Teny iditra kily
Sokajin-teny anarana
Famaritana malagasy  [Bara, Tanosy] madiro [Rakotosaona 1972]
 (Tamarindus Indica, Latina) atao hoe koa madilo na madiro na voamatony, na lamoty, ataon'ny Vazaha koa "prunier malgache". ( tohiny) [Ravelojaona: Firaketana]
 hazo lehibe sady be ravina misandrahaka, fahita amin'ny tapany atsimo sy andrefana, manome ny voa atao hoe voamadilo. [Rajemisa 1985]
 hazo manome ny voamadilo ary mety maharitra zato taona. [SLP: Voambolana]
Famaritana anglisy the tamarind tree. The Sakalava use a decoction or infusion of the leaves as a vermifuge and also for stomach disorders. They also obtain from the tree a black dye for silk. They think that the tree affords a dwelling-place for evil spirits, to propitiate which it is occasionally smeared with the blood of oxen. The fruit they use in the manufacture of rum, and the seed in working the sikidy, called by them sikily, probably from this kily. Tamarindus indica (Latin). Same as madilo and madiro. [Richardson 1885]
 the tamarind tree; also called madiro. [Hallanger 1973]
Famaritana frantsay  [Tankarana] tamarinier. ( madiro). [David 1952 (takila K)]
 le tamarinier; son fruit; on dit aussi madiro. [Hallanger 1974]
 tamarinier (Tamarindus indica) (s [...] voamadilo) [tohiny Rajaonarimanana 1995]
 tamarinier [SLP: Voambolana]
 tamarinier. Cet arbre originaire d'Afrique peut atteindre vingt-cinq mètres de haut. Ses fruits laxatifs servent à la préparation de confitures et de boissons. Les lémuriens se régalent de ses gousses ( voamadilo). Arbre sacré, c'est un des lieux de communication avec le surnaturel. [Rajaobelina: Malgache]
  [Bara, Sakalava] Nom du tamarinier, Tamarindus indica L. (Fabaceae). Grand arbre qui fait l'ornement de la principale place dans tout village de l'Ouest ou du Sud-Ouest ; les kabary ou discussions entre notables ont lieu sous son ombre. Les fruits, très acides, sont légèrement laxatifs et surtout antiscorbutiques, riches en vitamine C. Aussi faisaient-ils traditionnellement partie de la cargaison d'un piroguier et c'est ainsi que l'espèce s'est répandue sur toutes les côtes de l'océan indien. On prépare avec leur pulpe des boissons hygiéniques, sorte de limonades. Les jeunes gousses confites sont utilisées comme condiment ; on les incorpore au carry et à d'autres sauces. Les graines mûres, très dures ; sont employées dans l'art de la divination, d'où le nom de sikily : méthode de divination par disposition des grains sur une grille dessinée à l'avance, suivant des règles fort compliquées. Le mpisikidy est celui qui prédit l'avenir suivant cette méthode. Les jeunes feuilles fournissent une infusion vermifuge, contre les ascaris et oxyures. Le bois, blanc mais résistant, est difficile à travailler. L'écorce servait autrefois à préparer une teinture noire utilisée pour la soie, le coton et même le rafia. Cet arbre a donné son nom à beaucoup de localités, comme Bekily, Ankilizato, (« où il y a cent kily »), etc. Encore appelé madilo ou madiro [Boiteau: Végétaux]
Famaritana alemà Tamarinde; Tamarindebaum [Bergenholtz 1991]
Voambolana 
Anarana siantifika Tamarindus indica
Fitovian-keviteny lamoty ~ madilo ~ madiro ~ voamatony ~ voamadilo
Teny nalaina 
Haianarantany Anaran-toerana misy ity teny kily ity (34)
Ambahikily
Ankiliabo
Ankiliabokely
Ankiliambany
Ankiliarivo
Ankilibe
Ankilibory
Ankilidonga
  Ankilifaly
Ankilifito
Ankilifolo
Ankililahy
Ankililoaka
Ankilimahitsy
Ankilimalinika
Ankilimanjaka
  Ankilimaro
Ankilimena
Ankilimiangy
Ankilimionga
Ankilimivony
Ankilimivory
Ankiliroa
Ankilitelo
  Ankilivalo
Ankilivalokely
Ankilivelomy
Ankilizato
Ankily
Bekily
Kiliarivo
Kilimivory
  Kilivalo
kily
 kily
Sary 

2018/12/06