Teny nalaina : 4MI

Madagascar Tribune
2010/10/14
Il a plaidé pour le dépassement des préjugés, et notamment pour que les personnes en situation d'extrême pauvreté ne soient plus automatiquement associées aux « 4 mi », selon les mots malgaches mifoka (drogue), miloka (jeux), migoka (alcool) et mivarotena (prostitution).