA MIFAMALOFALO MIFAMALOFALOZA v.a.s. Changer mutuellement de place. 

MIFAMPIFALO MIFAMPIFALOZA MIFAMPIFALOFALO MIFAMPIFALOFALOZA v.a.s. Faire changer mutuellement de place. 

MIHAMIFALO MIHAMIFALOFALO v.a.s. Commencer à déménager, se déplacer, émigrer. 

PAMALO PAMALOFALO s. Transporteur. 

PAMPIFALO PAMPIFALOFALO s. Celui qui fait déplacer. 

PIFALO PIFALOFALO s. Celui qui se déplace. 

VOAFALO VOAFALOFALO p. Déplacé, envoyé ailleurs, transporté —> finalo finalofalo. Voafalo^ao va ie!!! Est-ce que tu l’as transporté ?

FAMA FAMAFAMA
s. Urine —> amany, oriba. 

AMPIFAMA AMPIFAMAO AMPIFAMAFAMA AMPIFAMAFAMAO v.p. Qu’on fait uriner. 

FAMPIFAMA FAMPIFAMAFAMA s. Manière de faire uriner. 

FIFAMA FIFAMAFAMA s. Manière d’uriner, urètre, vase de nuit. Fifama ty an-kabone añe, urinoir. 
IFAMA IFAMAO IFAMAFAMA IFAMAFAMAO v.c. (tr. MI~). Aia ty azo ifama etoa ? Où peut-on pisser par ici ? 

MAMPIFAMA MAMPIFAMAFAMA v.a.s. Diurétique. Raha inome mampifama, boisson diurétique. 

MIFAMA
MIFAMA MIFAMAFAMA MIFAMAFAMA v.a.s. Pisser, uriner. 

PIFAMA PIFAMAFAMA s. Celui qui pisse. 

VOAFAMA VOAFAMAFAMA p. Atteint par l’urine.

FAMAKY
s. Hache. (v.
VAKY).

FAMATA
s. Variété d’arbre (Euphorbia stenoclada Baill.).

FAMOTE
s. Variété d’arbre (Les feuilles sont utilisées pour baigner les enfants qui ne supportent pas la chaleur).

FAMPAITSE
s. Colis —> enta, kôly.

FANA
FANAFANA
s. Chaleur —> evoke, mae, minjo, sevoke. Fana vare, du riz réchauffé. Fanan-daoke, mets réchauffé. 

AFANA
AFANAO AFANAFANA AFANAFANAO v.i. A chauffer. Nandese ie nje mbo nafana^i ty tazo. On l'a transporté même avec une forte fièvre. 

AMANA
AMANAO AMANAFANA AMANAFANAO v.c. (tr.
MAM~). Anovo afo hamana ty mahaferiñ’ay io. Faites du feu pour réchauffer ce pauvre. 

AMPAMANA AMPAMANAO AMPAMANAFANA AMPAMANAFANAO v.p. Qu’on fait réchauffer. Ampamanao atoly reo. Faites couver ces oeufs. 

AMPIFANA AMPIFANAO AMPIFANAFANA AMPIFANAFANAO v. p. Qu’on soigne. (On réchauffe la nouvelle accouchée). 

FAMANA FAMANAFANA s. Façon de chauffer, l’agent, l’instrument, le lieu. Famanañ'akoho, couvaison. Simba ty masinintsika famanan-jano iñe. Notre appareil de chauffage est en panne. 

FAMPAMANA FAMPAMANAFANA s. Manière de faire chauffer. 

FAMPIFANA FAMPIFANAFANA s. Manière de soigner la nouvelle accouchée. 

FIFANA FIFANAFANA s. Façon de faire ses couches, le lieu, le temps. 

HAFANA HAFANAFANA s. Température. Hafanam-po, animation, ardeur, ferveur, feu sacré. Mitanjake hafana, calorifuge —> mamony hafana. Tsy liñiko ty hafana. Je ne puis supporter l'ardeur du soleil. Sempotse^i ty hafana aho. J'étouffe de chaleur. Nisonjotse añ’abo^i ty telopolo lime ambe degire ty hafana. La température est montée au-dessus de trente degrés. Hafana la fa ie zao ! Quelle chaleur ! Prov. Jike mitsatsik'anjo : mazoto^i ty hafana^e fe tsy mahita ty hazava^e. Un aveugle se chauffant au soleil : il est content de sentir sa chaleur, mais il ne peut voir son éclat. 
IFANA IFANAFANA v.c. (tr. MI~). Ami^i baba^e noho ty rene^e eñe ty ifanaˆe. Elle va accoucher chez ses parents. 

MAFANA
MAFANAFANA v.a.s. 1. Chaud, qui a un peu la fièvre, qui est un peu malade. Mafana fo, enflammé, fervent, qui a un cœur ardent. Mafana holitse, avoir la fièvre. Mafana mare didike, canicule. Mafana taña, qui a la main malheureuse. Prov. Ty fo raha rano mafana. Le coeur est comme de l'eau chaude (Il bouillonne quand il s'échauffe mais finit toujours par se refroidir). 2. Qu’on fait avec entrain. 

MAHAFANA MAHAFANAFANA v.a.s. Pouvoir chauffer. 

MAMANA
MAÑAFANA
MAMANA
MAÑAFANA MAMANAFANA = MAÑAFANAFANA MAMANAFANA = MAÑAFANAFANA v.a.s. Chauffer, couver, réchauffer. Mamana rano, porter de l’eau à ébullition. Hamana rano ho an'i zaiko marary io zaho. J’irai chauffer de l'eau pour mon cadet malade. Mamana atolin-ganagana akoho io. La poule couve des oeufs de cane. Prov. Masiake an-tsañoñ'olo ka akoho mamana. Méchant dans la maison d'autrui comme la poule qui couve. 

MAMPAFANA MAMPAFANAFANA v.a.s. Brûlant, calorifère, chauffer, faire chauffer. Hampafana antsika zay. Ça nous réchaufferait. Alefantsika ty masiny mampafana io ami^i ty asotsy. En hiver, nous mettrons le chauffage en marche. Mampafana ty taneñ’anjoke. Le soleil est brûlant. Ino ty raha mampafana ty an-tsaño ato o ? Qu'est-ce qui chauffe cette pièce ? 

MAMPAMANA
MAMPAMANA MAMPAMANAFANA MAMPAMANAFANA v.a.s. Faire réchauffer. 

MAMPIFANA
MAMPIFANA
MAMPIFANAFANA
MAMPIFANAFANA v.a.s. Soigner une femme nouvellement accouchée. 

MIFANA
MIFANA
MIFANAFANA
MIFANAFANA v.a.s. Rester au chaud (Pour la nouvelle accouchée qui doit rester au chaud dans sa chambre pendant deux mois). Jabele ro mifana an-tsaño ao. C'est la parturiente qui reste au chaud à la maison. 

MIHAMAFANA MIHAMAFANAFANA v.a.s. S’échauffer. Mihamafana ty anjo. Le temps se réchauffe progressivement. 

PAMANA PAMANAFANA s. Ce qui réchauffe habituellement. Akohovave pamana, poule couveuse. 

PIFANA PIFANAFANA s. Celle qui reste au chaud dans sa chambre. 

VOAFANA VOAFANAFANA p. Chauffé, réchauffé.

FANAKE
s. Ameublement, meubles et ustensiles d’une maison —> haramonja. Mamboatse fanake, fabriquer des meubles —> manjafitse. Mamarotse fanake saro-bile roze. Ils vendent des meubles précieux.

FANALA (Or. fr.)
s. Fanal, lanterne. Jiro fanala, lampe-tempête, lanterne.

FANARAY
s. Sel —> sira.

FANDEO
s. Mariage traditionnel vezo —> mariazy. Lafa vita ty fandeo la fa pivale vata^e roze. Une fois accompli le mariage, ils sont vraiment mariés.

FANDESE
s. Chenille.

FANDOHOTSE
s. Vent du nord-est qui souffle très fort.

FANE
FANY FANEFANE = FANIFANY
adj. Ebloui, étourdi, perdre connaissance, qui a des vertiges, se tromper —> ango, entsake. On on ! Ka zahay koa any nifane. Oui ! Nous nous sommes trompés. Tano aho fa fany. Soutenez-moi, car j'ai des vertiges. Voho mañanja mino divay aho la fane. Dès que j’essaie de goûter du vin, j'ai des vertiges. 
HAFANEA HAFANEFANEA s. Déséquilibre. 

MAHAFANE MAHAFANEFANE v.a.s. Donner des vertiges. Mahafane ty fisa henja lafa lisatse mare. Les jeux violents donnent des vertiges lorsqu'ils sont exagérés. 

MIHAFANE MIHAFANEFANE v.a.s. Commencer à être étourdi. 

PIFANE PIFANEFANE s. Celui qui a habituellement des vertiges.

FANENITSE
s. Guêpe —> farake, kitoke.

FANGOLOHA
s. Flatterie, louange —> antsa, dera, kike, kizake, roboke, senge, tambetambe.

FANIHY
s. Chauve-souris, roussette.

FANJAKE FANJAPANJAKE
s. Ciseau à bois —> antsoro, hete, sizô, tangorongoro. 
AMANJAHA AMANJAPANJAHA v.c. (tr.
MAM~). Amanjaha hazo ty fanjake. Le ciseau sert à tailler le bois. 
AMPAMANJAHE AMPAMANJAHO AMPAMANJAPANJAHE AMPAMANJAPANJAHO v.p. Qu’on fait tailler. 
FAMANJAHA FAMANJAPANJAHA s. Façon d’entailler, de faire des mortaises, de tailler, de travailler au ciseau, la cause, l’instrument, le moyen. 
FAMPAMANJAHA FAMPAMANJAPANJAHA s. Manière de faire tailler, de travailler au ciseau. 
FANJAHE FANJAHO FANJAPANJAHE FANJAPANJAHO s. Qu’on cisèle, taille, où l’on fait des mortaises, des trous. Nifanjaha^e soa hazo iñe. Il a bien fait les mortaises. 
FIFANJAHE FIFANJAPANJAHE s. Ce qu’on peut tailler. Fifanjahe ty hazo. On peut tailler le bois. 

MAHAFANJAKE MAHAFANJAPANJAKE v.a.s. Pouvoir faire une mortaise, tailler. 

MAMANJAKE MAMANJAHA MAMANJAPANJAKE MAMANJAPANJAHA v.a.s. Ciseler, entailler, faire des mortaises, tailler, travailler au ciseau. 

MAMPAMANJAKE MAMPAMANJAHA MAMPAMANJAPANJAKE MAMPAMANJAPANJAHA v.a.s. Faire entailler, travailler au ciseau. 

PAMANJAKE PAMANJAPANJAKE s. Ciseleur. 

PIFANJAKE PIFANJAPANJAKE s. Ce qui est habituellement ciselé. 

VOAFANJAKE VOAFANJAPANJAKE p. Ciselé, entaillé —> finanjake finanjapanjake.
FANJIKE FANJIPANJIKE
s. Piège au propre comme au figuré —> fente. Fanjike varatse, paratonnerre —> aole varatse. 

AFANJIKE AFANJIHO AFANJIPANJIKE AFANJIPANJIHO v.i. A piéger. Ala ty tale rano afanjike voro reo. On prend du fil pour piéger les oiseaux. 
AMANJIHA AMANJIHO AMANJIPANJIHA AMANJIPANJIHO v.c. (tr.
MAM~). Amanjiho kibo aho. Piégez des cailles pour moi. 
AMPAMANJIHE AMPAMANJIHO AMPAMANJIPANJIHE AMPAMANJIPANJIHO v.p. Qu’on fait tendre un piège. 
FAMANJIHA FAMANJIPANJIHA s. Façon d’accaparer, de tendre un piège, l’instrument, le temps. Etoa ty famanjihako akanga taloha. C’est ici que j’ai tendu le piège à pintades auparavant. 
FAMPAMANJIHA FAMPAMANJIPANJIHA s. Manière de faire tendre un piège. 
FANJIHE FANJIHO FANJIPANJIHE FANJIPANJIHO s. Qu’on accapare, piège. 
FIFAMANJIHA FIFAMANJIPANJIHA s. Façon de se tendre mutuellement un piège. 
FIFANJIHE FIFANJIPANJIHE s. Ce qu’on piège. Fifanjihe ami^i ty harato ty fanihe. On piège les chauve-souris avec un filet. 
IFAMANJIHA IFAMANJIHO IFAMANJIPANJIHA IFAMANJIPANJIHO v.c. (tr. MIFAM~). 

MAHAFANJIKE MAHAFANJIPANJIKE v.a.s. Pouvoir piéger. Mahafanjike voro i Solo. Solo a pu attraper un oiseau —> Nahavita namanjike voro i Solo. 

MAMANJIKE MAMANJIHA MAMANJIPANJIKE MAMANJIPANJIHA v.a.s. Tendre un piège. Namanjike voro zaho ka nahazo foly folo. J’ai tendu des pièges aux oiseaux et j’ai pris dix cardinaux. 

MAMPAMANJIKE MAMPAMANJIHA MAMPAMANJIPANJIKE MAMPAMANJIPANJIHA v.a.s. Faire tendre un piège. 

MIFAMANJIKE MIFAMANJIHA MIFAMANJIPANJIKE MIFAMANJIPANJIHA v.a.s. Se tendre mutuellement des pièges. 

PAMANJIKE PAMANJIPANJIKE s. Celui qui tend des pièges. 

PIFAMANJIKE PIFAMANJIPANJIKE s. Ceux qui se tendent des pièges. 

VOAFANJIKE VOAFANJIPANJIKE p. Pris au piège —> finanjike finanjipanjike. Voafanjike ty pangalatse. Les voleurs sont pris au piège.

FANJOHOSY
s. Pandanus (Pandanacée, variabilis Mart.).

FANO
s. Tortue de mer —> ampombo, kapike, sokake, tsakafy, tsipioke, valo. Fano apombo, tortue couanne (Thalassochelys caretta). Fano hara, tortue caret (Chelonia umbricata). Fano zaty, tortue franche (Chelonia midas). Ranjampano, autel de tortues de mer. Ake ! Ho asa^i Hamaroa, fa ty fano rezao ke reto. Ah ! Dit Hamaroa, voici les tortues.

FANTA
FANTAFANTA
s. Jurement, serment. 

AMPIFANTA AMPIFANTAO AMPIFANTAFANTA AMPIFANTAFANTAO v.a.s. Qu’on fait jurer. 

FAMPIFANTA FAMPIFANTAFANTA s. Manière de faire un serment. 

FIFANTA FIFANTAFANTA s. Jurement, manière de jurer, serment, le lieu. 
IFANTA
IFANTAO IFANTAFANTA IFANTAFANTAO v.c. (tr. MI~). Ifantako ami^areo etoa fa hivola ty to zaho. Je jure devant vous de dire la vérité. 

MAMPIFANTA
MAMPIFANTA MAMPIFANTAFANTA MAMPIFANTAFANTA v.a.s. Faire jurer. 

MIFANTA
MIFANTA
MIFANTAFANTA
MIFANTAFANTA v.a.s. Jurer. Ka mifanta fahatane. Ne jurez pas en vain. 

PIFANTA PIFANTAFANTA s. Celui qui a pour habitude de jurer.

FANTATSE FANTAPANTATSE
adj. Compris, connu, reconnu, su —> azo, hay, hita, jilo, lala. 
AHAFANTARA AHAFANTAPANTARA v.c. (tr.
MAHA~). 
AMANTARA
AMANTARO AMANTAPANTARA AMANTAPANTARO v.c. (tr.
MAM~). Mazava tsy amantara volon-tsike, lueur après le coucher du soleil. Ty fañentea an’i raho reñe azo amantara ty tsioke hamaray. On peut connaître quel vent soufflera demain en regardant les nuages. 
AMPAMANTARE AMPAMANTARO AMPAMANTAPANTARE AMPAMANTAPANTARO v.p. Qu’on fait connaître. 
FAMANTARA FAMANTAPANTARA s. Augure, emblème, indice, marquage, marque, notation, signalisation, signe, symbole, symptôme. Famantara miavake, signe particulier. Famantara tsioke, girouette. Marike famantara ranoñ'oram-baratse, signes avant-coureurs de l'orage. Asio famantara saloke reo tsy hifampitsaloke lafa sasa. Mettez une marque à ces chemises de peur de les confondre lorsqu'on les lavera. Arete toy maro famantara mampiavake aze. Cette maladie se caractérise par plusieurs signes. Nasiako famantara^e aombeko reo. J'ai marqué mes boeufs au fer rouge. Mañoroke ty ana^e ty rene ho famantara ty hatea. La mère embrasse son enfant pour prouver son amour. 
FANTARE
FANTARO FANTAPANTARE FANTAPANTARO v.p. Qu’on connaît. 

MAHAFANTATSE MAHAFANTAPANTATSE v.a.s. Pouvoir connaître. 

MAMANTATSE
MAMANTARA MAMANTAPANTATSE MAMANTAPANTARA v.a.s. Connaître, prendre connaissance.

FANTO
s. Agitation brutale d’une pirogue ou d’un bateau —> hetseke, hobake, kofoke, lelalela, olo, tabataba. 

MIFANTO v.a.s. Bouger, s’agiter brutalement. Azo^i ty tai-jate io mifanto mare botsy toy. A cause du mauvais temps, ce boutre bouge beaucoup.

FANTOKE FANTOPANTOKE
s. Action de dire au revoir, commission, message, recommandation —> eñe, hafatse. Roso ie lafa baky nihina nje fantoke tsy nata^i anay. Après avoir mangé, il est parti sans même nous dire au revoir. 

AFANTOKE AFANTOHO AFANTOPANTOKE AFANTOPANTOHO v.i. A qui on donne la responsabilité, qu’on confie. Añati^i ty tsy maha-etoa ahe, afantoko ami^ao iabe ty entako. Pendant mon absence, je te confie toutes mes affaires. 
AMANTOHA AMANTOHO AMANTOPANTOHA AMANTOPANTOHO v.c. (tr.
MAM~). Iha ro amantohako ty jalako. Je vous confie mon argent. 
AMPAMANTOHE AMPAMANTOHO AMPAMANTOPANTOHE AMPAMANTOPANTOHO v.p. Qu’on fait confier, dire au revoir. 
FAMANTOHA FAMANTOPANTOHA s. Façon de confier, de dire au revoir. Afantoko ami^ao anako retoa. Je vous confie mes enfants. Ami^i ty olo azo antoke ro famantoha raha. C’est à quelqu’un de sérieux qu’on confie quelque chose. 
FAMPAMANTOHA FAMPAMANTOPANTOHA s. Manière de faire dire au revoir. 

MAMANTOKE
MAMANTOHA MAMANTOPANTOKE MAMANTOPANTOHA v.a.s. Confier, dire au revoir, rendre responsable. Roso tsy namantoke amiñ’olo ie. Il est parti sans dire au revoir à personne. 

MAMPAMANTOKE MAMPAMANTOHA MAMPAMANTOPANTOKE MAMPAMANTOPANTOHA v.a.s. Faire confier, dire au revoir. 

PAMANTOKE PAMANTOPANTOKE s. Celui qui confie, qui dit au revoir.

FANTSENA
s. Appât —> aofa.

FANTSIKE
FATIKE FANTSIPANTSIKE = FATIPATIKE
s. Arête, clou, dard, épine, piquant —> retsake, masomare, sisike, taola. Fatike mahakombo, épine qui provoque la poliomyélite. Fatikem-biby, dard. Fatipatike, variété d’arbre (Apocynacée, Carissa sessiliflora Br.). Voa^i ty fatike, piqué par des épines. Apitiho ami^i fati-tsoño toy sare reo. Attachez cette image avec des piquants de cactus. Folera maro fatike voho mora mate ty folera. La rose est une fleur épineuse et meurt facilement. 

AFANTSIKE
AFANTSIHO AFANTSIPANTSIKE AFANTSIPANTSIHO v.i. A clouer. 
AMANTSIHA
AMANTSIHO AMANTSIPANTSIHA AMANTSIPANTSIHO v.c. (tr.
MAM~). Amantsihako an’i latabo folaky io fantsike toy mba hahafatsake aze. Je me sers de ce clou pour renforcer la table qui est cassée. 
AMPAMANTSIHE AMPAMANTSIHO AMPAMANTSIPANTSIHE AMPAMANTSIPANTSIHO v.p. Qu’on fait clouer. 
FAMANTSIHA FAMANTSIPANTSIHA s. Ebranchage, façon de clouer. Fantsike toy famantsiha rinjy mahere. C’est une pointe spéciale pour le mur en béton. 
FAMPAMANTSIHA FAMPAMANTSIPANTSIHA s. Manière de faire clouer. 
FANTSIHE
FANTSIHO FANTSIPANTSIHE FANTSIPANTSIHO v.p. Qu'on cloue. Fantsiho kininy io. Ebranchez cet eucalyptus. 
FIFANTSIHA FIFANTSIPANTSIHA s. Façon d’être cloué. 
FIFANTSIHE FIFANTSIPANTSIHE s. Ce qu’on peut clouer. Fifantsihe ty hazo. On peut enfoncer des pointes dans le bois. 
IFANTSIHA
IFANTSIHO IFANTSIPANTSIHA IFANTSIPANTSIHO v.c. (tr. MI~). 

MAMANTSIKE MAMANTSIHA MAMANTSIPANTSIKE MAMANTSIPANTSIHA v.a.s. Clouer, ébrancher. Mamantsike ami^i ty lakora, crucifier —> mamantsike ami^i ty hazo fijalea. 

MAMPAMANTSIKE MAMPAMANTSIHA MAMPAMANTSIPANTSIKE MAMPAMANTSIPANTSIHA v.a.s. Faire clouer. 

MIFANTSIKE MIFANTSIPANTSIKE v.a.s. Etre cloué. 

PAMANTSIKE PAMANTSIPANTSIKE s. Celui qui cloue. 

VOAFANTSIKE VOAFANTSIPANTSIKE p. Cloué —> finantsike finantsipantsike.

FAÑARE
(v.
ARE).

FAO HO
adv. Presque, peu s’en est fallu, sur le point de —> avao, piresiky. Fao ho nimate, qui a vu la mort de près. Fao ho roampolo tao zay ty nandesako tônabily. Cela fait vingt ans que je conduis des voitures. Fao ho nikonte jala ami^ao zaho. J’étais sur le point de vous emprunter de l’argent (v. FA HO).

FAOKE = HAOKE FAOPAOKE = HAOKAOKE
s. Action de confisquer, d’enlever de force et prestement, d’essuyer, de piller, rafler, ramasser le contenu à la main, voler lestement —> afake, ala, fafa, fotse, halatse, haroke, horo, kosike, lay, ombe, ombitse, ongake, ongotse, paoke, rava, raoke, sambotse, sarike, songitse, soroke, timoke, timpo, tinga, tsapa. Fao-dia, action de ramasser une pincée de terre foulée par quelqu’un pour l’ensorceler. 
AMAOHA AMAOHO AMAOPAOHA AMAOPAOHO v.c. (tr.
MAM~). Taia ty namoaha^ao an’i toy io ? Où est-ce que tu as volé ça ? 
AMPIFAOHE AMPIFAOHO AMPIFAOPAOHE AMPIFAOPAOHO v.p. Qu’on fait entraîner rapidement, enlever de force, piller, rafler, ramasser, voler. 
FAMAOHA FAMAOPAOHA s. Façon d’enlever, ce qu’on enlève. Etoa ty famaohako ty poketsañ’olo. C’est ici que je vole le portefeuille des gens. 
FAOHE FAOHO FAOPAOHE FAOPAOHO v.p. Qu’on confisque, enlève essuie, lestement, pille, prend, rafle, ramasse, vole. Nifaohi^i ty tsimalaho anak’akoho reñe. Le rapace a enlevé les petits poulets. Nimbeñe ami^izao ie, la nifaohe^e raha eñe. Il est passé en raflant des choses. 
FIFAOHA = FIHAOFA FIFAOPAOHA = FIHAOKAOFA s. Ce avec quoi on enlève, débandade, façon d’enlever, le moment, façon de brouter, pâturage. 
IFAOHA IFAOHO IFAOPAOHA IFAOPAOHO v.c. (tr. MI~). 

MAHAFAOKE MAHAFAOPAOKE v.a.s. Pouvoir enlever de force, rafler, ramasser, voler lestement. 

MAMPAÑAOKE = MAMPIFAOKE MAMPAÑAOFA MAMPAÑAOKAOKE = MAMPIFAOPAOKE MAMPAÑAOKAOFA v.a.s. Faire piller, rafler, ramasser. 

MAÑAOKE = MAMAOKE MAÑAOFA = 
MAMAOHA MAÑAOKAOKE = MAMAOPAOKE MANJAORAOKE MAÑAOKAOFA = MAMAOPAOHA v.a.s. Chiper, confisquer, enlever de force, entraîner rapidement, piller, rafler, ramasser, voler lestement. 

MIFAOKE
MIFAOHA MIFAOPAOKE MIFAOPAOHA v.a.s. Brouter, enlever de force, entraîner rapidement, ficher le camp, rafler, s’enfuir, voler lestement. Nifaoke pangalatse iñe la tsy hita. Le voleur s'est évadé et on ne l'a plus vu. Nifaoke nimbeo ie la tsy hita ty nomba^e. Il s'est enfui et on se sait où il est allé. Nisy nifaoke ty lera^e. On lui a fauché sa montre. 

PIFAOKE PIFAOPAOKE s. Celui qui fuit, voleur. 

VOAFAOKE VOAFAOPAOKE p. Enlevé, raflé lestement —> finaoke finaofaoke.

FAOSA
s. D’octobre à décembre, printemps, saison intermédiaire qui sépare la saison sèche de la saison des pluies. La soasoa ty an-tete lafa faosa ! Comme la campagne est belle au printemps !

FARA FARAPARA = FARAMPARA
adj. Dernier, final, le plus élevé, suprême —> fetsa, sanjake. Aloha^i ty fara^e, avant-dernier. Anabavin-joze fara^e iñe, leur dernière sœur. Anjo fara^e, dernier délai. Avy ami^i ty fara^e soa, arrivé à la perfection. Bak’ami^i fara^e ambane zisike añ’abo añe, de la base au sommet. Fara hafatse, testament. Fara mandimbe, fin du monde. Fara vaza, dent de sagesse. Fara^e, conclusion. Fara^e mare, le plus. Fara^e maro, au plus. Fara^e soa, tout à fait bien. Fara^i ty tsiro^e, arrière-goût. Farafahakeli^e, au pis-aller, le pire. Faragijo, dernier, queue. Faralahe, dernier enfant mâle d’une famille. Faram-peo, arrière-gorge. Faran-kevetse, détermination. Farañ’anjo, fin du monde. Fararano, automne. Farasisa, certains maux, certaines infirmités, maladies congénitales. Faravave, dernière fille d’une famille. Fiaiña zisike fara^e, vie éternelle. Fotoa fara^e, dernier délai. Fotoa misy fara^e, temps limité. Hatsami^i fara^e, jusqu'au bout. Njake fara^e, en définitive. Raha fara^i malinike, atome. Tane tsa-para^e, pays attardés. Taranake fara^e, dernier descendant. Ty fara^e, le dessus. Ty fara^e añ’abo mare, le maximum. Tsy misy fara^e, infini. Zisike fara^e, jusqu’à la fin. Fara^e, ale ! Enfin, allez ! Fara^i ty raha iriko. C’est conforme à mes désirs. Ie ty fara^e pañarivo. Il est le plus riche. Misy fara^e ty raha iabe. Toute chose a sa fin. Iha zao ty fara^e bevata. Tu es le plus grand. Toy ty fara^i ty hatsaki^e. Voilà la limite de son champ. Ie ty faragijo an-dakilasy ao. Il est le dernier de la classe. Fara^i ty raha avako ty akio. Le requin est la chose que je crains le plus. Fara^e mahay iha. Tu es certainement intelligent. 

AFARA
AFARAFARA adv., adj. Après, derrière, en retard, précédent. Afara amboho^e, précédent. Afara eo, ci-après. Afara koa, à bientôt, à la prochaine. Avy afara, arriver en retard. Lafa afara añe, plus tard. Laro afara, roue arrière. Tafara mahatsatse, rattraper son retard. Tafara^e, après que. Tafara^e ezake naharitse folo tao, après dix ans d'efforts. Tatike afara, taquet-de-liaison arrière du balancier de la pirogue. Tavela afara, attardé. Ty laro afara ami^i ty tônabiliko, les pneus arrière de ma voiture. Avy tafarako ie. Il est arrivé après moi. Mihemotse afara ie. Il recule. Zaho zao ty fara^e zae. Je suis le plus petit. Ty sarotso^e afara, lambosi^e aloha. Son ventre derrière, son dos devant (Le tibia). 

AMARAÑA
AMARAÑO AMARAPARAÑA AMARAPARAÑO v.c. (tr.
MAM~). Teboke ro amaraña ty soratse. On termine une lettre par un point. 

FAMARAÑA FAMARAPARAÑA s. Façon d’achever, la cause, l’instrument. 

FARAÑA
FARAÑO FARAPARAÑA FARAPARAÑO v.p. Qu’on conclut, limite, termine. Tsy nifaraña^ao soa boky toy. Vous n’avez pas bien rogné ce livre. 

FIAFARA FIAFARAFARA s. Aboutissement, fin, terminaison. Tami^i fiafara^i ty fisa, nahazo rombo mare ty pihisa reñe. A la fin de la pièce, les acteurs ont été très applaudis. 

FIFARAÑA FIFARAPARAÑA s. Etat de ce qui est rogné, terminé. Ty fahafatesa ro fiafara^i ty olo iaby. Tous les hommes doivent mourir. 
IAFARA IAFARO IAFARAFARA IAFARAFARO v.c. (tr. MI~). Zizy io ty iafara^i safa zao. Ce procès regarde le juge. Ty iafara^ao hanerake hasosora am-bata^ao. Tu vas finir par t'attirer des ennuis. Ty anake ro iafara^i ty hanaña^i ty baba noho nene. C’est aux enfants que reviennent les biens des parents. 

IFARAÑA IFARAÑO IFARAPARAÑA IFARAPARAÑO v.c. (tr. MI~). Etoa ty ifaraña^i ty anjara^ao. Ta part se termine ici. 

MAHAAFARA MAHAAFARAFARA v.a.s. Pouvoir retarder. 

MAMARA
MAMARAÑA
MAMARAFARA MAMARAFARAÑA v.a.s. Conclure, limiter, rogner, terminer. Mamaran-jesake, conclure un discours. 

MAÑAFARA
MAÑAFARA MAÑAFARAFARA MAÑAFARAFARA v.a.s. Aller vers l’arrière, en arrière. Tsy teako ty manente mañafara. Je n'aime pas regarder en arrière. Timpahi^i ty azy ety ity mañafara añe avao siky toy. Celui-ci repousse toujours la couverture avec ses pieds. La nahi^e mañafara, mañafara avao. Elle va vers l'arrière systématiquement. Manao rolady mañafara ie. Il fait une culbute.

FARAFAKE
FARAFATSE
s. Variété d’arbre (Euphorbiacée, Givotia madagascariensis H. Br.).

FARAHY FARAHIFARAHY
adj. Chatouilleux, jaloux, soupçonneux —> mama. 
AMARAHIA AMARAHIO AMARAHIFARAHIA AMARAHIFARAHIO v.c. (tr.
MAM~). Ino amarahia^ao azy io ? Pourquoi le soupçonnes-tu ? 

MAMARAHY MAMARAHIA MAMARAHIFARAHY MAMARAHIFARAHIA v.a.s. Jalouser. Iha mamarahe an’i vali^ao. Tu es jaloux de ta femme. 

PAMARAHY PAMARAHIFARAHY s. Celui qui est habituellement jaloux.

FARAKE FARAFARAKE
s. Etat de ce qui est moisi, rance —> samoly. 

MAFARAKE MAFARAPARAKE v.a.s. Qui sent le moisi, rance.

FARAKE
s. Guêpe maçonne —> fanenitse, kitoke.
FARANKA (Or. fr.)
s. Un franc.
FARANSE (Or. fr.)
adj., s. Français. Ty tafike faranse, l'armée française.
FARANSE (Or. fr.)
s. France.

FARASISA
s. Syphilis —> sifilisy.

FARATAZY
s. Déchets, restes inutilisables sauf pour les pauvres —> akata, fako, kafo, karahoke, kimba, lotake, loto, pitake, sisa, tavela, tavela. Namea^i panao bose iñe faratazin-kena aho ho an’i alikako o. Le boucher m’a donné des déchets de viande pour mon chien.

FARE
s. Canne à sucre.

FARY
adj. Abominable, ce dont on s’abstient, défendu, incestueux, interdit, prohibé, sacré —> fale, rinjy. Fary aze ty tongolo. Il ne mange jamais d’oignon. 
AMPIFARIE AMPIFARIO AMPIFARIFARIE AMPIFARIFARIO v.p. Qu’on fait s’abstenir de. 
FAMPIFARIA FAMPIFARIFARIA s. Manière de faire s’abstenir. 

FARIE FARIO FARIFARIE
FARIFARIO v.p. Dont on s’abstient, qu’on ne fait pas, ne mange pas. 
FIFARIA FIFARIFARIA s. Abstinence, mortification. 
IFARIA IFARIO IFARIFARIA
IFARIFARIO v.c. (tr. MI~). 

MAMPIFARY MAMPIFARIFARY v.a.s. Faire interdire, s’abstenir. 

MIFARY MIFARIA
MIFARIFARY
MIFARIFARIA v.a.s. Ne pas faire, ne pas manger, ne pas user de, s’abstenir, s’interdire. 

PIFARY PIFARIFARY s. Celui qui s’abstient (v.
FALY).

FARITSE FARIPARITSE
s. Bordure, borne, circonscription, contour, délimitation, démarcation, domaine, encadrement, limite, région, zone —> borina, fetse, hodidy, horake, otake, pompe, romiromy, tane. Faritse ambaniñ'akanjo, bas d'une robe. Faritse daka-maso, champ visuel. Faritse famonoañ'aombe, abattoir. Faritse fieñena, aire de stationnement. Faritse fiharoa^i ty soñy, commissure des lèvres. Faritse fipetsahan-japolany, aire d'atterrissage. Faritse mañoloa fihodidiñan-dera, cadran d'une montre. Faritse maro vohitse, contrée montagneuse. Faritse ty loha-nono, aréole. Faritane antimo anjefa, région du sud-ouest. Morombe io faritse be fase ate^e ie antsoñen-jiake io. Il y a beaucoup de sable à Morombe car elle est bordée par la mer. Morombe, tana añati^i ty faritani^i Toliara. Morombe est une ville de la province de Tuléar. 
FAMARITA FAMARIPARITA s. Borne, délimitation, limite. Famaritan-kevitse, définition. 
FARITA
FARITO FARITAPARITA FARITAPARITO v.p. Qu’on borne, délimite, encadre. Engao ho farita mazava ty anjara^i ty kiraikiraike. Limite la part de chacun. 

MAMARITSE
MAMARITA MAMARIPARITSE MAMARIPARITA v.a.s. Borner, cadrer, circonscrire, définir, délimiter. Mamaritse tsofots'ala, circonscrire un incendie de forêt. 
PAMARITSE PAMARIPARITSE s. Adjectif. 

VOAFARITSE VOAFARIPARITSE p. Borné, circonscrit, défini, définitif, limité —> finaritse finarifaritse.

FARORATSE
s. Toile d’araignée.

FASE
FASY FASIFASE = FASIFASY
s. Sable —> jemotse. Be fase, sablonneux. Fase boboke, sable humide —> fasy le. Fase mena, sable roux.

FATA
s. Âtre, fourneau, feu de cuisson, foyer, réchaud —> bolo, toko. Fata-gaze, cuisinière à gaz. Fata-pera, petit réchaud à charbon pour faire la cuisine.

FATE FATIFATE
s. 1. Cadavre, dépouille, mort (la), mort (le) —> lasa, latsake, raza. Fatem-bola, lune absente. Mantsy fate, qui sent le cadavre. Tônabilem-pate, corbillard. Nileve an-dolom-bahine añe ty fate^e. On a enterré son corps dans le tombeau des étrangers. Ty akisida iñe nanerake fate roe noho maratse telo. L’accident a fait deux morts et trois blessés. Alao añe ty fati^e. Va chercher son cadavre. Nandesen-jano ty fatiñ’alika iñe. L’eau a emporté le chien crevé. Prov. Pivaly mifankatea ka fate ro isaraha. Des époux amoureux, seule la mort les séparera. 2. Perte au jeu, dans le commerce. Fate antoke, perte d’argent. 
AHAFATEZA = AHAFATESA AHAFATIFATEZA = AHAFATIFATESA v.c. (tr.
MAHA~). Nahafatesa^ay folo ty malaso. Nous avons tué dix ennemis. 
FAHAFATEZA = FAHAFATESA FAHAFATIFATEZA = FAHAFATIFATESA s. Décès, manière d’abîmer, de faire mourir, de tuer, mort. Ambavam-pahafatesa, sur le point de mourir. Fahafatesa^e, accalmie —> filamina^e tsy ela. Mañamarina fahafatesa, constater un décès. Sora-pahafatesa, acte de décès. Anjarantsika ty fahafatesa. Nous sommes destinés à mourir. Nañambara ty fahafatesa^i porezida. On a annoncé la mort du président. 
HAHAFATESA HAHAFATEFATESA s. Décès. 
IFATEZA = IFATESA IFATEZO = IFATESO IFATEFATEZA = IFATIFATEZA IFATEFATEZO = IFATEFATESO v.c. (tr. MI~). Masiake mare ie lia^i ty nifatesa^i vali^e. Depuis la mort de sa femme, il est très méchant. Roze mandiñindiñe ty nifateza^i aja eñe. Ils ont attendu la mort de l'enfant. 

MAHAFATE MAHAFATEFATE = MAHAFATIFATE v.a.s. 1. Dangereux, mortel, pouvoir tuer. Tahotse ro nahafate aze. Il est mort de peur. Mahafate poizy io. Ce poison est mortel. Io nahafate azy io. Voilà ce qui l'a tué. Zato tao anjoane ty nahafate aze. C'est aujourd'hui le centenaire de sa mort. Nomale ty nahafate aze. Il est mort hier. Prov. Mamono biby tsy mahafate ka ifotera^i ty tsikohi^e. Frapper une bête qui ne meurt pas, la queue se retourne. Lela tsy ambe mahafate. La langue dont on ne se méfie pas tue. Mandeha, mahafate ra, mimpole, mahafate rene. Avancer, c'est tuer le père, reculer, c'est tuer la mère. 2. Gagner au jeu. Tsy mahafate antoke ahe loatse ty manjambe masine te^e ty manjambe tônabile. Ça me revient moins cher de prendre le train que de prendre la voiture. 

MATE
MATY MATEMATE = MATIMATE v.a.s. 1. Aboli, amoureux, crevé, dévoré, exténué, effacé, épuisé, étouffé, mort, paralysé en partie, passionné, tué. Amboa mate, idiot, imbécile. Jiro velo mate, feu clignotant. Le mate, le mec. Longo velo nja mate, parents et alliés vifs ou morts —> fahatelo. Manao kisare mate, faire le mort. Manao tsapatsapañ'olo mate raha, toucher ou caresser comme celui dont le pénis est mort. Mate anake, qui a perdu un enfant. Mate mamelo, élever pour rien. Mate mosare, affamé. Mate vale, veuf. Mate^i ty hasoa^e, subjugué par sa beauté. Matem-bonoa, assommé de coups. Maten-jano, noyé. Mati^i, avoir un faible pour. Miala ay marine mate, être à l'agonie. Mila fate, jouer avec le feu —> mikara fate. Rano matemate, eau tiède. Soratse matemate, écriture à demi-effacée. Tônabile mate, voiture en panne. Tsy mete mate, immortel. Mate ty taña^e raike. Il a perdu l’usage d’un bras. Nimate tampoke ie. Il est mort subitement. Tami^i zay aho fa ho nimate. A ce moment-là, j'ai failli mourir. Maten-kavozaha zaho. Je suis épuisé de fatigue. Mate ty ila^e raike. La moitié de son corps est paralysé. Mate montira iñe fa tsy nifaha. La montre s'est arrêtée faute d'être remontée. Mate ty afo iñe. Le feu s’est arrêté. Honde, tsy ie raike avao ty maten-katea. Alors, ce n'est pas elle toute seule qui est tombée amoureuse. Tsika mate mamelo an-joze fahatane. Nous les avons élevés pour rien. Prov. Mate am-bava^e ka ana-pano. Bouche toujours ouverte comme la petite tortue de mer. Lava fañomeza añarañ'anake ka lafa mate, sarotse itañia. Donner un nom long à ses enfants, quand il est mort, c'est difficile de pleurer pour lui. 2. Qui perd au jeu ou dans le commerce. Mate antoke, y perdre. Maten-kanaña, cupide. 
MIFATY MIFATEZA MIFATIFATY MIFATIFATEZA v.a.s. Etre mort. Mifateza ! Que tu meures —> sanjamate ! 

MIHAMATE MIHAMATIMATE v.a.s. A demi effacé.

FATY
(v.
FATE).

FATIKE
(v.
FANTSIKE).

FATITSE FATIPATITSE
s. Incision, scarification, sorte de vaccin qui rend fort et invulnérable notamment contre les maléfices des sorciers. Fate-ja = fati-ja, pacte de sang. Manao fate-ja, faire le pacte de sang. Mifate-ja, se faire frères par le pacte de sang. Pifate-ja, frères de sang. 
AMPIFATERE AMPIFATERO AMPIFATEPATERE AMPIFATEPATERO v.p. Qu’on fait vacciner par le sorcier. 
FAMPIFATERA FAMPIFATIPATERA s. Manière de faire vacciner par le sorcier. 
FATERA
FATERO FATIPATERA FATIPATERO v.p. Qu’on sacrifie. 
FIFATERA FIFATIPATERA s. Façon de faire une scarification. 
IFATERA IFATERO IFATIPATERA IFATIPATERO v.c. (tr. MI~). 

MAMPIFATITSE MAMPIFATERA MAMPIFATIPATITSE MAMPIFATIPATERA v.a.s. Faire scarifier. 

MIFATITSE MIFATERA MIFATIPATITSE MIFATIPATERA v.a.s. Etre scarifié. 

PIFATITSE PIFATIPATITSE s. Celui qui est scarifié. Prov. Manao fate-ja ta-hienga. Devenir frères de sang et vouloir manquer à ses engagements.

FATSAKE = FATSATSE FATSAPATSAKE = FATSAPATSATSE
adj. Dur, durable, ferme, fort, inébranlable, insupportable, intolérable, puissant, qui ne démord pas, solide —> henja, mafe, mangita, tanjake, tsibontsy. Fehezo fatsake enta reo. Attachez bien les paquets. Fatsake johare toy. Ce monsieur est vigoureux. 
AMATSARA AMATSARO AMATSAFATSARA AMATSAFATSARO v.c. (tr.
MAM~). Rantsaño an’i toy amatsara aze. Pointez-le avec ça pour qu'il soit solide. 
FAMATSARA FAMATSAPATSARA s. Façon d’aggraver, d’augmenter, de confirmer, de fortifier. 
FATSARE FATSARO FATSAPATSARE FATSAPATSARO s. Fatsaro vala io. Consolidez la clôture. 

HAFATSAKE = HAFATSARA HAFATSAPATSAKE = HAFATSAPATSARA s. Dureté, énergie, force, résistance, solidité, ténacité, vigueur. 

MAHAFATSAKE MAHAFATSAPATSAKE v.a.s. Pouvoir consolider, fortifier. Hane mahafatsake, aliment énergétique. Mahafatsake aze ty safa^ao. Votre parole le réconforte. 

MAMATSAKE MAMATSARA MAMATSAFATSAKE MAMATSAFATSARA v.a.s. Aggraver, augmenter, confirmer, fortifier, rendre fort, dur, surajouter. Namatsafatsake ty lily nata^i ty fanjakana. Le gouvernement a confirmé le décret qu'il avait lui-même porté. 

MIHAFATSAKE MIHAFATSAPATSAKE v.a.s. Devenir fort.
FE1
(v. FA).
FE2
s. Cuisse, jambe —> bosy, fotsoña, ranjo, votativo. Taolam-pe, fémur. Nihanen-joze fe^e miarake amy voli^e reñe. Ils ont mangé la cuisse avec le croupion.

FEHE FEHEFEHE
s. Action d’attacher, d’enchaîner, de garrotter, de lier, bande, chaîne, lien, ligature, nœud —> bande, didike, kipy, kitike, lasene = sene, rohe, rojo, vahotse. Feheloha, bandeau —> fehemaso. Fehem-bare raike, un tas de gerbes de riz. Fehem-barika, cerceau. Fehem-bozo, cache-nez, collier, écharpe. Fehen-taña, bracelet. Alao fehe^i aonje reo. Détachez les brebis. Mora vaha ty fehe^e. Le dénouement est aisé. 

AFEHE
AFEHEZO AFEHEFEHE AFEHEFEHEZO v.i. A attacher, à lier, ce qui sert à attacher. Afehezo o tsono ho tsobo. Attache-les donc de peur de les perdre. Afehe ino raha toy ? Cette chose sert à amarrer quoi ? Prov. Maleme tsy afehe. On ne peut attacher ce qui est mou (Méfiez-vous de l'eau qui dort). 
AHAFEHEZA AHAFEHEPEHEZA v.c. (tr.
MAHA~). Tsy ahafeheza^ao aze hadala^ao o. Tu ne peux pas le dresser à cause de ta folie. 
AMEHEZA = AMEHEA
AMEHEZO AMEHEFEHEZA = AMEHEFEHEA AMEHEFEHEZO v.c. (tr.
MAM~). Hatantsika akore ty hameheza aze ? Comment allons-nous faire pour l'amarrer ? Lasene ty namehea aze. On l'a attaché avec une chaîne. 
AMPAMEHEZE = AMPAMEHEA AMPAMEHEZO AMPAMEHEFEHEZE = AMPAMEHEFEHEA AMPAMEHEFEHEZO v.p. Qu’on fait lier. Ampamehean-karea. Au poignet. 

FAFEHE FAFEHEFEHE s. Ce qui sert à attacher. Ty hose atantsika fafehe enta. La corde nous sert pour attacher un paquet. 
FAMEHEZA = FAMEHEA FAMEHEFEHEZA = FAMEHEFEHEA s. Adhésif, amarrage, corde, ficelage, fixation, liant, manière d’amarrer, de lier, rattachement, scellement. Famehe vania, gonocoque. Famehea sambo, amarrage. Vania famehe, blennorragie. Tsy mete ty fameheza^ao aze io. Ce n'est pas convenable la manière dont tu le lies. 
FAMPAMEHEZA = FAMPAMEHEA FAMPAMEHEFEHEZA = FAMPAMEHEFEHEA s. Manière de faire amarrer, lier. 
FEHEZA = FEHEA FEHEFEHEZA = FEHEFEHEA s. Botte, bouquet, colis, gerbe. Feheam-bonjo, gerbe de roseau. Fehean-folera ho ñan'i ty mate, couronne mortuaire. Afake fehea alika eñe. Le chien s'est détaché. 
FEHEZE = 
FEHE
FEHEZO = FEHEO FEHEFEHEZE = FEHEFEHE FEHEFEHEZO = FEHEFEHEO v.p. Qu’on attache, lie, qui dépend de, subordonné. Fehezan-kevitse, proposition. Fehezan-tene, phrase. Fehezan-tene saro-jafitse, phrase complexe. Fehezan-tene tokan-jafitse, phrase simple. Feheo soa enta eo. Ficelez bien ce paquet. Feheo ty tenjo^i hosy io. Faites un noeud au bout de la corde. La ampolio malake ho fehentsika fa ho raty toy. Retourne vite pour renforcer le lien car ça devient mauvais. Feheo hose lahatse telo reto. Ligotez ces trois planches avec une corde. Ty vahoake ro feheze^i ty fanjakana. La population est dirigée par l'administration. 
FIFAMEHEZA = FIFAMEHEA FIFAMEHEFEHEZA = FIFAMEHEFEHEA s. Cordage, façon de s’entortiller. 
FIFAMPIFEHEZA FIFAMPIFEHEFEHEZA s. Règlement permettant la vie en commun. 
FIFEHEZE = FIFEHE FIFEHEA FIFEHEFEHEZA = FIFEHEFEHE FIFEHEFEHEA s. Façon d’attacher, de s’occuper de, liaison. Fifehezan-tene, syntaxe. Mete soa ty fifeheza^i raha retoa. La façon dont est lié ce paquet est convenable. Mahere mare ty fifeheza^ao aja reo. Ta façon de t'occuper de ces enfants est trop sévère. 
IFAMEHEZA = IFAMEHE IFAMEHEFEHEZA = IFAMEHEFEHE v.c. (tr. MIFAM~). Baiko bakañe ami^i baba^e ro ifameheza^ay eto. C'est selon les directives de son père que nous nous conseillons mutuellement. 
IFAMPIFEHEZA IFAMPIFEHEZO IFAMPIFEHEFEHEZA IFAMPIFEHEFEHEZO v.c. (tr.
MIFAMPI~). 
IFEHEZA
IFEHEZO IFEHEFEHEZA IFEHEFEHEZO v.c. (tr. MIF~). Ty hose ifeheza^i sôvaly iñe tampake. La corde avec laquelle le cheval est attaché est cassée. 

KOFEHE s. Corde, fil, lien. 

MAHAFEHE MAHAFEHEFEHE v.a.s. Pouvoir administrer, commander, gouverner, lier. Mahafehe vata, se dominer. Nahafehe ty vali^e ie. Elle a pu dompter son mari. Tsy mahafehe ty vata^e ie. Il ne parvient pas à se contenir. 

MAMEHE
MAMEHEZA = MAMEHEA MAMEHEFEHE MAMEHEFEHEZA = MAMEHEFEHEA v.a.s. Administrer, amarrer, attacher, ceindre, cerner, ficeler, gouverner, lier. Mamehe hevitse, déduire. Mamehe sanjiñ'olo fere, bander le bras d'un blessé. Mamehe ty ana^e soa ie. Il élève bien ses enfants. Mamehe enta handese Andavadoake. On amarre les bagages pour les amener à Andavadoake. 

MAMPAMEHE MAMPAMEHEZA = MAMPAMEHEA MAMPAMEHEFEHE MAMPAMEHEFEHEZA = MAMPAMEHEFEHEA v.a.s. Faire attacher, gouverner, lier. 

MIFAMEHE MIFAMEHEZA MIFAMEHEFEHE MIFAMEHEFEHEZA v.a.s. S’attacher l’un à l’autre, s’entortiller. Volomaso mifamehe, sourcils en bataille. Nifamehe ami^i ty hose ty pañanike vohitse. Les alpinistes se sont attachés l’un à l’autre avec une corde. 

MIFAMPIFEHE MIFAMPIFEHEZA MIFAMPIFEHIFEHE MIFAMPIFEHIFEHEZA v.a.s. Faire s’entortiller. 

MIFEHE
MIFEHEZA MIFEHEFEHE MIFEHEFEHEZA v.a.s. Etre attaché, ficeler, régir, s’abriter, s’attacher, se retirer. Mifehe ty tsañoñ'anake, ligaturer les trompes. Asa ie iñe niankenje, nifehefehe mbañ'ala eñe. On dit qu’il s'en alla silencieux et chercha refuge dans la forêt. Misy olo be raike mifehe ty fianaha^e. Il y a une vieille personne qui dirige toute la famille. 

MIHAMIFEHE MIHAMIFEHEFEHE v.a.s. S’attacher, s’entortiller peu à peu. 

PAMEHE PAMEHEFEHE s. Celui qui amarre, lie. 

PAMPAMEHE PAMPAMEHEFEHE s. Celui qui fait lier, gouverner. 

PIFAMEHE PIFAMEHEFEHE s. Ceux qui s’attachent les uns aux autres. 

PIFEHE PIFEHEFEHE s. Ce qui est attaché, chef, celui qui lie, commandant, dompteur, gouverneur, intendant, surveillant. Iantofako ty aze pifehe io. Je réponds de ce prisonnier. Ie ro pifehe anay etoa. C'est lui notre chef ici. 

VOAFEHE VOAFEHEFEHE p. Attaché, gouverné, lié, régi par —> finehe finehefehe. Fa voafehe soa va entako reñe ? Mes bagages sont-ils solidement liés ?

FEKA
coord. A part, au-delà de, car, cependant, mais, parce que —> feka, nefa, noho, safe, satsia. Feka^e tsy afake hanompo aze. Car celui-là ne peut pas servir le tromba. Feka^e tsy mahazo misarake zisike mate. La raison, c'est qu'on ne peut se séparer qu'à la mort. (v. FE).

FELA
s. Battant, paume. Felam-baravaña, battant de porte. Mañily rano kelekele ami^i felataña^e havia eñe eo aja lelahy iñe. Le garçon verse un peu d'eau sur la paume de sa main gauche.

FENGOKE1
s. Courbe —> jokoke, kavitse. 
FAMENGOHA s. Courbement. 
FIMENGOHA FIMENGOMENGOHA s. Courbure. Fimengohan-tsora-by, courbure d'un fil de fer. 

MAHAMENGOKE MAHAMENGOMENGOKE v.a.s. Pouvoir courber, dévier, tordre. 

MAMENGOKE MAMENGOMENGOKE v.a.s. Courber. 
MENGOHE MENGOHO MENGOMENGOHE MENGOMENGOHO v.p. Qu’on courbe, tord. 

MENGOKE MENGOMENGOKE adj. Courbé, crochu, dévié, tordu. Taña mengoke, bakchich. Ahitio tseke voloso mengoke io. Redresse donc ce harpon tordu. Mengoke mare hazo toy. Ces planches sont déjetées. 

MIHAMENGOKE MIHAMENGOMENGOKE v.a.s. Se courber, se tordre.

FENGOKE2
s. Variété d’arbre (Cesalpiniacée, Poinciana boiviniana sp.).

FENJAKE FENJAPENJAKE = FENJAFENJAKE
adj. Arrosé, éparpillé, suspendu —> bae, barabay, bo, ele, fafy, paratsake, paritake, sinjake. 

AFENJAKE AFENJAHO AFENJAFENJAKE AFENJAFENJAHO v.i. A jeter, à répandre. Afenjaho rano añati^i kovete tia. Jette l’eau qui est dans la cuvette. 
AMENJAHA AMENJAHO AMENJAPENJAHA AMENJAPENJAHO v.c. (tr.
MAM~). Amenjaho rano tihy io. Jetez de l’eau sur la natte. 
AMPAMENJAHE AMPAMENJAHO AMPAMENJAFENJAHE AMPAMENJAFENJAHO v.p. Qu’on fait éparpiller, répandre sur. 

FAFENJAKE FAFENJAFENJAKE s. Ce qu’on jette, répand. Fafenjake mbañ’ati^i ty tsaño ty ranoñ’aole. L’eau de l’amulette convient pour procéder à une aspersion dans la chambre. 
FAMENJAHA FAMENJAFENJAHA s. Façon d’asperger, d’éparpiller, de jeter, de répandre. Etoa ty famenjaha karafom-bare. C’est ici qu’on éparpille le paddy. 
FAMPAMENJAHA FAMPAMENJAFENJAHA s. Manière de faire éparpiller, répandre. 
FENJAHE FENJAHO FENJAFENJAHE FENJAFENJAHO v.p. Qu’on asperge, éparpille, répand. 
FIFAMENJAHA FIFAMENJAFENJAHA s. Façon de s’asperger mutuellement. 
IFAMENJAHA IFAMENJAFENJAHA v.c. (tr. MIFAM~). 

MAMENJAKE MAMENJAHA MAMENJAFENJAKE MAMENJAFENJAHA v.a.s. Eparpiller, jeter, répandre. Mamenjake rano ami^i folera eo ie. Il arrose les fleurs. 

MAMPAMENJAKE MAMPAMENJAHA MAMPAMENJAFENJAKE MAMPAMENJAFENJAHA v.a.s. Faire éparpiller, répandre. 

MIFAMENJAKE MIFAMENJAFENJAKE v.a.s. S’asperger mutuellement. 

PAMENJAKE PAMENJAFENJAKE s. Celui qui arrose, répand. 

PIFAMENJAKE PIFAMENJAFENJAKE s. Ceux qui s’aspergent mutuellement. 

VOAFENJAKE VOAFENJAFENJAKE p. Jeté, lancé, répandu —> finenjake finenjafenjake.

FENO
FENOFENO
adj. Complet, plein, rempli —> aby, ampe, ampo, atsike, be, boboke, dobo, gike, jabobo. Feno fatike, couvert d’épines. Fa ho feno, presque rempli. Feno enta, plein d’objets. Feno finga, assiettée. Feno fotake, plein de boue. Feno katsa-bato, caillouteux. Feno lemboke, couvert de poussière. Garaba feno kida, panier plein de bananes. Laha ho feno, dans. Lera feno, plein temps. Vava feno, la bouche pleine. Feno folo valo ambe tao ie ami^i fararano. Il aura dix-huit ans révolus à l’automne. Feno rano iaby ty horake lafa ave ty ora. Les rizières sont inondées lorsqu’il pleut. Feno bemavo ty vata^e. Son corps est recouvert de petite vérole. Feno raha mibotsibotsike ty tarehi^ao. Tu as plein de boutons sur la figure. Ampañatero amiko añe lafa ho feno añate^i lera raike. Envoyez-le moi dans une heure. Feno setsoke ty an-tsaño ao. La fumée remplit la maison. Prov. Ty feno tsy mikontsa. Celui qui est dans l’aisance n’est pas orgueilleux. Horita mangere, vato feno tae. Le poulpe crotte et la pierre est pleine d’excréments (Obligé de subir le défaut de quelqu’un). 
AHAFENOA AHAFENOFENOA v.c. (tr.
MAHA~). Ahafenoa laka enta retoa. On peut remplir la pirogue avec ces bagages. 
AMENOA AMENO AMENOFENOA AMENOFENO v.c. (tr.
MAM~). Ino ty hatako amenoako an’i barika io ? Comment vais-je faire pour remplir cette barrique ? 
AMPAMENOE AMPAMENO AMPAMENOFENOE AMPAMENOFENO v.p. Qu’on fait compléter, remplir. 

FAMENO FAMENOFENO s. Complément. Anake fameno andese mivola toe-jaha, complément circonstanciel. Fameno mampitovy, apposition. Fameno mivantana, épithète. Ty maitso fameno^i ty mena, ty volomparasy fameno^i ty voñe, ty mavokele fameno^i ty bole. Le vert est la couleur complémentaire du rouge, le violet, celle du jaune, l’orange, celle du bleu. 
FAMENOA FAMENOFENOA s. Façon de compléter, remplir, remplissage. 
FAMPAMENOA FAMPAMENOFENOA s. Manière de faire compléter, remplir. 
FENOE
FENO
FENOY FENOFENOE
FENOFENO = FENOFENOY v.p. Qu’on complète, remplit. Feno ! Complétez ! Feno rano sajo reo. Remplis d’eau ces cruches. 
FIFAMENOA FIFAMENOFENOA s. Complémentarité. 
IFAMENOA IFAMENOFENOA v.c. (tr. MIFAM~). 
IFENOA IFENOFENOA v.c. (tr. MIF~). 

MAHAFENO
MAHAFENOFENO v.a.s. Pouvoir compléter, remplir. Ty olo, laha maminta, mahafeno laka. Les gens, quand ils vont à la pêche, peuvent remplir une pirogue. 

MAMENO
MAMENOA MAMENOFENO MAMENOFENOA v.a.s. Charger, combler, compléter, remplir. 

MAMPAMENO MAMPAMENOA MAMPAMENOFENO MAMPAMENOFENOA v.a.s. Faire compléter, remplir. 

MAMPIFAMENO MAMPIFAMENOFENO v.a.s. Compenser. 

MIFAMENO
MIFAMENOA MIFAMENOFENO MIFAMENOFENOA v.a.s. Complémentaire, se compléter. Loko mifameno, couleurs complémentaires. 

MIHAFENO MIHAFENOFENO v.a.s. Se remplir graduellement. 

PAMENO PAMENOFENO s. Celui qui complète, remplit. Pameno manonjo ze amea, complément d'attribution. 

PIFAMENO PIFAMENOFENO s. Ceux qui se complètent.

FENTE FENTEFENTE
s. Artifice, feinte, piège —> fanjike, fitake. 

AFENTE AFENTEO AFENTEFENTE AFENTEFENTEO v.i. A piéger. Andeseko toy fa hafenteko aze. J’apporte ceci pour le piéger. 

AMPAMENTE AMPAMENTEO AMPAMENTEFENTE AMPAMENTEFENTEO v.p. Qu’on fait piéger, tromper. 
FAMENTEA FAMENTEFENTEA s. Façon de piéger, de tromper. 
FAMPAMENTEA FAMPAMENTEFENTEA s. Manière de faire piéger, tromper. 
IFAMENTEA IFAMENTEFENTEA v.c. (tr. MIFAM~). 

MAMENTE MAMENTEA MAMENTEFENTE MAMENTEFENTEA v.a.s. Feindre, piéger. Nama mamente, un ami déloyal. 

MAMPAMENTE MAMPAMENTEFENTE v.a.s. Faire piéger, tromper. 

MIFAMENTE MIFAMENTEFENTE v.a.s. Se piéger mutuellement. 

PAMENTE PAMENTEFENTE s. Celui qui piège, trompe habituellement. 

PIFAMENTE PIFAMENTEFENTE s. Ceux qui ont pour habitude de se tendre mutuellement des pièges. 

VOAFENTE VOAFENTEFENTE p. Eu, feinté, piégé, trompé —> finente, finentefente.

FEO
FEOFEO
s. Bruit, cri, gorge, son, ton, voix —> babababa, beko, deboke, dero, doy, eno, hatsy, kajaotse, kantsy, karatake, karepoke, katsapoke, kiokioke, kipake, koaike, kodoy, kojijake, kopike, korofoke, kotaba, kotake, kotseke, remojemoke, tabataba, tenda, toreo, tsakoreo. Arete feo, angine. Fandefasa feo, émission de radio. Fangala feo tônabile, autoradio —> fanjambesa feo tônabile. Fangorona feo, magnétophone. Faram-peo, arrière-gorge. Feo añ'abo, voix aiguë. Feo basy, coup de feu. Feo harake, voix enrouée. Feo migarareoke, voix bêlante, cassée, fêlée, sourde. Feo mivala, couac —> fivalañam-peo. Feom-boro, chant d'oiseau. Feon-jaha hafahafa, bruit bizarre. Feon-kira, air de musique. Feoñ'alika, aboiement. Fifontam-peo, cacophonie. Foñom-peo, cache-col. Hara-peo, avoir un chat dans la gorge. Hasoa^i ty feo, timbre clair et sonore de la voix. Mangozohozom-peo, chevroter. Rene feo, consonne. Soa feo, qui a une voix douce. Tsy am-peo, aphone —> tsy misy feo. Tsy fisiam-peo, aphonie. Vaky feo, mue vocale. Voa feo, étranglé. Akaro feo^areo zao. Haussez votre voix. Misy feoñ’olo raike. J’entends la voix de quelqu’un. 
AMEOZA AMEOZO AMEOFEOZA AMEOFEOZO v.c. (tr.
MAM~). Ameozako aze hosy toy. Je me servirai de cette corde pour l’étrangler. 
AMPAMEOZE AMPAMEOZO AMPAMEOFEOZE AMPAMEOFEOZO v.p. Qu’on fait égorger, étrangler. 
FAMEOZA FAMEOFEOZA s. Façon d’étrangler, d’obstruer, l’instrument. 
FAMPAMEOZA FAMPAMEOFEOZA s. Manière de faire égorger, étrangler. 
FEOZE FEOZO FEOFEOZE FEOFEOZO v.p. Qu’on bouche, étrangle, obstrue. Nifeozi^i ty olo rate ie. Il a été étranglé par des brigands. 

MAMEO MAMEOZA
MAMEOFEO MAMEOFEOZA v.a.s. Etrangler, obstruer. Nameo ahe ie. Il m’a étranglé. 

MAMPAMEO MAMPAMEOZA MAMPAMEOFEO MAMPAMEOFEOZA v.a.s. Faire égorger, étrangler. 

MIFAMEO MIFAMEOFEO v.a.s. S’étrangler mutuellement. 

PAMEO PAMEOFEO s. Etrangleur. 

PIFAMEO PIFAMEOFEO s. Ceux qui s’égorgent, s’étranglent mutuellement. 

VOAFEO VOAFEOFEO p. Etranglé, obstrué —> fineo fineofeo.

FERA (Or. fr.)
s. Fer à repasser.

FERE FEREFERE
s. Balafre, blessure, déchirure, égratignure, plaie, ulcère —> ba, hanjo, hehetse, hona, ratse, rovitse. Fere kelekele, bobo. Fereñ'ae ze nimate, deuil. Fereñ’ay, charitable, compatissant, douleur. Taha fere, pansement. Bandio soa fere^i ty maramila io. Bandez bien la blessure de ce soldat. Nañisy fere ahe ie. Il m'a blessé. Fere ty loha^e. Il s'est blessé à la tête. Misy fere mitaranojanoke ty ankele^e ao. Il y a un ulcère à son aisselle qui suinte. Toko^e ho fereñesa ie satsia latsa vata^e. Il convient de le secourir, car il est vraiment pauvre. Prov. Mangily fere ka jabele. La plaie démange comme à la nouvelle accouchée. Katsafa lavitse tsy mahalomba fere. Le katsafa (Variété de bois) qui est loin ne peut servir de remède. Fere ambane maso : sade maharare ro mahameñatse. Une plaie sous les yeux : ça fait mal et rend honteux en même temps. 
FERENESA FEREFERENESA v.p. Qu’on abat, blesse, frappe. Ferenesa ze nifatesa, frappé par un deuil. 
HAFEREA = 
HAFERE HAFEREFEREA = HAFEREFERE v.p. Blessure. Hafereñ'ay olo, charitable. Olo tsy misy hafereñ'ay mare, personne dénuée de toute compassion. 

MAFERE MAFEREFERE v.a.s. Blessé, déchiré, égratigné, meurtri. 

MAHAFERE MAHAFEREFERE v.a.s. Provoquer une blessure. Mahafereñ'ay, affligeant, apitoyer, désolant, désoler, qui provoque la pitié, s’attendrir. Mahafereñ'ay le mahafereñ'ay, être au désespoir. Tsy mahafereñ’ae olo, rendre la vie dure à quelqu’un. Mahafereñ'ay zao. C'est ennuyant. La mahafereñ'ay anao aho. Je vous plains. 

MAMPAFERE MAMPAFEREFERE v.a.s. Blesser, déchirer, égratigner, meurtrir, pouvoir le faire. Mampafereñ'ay, attendrir. 

PAFERE PAFEREFERE s. Blessé. Pafereñ'ay, caritatif. 

VOAFERE VOAFEREFERE p. Blessé, égratigné —> finere finerefere.
FERIMETIRA (Or. fr.)
s. Fermeture à glissière.

FESOKE = FESOTSE
s. Dauphin. Feso-jakoa, baleine requin.
FETE FETEFETE (Or. fr.)
s. Fête, réjouissance —> baly. Feti^i ty 26 juin, la fête du 26 juin. Fetim-pirenena, fête nationale. Manao fete, célébrer.

FETSE1 FETSEFETSE
adj. Adroit, astucieux, coquin, fourbe, habile, intelligent, précoce, roué, rusé —> avana, kanty, sirika, somanty. 
HAFETSEA HAFETSEFETSEA s. Artifice, astuce, fourberie, habileté, intelligence, ruse. Hafetsea kiadaladala, attrape-nigaud. Mampiasa hafetsea, user d'artifices. 

MAHAFETSE MAHAFETSEFETSE v.a.s. Rendre adroit. 

MIHAFETSE MIHAFETSEFETSE v.a.s. Devenir malin.

FETSE2
FEPETSE
s. Circonscription, clause, consigne, démarcation, limite —> faritse. 

AFETSE
AFERO AFEPETSE AFEPERO v.i. A limiter. 
FAMERA FAMEPERA s. Façon de limiter, la cause, le temps. 
FAMETSEA FAMETSEFETSEA s. Limite. Fametsea tane, bornage. Fametsea ty isa^i ty terake, contrôle des naissances. 

FERA
FEFERA v.p. Qu’on limite, restreint. Feferan-jaha, cadre. 

MAHAFETSE MAHAFEPETSE v.a.s. Pouvoir limiter. 

MAMETSE
MAMERA MAMEPETSE
MAMEPERA v.a.s. Borner, cadrer, circonscrire. Mametse tanembole, borner un champ. Mametse tsofots'ala, circonscrire un feu de forêt. 

MIFETSE MIFEPETSE v.a.s. Etre borné, limité. 

PAMETSE PAMEPETSE s. Celui qui limite. 

VOAFETSE VOAFEPETSE p. Borné.
FEVIRIE (Or. fr.)
s. Février.
FY
s. Diminution de volume, resserrement, rétrécissement —> finty, hena, ketsake, liva, sinto, tamboke. 

AFY v.i. A rétrécir. 

MIFY v.a.s. Diminuer de volume, être rétréci. Mify ty foranele lafa sasa. La flanelle rétrécit au lavage. 

PIFY s. Ce qui a pour habitude de rétrécir.

FIA
s. Nom générique des poissons. Ana-pia malinike, alevin. Fia foriry, poisson frit. Fia le, poisson frais —> fia vao. Fia maike, poisson sec. Fia malañe, poisson à forte odeur. Fia mena, poisson rouge. Fia sale, brochette de poisson. Fia sira, poisson salé. Fia tono = tono fia, poisson grillé. Fia venja, poisson séché. Mialem-pia, pêcher des poissons de nuit. Sisim-pia, écaille. Prov. Lala raike ka fiantsifa. Même chemin comme des poissons-corne. Fia an-daka raike : lo raike, lo iaby. Poissons dans une même pirogue : un pourri, tout est pourri.

FIAMALANDY
. Cordonnier, picot (Siganus sutor Valenciennes, 1835).

FIAMBOALAVO
s. Capitaine encore jeune (Polynémidés, Polynemus spp.).

FIAMENA
s. Rouget, vivaneau têtu (Lutjanus sanguineus Cuvier, 1828).

FIANAKOHO
s. Variété de poisson. (Scatophagidé, Scatophagus tetracanthus).

FIANDOLO
s. Sarda (Plotosidé, Plotosus anguillaris).

FIANTSARA
s. Croissant queue blanche (Variola albimarginata Baissac, 1953).

FIANTSIFA
S. Nason à éperons bleus, nason vert, licorne, poisson-corne (Naso unicornis Forsskal, 1775).

FIANTSOMODAHY
s. Variété de poisson. (Mullidés, Upeneus spp.).

FIANTSOMOTSE
s. Poisson mullidé.

FIATSE
adj. Echappé, enfui, envolé —> avotse, bitotse, borafotse. Nitairi^e voro reñe, la nifiatse. Il a fait peur aux oiseaux qui se sont enfuis. 

MAMPIFIATSE v.a.s. Mettre en fuite. 

MIFIATSE v.a.s. S’échapper, s’enfuir, s’envoler. Mifiatse miarake ami^iñe ty longoa^i foly reñe. La bande des cardinaux s’envole aussitôt.

FIAVOALAVO
s. Variété de poisson (Bagridés, Galeichtys feliceps. Arius africanus et madagascariensis).
FIEVO (Or. fr.)
s. Fièvre —> tazo. Azo^i ty lafievo aho. J’ai la fièvre.

FIFE1 = 
FIFY FIFIFIFE = FIFIFIFY
s. Joue. Manampify, gifler. Tampify, claque.

FIFE2 = 
FIFY FIFIFIFE = FIFIFIFY
s. 1. Action d’écouter à la porte, d’espionner. 2. Esprit possesseur, hantise, vision obsédante —> koko = konko, lolo, santoane. Fifin-jaha, obsédé, possédé, sous l’emprise d’un esprit. 

FIFIA FIFIFIFIA s. 1. Façon d’espionner, de se blottir. 2. Hantise, obsession. 
FIFIE
FIFIO FIFIFIFIE FIFIFIFIO v.p. 1. Qu’on épie, espionne, observe. Fifio soa ze raha atan-joze. Espionnez bien tout ce qu’ils font. 2. Hanté, obsédé, possédé, sous l’empire de. 

MIFIFY MIFIFIA MIFIFIFIFY MIFIFIFIFIA v.a.s. 1. Ecouter aux portes, écouter une cassette, espionner, regarder en cachette. Mifify olo, espionner quelqu’un. 2. Hanter, obséder. Misy raha mifify aze aja toy. Il y a quelque chose qui hante cet enfant. 
PIFIFY PIFIFIFIFY s. 1. Espion. 2. Ce qui hante, obsède.

FIHAMEKE
s. Barrot de tournage.

FIHY
FIHIFIHY
s. Action d’embrasser, de retenir, de serrer, de tenir. 

AFIHY
AFIHIÑO AFIHIFIHY AFIHIFIHIÑO v.i. A embrasser, serrer. Afihiko aze ty tañako. Je le serre avec ma main. 
AHAFIHIÑA AHAFIHIFIHIÑA v.c. (tr.
MAHA~). 
AMIHIÑA
AMIHIÑO AMIHIFIHIÑA AMIHIFIHIÑO v.c. (tr.
MAM~). Amihiñako aze tañako havana toy. Je me sers de ma main droite pour le serrer. 
AMPAMIHIÑE AMPAMIHIÑO AMPAMIHIFIHIÑE AMPAMIHIFIHIÑO v.p. Qu’on fait embrasser, serrer. 

FAMIHIÑA FAMIHIFIHIÑA s. Accolade, chiffonnage, compresseur, façon d’embrasser, de retenir, de serrer. 
FAMPAMIHIÑA FAMPAMIHIFIHIÑA s. Façon de faire embrasser, retenir, serrer. 
FIFAMIHIÑA FIFAMIHIFIHIÑA s. Façon de s’embrasser. 
FIFIHIÑE FIFIHIFIHIÑE s. Ce qu’on serre. Tsy fifihiñe ty raha maleme. Les choses fragiles ne sont pas des choses à serrer. 

FIFIHY
FIFIHIFIHY s. Concision. 
FIHIÑE
FIHIÑO FIHIFIHIÑE FIHIFIHIÑO s. Qu’on embrasse, retient, serre. Nifihiñi^e ty vali^e. Il a embrassé sa femme. 
IFAMIHIÑA IFAMIHIÑO IFAMIHIFIHIÑA IFAMIHIFIHIÑO v.c. (tr. MIFAM~). 
IFIHIÑA
IFIHIÑO IFIHIFIHIÑA IFIHIFIHIÑO v.c. (tr. MI~). 

MAHAFIHY MAHAFIHIFIHY v.a.s. Pouvoir retenir, serrer. 

MAMIHY
MAMIHIÑA MAMIHIFIHY MAMIHIFIHIÑA v.a.s. Ceinturer, chiffonner, embrasser, retenir, serrer. Mamihy pangalatse didy ho nifaoke, ceinturer un voleur qui tentait de s'enfuir. 

MAMPAMIHY MAMPAMIHIÑA MAMPAMIHIFIHY MAMPAMIHIFIHIÑA v.a.s. Faire embrasser, retenir, serrer. 

MAMPIFIHY MAMPIFIHIFIHY v.a.s. Contracter, diminuer. Mampifihy ty hadirin-jano ty nintsy. Le froid diminue le volume de l’eau. 

MIFAMIHY
MIFAMIHIÑA MIFAMIHIFIHY MIFAMIHIFIHIÑA v.a.s. S’embrasser. 

MIFIHY
MIFIHIÑA
MIFIHIFIHY MIFIHIFIHIÑA v.a.s. Comprimé, concis, rétrécir, se contracter, se recroqueviller. Sitilen-tsoratse mifihy, un style concis. Mifihy ty hase lafa fihiñe. Le coton diminue de volume quand on le presse. 

PAMIHY PAMIHIFIHY s. Celui qui serre. 

PIFAMIHY PIFAMIHIFIHY s. Ceux qui s’embrassent. 

PIFIHY PIFIHIFIHY s. Ce qui se recroqueville. 

VOAFIHY VOAFIHIFIHY p. Embrassé, retenu, serré —> finihy finihifihy.

FILAKOHO =FILAKO
s. Bouteille, flacon —> bamba, bokitsike, bota, terimôsy. Divay filakoho raike soa, une bonne bouteille de vin. Sila-pilakoho, tesson de bouteille.

FILATSE FILAPILATSE
s. Action de cravacher, de frapper —> day, deboke, firape, fofoke, isy, kaboke, kapoke, komonjo, lapoake, peke, rapoke, ravoke, vango, zo. 

AFILATSE AFILARO AFILAPILATSE AFILAPILARO v.i. A cravacher, à frapper. 
AMILARA AMILARO AMILAFILARA AMILAFILARO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMILARE AMPAMILARO AMPAMILAPILARE AMPAMILAPILARO v.p. Qu’on fait fouetter, frapper. 
FAMILARA FAMILAPILARA s. Façon de frapper. Hajariko toy fa ataoko familara ze manao hadala. Je conserve cela pour frapper celui qui fait des bêtises. 
FAMPAMILARA FAMPAMILAFILARA s. Façon de faire fouetter, frapper. 
FIFAMILARA FIFAMILAPILARA s. Façon de se battre. 
FIFILARE FIFILAPILARE s. Ce qu’on a pour habitude de frapper. 
FILARE
FILARO FILAPILARE FILAPILARO v.p. Qu’on frappe. 
IFAMILARA IFAMILARO IFAMILAPILARA IFAMILAPILARO v.c. (tr. MIFAM~). 

MAHAFILATSE MAHAFILAPILATSE v.a.s. Pouvoir frapper. 

MAMILATSE MAMILARA MAMILAPILATSE MAMILAPILARA v.a.s. Cravacher, fouetter, frapper. 

MAMPAMILATSE MAMPAMILARA MAMPAMILAPILATSE MAMPAMILAPILARA v.a.s. Faire fouetter, frapper. 

MIFAMILATSE MIFAMILARA MIFAMILAPILATSE MIFAMILAPILARA v.a.s. Se battre, se frapper. 

PAMILATSE PAMILAPILATSE s. Celui qui cravache, frappe. 

VOAFILATSE VOAFILAPILATSE p. Fouetté, frappé —> finilatse finilapilatse.

FILY1 (Or. fr.)
s. Fil —> fole, kofehy, taly.

FILY2 FILIFILY
s. Choix, élection, préférence —> jobo, tinge. Toy ty filiko. Je préfère celui-ci. 
AMPIFILIE AMPIFILIO AMPILIFILIFILIE AMPILIFILIFILIO v.p. Qu’on fait choisir, élire. 
FAMPIFILIA FAMPIFILIFILIA s. Manière de faire choisir, élire. 
FIFILIA FIFILIFILIA s. Façon de choisir, élection. Hamaray zao ty fifilia. Donc, c’est demain l’élection. 
FILIE FILIO FILIFILIE FILIFILIO v.p. Qu’on choisit, préfère. 
IFILIA IFILIO IFILIFILIA IFILIFILIO v.c. (tr. MI~). Ifilio tsaño soa aho. Choisissez-moi une bonne maison. 

MAHAFILY MAHAFILIFILY v.a.s. Pouvoir choisir, élire. 

MAMPIFILY MAMPIFILIA MAMPIFILIFILY MAMPIFILIFILIA v.a.s. Faire choisir, élire. 

MIFILY MIFILIA MIFILIFILY MIFILIFILIA v.a.s. Choisir, élire, préférer, trier. Sambe mifily ze tea^e iabe. Que chacun choisisse ce qu’il aime. Tsy mifily raha hakapake ie. Il mange tout. 

PIFILY PIFILIFILY s. Celui qui choisit, électeur. 

VOAFILY VOAFILIFILY p. Choisi, élu —> finily finilifily. Olo voafily, les élus —> olo finily.
FILIDEFERA (Or. fr.)
s. Fil de fer.
FILIME (Or. fr.)
s. Cinéma —> sinema. Ka mandeha mañente filime nareo fa raty ty anjo. N'allez pas au cinéma car le temps se gâte.

FIMPY
s. Coquillage (Chicoreus).

FINDE
s. Cigale.

FINGA1
FINGAFINGA
s. Ce qui accroche et fait trébucher, croc-en-jambe. 
AMINGAÑA
AMINGAFINGAÑA v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMINGANE AMPAMINGANO AMPAMINGAFINGANE AMPAMINGAFINGANO v.p. Qu’on fait donner des crocs-en-jambe, entraver, piéger. 
FAMPAMINGAÑA FAMPAMINGAFINGAÑA s. Manière de donner des crocs-en-jambe, d’entraver. 
FIFAMINGAÑA FIFAMINGAFINGAÑA s. Façon de ceux qui se font des crocs-en-jambe, qui se tendent des pièges. 
FINGANE
FINGANO FINGAFINGANE FINGAFINGANO v.p. Qu’on entrave. 
IFAMINGAÑA IFAMINGAFINGAÑA v.c. (tr. MIFAM~). 

MAHAFINGA
MAHAFINGAFINGA v.a.s. Pouvoir faire des crocs-en-jambe, entraver. 

MAMINGA
MAMINGAÑA
MAMINGAFINGA MAMINGAFINGAÑA v.a.s. Entraver, faire des crocs-en-jambe. 

MAMPAMINGA MAMPAMINGAFINGA v.a.s. Faire donner des crocs-en-jambe, faire entraver. 

MIFAMINGA MIFAMINGAFINGA v.a.s. Se donner des crocs-en-jambe, se tendre des pièges. 

PAMINGA PAMINGAFINGA s. Celui qui entrave. 
PIFAMINGA PIFAMINGAFINGA s. Ceux qui se font des crocs-en-jambe. 

VOAFINGA VOAFINGAFINGA p. Entravé —> fininga finingafinga.

FINGA2
s. Assiette, gamelle, plat —> lasiete, lovia, parapane, sahañe, tesake. Feno finga, assiettée —> finga raike. Finga bakoly, assiette en porcelaine. Finga be fasia rano, bassin. Finga lalikay, assiette creuse. Finga leake, bol —> finga korobo. Finga tane, assiette en terre. Finga tesake, assiette plate. Fingan-kane masake, barquette. Vare finga raike, une assiette de riz. Olo manao akore iaby va ro mahazo miharo finga ? Quelles sont les personnes qui peuvent manger ensemble ?

FINJA FINJAFINJA
s. Changement de place, déplacement —> are, disoke, dosike, falo, josy, kisake, ranga, sitse. Fa vita finja^ao va ty enta zao ? Avez-vous fini de déplacer le colis ? 

AFINJA AFINJAO AFINJAFINJA AFINJAFINJAO v.i. A déplacer, envoyer ailleurs, transporter. Nafinjan-joze ami^ay eñe ty entan-joze. Elles ont déménagé leurs bagages chez nous. Soa mare ty tsaka nafinja^ao. Les brèdes que tu avais transplantées sont très bonnes. 
AMINJA = AÑAFINJA AMINJAO = AÑAFINJAO AMINJAFINJA = AÑAFINJAFINJA AMINJAFINJAO = AÑAFINJAFINJAO v.c. (tr.
MAM~). Ino ty anto^e naminja^ao lakako oñe io ? Pourquoi as-tu déplacé ma pirogue ? 

AMPAMINJA AMPAMINJAO AMPAMINJAFINJA AMPAMINJAFINJAO v.p. Qu’on fait déplacer, transporter ailleurs. 

AMPIFINJA AMPIFINJAO AMPIFINJAFINJA AMPIFINJAFINJAO v.p. Qu’on fait déménager, se déplacer. 

FAFINJA FAFINJAFINJA s. Ce qu’on déplace. Misy ty enta fafinjafinja. On y trouve des bagages transportables. 

FAMINJA
FAÑAFINJA FAMINJAFINJA = FAÑAFINJAFINJA s. Allure, cession, démarche, façon de déplacer. Nañova raha maro ty faminja an’i tale iñe. L’affectation du directeur change beaucoup de choses. 

FAMPAMINJA FAMPAMINJAFINJA s. Manière de faire déplacer. 

FIFINJA FIFINJAFINJA s. Déménagement, façon de se déplacer, de se transporter, immigration. 
IFINJA IFINJAO IFINJAFINJA IFINJAFINJAO v.c. (tr. MI~). Avaratse eñe ty ifinja^ay. Nous déménageons vers le nord. 

MAHAFINJA MAHAFINJAFINJA v.a.s. Pouvoir déplacer, déménager. 

MAMINJA
MAÑAFINJA
MAMINJA
MAÑAFINJA MAMINJAFINJA = MAMINJAFINJA MAÑAFINJAFINJA = MAÑAFINJAFINJA v.a.s. Changer de place, déplacer, envoyer ailleurs, manœuvrer, transmettre, transplanter, transporter. Sake naminja, à chaque pas. Maminja toera ty enta ty olo. Les gens changent de place les bagages. Toko^e hikara kesike mba haminja ty boky retoa. Il faudrait trouver une caisse pour déménager les livres. 

MAMPAMINJA
MAMPAMINJA MAMPAMINJAFINJA MAMPAMINJAFINJA v.a.s. Faire déplacer. 

MIFINJA
MIFINJA MIFINJAFINJA MIFINJAFINJA v.a.s. Déménager, devenir, émigrer, être transmis, passer à, se déplacer, se transporter ailleurs. Arete mifinja, maladie contagieuse. Mifinja finoa, abjurer. Tônabily misy vitesy mifinja ho aze, voiture avec changement de vitesse automatique. Rembo^i ty arete mifinja iabe ty olo tami^io. Le peuple fut exterminé dans cette épidémie. Nifinja ty raho. Les nuages ont disparu. Ndao tsika hifinja a Bevoay eñe. Allons nous installer à Bevoay. 

MIHAMIFINJA MIHAMIFINJAFINJA v.a.s. Commencer à se déplacer, émigrer peu à peu. 

PAMINJA = PAÑAFINJA PAMINJAFINJA = PAÑAFINJAFINJA s. Déménageur, transporteur. Paminja sare, photocopieur. 

PIFINJA PIFINJAFINJA s. Celui qui se déplace habituellement. 

VOAFINJA VOAFINJAFINJA p. Déménagé, déplacé —> fininja fininjafinja.

FINTY FINTIFINTY
s. Diminution de volume, rétrécissement —> fy, liva, sinto, tamboke. 

AFINTY
AFINTIÑO AFINTIFINTY AFINTIFINTIÑO v.i. A rétrécir. 

FAMINTIÑA FAMINTIFINTIÑA s. Abrégé, condensé, résumé. Famintiña fampianara tantara, cours abrégé d'histoire. Famintiñan-dahatsoratse, condensé d'un article. 

FIFINTIÑA FIFINTIFINTIÑA s. Compression, diminution de volume, rétrécissement. Fifintiñan-tsioke, compression de l'air. 
FINTIÑE
FINTIÑO FINTIFINTIÑE FINTIFINTIÑO s. Qu’on résume, rétrécit. Laha fintiñe, en abrégé. 

MAHAFINTY MAHAFINTIFINTY v.a.s. Pouvoir rétrécir. 

MAMINTY
MAMINTIÑA MAMINTIFINTY MAMINTIFINTIÑA v.a.s. Abréger, comprimer, résumer. Maminty hevitse, déduire. 

MAMPIFINTY MAMPIFINTIÑA MAMPIFINTIFINTY MAMPIFINTIFINTIÑA v.a.s. Faire condenser, résumer. 

MIFINTY MIFINTIFINTY v.a.s. Etre rétréci. 

VOAFINTY VOAFINTIFINTY p. Abrégé, compressé, résumé.

FIOKE FIOFIOKE = FIOPIOKE
s. Sifflement fait avec les lèvres —> fiririotse. Fioke mampiroro valala, sifflement qui fait dormir les sauterelles. 
AMPIFIOHE AMPIFIOHO AMPIFIOPIOHE AMPIFIOPIOHO v.p. Qu’on fait siffler. 
FAMPIFIOHA FAMPIFIOPIOHA s. Manière de faire siffler. 
FIFAMPIFIOHA FIFAMPIFIOPIOHA s. Façon de se siffler mutuellement. 
FIFIOHA FIFIOPIOHA s. Façon d’appeler en sifflant, de siffler. Ty fifioha^ao mampieñe azy io. Ta façon de siffler le stoppe net. 
FIOHE FIOHO FIOPIOHE FIOPIOHO v.p. Qu’on appelle en sifflant. Laha tsy fiohe mare, ie tsy raha mahare. Si on ne le siffle pas fort, il n'entend rien. 
IFAMPIFIOHA IFAMPIFIOPIOHA v.c. (tr.
MIFAMPI~). 
IFIOHA IFIOHO IFIOPIOHA IFIOPIOHO v.c. (tr. MI~). Am-baravaña eo ro ifiohako an-joze. Je les siffle devant leur porte. 

MAHAFIOKE MAHAFIOPIOKE v.a.s. Pouvoir siffler. 

MAMPIFIOKE MAMPIFIOHA MAMPIFIOPIOKE MAMPIFIOPIOHA v.a.s. Faire siffler. 

MIFAMPIFIOKE MIFAMPIFIOPIOKE v.a.s. Faire se siffler mutuellement. 

MIFIOKE
MIFIOHA MIFIOPIOKE MIFIOPIOHA v.a.s. Appeler en sifflant, siffler. Tsy mitoreotoreo, tsy mifiopioke amy nose toy fa fale. On ne crie pas, on ne sifflote pas dans cette île car c'est interdit. 

PIFIOKE PIFIOPIOKE s. Celui qui a pour habitude de siffler. 

VOAFIOKE VOAFIOPIOKE p. Appelé en sifflant.

FIRA FIRAFIRA
s. Action de couper, de trancher —> bae, bory, dory, dy, hete, ito, lenta, lily, patsike, rasa, rofoke, silake, sompira, tampake, vositse. Firañ’akio, attaque d’un requin. Fa nianara^areo va ty fira^i ty fo ? Est-ce que vous avez déjà étudié la coupe du cœur ? 

AFIRA
AFIRAO AFIRAFIRA AFIRAFIRAO v.i. A couper, à trancher. Miela teo fa laha tsy zay, afirako anao toy. Dégagez de là, sinon, je vous coupe avec ça. 
AMIRA AMIRAO AMIRAFIRA AMIRAFIRAO v.c. (tr.
MAM~). Toy, amirao aze. Tiens, coupe-le avec ça. 

AMPAMIRA AMPAMIRAO AMPAMIRAFIRA AMPAMIRAFIRAO v.p. Qu’on fait couper, trancher. 

FAFIRA FAFIRAFIRA s. Ce qui sert à couper, à trancher. Meso fafira hazo, couteau spécial pour le bois. 

FAMIRA FAMIRAFIRA s. Découpage, façon de couper, de trancher. Famiran-doha, échafaud. Ala toy fa tsy mateve loatse azo^i famira hazo o. Cette forêt n’est plus très dense à cause de la coupe du bois. 

FAMPAMIRA FAMPAMIRAFIRA s. Manière de faire couper, trancher. 

FIFAMIRA FIFAMIRAFIRA s. Façon de se couper mutuellement. 

FIRA
FIRAO FIRAFIRA FIRAFIRAO v.p. Qu’on coupe, tranche. Fira io ka azo atao lahatse. On le coupe pour faire des planches. Firao malake fa handeha tsika. Coupe vite car nous partons. 
IFAMIRA IFAMIRAO IFAMIRAFIRA IFAMIRAFIRAO v.c. (tr. MIFAM~). 
IFIRA IFIRAO IFIRAFIRA IFIRAFIRAO v.c. (tr. MI~). Ino ty anto^e ifira^ao azy io ? Pourquoi le coupes-tu ? 

MAHAFIRA MAHAFIRAFIRA v.a.s. Pouvoir couper, trancher. 

MAMIRA
MAMIRA MAMIRAFIRA MAMIRAFIRA v.a.s. Couper, découper, fendre, trancher. Mamira noho manimba ala ty olo. La population coupe et ravage la forêt. Mamira satsa nareo. Allez couper des feuilles de palmier. 

MAMPAMIRA
MAMPAMIRA MAMPAMIRAFIRA MAMPAMIRAFIRA v.a.s. Faire couper, trancher. 

MIFAMIRA
MIFAMIRA MIFAMIRAFIRA MIFAMIRAFIRA v.a.s. Se battre avec un sabre. 

PAMIRA PAMIRAFIRA s. Celui qui coupe, tranche habituellement. 

VOAFIRA VOAFIRAFIRA p. Coupé, tranché —> finira finirafira.

FIRAKE
s. Nom générique de l’étain et du plomb —> basia. Amitiha aze iabe firake retoa. On le soude avec tout cet étain.
FIRAPE
s. Frappe —> azo, day, deboke, dodo, fere, filatse, fofoke, isy, kaboke, kofoke, komonjo, lapoake, leme, lilatse, paike, patsike, peke, rapoke, ravoke, vango, zo. 
MIFIRAPE v.a.s. Frapper.

FIRATSE FIRAPIRATSE (Or. mer.)
r. Idée d’astiquer, de briller —> hosotse, lio, poze. 
AMIRATA AMIRAPIRATA v.c. (tr.
MAM~). 
FAMIRATA FAMIRAPIRATA s. Astiquage. Mamparare maso ty famirapirata^i riake io. L’éclat de la mer fait mal aux yeux. 

MAMIRATSE MAMIRAPIRATSE v.a.s. Briller, étinceler, luire. 

MAMPAMIRATSE MAMPAMIRAPIRATSE v.a.s. Astiquer, faire briller. Mamirapiratse ty tafo^i tsaño toy. Le toit de cette maison brille. 

MIHAMAMIRATSE MIHAMAMIRAPIRATSE v.a.s. Devenir brillant, étinceler peu à peu.
FIRE = 
FIRY FIRIKE FIREFIRE
adj. Combien, quel —> aia, hotsiño, i, ino, mba, ohatsino. Hane tsy firy, nourriture frustre. Tsy firike, pas assez. Tami^i firy koa ty niavia^e ? A quelle heure est-il arrivé ? Firy ty ana^e ? Combien a-t-elle d’enfants ? Firy moa ty telo ampea telo ? Combien font trois et trois ? Ene ampea telo, fire ? Combien font six et trois ? Firy tao va ty Lehiebo ? Quel âge a Lehiebo ? Firy nareo ? Combien êtes-vous ? 

AMPAHAFIRY s. Quelle fraction, quelle partie ? Ampahafiri^i vary iñe ty kinalo^ao ? Quelle quantité de riz lui avez-vous achetée ? Tsy ampahafiri^ao ie. Il est plus petit que toi. 

FAHAFIRY adj. Quel rang ? Fahafiry ty Naivo ? Naivo est le combien ? Fahafire roze ? Quel est leur rang ? Toko fahafiry ? Quel chapitre ? Fahafire hamaray ? Le combien sera demain ? 

IMPIRE adj. Combien de fois ? Vango impire ? Combien de coups.

FIRIRIOTSE
s. Action de siffler —> fioke. 

MIFIRIRIOTSE v.a.s. Siffler. Mifiririotse ty vato-pilatse lafa atorake. La pierre lancée par la fronde siffle.
FIRITE (Or. fr.)
s. Frite. Pômedetera firite, pomme de terre frite.
FIRIZIDERA (Or. fr.)
s. Frigidaire.

FIRO FIROFIRO
r. Idée de froid intense —> nintsy. 
MAMIROFIRO v.a.s. Cuisant, intense. La mamirofiro mare ty nintsy. Il fait un froid cuisant.

FISAKE
PISAKE FISAPISAKE = PISAPISAKE
I. adj. Mince et plat —> anaka, hia, kele, lampa, leake, letse, tesake, tify. Oro fisake, nez aplati. II. s. Petite bouteille plate de rhum —> bamba. 
AHAFISAHA AHAFISAPISAHA v.c. (tr.
MAHA~). Ahafisaha an’i masomare toy ty maritô toy. On peut aplatir ce clou avec ce marteau. 
AMISAHA
AMISAHO AMISAPISAHA AMISAPISAHO v.c. (tr.
MAM~). Atao hamisapisaha vy ty maritô. On se sert du marteau pour aplatir le fer. 
AMPAMISAHE AMPAMISAHO AMPAMISAPISAHE AMPAMISAPISAHO v.p. Qu’on fait aplatir. 
FAMISAHA FAMISAPISAHA s. Amincissement, aplatissement, façon d’aplatir, l’instrument, laminage. 
FAMPAMISAHA FAMPAMISAPISAHA s. Manière de faire aplatir. 
FIFISAHE FIFISAPISAHE Ce qu’on aplatit. Fifisahe ty pati^i ty sambosa. Il faut aplatir la pâte des samoussas. 
FISAHE
FISAHO FISAPISAHE FISAPISAHO v.p. Qu’on aplatit. Fisahe ty pati^i ty nemo. On aplatit la pâte des nems. 

MAHAFISAKE = MAHAPISAKE MAHAFISAPISAKE = MAHAPISAPISAKE v.a.s. Pouvoir aplatir. 

MAMISAKE = MAÑAPISAKE
MAMISAHA = MAÑAPISAHA MAMISAPISAKE = MAÑAPISAPISAKE MAMISAPISAHA = MAÑAPISAPISAHA v.a.s. Amincir, aplatir, dégrossir, rester coi. Mamisake hazo, amincir une planche —> mañatify hazo. 

MAMPAMISAKE MAMPAMISAHA MAMPAMISAPISAKE MAMPAMISAPISAHA v.a.s. Faire aplatir. 

MIHAFISAKE = MIHAPISAKE MIHAFISAPISAKE = MIHAPISAPISAKE v.a.s. Devenir mince, plat. 

VOAFISAKE = VOAPISAKE VOAFISAPISAKE = VOAPISAPISAKE p. Aplati.

FITAKE1 FITAPITAKE
s. Action de destituer, de placer, de renvoyer, de séjourner, position, situation —> hemotse, isy, kize, lafike, latsake, onga, petsake, tao, toboke. Fitake rate, mauvaise situation. Tsy soa ty fitaki^ao henane toy. Ta situation maintenant n’est pas bonne. 

AFITAKE
AFITAHO AFITAPITAKE AFITAPITAHO v.i. A placer. Afitake an-tane eo iabe aja reo. On met tous les enfants par terre. Afitaho ie bakeo. Dépose-le après. 
AMITAHA
AMITAHO AMITAPITAHA AMITAPITAHO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPIFITAHE AMPIFITAHO v.p. Qu’on assoit. 

FAFITAKE FAFITAPITAKE s. Ce qu’on place de préférence. Fafitake ty ampela amin-tsoke laha añate bisy. Dans le bus, les femmes enceintes ont priorité dans le choix des places. 

FIFITAHA = FIFITARA FIFITAPITAHA = FIFITAPITARA s. Action de s’asseoir, fesse, séjour, siège, le lieu. Tsaño fifitara, domicile. Nampiova anao mare ty fifitara^ao tatoy. Ton séjour ici t’a beaucoup changé. 
IFITAHA
IFITAHO IFITAPITAHA IFITAPITAHO v.c. (tr. MI~). 

MAHAFITAKE MAHAFITAPITAKE v.a.s. Pouvoir destituer, placer, s’asseoir, séjourner. Tsy mahafitake aho fa malisa. Je ne peux m’asseoir car je suis pressé. 

MAMPIFITAKE MAMPIFITAHA MAMPIFITAPITAKE MAMPIFITAPITAHA v.a.s. Faire s’asseoir. 

MIFITAKE MIFITARA = 
MIFITAHA MIFITAPITAKE MIFITAPITARA = MIFITAPITAHA v.a.s. Etre assis, destitué, placé, posté, habiter, s’asseoir, séjourner. Mifitake añ'abo riake, amerrir. Mifatara nareo ry aka. Asseyez-vous, les enfants. Fa tsy misy olo mifitake tana rava toy. Ce village détruit est abandonné. Ato ie ro mifitake. C’est ici qu’il habite. Misy lime roze mifitake an-tsaño raike. Ils vivent à cinq dans un appartement. 

PIFITAKE PIFITAPITAKE s. Celui qui est assis, habitant. 

VOAFITAKE VOAFITAPITAKE p. Destitué, placé —> finitake finitapitake.

FITAKE2 FITAPITAKE
s. Aberration, artifice, fraude, ruse, stratagème —> ahe, ambaka, diso, fente, fetse, hanja, hihitse, sandoke. Vale fitake, cocu. Tsy mipetsake ty jala niazo tami^i ty fitake. L’argent obtenu malhonnêtement ne dure pas. 

AFITAKE
AFITAHO AFITAPITAKE AFITAPITAHO v.i. A tromper. Andesiko toy afitako an’aja reo. J’amène ça pour tromper les enfants. 
AMITAHA
AMITAHO AMITAPITAHA AMITAPITAHO v.c. (tr.
MAM~). Fa namitaha^e olo maro toy. Il a déjà trompé pas mal de personnes avec cela. 
AMPAMITAHE AMPAMITAHO AMPAMITAPITAHE AMPAMITAPITAHO v.p. Qu’on fait tromper. 

FAFITAKE FAFITAPITAKE s. Ce qui sert pour tromper quelqu’un. Fafitake olo ty jala sandoke. On se sert de faux billets pour tromper les gens. 
FAMITAHA FAMITAPITAHA s. Arnaque, façon de tromper. Tsy soa ty famitaha nama. Ce n’est pas bon de tromper un ami. 
FIFAMITAHA FIFAMITAPITAHA s. Façon de se tromper mutuellement. 
FIFITAHE FIFITAPITAHE s. Celui qu’on trompe habituellement. Fifitahi^i ty pañarivo ty latsa. Les pauvres sont toujours trompés par les riches. 
FITAHE
FITAHO FITAPITAHE FITAPITAHO v.p. Qu’on trompe. 

MAMITAKE
MAMITAHA MAMITAPITAKE MAMITAPITAHA v.a.s. Abuser, arnaquer, attraper, duper, trahir, tromper. Nama mamitake, un ami déloyal. Nisy namitake aze. On l'a eu. 

MAMPAMITAKE MAMPAMITAHA MAMPAMITAPITAKE MAMPAMITAPITAHA v.a.s. Faire trahir, tromper. 

MIFAMITAKE MIFAMITAHA MIFAMITAPITAKE MIFAMITAPITAHA v.a.s. Se trahir, se tromper mutuellement. 

PAMITAKE PAMITAPITAKE s. Arnaqueur, fourbe, trompeur. Oroke^i ty pamitake, baiser de Judas. 

PIFAMITAKE PIFAMITAPITAKE s. Ceux qui se trompent habituellement. 

VOAFITAKE VOAFITAPITAKE p. Trompé —> finitake finitapitake. Voafita^i ty nama^e soa mare ie. Il s’est fait avoir par son meilleur ami.

FITO FITOFITO
adj. Sept. Fito anjo, sept jours. Fito arivo, sept mille. Fiton-jato, sept cents. Fito-polo, soixante-dix. Im-pito, sept fois. Taranake faha-fito, septième génération. Zara fito, diviser en sept. Niterake fito ie. Elle a sept enfants. Aloavo ami^i ty fandoava jala faha-fito o ty fakitira io. Réglez la facture à la caisse N. 7. Isaky fito anjo, miova ty heriñ'anjo. Tous les sept jours, la semaine recommence. Le to ty mahafito anjo ty heriñanjo raike. C'est vrai qu'il y a sept jours dans la semaine.

FITSE FIPITSE
s. Action de s’essuyer, de se torcher —> fafa, fotse, paoke. 
AMIRA
AMIRO AMIRAFIRA AMIRAFIRO v.c. (tr.
MAM~). Rano ty amira^i ty Arabo ty fori^e. C’est avec de l’eau que les Arabes se nettoient le derrière. 

FAMIRA FAMIRAFIRA s. Façon de s’essuyer, nettoyage. 
FIFITSE = FIFIRA s. Ce qu’on utilise pour se torcher. Prov. Tery lala ka fifitse. Parcourir un chemin étroit comme le papier toilette. 

FIRA
FIRO v.p. Qu’on essuie, torche. Firo aja io. Torche cet enfant. 
IFIRA
IFIRO IFIRAFIRA IFIRAFIRO v.c. (tr. MI~). Ino ifira^i ty Vezo ? Avec quoi se torchent les Vezo ? 

MAMITSE
MAMIRA
MAMIPITSE MAMIPIRA v.a.s. Nettoyer, torcher. 

MAMPIFITSE MAMPIFIRA MAMPIFIPITSE MAMPIFIPIRA v.a.s. Faire essuyer, torcher. 

MIFITSE
MIFIRA MIFIPITSE MIFIPIRA v.a.s. Etre essuyé, torché. Mifitse amin-kazo ty hamaroa^i ty Vezo. La plupart des Vezo se torchent avec un bout de bois. 

PIFITSE PIFIPITSE s. Celui qui s’essuie. 

VOAFITSE VOAFIPITSE p. Essuyé, nettoyé, torché —> finitse finipitse.
FIZE (Or. fr.)
s. Fusée.
FIZIKY (Or. fr.)
s. Physique.
FO
s. Centre, cœur, courage, désir, intention, intérieur, moelle de certaines plantes, noyau, volonté —> añate, ate, entetse, ezake, foetse, fototse, here, hetaheta, iry, ivo, kakapo, koraze, laolao, mena, risike, ta, tsaño, vihy. Ampoizy, prévu. Aole vavafo, pansement gastrique. Aretem-po, angine de poitrine, maladie de coeur. Bak’ami^i ty fo, cordial. Ebo fo, paresseux. Fahafaham-po, contentement. Fitepo^i ty fo, battement de cœur. Fitiava am-po, cordialité. Fo vato, cœur de pierre. Fon-kazo, coeur d'un bois. Hamaifo, feu sacré. Laha sitsa-po^ao, s’il vous plaît —> laha tea^ao, laha foi^ao. Lolom-po, rancune. Mae fo, profiteur. Mahafa-po, contenter, satisfaire. Mahavaky fo, consternant. Mahere fo, martyre. Mamono fo, se sacrifier, se suicider, se tuer. Mamparare fo, crever, fendre le cœur. Marare am-bavafo, mal à l’estomac. Mazoto fo, courageux, persévérant. Milatsake maramila an-tsisa-po, engagé volontaire dans l’armée. Mivola ami^i ty fo^e, parler directement. Mora fo, candide. Olo mora fo, qui s’adapte facilement. Vavafo, estomac. Voa fo, être saisi de frayeur. Ami^i ty fo^e vata^e ty fiasa^e. Il a l’habitude de faire son travail avec volonté. Somare malahelo avao ty fo^e. Il a le cœur un peu serré. Manao an-dolom-po amiko ie. Il me garde rancune. Tsy nisy nañam-po hahita anao eto. On ne s'attendait pas à vous voir ici. Prov. Ty fo, rano mafana. Le cœur est comme de l’eau chaude (Il bouillonne quand il s’échauffe, mais finit toujours par se refroidir). 

KIFOMPO s. Rancune.

FOA = KAFOAKE FOAFOA = KAFOAFOAKE
adj. Nul, vacant, vain, vide —> kafoake, kafoke, laby, monto, vidy. Tsaño foa, maison vide. Namea^e haran-jaha kafoake aho. Il m’a donné une boite vide. 
AMPAMOAÑE AMPAMOAÑO AMPAMOAFOAÑE AMPAMOAFOAÑO v.p. Qu’on fait annuler, vider. 

AÑAFOAÑA
AÑAFOAÑO AÑAFOAFOAÑA AÑAFOAFOAÑO v.c. (tr.
MAÑA~). Ino ty anto^e nañafoaña^ao ty fisa eñe io ? Pourquoi as-tu annulé la fête ? 

FAÑAFOANA FAÑAFOAFOAÑA s. Abolition, annulation, dissolution. Fañafoaña ty fañaboahan-gazete, censure. Fañafoaña ty fañandevoza, abolition de l'esclavage. Fañafoaña ty fitingina, annulation d'une élection. Mahatare ahe ty fañafoaña ty rapolane. L’annulation du vol me retarde. 

FOAÑA
FOAÑO FOAFOAÑA FOAFOAÑO v.p. Qu’on annule, vide. Nifoañi^i ty fanjakana lily io. Le gouvernement a annulé cette loi. 

MAHAFOA MAHAFOAFOA v.a.s. Pouvoir annuler. 
MANGAFOA MANGAFOAFOA v.a.s. Léger, sans poids, vide. 

MAÑAFOA MAÑAFOAFOA v.a.s. Abolir.

FOAY
s. Souffle animal, respiration, soupir —> mombo, rohake, sarinto, sohike, taray. 

MAHAFOAY v.a.s. Pouvoir respirer. 

MAMPIFOAY v.a.s. Faire respirer, soupirer. 

MIFOAY v.a.s. Respirer, soupirer. Mifoaiña tse tsika. Respirons un peu —> Engao tse tsika hifoay. Mifoay ty ampela sara-bale. La femme abandonnée par son mari soupire. 

PIFOAY s. Celui qui respire, soupire. (v. AE)

FOE1 FOEFOE
adj. Eclos —> vake. Foy ty atole. Les œufs sont éclos. Prov. Ty safa raha atoly, ka laha foy manañ’elatse. Un secret est comme un œuf qui éclôt, lorsqu’il est divulgué, il vole partout. 
FAHAFOIZA FAHAFOIFOIZA s. Eclosion. 
FIFOIZE FIFOIFOIZE s. Eclosion. 

MAHAFOE MAHAFOEFOE v.a.s. Pouvoir éclore. Mamana ty akoho zisike mahafoe ty atoli^e. La poule couve jusqu’à leur éclosion. 

MAMOE
MAMOIZA MAMOIFOE MAMOIFOIZA v.a.s. Percer, s’ouvrir. 

MAMPAMOE MAMPAMOIZA MAMPAMOEFOE MAMPAMOEFOIZA v.a.s. Faire éclore. 

VOAFOE VOAFOEFOE p. Eclos —> finoe finoefoe.

FOE2 FOEFOE
adj. A quoi on renonce, abandonné, cédé à, donné à, dont on se désiste, qu’on rejette —> afake, ala, ambetsake, aretse, ary, daboke, enga, la, lavitse, rava, sarake. Foiko ho anao meso toy. Je vous donne ce couteau. 

AFOE AFOEZO AFOEFOE AFOEFOEZO v.i. A abandonner, céder, rejeter, sacrifier. Afoe ty ay. On sacrifie sa vie. Afoezo. Faites une croix dessus. Nafoi^e ho ahi^i ty nama^e ty ai^e. Il a sacrifié sa vie pour son ami. 
AMOIZA
AMOIZO AMOIFOIZA AMOIFOIZO v.c. (tr.
MAM~). Amoizako hao ty hohoko. J’écrase ce pou avec mes ongles. 
FAHAFOIZA FAHAFOIFOIZA s. Abandon. Fahafoizañ'ae, désespérance. 
FAMOIZA FAMOIFOIZA s. Façon d’abandonner, d’écraser, l’instrument. 
FIFOIZE FIFOIFOIZE s. Ce qui est écrasé. 
FOIZE
FOIZO FOIFOIZE FOIFOIZO v.p. Qu’on écrase comme un pou. 

MAHAFOE MAHAFOEFOE v.a.s. Concéder, pouvoir abandonner. Mahafoe tena, désespérant. Tsy mahafoe ty anako reo zaho. Je ne peux pas abandonner mes enfants. Mahafoe hao roe direkite ty hoho retoa. Mes ongles peuvent écraser deux poux à la fois. Eo roze tsy mahafoe moly. Ils n’ont pas envie de rentrer. 

MAMOE MAMOEFOE v.a.s. Abandonner. Mamoe fo, désespéré. 

MAMPAMOE MAMPAMOIZA MAMPAMOEFOE MAMPAMOEFOIZA v.a.s. Faire abandonner, céder. 

PAMOE PAMOEFOE s. Celui qui abandonne, écrase les poux. 

VOAFOE VOAFOEFOE p. Eclos, écrasé —> finoe finoefoe.

FOETSE FOEPOETSE
s. Centre, cordon ombilical, nombril —> añate, fo, hose, ivo, kobo. Foetse raike, de même mère —> miharo foetse, miharo tsoke, tampo raike. Fotoa fiboaha^i ty foetse, période de délivrance. Talim-poetse, cordon ombilical.

FOFO
FOFOFOFO
s. Odeur, fumet —> hañitse, hantsy, imbo, lañe, sevoke. Fofon-jaha mantse, mauvaise odeur. Mahere fofo, odeur forte. Pangalake fofo raty, désodorisant. Valy fofo, fiançailles (Sorte de mariage). Mahare fofon-jaha rate zaho. Je sens une mauvaise odeur. Soa fofo folera reto. Ces fleurs répandent d’agréables parfums. 

MAMOFO MAMOFOFOFO v.a.s. Répandre une odeur, sentir mauvais. Mamofo hena toy. Cette viande sent mauvais.

FOFOKE FOFOFOFOKE
s. Chute, coup —> bolisatse, day, deboke, doa, dofotse, doy, himpa, hintsa, kadeboke, kapoake, kapoke, karakadisake, katsañake, katsovoke, komonjo, korisa, kotsovoke, lapoake, latsa, lavo, onga, paike, peke, ravoke, romotse, sarakakoake, takihotse, timpake, tonta, tsamboko, vango, voko. Fofo-bare, action de dépiquer le grain de riz. Fofoke tampife, gifle. Fanosora^ao ty zoki^ao o la mbo hahazo ravoke tampify soa iha. A force d’ennuyer ton frère aîné, tu vas recevoir une bonne gifle. Nivoafofoke soa ie la nilatsake. Il a reçu un bon coup et il est tombé. 

AFOFOKE AFOFOHO AFOFOFOFOKE AFOFOFOFOHO v.i. A battre, frapper, jeter par terre, renverser. Nafofo^i tan-tane eo ty nama^e. Il a jeté son camarade par terre. Afofoko aze toy. Je le frappe avec ça. 
AMOFOHA AMOFOHO AMOFOFOFOHA AMOFOFOFOHO v.c. (tr.
MAM~). Ino ty anto^e namofoha^ao an’i zai^ao o ? Pourquoi as-tu battu ton petit frère ? 
AMPAMOFOHE AMPAMOFOHO AMPAMOFOFOFOHE AMPAMOFOFOFOHO v.p. Qu’on fait frapper. 
FAMOFOHA FAMOFOFOFOHA s. Façon de battre, l’instrument, la saison, façon de renverser. Hazo ro famofoha ty vare mba hisaraha^i ty akotse ami^i ty taho^e. C’est avec un bâton qu’on bat le riz pour séparer les grains de l’épi. 
FAMPAMOFOHA FAMPAMOFOFOFOHA s. Façon de faire battre, de frapper. 
FIFAMOFOHA FIFAMOFOFOFOHA s. Façon de se battre. 
FIFOFOHE FIFOFOFOFOHE s. Ce qu’on bat, frappe. Fifofohe ty vare mba hampihintsa aze bak’ami^i ty taho iñe. On frappe le riz pour séparer le grain de l’épi. 
FOFOHE FOFOHO FOFOFOFOHE FOFOFOFOHO v.p. Qu’on bat, frappe. Maiva hofofohe ty aja mahere loha. Les enfants têtus méritent d’être frappés. Fofoho vare io. Battez le riz. 
IFAMOFOHA IFAMOFOHO IFAMOFOFOFOHA IFAMOFOFOFOHO v.c. (tr. MIFAM~). 

MAHAFOFOKE MAHAFOFOFOFOKE v.a.s. Pouvoir battre, frapper. 

MAMOFOKE
MAMOFOHA MAMOFOFOFOKE MAMOFOFOFOHA v.a.s. Battre, donner un coup, jeter contre, renverser. Mamofo-bare an-dealea, battre le riz sur l'aire. 

MAMPAMOFOKE MAMPAMOFOHA MAMPAMOFOFOFOKE MAMPAMOFOFOFOHA v.a.s. Faire battre, frapper, renverser. 

MIFAMOFOKE MIFAMOFOHA MIFAMOFOFOFOKE MIFAMOFOFOFOHA v.a.s. Se battre. 

MIFOFOKE MIFOFOFOFOKE v.a.s. Se jeter sur, tomber. Mifofoke an-tane eo ie. Il tombe par terre. 

PAMOFOKE PAMOFOFOFOKE s. Celui qui bat, renverse habituellement. 

PIFOFOKE PIFOFOFOFOKE s. Celui qui tombe souvent. 

VOAFOFOKE VOAFOFOFOFOKE p. Battu, frappé, jeté contre, puni, renversé —> finofoke, finofofofoke.

FOHA
FOHAFOHA
s. Action de se dresser, lever, réveiller —> are, lampo, ongake, sinda, tabataba, taitse, terake, tiaro, tsikake. 
AMOHAZA AMOHAZO AMOHAFOHAZA AMOHAFOHAZO v.c. (tr.
MAM~). Zay amohaza aze io. C’est pourquoi on le réveille. 
AMPAMOHAZE AMPAMOHAZO AMPAMOHAFOHAZE AMPAMOHAFOHAZO v.p. Qu’on fait se lever, réveiller. 
FAMOHAZA FAMOHAFOHAZA s. Façon de lever, de réveiller, le temps, réveil. Mbo tsy nañeno va ty famoha manje iñe ? Est-ce que le réveil n’a pas sonné ? 
FAMPAMOHAZA FAMPAMOHAFOHAZA s. Manière de faire lever, réveiller. 
FIFAMOHAZA FIFAMOHAFOHAZA s. Façon de se réveiller. 
FIFAMPAMOHAZA FIFAMPAMOHAFOHAZA s. Façon de faire se réveiller mutuellement. 
FIFOHAZA FIFOHAFOHAZA s. Lever, réveil. Ami^i sive ty fifohaza^e. Habituellement, il se lève à 9 heures. Afara^i ty roro la ty fifohaza. Après le sommeil, c’est le réveil. Fa lera fifohaza zao. C’est l’heure de se lever. 
FOHAZE FOHAZO FOHAFOHAZE FOHAFOHAZO v.p. Qu’on fait lever, réveiller. Fohazo baba io. Réveille papa. Fohazo aho lafa amy ene. Réveillez-moi à six heures. 
IFAMOHAZA IFAMOHAZO IFAMOHAFOHAZA IFAMOHAFOHAZO v.c. (tr. MIF~). 
IFAMPAMOHAZA IFAMPAMOHAFOHAZA v.c. (tr.
MIFAMPA~). 
IFOHAZA IFOHAZO IFOHAFOHAZA IFOHAFOHAZO v.c. (tr. MI~). Nañino aho tsy nifohaza^areo alohaloha io ? Pourquoi ne m’avez-vous pas réveillé plus tôt ? 

MAHAFOHA MAHAFOHAFOHA v.a.s. Pouvoir lever, réveiller. 

MAMOHA
MAMOHAZA MAMOHAFOHA MAMOHAFOHAZA v.a.s. Lever, reprendre une affaire, réveiller. Mamoha lolo, évoquer les esprits. Mamoha sikile, réveiller les graines divinatoires. Tsy misy olo namoha ahe nje raike. Personne ne m’a réveillé. 

MAMPAMOHA MAMPAMOHAZA MAMPAMOHAFOHA MAMPAMOHAFOHAZA v.a.s. Faire faire lever. 

MAMPIFOHA MAMPIFOHAFOHA v.a.s. Faire lever. 

MIFAMOHA MIFAMOHAZA MIFAMOHAFOHA MIFAMOHAFOHAZA v.a.s. Se réveiller mutuellement. 

MIFAMPAMOHA MIFAMPAMOHAFOHA v.a.s. Faire se lever mutuellement. 

MIFOHA
MIFOHAZA
MIFOHAFOHA MIFOHAFOHAZA v.a.s. Se dresser, se lever, se réveiller, sortir du lit. Mifohaza iha. Réveille-toi. Tsy mifoha ie laha tsy hozonkozoñe. Il ne se lève que lorsqu’on le remue. Ami^i lime marainjay ie la fa mifoha. Il est debout dès cinq heures du matin. Prov. Manahake ty aombe ty olo : minjy miroro, minjy mifoha. L’homme ressemble au bœuf : ils dorment et se réveillent ensemble. 

PAMOHA PAMOHAFOHA s. Celui qui fait lever, réveiller habituellement. 

PIFAMOHA PIFAMOHAFOHA s. Ceux qui se réveillent mutuellement. 

PIFAMPAMOHA PIFAMPAMOHAFOHA s. Ceux qui font se réveiller mutuellement. 

PIFOHA PIFOHAFOHA s. Celui qui se lève. 

VOAFOHA VOAFOHAFOHA p. Levé, réveillé —> finoha finohafoha.

FOHE FOHEFOHE (Or. mer.)
adj. Bref, court —> bory. 
FAMOHEZA FAMOHEFOHEZA s. Abréviation, raccourcissement. Famohezan-tsafa, abréviation. 

MAÑAFOHE
MAÑAFOHEZA MAÑAFOHEFOHE MAÑAFOHEFOHEZA v.a.s. Abréger, raccourcir.

FOKA
FOKAFOKA (Or. mer.)
s. Idiot, imbécile —> adala, be, bory, dehedehe, gege, leñaleña, manke, mine, sañaña, seritse, tampe, tsitsihitse. 

FAMOKA FAMOKAFOKA s. Blasphème. 

MAMOKA MAMOKAFOKA v.a.s. Blasphémer.

FOKE FOPOKE (Or. mer.)
s. Action d’aspirer, de fumer. 

MIFOKE
MIFOHA MIFOPOKE MIFOPOHA v.a.s. Fumer. Ka mifoke sigara mare manahake an'io nareo. Ne fumez pas ainsi trop de cigarettes.

FOKO
FOKOFOKO
s. 1. Caste, clan, classe, famille, groupe, secte —> kelena, kilasy, longo, makoa, olo, raza. Fokoan-jy iano, appartenir à la famille d’un tel. 2. Ethnie, tribu. Fañisaha fokonolo, recensement. Fokonolo, ensemble des personnes qui vivent dans le même quartier, gens de la collectivité, peuple, population, tribu. Fokontane, quartier, territoire de la collectivité. Mana foko, avoir une famille nombreuse. Tibary moro foko, la famille Tibary. Ty foko, les parents —> ty fokoa. Ty foko vezo, le peuple vezo. Ty Gasy misy foko folo valo amby. Les Malgaches sont répartis en dix-huit tribus.
FOKOSONERA (Or. fr.)
s. Fonctionnaire.

FOLAKE FOLAPOLAKE
adj. Brisé, cassé, craqué, foulé, plié, rompu —> foretse, hitsake, ito, jokoke, lify, mintsike, rompe, sanjake, simba, torotoro, vake. Fia folake nofotse, poisson faisandé, poisson pourri —> folapo. Folak’anjo, après-midi, vers seize heures. Fola-tomboke, estropié. Mañale ho folake, sur le point de tomber. Tola fola-po mavay, ferment. Folake ty tañan-kazo iñe. La branche a craqué. Folake hin-tsomano o. La scie est édentée. Folake ty bosi^e. Il s’est cassé le fémur. Fola-tomboke ie. Elle est amputée d'une jambe. 
AMOLAHA AMOLAHO AMOLAPOLAHA AMOLAPOLAHO v.c. (tr.
MAM~). Ty lasary ro amolaha ty tanem-bare. C’est avec la charrue qu’on laboure la rizière. 
AMPAMOLAHE AMPAMOLAHO AMPAMOLAMOLAHE AMPAMOLAMOLAHO v.p. Qu’on fait briser, plier. 
FAMOLAHA FAMOLAPOLAHA s. Apprivoisement, domestication, façon de briser, dompter, féminisation. Famolaha tane, pacification. 
FAMPAMOLAHA FAMPAMOLAPOLAHA s. Dressage, manière de faire briser, dompter, plier. 
FIFOLAHA FIFOLAPOLAHA s. Ce qui est brisé, dompté, plié. 
FIFOLAHE FIFOLAPOLAHE s. Ce qui susceptible d’être brisé, dompté, plié. Fifolahe kitsele toy. Ce lit est pliable. 
FOLAHE
FOLAHO FOLAPOLAHE FOLAPOLAHO v.p. Qu’on brise, corrige, dompte, plie, retrousse. Folahe ty aombe mba hahay hitarike sarete. On dompte le bœuf afin qu’il puisse tirer la charrette. 
IFOLAHA IFOLAHO IFOLAPOLAHA IFOLAPOLAHO v.c. (tr. MI~). 

MAHAFOLAKE MAHAFOLAPOLAKE v.a.s. Pouvoir briser, dompter, rompre, s’astreindre à. 

MAMOLAKE
MAMOLAHA MAMOLAPOLAKE MAMOLAPOLAHA v.a.s. Apprivoiser, briser, dompter, dresser, féminiser, plier, retrousser, rompre. Mamolake aja mahere loha, dompter un enfant têtu. Mamolake alika, dompter un chien. Mamolake tsako, récolter le maïs. Mamolake vata, s’astreindre. Tsatsa raike mamolake, une brasse et demie. Nandeha namolake hazo mba hanjeheta^i afo ty Za. Jean est allé casser du bois pour allumer le feu. 

MAMPAMOLAKE MAMPAMOLAHA MAMPAMOLAPOLAKE MAMPAMOLAPOLAHA v.a.s. Faire briser, dompter, plier. Mampamolake tsako, faire récolter le maïs. 

MIFOLAKE MIFOLAHA MIFOLAPOLAKE MIFOLAPOLAHA v.a.s. Se briser, se casser, se rompre. Zaho nifolake taña havana. Je me suis cassé le bras droit. 

MIHAFOLAKE MIHAFOLAPOLAKE v.a.s. Etre dompté peu à peu, s’apprivoiser, se briser, se féminiser. 

PAMOLAKE PAMOLAPOLAKE s. Briseur, correcteur, dompteur, retrousseur. 

PIFOLAKE PIFOLAPOLAKE s. Celui qui se prend en main, qui se replie sur soi. 

VOAFOLAKE VOAFOLAPOLAKE p. Corrigé, dompté, plié, rompu —> finolake, finolapolake.

FOLAKOBO
s. Variété de crabe de taille moyenne.

FOLALAÑA
s. Variété de crabe de petite taille.
FOLARA
(Or. fr.) s. Fichu —> saly.

FOLE1

FOLY (Or. fr.) s. Fil —> fily, kofehy, taly. Anaka foly, ficelle. Nifonta foly toy. Ce fil est embrouillé.

FOLE2
s. Cardinal (Foudia madagascariensis).

FOLENTSAKE
adj. Flasque, mou, nonchalant —> ebotse, hontsa, ledo, lejo, leme, lentsa, manditse, mohake, momoke, monda, retareta, rotsake. 

MIFOLENTSAKE v.a.s. Etre flasque.

FOLERA (Or. fr.)
s. Nom générique des fleurs —> voñe.
FOLESY (Or. fr.)
s. Flèche, lance-pierres.

FOLO
adj. num. Dix. Ampahafolo^e, dixième. Ampahafolo^i ty litere, décilitre. Ampahafolo^i ty metire, décimètre. Am-polo tao, décennal. Ene vaky folo, six dixième. Fahafolo, dixième. Fañimpolo, pour la dixième fois. Fizarazara ampolo^e, fractions décimales. Folo anjo, dix jours. Folo anjo tsy miasa, arrêt de travail de dix jours. Folo isan-jato, dix pour cent. Folo metire, décamètre. Fomba fañisaha kifolofolo, système décimal. Impolo, dix fois. Jala folo, cinquante
FMG. Kifolofolo, par dix. Lera folo, dix heures de temps. Sabosabo^e ho folo, dizaine. Tañati^i folo tao lasa iñe, pendant la dernière décennie. Mañisaha kifolofolo zisike ami^i zato. Comptez par dix jusqu’à cent. Niharo varotse roze folo. Eux dix se sont unis dans le commerce. Folo zara valo, ty vali^e raike noho misy ambi^e roe. Dix divisé par huit, quotient un, reste deux. Ampoly ami^ao im-polo zay. On vous le rendra au décuple. Alaharo kifolofolo. Rangez par dizaines. Sabosabo^e ho folo ty olo ho ave. Il est venu une dizaine de personnes. Dev. Senegale folo misatsoke fote (tonjo reñe). Dix Sénégalais portent des chapeaux blancs (Les doigts).

FOLOTSE
s. Variété de plante.

FOMBA
FOMBAFOMBA
s. Aspect, caractère, constitution, coutume, manière d’être, méthode, nature, qualité, usage —> bika, enjike, karaza, tarehe, toetse, vinta. Fahalala fomba, civilité, connaissance des usages, politesse. Fomba fambolea vare, méthode de culture du riz. Fomba fampianara, méthode pédagogique. Fomba fandoava jala, mode de paiement. Fomba fañente, point de vue. Fomba fatao sañ’anjo, règles d’usage quotidiennes. Fomba fiaiña, mode respiratoire. Fomba fiavia, manière d’arriver. Fomba fidantsaha, système d’élimination. Fomba fikontea, méthode de calcul. Fomba fitaha, manière curative. Fomba mañirery, manière unique. Fomba toko^e hatao, règles indispensables. Fombam-biby, moeurs barbares. Lafa kila fomba iaby io, tous les moyens. Mahalala fomba, courtois. Ty fomba fihinana^i ty Vezo, la façon de manger des Vezo. Ty fomba fiketseha, la préparation de la cuisson. Ty fomba fiketseha^i ty Vezo, les habitudes culinaires des Vezo. Ty fomba soa, les bonnes manières. Ty fomba fiaiña^ao ro itsarañ'olo anao. On vous juge sur votre comportement. Tsy mete ty fomba nampisikina^ao azy io. Ce n'est pas bon la façon dont tu l'as habillé. Fomba^i ty jike ty mitoantoa. Le tâtonnement est propre aux aveugles. Tsy fomba ty manao zipo mihanto. Le port de la minijupe est interdit. Zao ty fomba^i malaso reo. C’est ainsi que font les Vezo. Aja toy mana fomba manahira. Cet enfant a un sale caractère. Tsy mahita fomba hafa aho. Je ne trouve pas d’autres moyens.

FOMBO
s. Union —> komba, ombo. Aly fombo, bagarre, grande bataille. Aly fombo kifompo, règlement de comptes. Manao aly fombo, s’unir pour battre quelqu’un. Tafara^i ty aly fombo nankaly iñe, nilame njaike ty raha iaby. Après les bagarres de la nuit, la situation est de nouveau très calme.

FONA
FONAFONA
s. Action de demander pardon, d’intercéder, de supplier —> hatake, lohalike, soloho. 

AMPIFONA AMPIFONAO AMPIFONAFONA AMPIFONAFONAO v.p. A qui on fait demander pardon. 

FAMPIFONA FAMPIFONAFONA s. Manière demander pardon. 

FIFAMPIFONA FIFAMPIFONAFONA s. Façon de faire se demander pardon. 

FIFONA FIFONAFONA s. Façon de demander pardon, de supplier. Natao ty fifona. On procéda à la demande de pardon 
IFONA IFONAO IFONAFONA IFONAFONAO v.c. (tr. MI~). 

MAMPIFONA
MAMPIFONA MAMPIFONAFONA MAMPIFONAFONA v.a.s. Faire demander pardon. 

MIFONA
MIFONA MIFONAFONA MIFONAFONA v.a.s. Demander pardon, supplier. Mifona aho. Je demande pardon. Mifona ami^ao aho ka ihelofa^ao ty hadalako. Je vous en supplie, pardonnez ma faute. 

PIFONA PIFONAFONA s. Celui qui a pour habitude de demander pardon.

FONDY
s. 1. Prêtre musulman. 2. Spécialiste.

FONE
s. Variété d’arbre (Bombacée, Adansonia funi).

FONGA1
FONGAFONGA adj. Confisqué, consumé, dépensé, désert, dont il ne reste plus rien, employé, épuisé, mangé, perdu, retenu par cœur, usé —> jabo, kafoake, lane, rava, rembo, rezime, ripake, ritse, roña, sakafo. Miarake mandoa ty fonga, se cotiser. Fonga ty vetsivetsiko ty hangala an’i vato toy. Je ne sais comment faire pour enlever cette pierre. 

FONGA
FONGAÑO FONGAFONGA FONGAFONGAÑO v.p. Qu’on confisque, épuise, mange. Fongan-joze iabe manga reñe. Ils ont tous mangé les mangues. Fonga^e ty hanaña^e. Il a épuisé sa fortune. 

MAHAFONGA MAHAFONGAFONGA v.a.s. Pouvoir contenir, dépenser, manger. Mahafonga vare finga raike aja johare toy. Ce garçon peut manger une pleine assiette de riz. Mahafonga vare dimampolo kilô haro toy. Cette corbeille peut contenir cinquante kg de riz. Mila borike roe ale voho mahafonga an’i tsaño toy. Il faut vingt mille briques pour achever cette maison. 

MAMONGA MAMONGAFONGA v.a.s. Dépenser, employer, épuiser, gaspiller, manger, passer, perdre. Mamonga vare enem-polo lime ambe kapoake ie isake folo lime ambe anjo. Il mange soixante-cinq mesures de riz tous les quinze jours. Mamonga ty jala fahatane ie. Il dépense inutilement son argent. Mamonga jala maro ty fiasa an’i tsaño toy. Cette maison provoque beaucoup de dépenses. 

MIHAFONGA MIHAFONGAFONGA v.a.s. Diminuer, s’épuiser.

FONGA2
mod. distr. Tous. Fonga mihily iabe ty pamarotse vare. Tous les marchands de riz ferment leur boutique.

FONIKE
FONITSE
adj. Comblé, riche —> ana, arivo, ngetsoke. Fa fonike ty hanaña lelahy io. Cet homme a une grande fortune.

FONITSE1 FONIPONITSE
s. Action de réparer un filet de pêche. Soa fonitse harata toy. Ce filet de pêche est bien raccommodé. 

AFONITSE AFONIRO AFONIPONITSE AFONIPONIRO v.i. Avec quoi l’on répare le filet de pêche. Hafonitsiko an’i haratako o foly toy. Je vais réparer mon filet de pêche avec ce fil. 
AHAFONIRA AHAFONIPONIRA v.c. (tr.
MAHA~). 
AMONIRA AMONIRO AMONIFONIRA AMONIFONIRO v.c. (tr.
MAM~). Anovo ze fomba hamonira^ao an’i harata io. Faites en sorte de réparer ce filet. 
AMPAMONIRE AMPAMONIRO AMPAMONIFONIRE AMPAMONIFONIRO v.p. Qu’on fait raccommoder, réparer. 
FAMONIRA FAMONIPONIRA s. Façon de raccommoder, réparer, la cause, l’instrument, le moyen. Fole famonira harata, fil qui sert à réparer les filets de pêche. 
FAMPAMONIRA FAMPAMONIPONIRA s. Manière de faire raccommoder, réparer un filet de pêche. 
FONIRE FONIRO FONIPONIRE FONIPONIRO v.p. Qu’on raccommode, répare (filet). Foniro harata io. Réparez ce filet usé. 

MAHAFONITSE MAHAFONIPONITSE v.a.s. Pouvoir raccommoder, réparer un filet. 

MAMONITSE MAMONIRA MAMONIPONITSE MAMONIPONIRA v.a.s. Raccommoder, réparer un filet. Mamonitse harata, raccommoder un filet usé. 

MAMPAMONITSE MAMPAMONIRA MAMPAMONIPONITSE MAMPAMONIPONIRA v.a.s. Faire raccommoder, réparer. 

MIFONITSE MIFONIPONITSE v.a.s. Etre raccommodé, réparé. 

PAMONITSE PAMONIPONITSE s. Celui qui raccommode, répare un filet de pêche. 

VOAFONITSE VOAFONIPONITSE p. Réparé —> finonitse finoniponitse.

FONITSE2
adj. Gonflé, plein, riche. Fonitsi^i ty hanaña, très riche. 

MAHAFONITSE MAHAFONIPONITSE v.a.s. Rendre riche. 

MAMONITSE MAMONIMONITSE v.a.s. Gonfler comme un abcès, un furoncle. Ba mamonitse, abcès.

FONJO FONJOFONJO
s. Idée de louer, de prendre à bail —> hofa, karama. 

AFONJO
AFONJO AFONJOFONJO AFONJOFONJO v.i. A donner à bail, à louer à quelqu’un. Nafonjoko ty tsañoko. J’ai loué ma maison. 
AMONJOA AMONJO AMONJOFONJOA AMONJOFONJO v.c. (tr.
MAM~). Dime tao ty namonjoako an’i tanimbari^e io. J’ai pris sa rizière à bail pour cinq ans. 
AMPAMONJOE
AMPAMONJO AMPAMONJOFONJOE AMPAMONJOFONJO v.p. Qu’on donne à bail, loue à quelqu’un. 
AÑAFONJOA AÑAFONJO AÑAFONJOFONJOA AÑAFONJOFONJO v.c. (tr.
MAÑ~). 

FAFONJO FAFONJOFONJO s. Ce qui est nécessaire à louer à quelqu’un. Mila tsaño fafonjo ie. Il cherche un hôtel. 
FAMONJOA FAMONJOFONJOA s. Façon de louer, de prendre à bail, le contrat, le temps. Ami^i ty Datie ao ty famonjoako tsaño. C’est au Dattier (Hôtel de Morombe) que j’ai loué une chambre. 
FAMPAMONJOA FAMPAMONJOFONJOA s. Manière de faire louer quelque chose à quelqu’un. 
FONJOE
FONJO FONJOFONJOE FONJOFONJO v.p. Qu’on loue pour soi, prend à bail. Fonjon-tsaño, loyer. Nifonjoeko ty tanimbari^e. J’ai pris à bail sa rizière. 
IFONJOA IFONJOFONJOA v.c. (tr. MI~). 

MAHAFONJO MAHAFONJOFONJO v.a.s. Pouvoir louer. 

MAMONJO MAMONJOA MAMONJOFONJO MAMONJOFONJOA v.a.s. Louer, prendre à bail. 

MAMPAMONJO MAMPAMONJOA MAMPAMONJOFONJO MAMPAMONJOFONJOA v.a.s. Faire donner à bail, louer à quelqu’un. 

MAÑAFONJO MAÑAFONJOA MAÑAFONJOFONJO MAÑAFONJOFONJOA v.a.s. Donner à bail, louer à quelqu’un. 

MIFONJO MIFONJOFONJO v.a.s. Etre loué. 

PAMONJO PAMONJOFONJO s. Locataire. 

PAÑAFONJO PAÑAFONJOFONJO s. Propriétaire. 

VOAFONJO VOAFONJOFONJO p. Donné, pris à bail, loué —> finonjo finonjofonjo. Voafonjoko tsaño^e io. J’ai loué sa maison.

FONTA1
1. Position de la voile vents contraires. 2. Confusion, désordre, enchevêtrement, entortillement —> bae, barabadebake, barabay, heñatse, koronta, koropake, kotaba, revo, sabadida, tabataba, voenje. Fontan-karata, entortillement d’un filet. Harata fonta, filet noué par petites mailles. Fa natako fonta lay iñe. J’ai déjà mis la voile en position vents contraires. 

AFONTA AFONTAÑO AFONTAFONTA AFONTAFONTAÑO v.i. A embrouiller, enchevêtrer, entortiller, entrecroiser, mettre sens dessus dessous, tirailler. Nafonta^i aja reo fole tañ’abo latabo eo iñe. Les enfants ont embrouillé le fil qui était sur la table. Zao. Nimbeo. Nafonta^ay lay iñe. C’est ça. On continue. On a mis la voile position vents contraires. 

AMONTAÑA AMONTAÑO AMONTAFONTAÑA AMONTAFONTAÑO v.c. (tr.
MAM~). Ino ty anto^e amontafontaña^ao an’i rahako reo o ? Pourquoi as-tu mélangé mes affaires ? 
AMPAMONTAÑE AMPAMONTAÑO AMPAMONTAFONTAÑE AMPAMONTAFONTAÑO v.p. 1. Qu’on met en position vents contraires. 2. Qu’on fait mettre en désordre. 
AMPIFONTAÑE AMPIFONTAÑO AMPIFONTAFONTAÑE AMPIFONTAFONTAÑO v.p. Qu’on met en colère, provoque. 

FAFONTA FAFONTAFONTA s. 1. Ce qu’on doit mettre en position vents contraires. Fafonta ty lay lafa ty tsioke ro bak’aloha eo. On doit mettre la voile en position vents contraires quand le vent vient par l’avant. 2. Ce qui doit être embrouillé, entortillé. 
FAMONTAÑA FAMONTAFONTAÑA s. 1. Façon de mettre la voile en fonta. 2. Façon d’embrouiller, de mettre en désordre. 
FAMPAMONTAÑA FAMPAMONTAFONTAÑA s. 1. Façon de faire mettre la voile en fonta. 2. Façon d’embrouiller, d’enchevêtrer, de mettre en désordre. 
FAMPIFONTAÑA FAMPIFONTAFONTAÑA s. Manière de faire mettre en colère. 

FIFONTAÑA FIFONTAFONTAÑA s. Désordre, embrouillement, enchevêtrement, tiraillement. 
FONTAÑE FONTAÑO FONTAFONTAÑE FONTAFONTAÑO v.p. 1. Qu’on met en fonta. 2. Qu’on embrouille, entortille, met sens dessus dessous, tiraille. Ka fontañi^ao ie. Ne le tiraillez pas de la sorte. Nifontañi^i ty aja reo ty raha iabe tan-tsaño ato. Les enfants ont mis tout sens dessus dessous dans la maison 
IFAMONTAÑA IFAMONTAÑO IFAMONTAFONTAÑA IFAMONTAFONTAÑO v.c. (tr. MIFAM~). 
IFONTAÑA IFONTAÑO IFONTAFONTAÑA IFONTAFONTAÑO v.c. (tr. MI~). Nifontañin-joze iabe ty taratasiko reñe. Ils ont mis tous mes papiers sens dessus dessous. 

MAHAFONTA MAHAFONTAFONTA v.a.s. Pouvoir embrouiller, mettre en désordre, tirer. 

MAMONTA = MAÑAFONTA
MAMONTAÑA = MAÑAFONTAÑA MAMONTAFONTA = MAÑAFONTAFONTA MAMONTAFONTAÑA = MAÑAFONTAFONTAÑA v.a.s. 1. Mettre la voile en position vents contraires. 2. Embrouiller, enchevêtrer, entortiller, mettre en désordre, tirailler. 

MAMPAMONTA MAMPAMONTAÑA MAMPAMONTAFONTA MAMPAMONTAFONTAÑA v.a.s. Faire mettre la voile en position vents contraires. 

MAMPIFONTA MAMPIFONTAÑA MAMPIFONTAFONTA MAMPIFONTAFONTAÑA v.a.s. Mettre en colère. 

MIFAMONTA MIFAMONTAÑA MIFAMONTAFONTA MIFAMONTAFONTAÑA v.a.s. Se tirailler les uns les autres. 

MIFONTA MIFONTAÑA MIFONTAFONTA MIFONTAFONTAÑA v.a.s. Etre en désordre, embrouillé, entortillé, pêle-mêle, s’embrouiller, s’entortiller. Harata mifonta, filet entortillé. Mifonta mare fole toy. Ce fil est très embrouillé. 

MIHAMIFONTA MIHAMIFONTAFONTA v.a.s. S’embrouiller, s’entortiller peu à peu. 

PAMONTA PAMONTAFONTA s. Celui qui embrouille, enchevêtre, tiraille habituellement. 

PIFAMONTA PIFAMONTAFONTA s. Ceux qui se tiraillent habituellement. 

PIFONTA PIFONTAFONTA s. Ce qui est en désordre, celui qui s’irrite souvent. 

VOAFONTA VOAFONTAFONTA p. Embrouillé, tiraillé —> finonta, finontafonta.

FOÑA
s. Perte des dents de lait. 

MIFOÑA v.a.s. Perdre les dents de lait.

FOÑAFOÑA
r. Idée de puanteur —> hantsy, imbo. 
MAMOÑAFOÑA adj. Puant, qui a l’odeur d’urine, suffocant.

FOÑO
FOÑOFOÑO
s. Action de plier dans, ce qui protège, couverture, emballage, enveloppe —> holitse, kompo, kotsy, limboke, safotse, sarimbo, saro, tafo, valôpe. Foño fiarova, gaine de protection. Foño pañefitse, gaine isolante. Foño tomboke, bas. Foñom-boke, couverture de livre. Foñom-poto-ky, cément de la dent. Foñon-kahie, protège-cahier. Soa foño, bien enveloppé. Ty fono^e njake ty añate ao, le contenant et le contenu. 

AFOÑO AFOÑOSO AFOÑOFOÑO AFOÑOFOÑOSO v.i. A couvrir, envelopper. Afoñoko an’i anako o siky toy. Je couvre mon enfant avec cette couverture. 
AMOÑOSA AMOÑOSO AMOÑOFOÑOSA AMOÑOFOÑOSO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMOÑOSE AMPAMOÑOSO AMPAMOÑOFOÑOSE AMPAMOÑOFOÑOSO v.p. Qu’on fait envelopper, protéger. 
FAFOÑO FAFOÑOFOÑO s. Ce qui est nécessaire pour couvrir. 
FAMOÑOSA FAMOÑOFOÑOSA s. Façon de couvrir, d’envelopper. Tsy mete soa ty famoñosa^ao an’i raha toy. Ta façon d’emballer ce paquet n’est pas bonne. 
FAMPAMOÑOSA FAMPAMOÑOFOÑOSA s. Manière de faire couvrir, d’envelopper. 
FIFOÑOSA FIFOÑOFOÑOSA s. Couverture, enveloppe. 
FOÑOSA FOÑOSO FOÑOFOÑOSA FOÑOFOÑOSO v.p. Contenu, qu’on couvre, enveloppe. Foñosan-tsiky, balluchon. Nifoñosa^e kadô oñe. Il a emballé le cadeau. Hofoñosa^i dokotera bande lohalika^ao o. Le docteur va bander ton genou. Nifoñosako ty finga reñe. J’ai emballé les assiettes. 
IFOÑOSA IFOÑOSO IFOÑOFOÑOSA IFOÑOFOÑOSO v.c. (tr. MI~). 

MAHAFOÑO MAHAFOÑOFOÑO v.a.s. Pouvoir couvrir, envelopper. 

MAMOÑO
MAMOÑOSA MAMOÑOFOÑO MAMOÑOFOÑOSA v.a.s. Couvrir, envelopper. 

MAMPAMOÑO MAMPAMOÑOSA MAMPAMOÑOFOÑO MAMPAMOÑOFOÑOSA v.a.s. Faire couvrir, envelopper. 

MIFOÑO
MIFOÑOSA MIFOÑOFOÑO MIFOÑOFOÑOSA v.a.s. Etre enveloppé, se couvrir. Enta mifoño kesike, bagages en caisse. Tônabile mifoño vy, voiture blindée. 

PAMOÑO PAMOÑOFOÑO s. Celui qui couvre, relieur. 
PIFOÑO PIFOÑOFOÑO s. Ce qui a l’habitude d’être couvert. 

VOAFOÑO VOAFOÑOFOÑO p. Couvert, enveloppé —> finoño finoñofoño. Rano mañitse saro-bilia voafoño ro nameako ty valiko. C'est un paquet contenant du précieux parfum que j'ai offert à ma fiancée. Voafoño iaby boky reo. On a couvert tous ces livres.

FORA (Or. fr.)
s. Franc (v.
JALA).
FORANELE
s. Flanelle. Tissu de laine souple et doux. Siky foranele, tissu de flanelle.
FORANSE (Or. fr.)
adj., s. Français. Añ'aboko ie laha ty fahaia foranse. Il m'est supérieur pour ses connaissances en français.
FORAZY (Or. fr.)
s. Phrase.
FORE (Or. fr.)
s. Frein —> eñe, tanjake.
FOREME (Or. fr.)
s. Frein à main.

FORENGOKE FORENGOFORENGOKE
s. Crampon, croc, crochet. 

AFORENGOKE AFORENGOFORENGOKE v.i. A rendre crochu. 

FIFORENGOKE FIFORENGOFORENGOKE s. Etat de ce qui est crochu. 

MAMPIFORENGOKE MAMPIFORENGOFORENGOKE v.a.s. Rendre crochu. 

MIFORENGOKE MIFORENGOFORENGOKE v.a.s. Crochu. Miforengoke vy toy. Ce fer est crochu.

FORETSE FOREPORETSE
s. Pli, repli —> horo, kentso, lify. 

AFORETSE
AFORETO AFOREPORETSE AFOREPORETO v.i. A courber, plier, replier. Azo aforetse, flexible. Aforeto ty taratasi^areo. Pliez votre feuille. Henjaño ty taña^ao fa ka aforetse. Raidis ta main et ne la replie pas. 
AMORETA
AMORETO AMOREPORETA AMOREPORETO v.c. (tr.
MAM~). Hamoretako pataloko toy. Je plierai mon pantalon. 
AMPAMORETE AMPAMORETO AMPAMOREPORETE AMPAMOREPORETO v.p. Qu’on fait plier. 

FAFORITSE FAFORIPORITSE s. Ce qui est nécessaire d’être plié. Lafa mandika rano, fa foritse ty patalo. Quand on traverse un fleuve, on lève le pantalon en le repliant. 
FAMORETA = FAÑAFORETA FAMOREPORETA = FAÑAFOREPORETA s. Façon de plier, pliage, l’instrument. Etoa ty famoreta aze. C’est ici qu’on le plie. 
FAMPAMORETA FAMPAMOREPORETA s. Manière de faire plier. 
FIFORETA FIFOREPORETA s. Distorsion, pli, plissement, repli, le lieu. Fiforetam-pehe^i ty karavato, noeud d'une cravate. 
FORETE FORETO FOREPORETE FOREPORETO v.p. Qu’on plie, replie. 
IFORETA IFORETO IFOREPORETA IFOREPORETO v.c. (tr. MI~). 

MAMORETSE
MAMORETA MAMOREPORETSE MAMOREPORETA v.a.s. Courber, plier, recourber, replier. Mamoritse taroby, distordre un fil de fer. 

MAMPAMORETSE MAMPAMORETA MAMPAMOREPORETSE MAMPAMOREPORETA v.a.s. Faire courber, plier. 

MIFORETSE
MIFORETA MIFOREPORETSE MIFOREPORETA v.a.s. 1. Etre bouclé, courbé, plié, s’avouer vaincu, se courber. Jala tsy miforitse, un billet non plié. Malake miforetse, flexible. Mankorira miforitse tsikohy, se coucher en chien de fusil. Miforiporitse manao akore olo, faire des courbettes à quelqu'un. Miforitse ty bibilava. Le serpent se love sur lui-même. Tinontako safa mare ie ka la niforitse. Je lui ai lancé des paroles dures et il a cédé. Niforetse masomare iñe. Le clou s’est recourbé. 2. S’appliquer. Miforitse ami^i ty asa^e. Il s’applique à son travail. 

PAMORETSE = PAÑAFORITSE PAMOREPORETSE = PAÑAFORIPORITSE s. Celui qui replie habituellement. 

PIFORETSE PIFOREPORETSE s. Celui qui cède, se replie sur soi. 

VOAFORITSE VOAFORIPORITSE p. Courbé, plié, replié —> finoritse finoriporitse.

FORY
s. Anus, cloaque, cul, derrière —> fara, lokondo, poariera, voly. Fori-mofo, croûton. Forim-biby, arrière-train, croupe. Forim-pilako, cul d'une bouteille. Forim-pisitôle, crosse d'un pistolet. Foriñ'akoho, croupion —> forim-boro. Mikasike ty fory, anal. Soa fory, callipyge. Ty foren-tônabile, l'arrière d'une voiture.
FORIMOLY (Or. fr.)
s. Formol.
FORIRY (Or. fr.)
adj. Frit. Fia foriry, poisson frit. Fanova foriry, friture, rôtissage, torréfaction.

FORO
FOROFORO
s. Construction, création, fabrication, formation, invention, production de l’esprit —> asa, oma, ore, ova, tsanga. Soa foro ty fikambañantsika. Notre groupe a été bien formé. 

AMOROÑA AMOROÑO AMOROPOROÑA AMOROPOROÑO v.c. (tr.
MAM~). Fa ela ty namoroña ty podire. Il y a longtemps qu’on a inventé la poudre. Voho namoroña^i ty fanjakana lapotale tana toy. Le gouvernement a fondé un hôpital dans cette ville. Soa ty namoroña^e tateza toy. Il a bien construit ce pont. 
AMPAMOROÑE AMPAMOROÑO AMPAMOROPOROÑE AMPAMOROPOROÑO v.p. Qu’on fait créer, fabriquer, inventer. 

FAMOROÑA FAMOROPOROÑA s. Caprice, construction, création, fabrication, formation, invention, production, l’instrument, la matière. Famoroña asa, création de travail. Famoroña sambo, fabrication de bateaux. Famoroña tsaño, construction d’une maison. 
FAMPAMOROÑA FAMPAMOROPOROÑA s. Manière de faire construire, créer, inventer, produire. 

FIFOROÑA FIFOROFOROÑA s. Formation, genèse. Ty fiforoña^i ty dina^i pihare ro mampihena ty halatse aombe. Le fait d’avoir passé une convention contre le vol de bœufs diminue les vols. 
FOROÑE FOROÑO FOROPOROÑE FOROPOROÑO v.p. Qu’on construit, crée, fabrique, forme, invente, produit. Tsy hay foroñe, inimaginable. 
IFOROÑA IFOROÑO IFOROFOROÑA IFOROFOROÑO v.c. (tr. MI~). Ty atole ro iforoña^i ty akoho. C’est dans l’œuf que se forme le poulet. 

MAHAFORO MAHAFOROFORO v.a.s. Pouvoir créer, inventer. 

MAMORO
MAMOROÑA MAMOROPORO MAMOROPOROÑA v.a.s. Composer, construire, créer, fabriquer, fonder, former, inventer, produire, réunir, se procurer, trouver. Fahaia-mamoro, créativité. Mahay mamoro, créateur. Mamoro foraze, construire une phrase. Mamoro poezy, faire un poème. Mamoro raha vaovao, inventer quelque chose de neuf. Mamoro-ponde, couillonner. Njañahare namoro ty olo. Dieu a créé l’homme. Namoro boky soa ie. Il a produit un bon livre. Namoro fikambaña ie. Il a fondé une société. Namoro vetsevetse hafahafa ie. Il a trouvé une idée originale. 

MAMPAMORO MAMPAMOROÑA MAMPAMOROFORO MAMPAMOROFOROÑA v.a.s. Faire créer, fabriquer, inventer. 

MIFORO
MIFOROÑA
MIFOROFORO MIFOROPOROÑA v.a.s. Etre formé, se former. 

PAMORO PAMOROPORO s. Capricieux, créateur, fondateur, inventeur. Pamoro moziky, compositeur de musique. 

VOAFORO VOAFOROFORO p. Construit, créé, fabriqué, formé, inventé, produit —> finoro, finoroforo.

FOROKOKO
adj. Beaucoup, nombreux —> be, biby, lako, maro, re. Misy lambo va ty atoy ? Forokoko aze ty añ’ala añe. Y a-t-il des sangliers ici ? Il y en a beaucoup dans la forêt. 

AFOROKOKO
AFOROKOKO v.i. A grouper, à mettre tout autour en grand nombre. Aforokoko boke retoa. Réunissez tous ces livres. 
IFAMOROKOKOA IFAMOROKOKO v.c. (tr. MIFAM~). 

MIFAMOROKOKO MIFAMOROKOKOA v.a.s. Se grouper tout autour, se mettre en tas, se réunir. 

MIFOROKOKO MIFOROKOKOA v.a.s. Etre entassé, être groupé, se grouper tout autour comme des abeilles, des fourmis, des mouches. Anteo ty vitike miforokoko reo. Regardez ces fourmis groupées ensemble.

FOROKOTA
s. Accessoire, attirail, dispositif —> ampe, haramonja. Forokotam-boky hambo^e, fatras de vieux livres.
FOROMAZE (Or. fr.)
s. Fromage.
FOROSE FOROFOROSE (Or. fr.)
adj. Astreignant, falloir, qui force, rigoureux. Asa forose, corvée. Manao forose, contraignant. Manasa finga forose, se farcir la vaisselle. Tsy forose, facultatif. Forose tsy maintse mienga ty tsañon-joze io roe. Tous deux ont dû abandonner leur maison. Forose tsy ho eto aho anjoane. Je suis obligé d’être absent pour la journée. 
AMPIFOROSEVA AMPIFOROSEVO AMPIFOROFOROSEVA AMPIFOROFOROSEVO v.p. Qu’on fait forcer. 
FIFOROSEVA FIFOROFOROSEVA s. Façon d’astreindre, de forcer. 
IFOROSEVA IFOROSEVO IFOROFOROSEVA IFOROFOROSEVO v.c. (tr. MI~). 
MIFOROSE MIFOROSEA MIFOROFOROSE MIFOROFOROSEA v.a.s. Forcer, obliger. Miforose aze hanao solomaso ty tsy fahita^e soa. Sa mauvaise vue l’astreint à mettre des lunettes. 
PIFOROSE PIFOROFOROSE s. Celui qui a pour habitude de s’astreindre. 
VOAFOROSE VOAFOROFOROSE p. Forcé, obligé —> finorose finoroforose.
FOROSETE = 
FOROSETY (Or. fr.)
s. Fourchette.

FOROTOTO
adj. Consumé, brûlé —> fonga, la, levo, ma, oro, rehitse, rembo, ripake. Forototo iabe tsaño reñe. Toutes les maisons furent complètement brûlées.

FOSA1
FOSAFOSA
s. Chuchotement, dénigrement, diffamation, médisance, rapport, rumeur —> bisike, kororoke, radiô, tsaho. Tsy soa ty fosa ze olo tsy eo. Ce n’est pas bien de dénigrer des absents. 

AMPIFOSA AMPIFOSAO AMPIFOSAFOSA AMPIFOSAFOSAO v.p. Qu’on fait critiquer en chuchotant, médire. 

FAMPIFOSA FAMPIFOSAFOSA s. Manière de faire dénigrer, médire. 

FIFAMPIFOSA FIFAMPIFOSAFOSA s. Façon de ceux qui se dénigrent. 

FIFOSA FIFOSAFOSA s. Dénigrement, diffamation, médisance. Tsy misy raha ata^e laha tsy fifosa olo avao. Il ne fait que dire du mal des autres. 
IFAMPIFOSA IFAMPIFOSAFOSA v.c. (tr.
MIFAMPI~). 
IFOSA IFOSAO IFOSAFOSA IFOSAFOSAO v.c. (tr. MI~). 

KIFOSA KIFOSAFOSA s. Chuchotement, médisance. Eñeno ty kifosafosa ata^areo olo o. Arrêtez de médire sur les gens. 

MAHAFOSA MAHAFOSAFOSA v.a.s. Aimer chuchoter, faire circuler des bruits. 

MAMPIFOSA
MAMPIFOSA MAMPIFOSAFOSA MAMPIFOSAFOSA v.a.s. Faire chuchoter, faire circuler des bruits. 

MIFAMPIFOSA MIFAMPIFOSAFOSA v.a.s. Se chuchoter des rumeurs. 

MIFOSA
MIFOSA
MIFOSAFOSA
MIFOSAFOSA v.a.s. Chuchoter, faire circuler des bruits. Mifosa an’i sonji^e io ie. Il fait circuler des bruits sur son ami. 

PIFOSA PIFOSAFOSA s. Celui qui a pour habitude de chuchoter. 

VOAFOSA VOAFOSAFOSA p. Chuchoté —> finosa finosafosa.

FOSA2
s. Sorte de genette.

FOSIKY
s. Canne à sucre —> fary. Bokam-posiky, bagasse.

FOTAKE FOTAPOTAKE
s. Alluvions, argile, boue, terre molle imprégnée d’eau. Am-potake, cultivateur dans la boue. Fotake lale mantsy, marécage fétide. Fotake mijorefo, fange. Jakapotake, crabe de vase (Scylla serrata). Mañala fotake amin-kapan-teña, décrotter ses sandales. Tane fotapotake, terrain argileux. Tsaño fotake, maison en terre. Vezo am-potake, Vezo sur vase. Be fotake ty lala. Le chemin est boueux.

FOTE
FOTY FOTIFOTE = FOTIFOTY
adj. 1. Albinos, blanc, blanchi, fourbi, nettoyé, rendu propre —> afake, fitse, fotse, lio, tsiboko, varira. Fotim-bare, riz pilé. Rano fote, inondations. Volo fote, cheveux blancs. Prov. Jalahy raty fila ka namaky kata fote volo. Les jeunes qui se débrouillent mal finiront par fendre des bûches lors de leur vieillesse (Avoir les cheveux blancs). 2. En faillite, être en ruine. 
AMOTIA AMOTIO AMOTIFOTIA AMOTIFOTIO v.c. (tr.
MAM~). Anovo ze hamotia^ao an’i valañe io soa. Faites en sorte de bien nettoyer la marmite. 
AMPAMOTIE AMPAMOTIO AMPAMOTIFOTIE AMPAMOTIFOTIO v.p. Qu’on fait blanchir, nettoyer. 
FAMOTIA FAMOTIFOTIA s. Blanchiment, décapage, détergent, détersif, l’instrument, le moyen. Famotia hy, brosse à dents. Famotiam-bare, décorticage du riz. 
FAMPAMOTIA FAMPAMOTIFOTIA s. Blanchisserie. 
FIHAFOTIA FIHAFOTIFOTIA s. Blanchissement. 
FOTIE FOTIO FOTIFOTIE FOTIFOTIO v.p. Qu’on ruine. Foti^i ty fisa ty hanaña^e. Il s’est ruiné en jouant. 
HAFOTY HAFOTIFOTY s. Albinisme, blancheur. 
MAHAFOTY MAHAFOTIFOTY v.a.s. Pouvoir blanchir, nettoyer, purifier. Bon-tsavony toy mahafoty soa ty lafike reo. Cette lessive blanchit davantage les draps. 

MAMOTY MAMOTIA MAMOTIFOTY MAMOTIFOTIA v.a.s. Blanchir, nettoyer, purifier. Mamoty tasy, détacher. Mamoty vare, décortiquer du riz. 
MAMPAMOTY MAMPAMOTIA MAMPAMOTIFOTY MAMPAMOTIFOTIA v.a.s. Faire blanchir, nettoyer, purifier. 
MIHAFOTY MIHAFOTIFOTY v.a.s. Devenir progressivement blanc. 
PAMOTY PAMOTIFOTY s. Blanchisseur, dissipateur. 
VOAFOTY VOAFOTIFOTY p. Nettoyé, purifié —> finoty, finotifoty.

FOTETSE FOTIPOTETSE
s. 1. Action de mettre à l’envers, à l’opposé, changement —> balihaoke, hohoke, odake, otake, tanjife. 2. Inceste —> loza. 

AFOTETSE
AFOTERO AFOTEPOTETSE AFOTEPOTERO v.i. 1. A intervertir, à mettre à l’opposé. 2. A unir incestueusement. 
AMOTERA
AMOTERO AMOTEPOTERA AMOTEPOTERO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPIFOTERE AMPIFOTERO AMPIFOTEPOTERE AMPIFOTEPOTERO v.p. Qu’on met en sens opposé. 
FAMOTERA FAMOTEPOTERA s. Interversion, tête-bêche. 
FAMPIFOTERA FAMPIFOTEPOTERA s. Façon de mettre en sens inverse. 
FIFAMOTERA FIFAMOTEPOTERA s. Façon de se mettre à la place l’un de l’autre. 
FIFOTERA FIFOTEPOTERA s. 1. Interversion, renversement. 2. Inceste. 
FOTERA FOTERO FOTEPOTERA FOTEPOTERO v.p. Qu’on intervertit. 
IFAMOTERA IFAMOTEPOTERA v.c. (tr. MIFAM~). 
IFOTERA
IFOTERO IFOTEPOTERA IFOTEPOTERO v.c. (tr. MI~). Hifotera^i ty alika romotse ie. Le chien enragé se retourna contre lui. 

MAHAFOTETSE MAHAFOTEPOTETSE v.a.s. Pouvoir détourner, faire jurer, intervertir, trahir. 

MAMOTETSE
MAMOTERA MAMOTEPOTETSE MAMOTEPOTERA v.a.s. Détourner, intervertir, faire jurer, trahir. 

MAMPIFOTETSE MAMPIFOTERA MAMPIFOTIPOTETSE MAMPIFOTIPOTERA v.a.s. Mettre à la place l’un de l’autre. 
MIFAMOTITSE MIFAMOTIPOTITSE v.a.s. Se mettre à la place l’un de l’autre. Mifamotera toera nareo. Mettez-vous à la place l’un de l’autre. Misy safa maro mifamotitse ami^i fizarazara^i soratse retoa. Il y a dans ces lignes beaucoup de mots intervertis. 

MIFOTETSE
MIFOTERA MIFOTEPOTETSE MIFOTEPOTERA v.a.s. 1. Changer de côté, être à l’envers, placé dans un sens opposé, interverti, se retourner contre. Mahay mamake boke mifotitse ie. Il sait lire un livre placé à l’envers. Tea aja toy ty manje mifotetse. Cet enfant aime à dormir tête-bêche. 2. Avoir des rapports incestueux. 
PAMOTITSE PAMOTIPOTITSE s. Celui qui place habituellement en sens opposé. 
PIFOTITSE PIFOTIPOTITSE s. Celui qui se place habituellement en sens opposé. 
VOAFOTITSE VOAFOTIPOTITSE p. Mis à l’envers —> finotitse finotipotitse.
FOTOA
s. Cycle menstruel, échéance, lieu fixé, rendez-vous, temps fixé, terme. Ami^i ty fotoa zay, à ce moment-là. Avy fotoa, règles. Fiavia^i ty fotoa lafa bake niterake, retour de couches. Fotoa filira, le moment de rentrer. Fotoa ilatsaha^i ty ravin-kazo, temps de la chute des feuilles. Fotoa maha-amin-tsoke, gestation. Fotoa mampangile, période d’ovulation. Fotoa^e misy fara^e, temps limité. Fotoa^i tsy fisiañ'asa, période de chômage. Hasosora mandiso fotoa, contretemps. Lane fotoa, perdre du temps. Lera fiavia^i ty fotoa, cycle menstruel. Mañome fotoa, donner rendez-vous. Tañati^i ty fotoa nifanova^ay, durant notre rendez-vous. Ty fotoa maha-jalahy, l’adolescence —> ty fotoa maha-somonjara. Vaky mira^i ty fotoa, mi-temps. Tsy ampe ty fotoa amitako aze. Il n’y a pas assez de temps pour que j’en vienne à bout. Zisike mbia ty fotoa handiñisa^ao aze ? Jusqu’à quand l’attendez-vous ? Fa fotoa^i ty hianara^ao ty mandeha raike zao. Il est temps que vous appreniez à marcher seul.

FOTOKE FOTOPOTOKE
s. Commencement, départ —> ala, depare, enga, komansy, loha, ongake, tomboke. 

AFOTOKE AFOTORO AFOTOPOTOKE AFOTOPOTORO v.i. A commencer. Nafotoko nimale ty asa tanimbariko. J’ai commencé à travailler hier ma rizière. 
AMOTORA AMOTORO AMOTOPOTORA AMOTOPOTORO v.c. (tr.
MAM~). 

MAMOTOKE MAMOTOHA MAMOTOPOTOKE MAMOTOPOTOHA v.a.s. Commencer. Mamotok’asa, débutant. Mamotoke henane zao, dorénavant. Voho mamotoke, du premier coup. Mamotoke anjoane ty asa. Le travail commence aujourd’hui. 

MAMPAMOTOKE MAMPAMOTOHA MAMPAMOTOPOTOKE MAMPAMOTOPOTOHA v.a.s. Faire commencer. 

MIFOTOKE MIFOTOPOTOKE v.a.s. Commencer. Mifotoke ami^i henane zao, dorénavant. Mifotoke hamaray ty fianara. Les classes commencent demain. 

PAMOTOKE PAMOTOPOTOKE s. Celui qui a pour habitude de commencer.

FOTOTSE FOTOFOTOTSE
s. Assise, fondation, fondement, origine, racine, souche —> ave, faka, loha, ore, vahatse, vente. Foto^e, central. Foto^i ty panao afera, centre des affaires. Foto-kanaña, capital. Foto-pisaiña, critère —> foto-pandiniha. Fotom-boaloboke, cep. Hevitse fototse, axiome. Vaovao tsy marim-pototse, nouvelles sans consistance. Ilao ty foto^i ty poroboleme. Trouvez la clé du problème. Marare ty foto-dela^e. Il est malade à la racine de la langue. 

AFOTOTSE AFOTORO AFOTOFOTOTSE AFOTOFOTORO v.i. A établir. 
AMOTORA AMOTORO AMOTOPOTORA AMOTOPOTORO v.c. (tr.
MAM~). 
AMPAMOTORE AMPAMOTORO AMPAMOTOPOTORE AMPAMOTOPOTORO v.p. Qu’on fait approfondir. 

FAMOTORA FAMOTOPOTORA s. Enquête. 
FAMPAMOTORA FAMPAMOTOPOTORA s. Qu’on fait enquêter. 

FOTORA FOTOPOTORA s. Doctrine. 
FOTORE FOTORO FOTOFOTORE FOTOFOTORO v.p. Qu’on approfondit. Fotora^i ty fitoria, chef d'accusation. Ia ty fotora^i ty raha iaby zao ? Quelle la cause de l'univers ? 

MAMOTOTSE
MAMOTORA MAMOTOFOTOTSE MAMOTOFOTORA v.a.s. Approfondir. Mamototse ami^i ty, à compter de. 

MAMPAMOTOTSE MAMPAMOTORA MAMPAMOTOPOTOTSE MAMPAMOTOPOTORA v.a.s. Faire approfondir. 

PAMOTOTSE PAMOTOPOTOTSE s. Enquêteur. 

VOAFOTOTSE VOAFOTOFOTOTSE s. Approfondi —> finototse finotofototse.

FOTSE FOPOTSE
I. adj. Nettoyé, rendu propre II. s. Action d’effacer. —> afake, fafa, fitse, lio, paoke, soroke. 

AFOTSE AFOPOTSE v.i. A nettoyer, à essuyer. Afotsiko aze toy. Je l’efface avec ça. 
AMORA AMORO AMORAFORA AMORAFORO v.c. (tr.
MAM~). Amorako aze eponje toy. Je l’efface avec cette éponge. Anovo ze fomba hamora^ao an’io. Faites en sorte de bien nettoyer ça. 

FAFOTSE FAFOPOTSE s. Ce qui efface. Fafotse tabilô ty eponje. L’éponge sert à effacer le tableau. 

FAMORA FAMOPORA s. Façon de blanchir, d’effacer, l’instrument. Famora tabilô ty eponje. On prend une éponge pour effacer le tableau. 
FORE
FORO FOPORE FOPORO v.p. Qu’on efface, nettoie. Foro tabilô io. Effacez le tableau noir. 
IFORA IFORO IFOPORA IFOPORO v.c. (tr. MI~). Ino ifora^ao ami^i mosoarako iñe io ? Pourquoi te sers-tu de mon mouchoir ? 

MAMOTSE
MAMORA MAMOPOTSE MAMOPORA v.a.s. Approprier, blanchir, effacer, essuyer, nettoyer. 

MAMPAMOTSE MAMPAMORA MAMPAMOPOTSE MAMPAMOPORA v.a.s. Faire blanchir, effacer, nettoyer. 

MIFAMOTSE MIFAMORA MIFAMOPOTSE MIFAMOPORA v.a.s. S’essuyer l’un l’autre. 

MIFOTSE
MIFORA MIFOPOTSE MIFOPORA v.a.s. Etre effacé, essuyé. 

PAMOTSE PAMOPOTSE s. Celui qui efface, essuie habituellement. 

PIFAMOTSE PIFAMOPOTSE s. Ceux qui ont pour habitude de s’essuyer mutuellement. 

PIFOTSE PIFOPOTSE s. Ce qui est effacé, essuyé. 

VOAFOTSE VOAFOPOTSE p. Approprié, blanchi —> finotse finopotse.

FOTSOÑA
s. Cuisse —> bosy, fe.