Teny iditra kafara
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy Fimonomononam-bahoaka noho ny fitondrana tsy marina na famoretana mihoapampana [Rajemisa 1985]
Famaritana frantsay Plaintes, murmures, mécontentement provenant des injustices, des vexations des autres, cris de réprobation populaire [Abinal 1888]
Famaritana frantsay  [Betsileo] ou plus souvent tsakafara(probablement de fara : dernier, l'ultime recours) : littéralement voeu de guérison à un malade (Dubois). Les voeux de guérison formulés solennellement par tous les proches en présence du mpimasy sont une partie considérée comme essentielle de la thérapeutique. Ils sont souvent accompagnés d'une offrande appelée tsaboraha, consistant en rameaux des plantes, cultivées ou sauvages, particulièrement chères au malade et recueillis en des lieux et dans des conditions précisées par le mpimasy ou le mpanandro. On fait aussi le tsikafara pour les femmes qui souhaitent avoir des enfants et n'ont pu en mettre au monde ; avant de se présenter à un procès, devant un examinateur, voire même devant le corps électoral ; avant de partir en voyage lointain, etc. Suivant les occasions, la cérémonie est discrète ou, au contraire, s'accompagne de libations, de sacrifices de boeufs, d'un grand concours de peuple et peut donner lieu à des réjouissances qui durent plusieurs jours. [Boiteau: Végétaux]
Voambolana 
Sampanteny 

Teny iditra Kafarà
Sokajin-teny anaran-tsamirery (ara-baiboly) [firaketana]
  [Baiboly]
Famaritana anglisy Chephirah [Baiboly]
Famaritana frantsay Kephira [Baiboly]
Voambolana 
Fitovian-keviteny Kefira

Teny iditra Kafarà
Sokajin-teny anaran-tsamirery (ara-baiboly) [firaketana]
Famaritana anglisy Chephirah [Baiboly]
Famaritana frantsay Kephira [Baiboly]
Voambolana 
Fitovian-keviteny Kefira
Teny nalaina 

2018/11/30