Teny iditra tsiafakomby (tsy, afaka, omby)
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy Karazan-kazo madinika misy tsilony maranitra fanaon' ny olona fefimboly [Rajemisa 1985]
Fanazavàna teny frantsay (1) (Merina, Sihanaka, Betsileo, Bara, Mahafaly) (même étymologie que " tsiafakaombe"). Malzac traduit : « que les boeufs ne peuvent franchir ».
  • Caesalpinia bonduc (L.) Roxb (Fabaceae) paraît être l'espèce la plus anciennement connue sous ce nom.
  • Caesalpinia sepiaria Roxb. (Fabaceae) , plus récemment planté sur les plateaux autour des parcs à boeufs est maintenant l'espèce le plus souvent désignée sous ce nom sur les hauts plateaux.
La décoction des écorces est souvent administrée aux jeunes veaux (remède vétérinaire empirique). On emploie aussi cette décoction, ou plus souvent celle des racines, au traitement des affections vénériennes, en lotions locales et en boissons bues très chaudes pour faire transpirer. Usages relevés par Descheemaeker. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Ohatra 
1Ary izany no odimafo: ravin-tsiro sy ravin-tsiafakomby, totoina ampifangaroina, dia ampisotroina ny omby, dia anafanan' azy; [Callet: Tantara, takila 127]
2ary ny sasany tahaka ny «tsiafakomby»- Betsaka ny raiketra maniry any Palestina ankehitriny , nefa heverin' ny botanista fa zavatra nentina avy tany Amerika izy tamin' ny taona taorian' ny andro voalazan' ny Test. [Randzavola: Baiboly, takila 376]

Teny iditra tsiafakomby
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay (« que même le boeuf ne peut franchir »). Avant de l'appliquer aux caesalpinia introduits, ce nom aurait été donné à un arbuste autochtone : Mezoneurum hildebrandtii Vatke Ined. (Fabaceae), d'après Dandouau. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Mezoneurum hildebrandtii

Teny iditra Tsiafakomby (tsy, afaka, omby)
Sokajin-teny anaran-tsamirery (haitoetany) [fitanisana]
Voambolana 
Fangi-bolantany -22.05, 46.8833333
Haianarantany tsy, afaka, omby

Nohavaozina tamin' ny 2020/07/31