Dictionnaire Vezo-Français (Poirot Gérard, Santio Emilien)

MA1 = MAE
MAMA = MAMAE
adj. 1. Acidulé —> diro. Bobo mama, bonbons acidulés. 2. Ardent, brûlant, brûlé, très chaud —> efa, ezake, fana, risike, roa. Fase ma, sable brûlant. Kafe ma, café brûlant. Mae-fo, chaleureux, courageux, égoïste, profiteur, très gourmand. Mino mae, boire chaud. Ma zao. Il fait chaud. Tsaño ma ty enta, tsy misy rinambe iabe. La maison est brûlée et il n’y a rien à sauver. Ty lelako la nima. Je me suis brûlé la langue. Mañitse vare ma zao. Cela sent le riz brûlé. Anô soa ! Ka avy la inome, kafe iñe mae. Attention ! Ne buvez pas tout de suite, ce café est brûlant. 

HAMA = HAMAE
HAMAMA = HAMAMAE s. Brûlure, chaleur torride, température. An-kama, dans la chaleur. Hamae^i ty anjo, coup de soleil. Hamae-fo, courage, ferveur, passion. Hamain-tane, sécheresse. Mañaboake hamae, chauffer —> mañome hamae. Rate hama = hama rate, mauvaise brûlure. Maharijike an-kamae eo lahy aja io. Cet enfant peut rester debout dans la chaleur. Mañome hamae soa fitaova toy. Cet appareil chauffe bien. 

MAHAMA = MAHAMAE
MAHAMAMA = MAHAMAEMAE v.a.s. Brûlant, piquant. 
MIHAMA = MIHAMAE
MIHAMAMA = MIHAMAEMAE v.a.s. Chauffer, devenir brûlant, chaud. Mihamae ty rano. L'eau chauffe.
MA2
MAMA
r. Idée de beugler, meugler. 

FIMA FIMAMA s. Beuglement, manière de mugir, meuglement. 

KIMA
KIMAMA s. Jeu consistant à beugler, meugler. 

MAHAMA
MAHAMAMA v.a.s. Pouvoir beugler, meugler, mugir. 
MIHAMA
MIHAMAMA v.a.s. Se mettre à beugler, meugler. 

MIMA
MIMAMA v.a.s. Beugler, meugler, mugir. 
PIMA PIMAMA s. Ce qui mugit.

MADAGASIKARA
s. Madagascar.

MADAMA = MADAMO (Or. fr.)
s. Femme élégante, femme européenne, madame (Terme de respect) —> njarahe. Madamo antitse, vieille femme.

MADIKO
s. Petite boîte de concentré de tomates.
MAE
(v. MA).
MAFAIBOA
(v.
MAFAY).

MAFARAKE
(v.
FARAKE).

MAFAY = MAFAIBOA
adj. Qui a le goût de la noix amère —> dao, faitse. Mafaibo, variété de bois léger qui sert à fabriquer le balancier des pirogues, à faire des auges en bois, des planches.

MAFE MAFIA MAFEMAFE MAFIMAFIA
adj. Difficile, dur, fort, inébranlable —> fatsake, henja, here, hozatse, mangita, otake, re, sarotse, tanjake, tay, zeke, zizo. Mafia ! Forcez ! Fa mafy ty mahazo ahy. C'est dur ce qui m'est arrivé. 
FAÑAMAFISA FAÑAMAFIMAFISA s. Accentuation, consolidation. 

MAÑAMAFE MAÑAMAFEMAFE v.a.s. Affermir, conforter, renforcer. Mañamafy fahefa, affermir le pouvoir. Mañamafy ty foto^i ty tsaño, consolider les fondations d'une maison. Ie avao koa ro mañamafy ty filongoa. C'est lui aussi qui renforce la parenté.

MAFOMA
adj. Roussi par le feu.

MAHAFANGALOTSE
s. Variété de plante (Bignoniacée, Stereospermum variabile).

MAHAFINTO
s. Variété de bois dur —> nato.

MAHAKE
MAHAMAHAKE
adj. Gourmand —> ma, rezime, say, tea, tenda. Mahake mare, boulimique. Mahake ro matity ie lafa homan-kane. Il est très gourmand et ne partage pas quand il mange. 

HAMAHAKE HAMAHAMAHAKE s. Caractère de celui qui est gourmand, gourmandise. 
HAMAHARA HAMAHAMAHARA s. Boulimie. 

MAHAMAHAKE MAHAMAHAMAHAKE v.a.s. Rendre gourmand. 

MIHAMAHAKE MIHAMAHAMAHAKE v.a.s. Devenir gourmand.

MAHE
MAHETSE
MAHEMAHE = MAHETSIHETSE
adj. Avare, méfiant, prudent. 
FAHETSEA FAHETSEHETSEA s. Avarice. Fahetsea ty nanaña^i hanaña. Il est riche par avarice. 
MAHAMAHE = 
MAMPAHETSE MAHAMAHEMAHE = MAMPAHETSIHETSE v.a.s. Rendre avare. 
MIHAMAHE MIHAMAHEMAHE v.a.s. Devenir avare. 

PAHETSE PAHETSIHETSE s. Celui qui est avare.

MAIKE MAIMAIKE
adj. Desséché, sec, tari —> harake, kapeke, pike, ritse, tane. An-tane maike, sur un terrain sec. Fa mañale maike, presqu’à sec. Fia maike, poisson séché. Hazo maike, bois sec —> kata maike. Kirango taola maike, tibia. Koa-maike, toux sèche. Maike ty hetaheta, mourir de soif. Mikoha-maike, toux sèche. Rano maike = mai-jano, marée basse. Tane maike, terre aride. Tañatañan-kazo maike, branche morte. Taola maike, tibia. Vovo maike, puits sec. Maike ty anjo. Le temps est sec. Kata maike ro andese^e hatono^e. C'est du bois sec qu'il amène pour le griller. Fe tsy nimaike la nimaike nanao akore ie. Mais ce n’était pas vraiment à sec. Maike ty feoko. J’ai le gosier sec. Maike in-joe ty riake añati^i ty roam-polo efats’ambe lera. La mer se retire deux fois en vingt-quatre heures. Prov. Maimaike ka valy ela. Un peu sec comme une vieille épouse (Elle fait bien son travail, mais ne montre plus autant de tendresse). 
FAMAIHA FAMAIMAIHA s. Aridité, sécheresse. 
FIMAIHA FIMAIMAIHA s. Façon d’être sec. 
IMAIHA IMAIHO IMAIMAIHA IMAIMAIHO v.c. (tr. MI~). Liñisa tapa-dera ty himaiha^i toy. On attend une demi-heure pour que ça sèche. 

MAHAMAIKE MAHAMAIMAIKE v.a.s. Pouvoir assécher, dessécher, sécher. Taniñ’anjoke tsy mahamaike siky zao. Ces quelques rayons de soleil ne peuvent pas faire sécher le linge. 
MAIHE MAIHO MAIMAIHE MAIMAIHO v.p. Qu’on fait sécher. 
MAÑAMAIKE MAÑAMAIHA MAÑAMAIMAIKE MAÑAMAIMAIHA v.a.s. Assécher, faire sécher. Mañamaike horake, drainer un marécage. Mañamaike tane le, drainer. Mañamaike malake ty sike ty taniñ’anjoke. Le soleil fait vite sécher le linge. 

MIHAMAIKE MIHAMAIMAIKE v.a.s. S’assécher, se dessécher. Mihamaike ty rano. L'eau baisse —> miharitse ty rano. Mihamaike moa tsika eñe ? Est-ce que c'est le commencement de la marée basse là-bas ?

MAINTEMPO
s. Bois dur. (Papilionacée, Indigofera depauperata Drake)

MAINTIPATE
s. Requin dont le bout des ailerons est noir.

MAINTSE = MENTSY (Or. mer.)
r. Associé à « tsy », notion d’obligation, de nécessité, de probabilité. Forose tsy maintse mienga ty tsañon-joze io roze lafa nimay. Ils ont dû abandonner leur maison après l'incendie. Iñe ro lala tsy mentsy arahe^ao. C'est la route que vous devez suivre. Tsy mentsy hilia avao varavaña io lafa hale. Il faut quand même fermer cette porte quand il fait nuit. Tsy mentsy bakao roze handay an'i aombe iñe. Ils devaient venir ici pour emmener les boeufs.

MAKATSIA
s. Brioche, gâteau —> batabata, gatô, gojogojo.

MAKY
s. Nom d’une espèce de lémurien —> gijo, sifake, varike. Mibabe maky, long cheveux. Mbo mibabe make koa roze. Elles ont aussi de longs cheveux.
MAKISE (Or. fr.)
s. Masque de plongée. Misaro-makise, porter un masque de plongée —> manao makise.

MAKOA
s. Esclave, famille large qui vivait dans un quartier de Bemokize (Morondava) —> andevo, mosoly, tompo.

MAKOASY
s. Rhum local malgache —> raniny, romo, toake.

MAKOBA
s.Variété de raie —> fay.

MAKOKO
adj., s. Reste du riz brûlé au fond de la marmite —> apango. Rano makoko, eau de riz brûlé. Kaoho soa makoko am-balañy ao o. Gratte bien le reste du riz brûlé au fond de la marmite.
MAKORELE (Or. fr.)
s. Prostituée —> kalalijake, lijake, sakafo, tsimirira. Makorele mihaja, call-girl. Tsaño makorele, bordel.

MALAGASY
adj., s. Malgache —> gasy.

MALANGY
adj. De couleur foncée, remarquable. A Morombe ao, ty riake ro malangy mare. A Morombe, c’est la mer qui est le plus remarquable.

MALASO
s. Assassin, bandit, brigand, pillard, voleur —> bande, barabô, dahalo, faoke, halatse, haoke, rongovoly, tontakele, vono. Tsy azo^i malaso reo tana eñe. Les bandits n'ont pu prendre la ville.

MALE1 = 
NIMALE
NOMALE
OMALE
temp. Hier. Fakomale, avant-hier. Male hale, la nuit d’hier. Male hariva, hier après-midi. Male maray, hier matin. Nomale hale, la nuit d’hier. Nomale hariva, hier soir. Nomale maray, hier matin. Nomale midy, hier midi. Anjo nirate nomale iñe. Hier, c’était un mauvais jour.

MALE2
s. Bœuf, argent, marchandises, médicaments, possession de biens, vêtements, richesses (Terme de sikily).

MAMA
adj. Jaloux, mécontent —> alo, farahy, ge, hamo, heloke, lehe, montso, rontsorontso, sosotse. 

HAMAMA s. Jalousie. 

MAHAMAMA v.a.s. Rendre jaloux. 

MIHAMAMA v.a.s. Devenir jaloux. 

MIMA v.a.s. Etre jaloux, gaspiller, saboter.

MAME
(v.
HAMY)

MAMO
(v.
HAMO).

MAMPO
sub. Comme si. Ty hafotin-jaha ty volo^e la mampo lavenoke. Ses cheveux sont tout blancs comme si c’était de la cendre.

MANANASY.
s. Ananas.

MANDITSE MANDIMANDITSE
adj. Mou —> ebotse, folentsake, ledo, lejo, leme, lentsa, mangenake, mohake, momoke, monda, retareta, rotsake. 

MAHAMANDITSE MAHAMANDIMANDITSE v.a.s. Rendre mou. 

MIHAMANDITSE MIHAMANDIMANDITSE v.a.s. Devenir mou.

MANE MANEMANE
s. Application, attention, grand soin —> dare, ehe, ente, entetse, hale, hevitse, jano, kara, tao. 
AMPIMANEA AMPIMANEO AMPIMANEMANEA AMPIMANEMANEO v.p. Qu’on fait faire avec beaucoup de soin. 
FIMANEA FIMANEMANEA s. Application, attention, soin. Asa mila fimanea vata^e. C’est un travail qui demande beaucoup d’application. 
IMANEA = IMANIÑA IMANEO IMANEMANEA = IMANIMANIÑA IMANEMANEO v.c. (tr. MI~). Imaneo soa ty fianara^ao. Appliquez-vous à l'étude. Tsy imanea^e iaby lafa kila atao^e. Il fait tout négligemment. 
MAMPIMANE MAMPIMANEMANE v.a.s. Faire faire avec attention. 

MANEA MANEO MANEMANEA MANEMANEO v.p. A quoi on s’applique, qu’on fait avec beaucoup de soin. 

MIMANE MIMANEMANE v.a.s. Appliqué, faire quelque chose de façon soignée, travailler avec attention. Tsy mimane, n’avoir cure, laisser de côté. Le vata^i mimane asa tokoa ie. Il est assurément très appliqué. Nafepetse^i babako aho himane ty aja benje toy. Mon père m'a recommandé d'avoir soin de cet orphelin. Tsy mimane ze raha safañi^ao ty Misely. Michel ne fait pas attention à ce que tu dis. 

PIMANE PIMANEMANE s. Personne attentionnée, appliquée, soigneuse. 

VOAMANE VOAMANEMANE p. A qui on a demandé d’être appliqué. Asa voamane, travail qui a demandé beaucoup d’application.

MANGA1
s. Mangue, manguier. Manga be, mangue carotte. Manga lava, mangue longue. Manga rano, grosse mangue longue. Manga vato, petite mangue ronde sans noyau.

MANGA2
MANGAMANGA
adj. Bleu —> bole, itso, odake. Afomanga, feu d’artifice. Hazomanga, arbre consacré à un lignage, bois sacré. Hazomangan-janahare, mât de dieu. Mitan-kazomanga, détenir le bois sacré. Pitan-kazomanga, chef de famille nucléaire détenteur de l'arbre consacré au lignage. Tanimanga, argile. Mangamanga ty lañitse fa mbo tsy tsofotse ty anjo. Le ciel est bleu car le soleil n'est pas encore couché. 

MAHAMANGA MAHAMANGAMANGA v.a.s. Bleuir. 

MIHAMANGA MIHAMANGAMANGA v.a.s. Devenir bleu.

MANGARAHARA
s. Variété de plante (Bignoniacée, Stereospermum euphorioides).
MANGAZE (Or. fr.)
s. Magasin, silo —> doka.
MANGE
(v. GE).

MANGENAKE
s. Danse vezo —> hisa, jerike, jihe, sinjake, sogade, tsapike, tsinjake. Mangenakenake, mou.

MANGITA MANGITAHITA
adj. Très fort.

MANGOA
adj. Brillant, clair, franc, lumineux, ouvert —> baloa, hemahema, lio, meratse, zava. Mangoa antiñana, aube, aurore. 

FANGOA s. Etat de ce qui est clair. 

MAMPANGOA v.a.s. Faire briller.

MANIKE MANIMANIKE
v.a.s. Essoufflé, étouffé, suffoqué —> fate, sempotse. 

MAHAMANIKE MAHAMANIMANIKE v.a.s. Pouvoir essouffler.

MANJA1
adj. Beau, joli —> masay, soa, tsara, zatovo.

MANJA2
s. Crayon pour les cils.

MANJIÑARIÑA
v.a.s. Puant.
MANKE1
adj. Incomplet, insuffisant, manqué —> baña, ota, roña. Manke toro, se désunir. Tsy manke, régulièrement. Zahay ami^io manke sigarete. Nous avons en même temps manqué de cigarettes. Manke ty isa^i ty piasa. Le nombre des ouvriers est incomplet.
MANKE2 MANKEMANKE (Or. fr.)
adj. Idiot, imbécile —> adala, amboa, be, dehedehe, foka, gege, leñaleña, mine, sañaña, seritse, tampe.

MANONGO
MONONGO
s. Variété de plante (Rutacée, Zanthoxylum).

MANTA
MANTAMANTA
adj. Cru, mal cuit, pas mûr, vert —> itso, sisy. Fia manta, poisson cru. Hena manta, viande fraîche. Karôty manta, carotte crue. Mantafao, holothurie blanche. Laha mbo manta vary io, tampoho rano. Au cas où ce riz est encore crû, ajoutez-y de l'eau. Misy olo homan-kena manta. Il y en a qui mangent de la viande crue. Prov. Tono tsy eo tompo, laha tsy manta ka rehitse. Griller sans le propriétaire, si ce n'est pas cuit, c'est brûlé. 

FAHAMANTA FAHAMANTAMANTA s. Crudité, ce qui est vert. 

HAMANTA HAMANTAMANTA s. Etat de est cru, pas mûr. 

MAHAMANTA MAHAMANTAMANTA v.a.s. Mal cuire. 

MIHAMANTA MIHAMANTAMANTA v.a.s. Devenir mal cuit.

MANTSITSIÑE
v.a.s. Bruit, tapage. Ka mantsitsiñe fa sambia mipetsake ami^i ty polasi^e iaby ! Restez tranquilles, chacun à votre place ! (v.
TSY).

MAÑA
prép. Aboutir à, aller à, conduire à, se diriger vers. Mañ’a bazary lala toy. Ce chemin conduit au marché. Ami^i firy ty hiongaha^i ty tônabily mañ’a Fianarantsoa ? A quelle heure partira la voiture qui va à Fianarantsoa ?

MAÑANTALA
adj. Sur le point de mûrir.

MAÑARE
s. Palissandre (Papilionacée, Dalbergia greveana Baill.).

MAOTA
(v.
OTA).

MARA
adj. Brutal, cruel, grossier —> siake. Maram-pisa, brutal au jeu. Maran-ja, brutal, rugueux. Maran-taña, brutal. 
FARANJA s. Brutalité.

MARAE MARAIMARAE
temp. Matinée. Fakamarae, après-demain, dans trois jours. Hamarae, demain. Hamaray ale, demain soir. Hamaray hariva, demain après-midi. Kizake maraimaray, des moqueries incessantes. Marainjae, matin. Maramaray, constamment, souvent, toujours. Mbo maray, de bon matin. Mifoha marainjay mare, se lever à l'aube. Mihamaray, commencer à faire jour. Saky maray, chaque matin. Hikalo boky aho hamaray. J'achèterai des livres demain. Tsy misy mahay ty hamaray. Personne ne peut deviner ce qu'apportera le lendemain. Kizake avao ro atoto aze maramaray. On ne fait que le persécuter avec des moqueries incessantes. Mañofa balahazo sake maray roze. Ils épluchent le manioc chaque matin. Fa nisy nivola tamiko nimaray. On me l'a dit ce matin.

MARAMILA
s. Soldat. Maramila maro, armée. Nilitse hanao maramila ie. Il s'est engagé comme soldat —> Nilatsake hanao maramila ie. Manao ty serevise maramila^e roze. Ils font leur service militaire.

MARAÑIMBOLY
s. Coquillage (Adelomelon).

MARATO
adj. Moucheté (Couleur des bœufs, chèvres, mouton…).

MARE
(v. RE).

MARIAZY (Or. fr.)
s. Mariage —> fandeo, vale. Mariazy kristiana, mariage chrétien. Nanao mariazy an'ia ie io ? Avec qui s'est-il marié ?

MARIKE MARIMARIKE
s. Chiffre, marque, modèle, signe —> beko, fantatse, modele, soratse, teboke. 
FAÑAMARIHA s. Façon de marquer. Fañamariha to, alibi. 

MAÑAMARIKE v.a.s. Chiffrer —> mañisy marike. Mañamarike forazy raike, cocher une phrase. 

VOAMARIKE VOAMARIMARIKE p. Marqué.

MARINA
(v.
ARE).

MARITO
(Or. fr.) s. Marteau.

MARITSE MARIMARITSE
adj. Engourdi, tiède —> bamby, bole, fate. Marimaritse iraisa, compromis. 

MAHAMARITSE MAHAMARIMARITSE v.a.s. Rendre engourdi. 

MIHAMARITSE MIHAMARIMARITSE v.a.s. S’engourdir peu à peu.

MARO
MAROA
MAROMARO MAROMAROA
adj. Abondant, beaucoup, considérable, nombreux, plusieurs —> abo, be, forokoko, haramaky, lako, re, tombo, vatsa. Hane maro, repas copieux. Jala maro, une somme coquette. Maro mare, abondamment. Maro saraña, (Moringa drouhardii). Olo maro, foule compacte. Maromaro ty olo nahita anao tam-bazary iñe. Diverses personnes vous ont vu au marché. 

FAHAMAROA FAHAMAROMAROA s. Affluence. Fotoa^e fahamaroa^i ty olo, heure d'affluence. 
HAMAROA = 
HAMARO HAMAROMAROA = HAMAROMARO s. Abondance, diversité, profusion. An-kamaroa, généralité, en masse, en totalité. 
IMAROA IMARO IMAROMAROA IMAROMARO v.c. (tr. MI~). 

MAHAMARO MAHAMAROMARO v.a.s. Pouvoir multiplier, rendre nombreux. 

MAÑAMARO MAÑAMAROMARO v.a.s. Augmenter, multiplier, rendre nombreux. 

MIHAMARO MIHAMAROMARO v.a.s. Augmenter, devenir nombreux.

MAROVANY
s. Instrument de musique fait avec un grand bambou et qui s’entend au loin.

MARSA (Or. fr.)
s. Mars —> hiahia, vola.

MASAKE MASAMASAKE
adj. Cuit, mûr —> ketseke, matoe, mendo, oro, tono. Tsy masake ty vare ka tsy tea tsika. Le riz n'est pas cuit et nous n'aimons pas cela. Fe malake masake ty kida. Mais la banane est mûre en peu de temps. Fa masake va ty hane ? Le dîner est-il prêt ? 
AHAMASAHA AHAMASAMASAHA v.c. (tr.
MAHA~). Añavotseha na ahamasaha kida. On s'en sert pour faire mûrir des bananes. 
AMPIMASAHE AMPIMASAHO AMPIMASAMASAHE AMPIMASAMASAHO v.p. Qu’on fait cuire, mûrir. 
AÑAMASAHA
AÑAMASAHO AÑAMASAMASAHA AÑAMASAMASAHO v.c. (tr.
MAÑA~). 
FAÑAMASAHA FAÑAMASAMASAHA s. Façon de faire cuire, mener à bien, mûrir. 

MAHAMASAKE MAHAMASAMASAKE v.a.s. Pouvoir cuire, mener à bonne fin, mûrir. La nahamasake moa zae, la nihina. Nous avons fait cuire, nous avons mangé. Kata tsy mahamasake vare toy. Ce bois de chauffage ne suffit pas pour cuire le riz. Mahamasake raha johary io. Cet homme mène les choses à bonne fin. 

MAÑAMASAKE
MAÑAMASAHA MAÑAMASAMASAKE MAÑAMASAMASAHA v.a.s. Cuire. Mañamasake boriky, cuire des briques. 
MASAHE
MASAHO MASAMASAHE MASAMASAHO v.p. Qu’on fait arriver à la perfection, cuire, mûrir. 

MIHAMASAKE MIHAMASAMASAKE v.a.s. Mûrir peu à peu. 

PAÑAMASAKE PAÑAMASAMASAKE s. Celui qui mène à bonne fin. 

PIMASAKE PIMASAMASAKE s. Ce qui est mené à bonne fin.

MASAY
adj. 1. Beau, calme, dormant —> ahe, gy, kalime, katsoke, leme, manja, mora, soa, tefa, tsara, zatovo. Riake masay, mer basse. Masay ty riake. La mer est calme. 2. Petit, secondaire —> anaka, ifitse, kele, pitike, tere. Anake masay, enfants de soeurs. Raza masay, lignage secondaire. Valy masay, épouse secondaire. Vola sakamasay, février.

MASIKORO
s. Peuplade de cultivateurs qui vivent dans la brousse autour de Morombe.
MASINE (Or. fr.)
s. Machine.

MASO
s. Œil, point principal de quelque chose. Amaso, à la face de. Bokatsamaso, blanc de l’œil. Gara maso, yeux bleus ou verts. Gila maso, celui qui louche. Hita maso, évident, vu de ses propres yeux. Hoza-maso, muscles orbiculaires. Kele maso, avoir la vue basse. Koto-maso, borgne. Manao pi-maso, cligner de l'oeil pour faire signe à quelqu'un. Manday maso, chatoyant. Mañara-maso, être aux aguets, espionner. Mañemotse masomare, enfoncer un clou. Maso amy sakay, haine. Maso añ’ae, douleur morale. Maso lavitse, longue-vue. Masoanjo, soleil. Masomare, clou. Masom-bole, germe. Mason-jano, conseiller. Meña-maso, avoir honte. Pañara-maso, observateur. Pi-maso, ciller. Rambomaso, cil. Ranomaso, larme, pleurs. Soa maso, ayant de beaux yeux. Solomaso, lunettes. Tako maso, fiançailles. Tokamaso, Sarda (Plotosidé, Plotosus anguillaris). Tsaramaso, haricot. Tsipalimaso, qu’on aperçoit d’un seul coup. Vihimaso, globe de l’œil. Voamaso, cristallin. Manjavo ty masoko. Mes yeux voient trouble. Prov. Ba ambane maso : sanja maharare ro mbo mahameñatse. Une plaie sous les yeux : non seulement ça fait mal, mais ça rend aussi honteux. Maso mahita tsy manday moly. Les yeux qui voient ne peuvent pourtant rien emporter à la maison. Lavitsy ty maso, lavitsy ty fo. Loin des yeux, loin du coeur. Akoholahy mialy am-pase ka sambe miaro ty maso^e tsy ho lintsike. Coqs qui se battent dans le sable, ils s'arrangent pour ne pas être aveuglés.

MATA
adv. Jamais, toujours —> aia, anjo, avao, isake, marae, no.

MATOA
conj. S’il en est ainsi, si, si par hasard —> injako, laha. Mokotse ie matoa mañampatse ty lohali^e. Il se fatigue s'il déplie ses genoux.

MATOE1 MATOETOE
adj. Aïeul, ancêtre, maturation, milieu, mûr, qui a un noyau dur —> dady, ivo, masake, olo, raza, teñateña. Fitanisana matoanteny, conjugaison. Matoanteny, verbe. Matoanteni^i ty fitaova, verbe à la forme instrumentale. Matoanteni^i ty iaharana, verbe à la forme passive. Matoanteni^i ty pamari-toe-javatra, verbe à la forme circonstancielle. Matoanteni^i ty panao, verbe à la forme active. Matoanteni^i ty panjay, verbe à la forme applicative. Roaza matoe, aïeul, ancêtre. Tsako matoe, maïs mûr. Vetsevetse matoe, tête bien faite. Voankazo matoe, fruit jaune. Mbo tsy matoe balahazo o. Le manioc n'est pas encore mûr. Anjo le matoñ'ale. Il fait nuit.

MATOE2 MATOETOE
s. Cognée.

MAVO
MAVOMAVO
adj. Beige, chargé, gris, sale —> gara, giry, loto, monditse, tiva, volo. Bemavo, rougeole, varicelle. Mavo vava, bavard, déloyal, menteur. Mavokele, rose. Mavomavo, confusément, jaune. Feno bemavo ty vata^e. Son corps est recouvert de varicelle. Prov. Mavo vava ka valañe niketseha kabaro. Mauvaise bouche comme la marmite à qui on fait cuire des pois du Cap. 

HAMAVO HAMAVOMAVO s. Mépris. Hamavo vava, adulation, paroles flatteuses. 

MAHAMAVO MAHAMAVOMAVO v.a.s. Pouvoir salir. Mahamavo vava, rendre bavard, menteur. 

MIHAMAVO MIHAMAVOMAVO v.a.s. Devenir malpropre, jaunir. Mihamavo vava, devenir bavard, menteur.

MAZY (Or. fr.)
s. Magie. Olo mahay mazy, fée.
MAZIDA (Or. fr.)
s. Mazda (Voiture).

MBA1
v. Aller vers, çà et là —> karioke, renje, rio, toantoa. Mbaia, par où ? Mbami^i raiky roy, par celles-là. Mbami^i toy, par ici. Mbami^iñe, par là-bas. Mbaroa, tourner de l’autre côté, par là. Mberoa, par là (Pas loin). Mberoy, par là (Très loin). Mbete = mbety, par ici. Mbia, quand, à quelle époque (Avenir) ? Nombia, quand, à quelle époque (Passé) ? Lia nombia, depuis quand ? Nombia ty niavia^e ? Depuis quand est-il arrivé ? Zaho avao ro areberebe^e mbetia mberoa. Il m’importune toujours quel que soit l’endroit où je vais. Bakeo, zahay misy manjo mban-jiake mbeñe. Après, il y en avait parmi nous qui nageaient encore partout dans la mer. Nimbeombeo avao zahay iñe, nimbeo. Nous avons encore continué. Mbia ty himpoli^ao ? Quand reviendrez-vous ?

MBA2
aux. Afin que, particule exprimant le respect, la surprise, pour. Mba engao ty tsy an-teña. Veuillez en laisser un peu pour les autres. Mba miaiña tse lehe tsy ho mate avao. Repose-toi un peu pour ne pas mourir. Mba hahitsy lahy ie ! Qu’il soit sage ! Mba adala koa ie lahy ie toy ! Oh ! Quel insensé.

MBA3
adv. Aussi, conjointement —> koa, njake, njeko, sady. Mba mahihira iha. Sois sage comme les autres. Mba miavia nareo. Venez, vous aussi.
MBALY
prép. Après, dans —> abo, afake, amy, añate, baka, fara, lafa. Holy aho mbaly fakamaray. Je rentrerai dans trois jours. (v.
VALIKE).

MBO
adv. Encore —> njaike, no, raike. Mbo tsy masake ty vari^areo toy. Votre riz n’est pas encore mûr.
ME
(V.
AME).
MEBILA (Or. fr.)
s. Fauteuil, meuble. Seze mebila, fauteuil, salon.

MEY (Or. fr.)
s. Mai —> vaho, vola.

MEKE MEMEKE = MEKIMEKE
adj. Pressé —> lisa. Tsy meke, disponible. Vola meke, mois de janvier. Mandalo avao lahy fa meke ty liako. Permettez, monsieur, car je suis très pressé. Tsy ila^ao meke va somano^ao o ? Votre scie est-elle disponible ? Meke hamonje marare zaho. Je cours vite assister un malade. 
HAMEHA HAMEMEHA s. Empressement. 

HAMEKE HAMEMEKE s. Empressement, nécessité. 
IMEHA IMEMEHA v.c. 

MAHAMEKE MAHAMEKIMEKE v.a.s. Faire hâter, presser. Ino raha mahameke anao toy ? Qu'est-ce qui vous presse tant ?

MEKOKE
adj. 1. Se dit de deux mets qu’on mélange et qui donnent bon goût. Lafa mifangaro ty tsako ie ami^i ty ronono la mikoke. Lorsqu’il mélange du maïs et du lait, cela donne un bon goût. 2. Délicieux.
MEMO
adj. Egal, pareil —> inje, ira, tafetafe, taha. 
MAHAMEMO MAHAMEMOMEMO v.a.s. Rendre égal, pareil.

MENA
MENAMENA
adj. Brun, marron, rouge —> inte, sôkôla. Aja mena, enfant nouveau-né. Asotsy mena, en plein hiver. Atoanjo mena, midi. Fase mena, sable roux. Jaky mena, tissu rouge. Mangere mena, variété d'holothurie. Mena malake, cramoisi, écarlate —> mena mare. Mena maso, petit crabe. Mena sofy, Européen (Aux oreilles rouges). Mena somotse, barbe de maïs rouge, violet. Mena^e, gras. Mena^i ty akio, foie de requin gras. Menahariva, bichique (Gobiidés, Sicydium spp.). Menan-kazo, coeur d'un bois. Menavava, casque rouge (Coquillage). Misadia mena, écharpe rouge. Mivivy mena, devenir très rouge. Mizizy mena, rougir. Ra mena, belle-mère. Siky mena, linceul rouge. Sofy mena, Européen (Oreilles rouges). Somon-tsako mena, barbe de maïs rouge violet. Tamenañ’atoly, jaune d’œuf, vitellus. Tanimena, latérite. Toa-mena, rhum rouge. Volamena, or. Biriky tanimena ty rinjintsika. Notre mur est en briques d'argile. Antoanjo mena ty anjo. Il est midi. Badamena ! Merde ! 

HAMENA HAMENAMENA s. Bronzage, rougeur. 

MAHAMENA MAHAMENAMENA v.a.s. Rendre rouge. 
MAMPIVALOMENA MAMPIVALOMENAMENA v.a.s. Faire bronzer. 

MIHAMENA MIHAMENAMENA v.a.s. Bronzer, rougir —> mivalomena.

MENAKE
s. Graisse, huile, onguent —> sabora, solike. Mena-boa, huile de crocodile. Mena-boanio, huile coco. Menak’akio, huile de foie de requin. Menake fañendaza, huile de cuisine. Mihafo añ'abo rano ty menake. L'huile surnage au-dessus de l'eau.

MENARA
s. Petit serpent boa, très grosse vipère.

MENDO
MENDOMENDO
adj. Cuit à point, gras à souhait, luisant, savonneux —> solike, teve, vonjake. Ranomendo, étang. 

HAMENDO HAMENDOMENDO s. Etat de ce qui est huileux. 

MAHAMENDO MAHAMENDOMENDO v.a.s. Rendre huileux, luisant, savonneux. 

MIHAMENDO MIHAMENDOMENDO v.a.s. Devenir huileux, luisant, savonneux.

MENEMENE
s. Babillage, bavardage, murmure, plainte interminable —> alahelo, kapetoke, kehenkehe, koaike, moemoe, mombo, monomono, rohake, taray, toreo, vola. Menemeneñ’adala, délire d’un fou. 

AMPIMENEMENE v.p. Qu’on fait se plaindre. 
FAMPIMENEMENEA s. Manière de faire se plaindre. 
FIMENEMENEA s. Délire, façon de gronder, marmonner, murmurer, de se plaindre, plainte. Mandagine ahe ty fimenemenea^areo. Vos murmures m’énervent. 
IMENEMENEA v.c. (tr. MI~). Tsy hay imenemenea, incompréhensible, sur quoi on ne sait que dire. 

MAHAMENEMENE v.a.s. Pouvoir se plaindre. 

MAMPIMENEMENE v.a.s. Faire se plaindre. 

MIMENEMENE v.a.s. Babiller, délirant, murmurer, réprimander, se plaindre. Tsy vaño avao ty havoria toy fa mimenemene ty olo. Cette réunion est annulée car le peuple murmure. Mimenemene ty olo mangala ay. Le moribond délire. Prov. Mimenemene ka loha tapake, murmurer comme la tête coupée. Mimenemene ka ampelam-batotse (tsy manambaly), murmurer comme une jeune fille (Non mariée). 

PIMENEMENE s. Celui qui gronde, murmure, se plaint.

MENGOKE
(v.
FENGOKE).
MENTSY
(v.
MAINTSE).

MERATSE MERAMERATSE
adj. Brillant —> baloa, mangoa. Ravake reto meratse. Ces perles brillent. 

HAMERATSE HAMERAMERATSE s. Etat de ce qui brille. 

MAHAMERATSE MAHAMERAMERATSE v.a.s. Rendre brillant. 

MIHAMERATSE MIHAMERAMERATSE v.a.s. Devenir peu à peu brillant.
MERIMBOHO
(v.
JOHO).

MERINA
s. Habitant des Hauts-Plateaux.
MERISENERA (Or. fr.)
s. Détective, mercenaire (ambe.

MESO
s. Couteau. Anake meso, petit couteau. Manjañitse meso, affûter. Meso be, grand couteau. Meso kapike, canif. Meso kelekele, cutter. Meso marañitse, couteau tranchant. Mesobe^i ty pamarotse hena, coutelas de boucher. Mesom-bare, faucille. Meson-taratasy, coupe-papier. Mitomboke meso, poignarder. Baraña meso toy. Ce couteau est ébréché.

METATSE
METE, METIRA (Or. fr.)
s. Mètre. Kilometatse = kilomete, kilomètre. Ka nandeha tomboke folo roe ambe kilometatse tsy nieñe. Et on a marché à pied pendant douze kilomètres sans nous arrêter. 
AMPIMETE AMPIMETARO v.p. Qu’on fait mesurer. 

MAHAMETE v.a.s. Pouvoir mesurer. 
MAMPAÑAMETE v.a.s. Faire mesurer. 
METARE METARO v.p. Qu’on mesure. Metaro tsaño o hahita ty halava^e noho ty hahabo^e. Mesurez cette maison pour voir quelle en est la longueur et la hauteur. 
MIMETE MIMETARA v.a.s. Mesurer. 
PAÑAMETE s. Celui qui mesure. 
VOAMETE p. Mesuré.

METE METEMETE
v.a.s. Bon, convenable, être capable, juste, permis, possible, pouvoir —> afake, are, eo, eva, hay, hity, marina, pile, sabo, sanda, soa, sokatse, tanjife, toko. Malaky mete, crédule. Tsy mete, impossible. Tsy mete kitsele toy. Ce lit ne convient pas. Mete io ! Ça colle ! Karazañ'olo tsy mete atolike toy. C'est le genre de personnes qu'on ne peut faire revenir en arrière. Tsy mete mikalo bisikileta ty baba^areo fa lafo mare. Votre père ne veut pas acheter une bicyclette car c'est trop cher. Areno ty siki^ao toy fa tsy mete. Rectifie ton habit car ça ne va pas. Mete amiko zay. Cela m'arrange. Zaho tsy raha mete. Je ne suis pas d’accord. Tsy mete zay. Ça ne convient pas. 
IMETEA IMETEMETEA v.c. 

MAHAMETE MAHAMETEMETE v.a.s. Pouvoir convenir, rendre juste. Toy ty tsy mahamete an’i hevitsi^ao zay. Voilà pourquoi votre idée n’est pas juste. 

MIHAMETE MIHAMETEMETE v.a.s. Commencer à convenir.

METISY (Or. fr.)
adj., s. Hybride, métis, mixte.

MEZA
s. Action de mesurer, mesure de capacité —> metatse, mezira, ohatse, refe, sonde. Mezantsika ami^i sobiky toy vare io. Nous mesurons le riz avec cette corbeille.
MEZIRA (Or. fr.)
s. Mesure —> metatse, meza, ohatse, refe, sonde.

MIAKA
s. Un tel —> ano. A ! Miaka ndehana miasa. Hé ! Un tel va travailler.

MIANORAVOLA
s. Poisson-violon (Serranidé, Therapon jarbua).

MIDY (Or. fr.)
s. Midi —> anjo, mena. Asa añove midy, occupations diurnes. 

MAHAMIDY v.a.s. Qui se fait tard.

MIKEA
s. Tribu primitive vivant dans la forêt entre Morombe et Tuléar. 

MAHAMIKEA v.a.s. Pouvoir regarder, rendre curieux.
MIMY
(Or. fr.) s. Chat —> kary, piso, tabalake, tsaka.

MINE (Or. fr.)
adj. Fou, idiot —> adala, amboa, dehedehe, foka, gege, manke, ola, sañaña, seritse, tsitsihitse.
MINISITE (Or. fr.)
s. Ministère, ministre —> rano.
MINITE (Or. fr.)
s. Minute. Ami^i ty lera, ty tonjo lava iñe manonjo ty minite. Sur une montre, la grande aiguille indique les minutes.

MINJO MINJOMINJO
r. Idée de chaleur —> evoke, fana, ma, roa, sevoke. 
AMINJOA AMINJO AMINJOMINJOA AMINJOMINJO v.c. (tr. MA~). Prov. Bolo lavitse tsy azo aminjoa. On ne peut se chauffer à un feu trop éloigné. 
FAMINJOA FAMINJOMINJOA s. Façon de se chauffer. 

MAMINJO MAMINJOMINJO v.a.s. Se chauffer.

MINTSIKE MINTSIMINTSIKE
adj. Brisé —> folake, sanjake, torotoro, vake. 
FAMINTSIHA FAMINTSIMINTSIHA s. Bris, brisement, brisure. 

MAMINTSIKE MAMINTSIHA MAMINTSIMINTSIKE MAMINTSIMINTSIHA v.a.s. Briser.

MIZA
s. Balance —> balansy, lanja.

MOA1
adv. 1. Particule interrogative. Ampirahalahe moa nareo sa ampianake ? Etes-vous frères ou l’un de vous est-il le père de l’autre ? Ka misy firy anjo moa ty heriñ'anjo raike ? Mais combien de jours y a-t-il dans la semaine ? 2. Explétif, marque de politesse. Iha marare moa ro tsy mivola ! Vous êtes malade et vous ne dites rien !

MOA2 MOAMOA
adj. Muet, silencieux —> ankenje, gy, tsy. Moa tanterake, muet comme une carpe. 

HAMOA s. Etat de ce qui est muet, silence.
MODELE (Or. fr.)
s. Modèle —> marike.

MOEMOE
s. Bourdonnement, marmonnement, murmure —> menemene. 

FIMOEMOE s. Marmonnement. 

KIMOEMOE s. Animosité, murmure. 

MAHAMOEMOE v.a.s. Pouvoir chuchoter, marmonner. 

MAMPIMOEMOE v.a.s. Faire murmurer. 

MIMOEMOE v.a.s. Chuchoter, marmonner, murmurer. Mimoemoe fahatane, murmurer n’importe quoi. 

PIMOEMOE s. Celui qui grogne, murmure.

MOFO
s. Pain. Fanaova mofo, boulangerie —> fañamboara mofo. Mofo lava, baguette. Mofo mafana, pain frais —> mofo vao. Pamarotse mofo, marchand de pain. Panao mofo, boulanger —> pañamboatse mofo. Tapa-mofo, morceau de pain.
MOGO (Or. fr.)
s. Mégot —> borike.

MOHAKE MOHAMOHAKE
adj. Gâté, mou, pourri —> boboke, ebotse, folentsake, hanta, jebo, jiake, kopake, koroke, lamoka, lañe, ledo, lejo, leme, lentsa, lilo, lo, lozitse, manditse, mangenake, momoke, monda, retareta, robake, rota, rotsake, sera, simba, tatake. 

MAHAMOHAKE MAHAMOHAMOHAKE v.a.s. Pouvoir ramollir.

MOHARA
s. Extrémité de corne de bœuf ou dent de caïman qui contient des gris-gris, talisman.

MOJA
s. Bassin, os de la hanche —> taola, vania.

MOKA
s. Champ en jachère.

MOKARE
s. Galette.

MOKE
s. Moustique (Anopheles sp.). Aole moke, anti-moustique, « mousquito ».

MOKY
s. Sorte de tubercule (Ipomoea sp.) —> kabija, tala.

MOKINJY
s. Gésier.

MOKO
s. Occiput.

MOKOTSE MOKOMOKOTSE
adj. Affaibli, défaillant, épuisé, fatigué —> fate, hozo, kele, lañake, leme, letse, momoke, rerake, ripake, zetsike, zitizity. Piera ro anaka mokomokotse. Pierre est un peu fatigué. 
AMOKORA AMOKORO AMOKOMOKORA AMOKOMOKORO v.c. (tr. MA~). 
FAMOKORA FAMOKOMOKORA s. Alourdissement. 

HAMOKORA HAMOKOMOKORA s. Abattement, atonie, fatigue. Hamokora tampoke, coup de barre. Mañala hamokora, délasser. Mahatiaro hamokora avao ie. Il se sent toujours fatigué. 
IMOKORA IMOKOMOKORA v.c. 

MAHAMOKOTSE MAHAMOKOMOKOTSE v.a.s. Accabler, fatiguer. Nahamokotse ahe mare lia lavitse iñe. Ce long voyage m’a beaucoup fatigué. 

MAMOKOTSE
MAMOKORA MAMOKOMOKOTSE MAMOKOMOKORA v.a.s. Alourdir. 

MIHAMOKOTSE MIHAMOKOMOKOTSE v.a.s. Défaillir, s’alourdir, s’épuiser, se fatiguer. 
MOKORE MOKORO MOKOMOKORE MOKOMOKORO v.p. Qu’on épuise, fatigue.

MOLALE
s. Suie —> ero. Pianatse mainte-molale, anciens élèves.

MOLANGA
s. Barque, pirogue sans balancier —> laka.

MOLANTA
adj. Blagueur, déloyal, hâbleur, pas digne de confiance, trompeur —> ambaka, fente, fitake, hanka, kanty, mavo, ninitse, pola, saintsay.

MOLENGE
s. Calme de vent de jour —> tsatso. Molenge ty nimaray. Il n’y a pas de vent ce matin.

MOLOLO
s. Chaume, foin, paille —> akata, tsatsango.

MOMBA
adj. Stérile (Ne se dit que des personnes) —> kanda, sekatse, vokatse.

MOMBO
s. Plainte, soupir —> ae, alahelo, foay, kehenkehe, koaike, menemene, rohake, sarinto, taray. 
AMOMBOA v.c. (tr. MA~). 
FAMOMBOA s. Façon de se plaindre, le motif. 

MAMOMBO v.a.s. Gémir, se plaindre. Mamombo Lizety fa marare. Lisette se plaint car elle est malade. 

MAMPAMOMBO v.a.s. Faire se plaindre.

MOMOKE MOMOMOMOKE
adj. Affaibli, pourri, très mou, usé —> boboke, domo, fonga, jebo, jiake, kele, konka, koroke, lane, lañe, leme, lentsa, letse, lilo, lo, lozitse, mohake, mokotse, monda, rerake, ripake, rota, tatake, zetsike. Fa momoke mare ty salo^e. Son vêtement est trop usé. 
HAMOMOHA HAMOMOMOMOHA s. Etat de ce qui est mou, pourri, usé. 
IMOMOHA IMOMOHO IMOMOMOMOHA IMOMOMOMOHO v.c. (tr. MI~). 

MAHAMOMOKE MAHAMOMOMOMOKE v.a.s. Pouvoir ramollir. 

MANAMOMOKE MANAMOMOHA MANAMOMOMOMOKE MANAMOMOMOMOHA v.a.s. Affaiblir, détremper. Manamomoke ami^i rano, détremper. 

MIHAMOMOKE MIHAMOMOMOMOKE v.a.s. Ramollir peu à peu. 
MOMOHE MOMOHO MOMOMOMOHE MOMOMOMOHO v.p. Qu’on ramollit (Riz, viande…).

MOMPERA (Or. fr.)
s. Curé, mon père.

MONDA MONDAMONDA
adj. Gâté, mou, pourri (Se dit du riz seulement) —> boboke, ebotse, folentsake, hanta, jebo, jiake, kopake, koroke, lamoka, lañe, ledo, lejo, leme, lentsa, lilo, lo, lozitse, manditse, mangenake, mohake, momoke, retareta, robake, rota, rotsake, sera, simba, tatake. Monda vary io. Le riz est ramolli. 

HAMONDA HAMONDAMONDA s. Etat de ce qui est mou, pourri. 

MAHAMONDA MAHAMONDAMONDA v.a.s. Pouvoir ramollir. 

MIHAMONDA MIHAMONDAMONDA v.a.s. Pourrir, se gâter.

MONDITSE MONDIMONDITSE
adj. Chiffonné, très sale —> henjoke, ngentso. Monditse mare siki^ao o. Ta couverture est très sale. 

MAHAMONDITSE MAHAMONDIMONDITSE v.a.s. Salir.

MONE (Or. fr.)
(v. LAMONE).

MONGO
MONGOMONGO
adj. Crépu, laineux. Mongo ty volo^e. Il a les cheveux crépus. 
FAÑAMONGOA FAÑAMONGOMONGOA s. Façon d’être crépu, laineux. Fañamongoa volo, crêpage. 

HAMONGO HAMONGOMONGO s. Etat des cheveux crépus. 

MAHAMONGO MAHAMONGOMONGO v.a.s. Pouvoir friser les cheveux. 

MAÑAMONGO
MAÑAMONGOMONGO v.a.s. Friser les cheveux.

MONGORY
s. Mât de boutre —> tehe.

MONOMONO
r. Idée de bourdonner, murmurer —> menemene, moemoe, toreo, vovo. 

FIMONOMONO s. Bourdonnement, bougonnement. Ty fimonomono^i ty tantele, le bourdonnement des abeilles. 

MIMONOMONO v.a.s. Bourdonner, murmurer.

MONONGO
s. Variété de plante (Rutacée zanthoxylum).
MONTIRA (Or. fr.)
s. Horloge, montre —> lera. Pamboatse montira mahae, horloger compétent. Fa finaha^ao va montira io ? As-tu déjà remonté la montre ? Mate montira iñe fa tsy nifaha. La montre est arrêtée faute de remontage.

MONTO MONTOMONTO
s. Clairière, en-dehors du village, en plein air, espace vide, extérieur —> akata, lea, tsioke. Mandeha amonto, sortir pour faire ses besoins. Liomonto, liodiomonto, endroit immense vide de végétation, parc à bœufs dans les déserts. 

MAÑAMONTO MAÑAMONTOMONTO v.a.s. Sortir.

MONTSO1 MONTSOMONTSO
s. Prépuce.

MONTSO2 MONTSOMONTSO
s. Action de se fâcher, irritation, mécontentement —> heloke, rontsorontso. 

AMONTSO AMONTSOÑO AMONTSOMONTSO AMONTSOMONTSOÑO v.i. A fâcher, à irriter. 
FIFAMPIMONTSOÑA FIFAMPIMONTSOMONTSOÑA s. Fâcherie. 

FIMONTSOÑA FIMONTSOMONTSOÑA s. Façon de se fâcher, irritation, mécontentement. 
IMONTSOÑA IMONTSOÑO IMONTSOMONTSOÑA IMONTSOMONTSOÑO v.c. (tr. MI~). 

MAMPIMONTSO MAMPIMONTSOMONTSO v.a.s. Mettre en colère. 

MIFAMPIMONTSO MIFAMPIMONTSOMONTSO v.a.s. Se fâcher. 

MIMONTSO
MIMONTSOÑA MIMONTSOMONTSO MIMONTSOMONTSOÑA v.a.s. Etre de mauvaise humeur, fâché, irrité. 

PIMONTSO PIMONTSOMONTSO s. Celui qui est en colère.

MOÑE
s. Acné, bouton de visage, pustule —> bongo, botsike, boty, hamatse. Moñelahy, grosse pustule. Misy moñe mipotitse tanjify añ’abo^i ty oro^i Daniele eo. Danielle a un gros bouton qui lui pousse juste sur le nez.

MORA
MORAMORA
1. Débonnaire, commode, docile, doux, facile, obligeant, qui a bon cœur, simple —> ahe, ebotse, eva, hamy, leme, sanda, soa, zo. Azo mora, à bon compte. Feo mora, une voix douce. Mandeha moramora, avancer doucement. Mate moramora, mourir à petit feu. Mora fañahy, bienveillant. Mora fo, docile. Mora hay, facile à apprendre. Mora mare, affable, débonnaire, doux, paisible. Mora mate, qui meurt facilement. Mora mivalike, d’humeur changeante. Mora tsofo-po, sensibilité, susceptibilité. Mora vake, fragile. Mora velo, facile à vivre. Ra amin-jene moramora^e, des parents commodes. Ekeño moramora avao ze valy ameñ’olo an-teña. Acceptez sans façon l’époux qu’on vous donne. Moramora fa ka malisa fahatane. Doucement, ne vous pressez pas en vain. 2. Bon marché. Mora vily, bon marché. Vilio kaliso toy fa mora. Achetez ce pantalon car c'est bon marché. 
AÑAMORA AÑAMORAO AÑAMORAMORA AÑAMORAMORAO v.c. (tr.
MAÑA~). 

FAÑAMORA FAÑAMORAMORA s. 1. Aplanissement, assouplissement, facilité, facilitation. Fa namea anao iabe ty fañamoran-jaha. On vous a donné toutes facilités. 2. Façon d’abaisser les prix. 

FIHAMORA FIHAMORAMORA s. Assouplissement. 

HAMORA HAMORAMORA s. Calme, docilité, facilité. Hamora^i ty fitaona, facilités de transport —> hamora^i ty fañandesa, hamora^i ty fañonjana. Hamoram-pañahy, bienveillance. Sefo an-kamora^e, un chef complaisant. La aleo iha mijano ty hamora^ao avao. Tu aurais mieux fait de garder ton calme. 

KIMORA KIMORAMORA s. De façon aisée, douce, facile. 

MAHAMORA MAHAMORAMORA v.a.s. Pouvoir faciliter. 

MAÑAMORA = MANKAMORA MAÑAMORAMORA = MANKAMORAMORA v.a.s. Aplanir les difficultés, assouplir, faciliter. Mankamora ty fifankazoañ'olo, arrondir les angles. Mañamora ty lalaña, assouplir les règlements. Mañamora ty fitsebeha ty masiny. La machine à coudre facilite la couture. 

MIHAMORA MIHAMORAMORA v.a.s. Commencer à être facile, ralentir, s’assouplir. 
MORAE MORAO MORAMORAE MORAMORAO v.p. Qu’on assouplit, facilite. 

PAÑAMORA PAÑAMORAMORA s. Celui qui facilite.

MORAMBA
s. Douche —> anjo, ladose.

MOREMORETSE = MORIMORITSE
adj. Désolé, esseulé, solitaire —> alahelo, barake, irery, neñe, toka. Fangala morimoritse, amusement, délassement, détente, distraction, divertissement, loisir. Fangala morimoritse ami^i ty moziky, délassement musical. Lia fangala morimoritse, voyage d'agrément. Mangala morimoritse, se délasser. Mangalake morimoritse mijy mozike, se distraire en écoutant de la musique. Fe tsy nihai^e ka la nimorimoritse. Pourtant, il n'y arrivait pas, il était désolé. 
HAMORIMORITSE s. Etat de celui qui est désolé, ennuyé, solitaire. Tsy haiko ty hahafake ty hamorimoritsiko. Je ne vois pas comment passer mon temps. 
MAHAMORIMORITSE v.a.s. Ennuyant.

MORO
s. 1. Bord —> abo, ila, olojiake, olotse, rira, soñe, tete. 2. Les deux ensemble, ceux qui sont ensemble —> arake, azo, haro, horo, inje, komba, nama, pitike, ray, sese, toboro, vorovoro. Moro longo, famille. Tsika moro anake, nous membres de la famille. Fa voaito reo moro-valy. Le mariage est déjà rompu. Mifanao aze amonto eo reo moro anake. Il se dispute dehors avec son fils. Tsobo ty akoho fito moro anake. La poule et ses six petits sont perdus. Tsy mifampilitse tsaño roze moro zoke. Ces deux frères n’entrent pas dans la maison de l’autre.

MOROY
s. Poisson tétrodon (Diodon hystrix).

MOROMBOHO = MERIMBOHO
s. Vivaneau chien rouge (Lutjanus bohar forsskal 1775).

MOSARE
s. Disette, famine, faim, ventre creux —> baintao, kinte, leake. Mate^i ty mosare, mourir de faim. Mitoreo mosare, crier famine —> mitaray mosare. Vonoa^i ty mosare, être tiraillé par la faim —> hani^i ty mosare, mati^i ty mosare. Aja reo mosare atoy. Les enfants ont faim ici. Mahatante mosare ie. Il sait endurer la faim. Mosare zaho. J’ai faim. 

HAMOSARE s. Faim. 

MAHAMOSARE v.a.s. Affamer. 

MOSARE v.p. Marqué par la faim.

MOSAVE
s. Maléfice, sortilège —> tolake, voreke. 

PAÑOSAVE s. Sorcier.
MOSITIKERA (Or. fr.)
s. Moustiquaire.
MOSOARA (Or. fr.)
s. Mouchoir —> isy.

MOSOLY
MOSO
s. Esclave —> andevo = ndevo, makoa, tompo.
MOTARIDA (Or. fr.)
s. Moutarde.

MOTE1 MOTEMOTE = 
REMOTE
s. Variété de plante (Fabacée indigofera sp.).

MOTE2
s. Chassie, pus qui recouvre les yeux. Maro mote, chassieux. Motemote, qui a du pus sur les yeux.

MOTERA (Or. fr.)
s. Moteur.
MOTO s. (Or. fr.)
Moto, motocyclette. Pionja môtô, motard.

MOTSO
s. Feu —> afo, bolo, fata, helatse, jiro, oro, potara, rehitse, solabo.
MOZAMBIKE
s. Mozambique.
MOZIKE (Or. fr.)
s. Musique