Teny iditra lendemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay (racine : lemy comparer au malais lemah tout ce qui affaiblit, qui fait obstacle à une puissance maléfique, allusion aux emplois comme talisman contre la foudre pour les exorcismes, etc.). Nom générique des anthocleista (Gentianaceae). avec la répartition par dialectes suivante :
¶  [Betsileo, Merina, Sakalava, Tsimihety] Anthocleista amplexicaulis Baker (Gentianaceae) le plus souvent.
¶  [Bezanozano, Tanala] surtout Anthocleista madagascariensis Baker (Gentianaceae).
¶  [Betsimisaraka] (Betsimisaraka Nord) plutôt Anthocleista longifolia (Lam.) Boiteau. (Gentianaceae).
¶ Ces arbres sont couramment employés comme odi-varatra (protection contre le tonnerre, la foudre). Le spécialiste en la matière dit mpanao odi-varatra brandit une branche de cet arbre et, après l'avoir exposée aux vapeurs d'un bain odorant, parcourt le village en criant : foa ! foa ! Maleme ! La racine leme, ou lemy, se retrouve donc dans cette imprécation et c'est sur ce jeu de mots que repose la puissance attribuée au lendemy. On les utilise aussi pour exorciser les enfants nés sous un destin néfaste. À cet effet, ils sont symboliquement frappés avec un rameau feuillé de ces arbres. Les lendemy ont des écorces à odeur nauséeuse et des propriétés vomitives. Leur bois, blanc et mou, est utilisé pour faire des talismans qu'on porte à titre individuel contre la foudre. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Anthocleista amplexicaulis, Anthocleista longifolia, Anthocleista madagascariensis

Teny iditra lendemy
Sokajin-teny anarana
Famaritana frantsay  [Sihanaka] Craspidospermum verticillatum Bojer ex A. DC. (Apocynaceae), confondu sous le nom de hazombandrika avec un anthocleista, est parfois utilisé aussi comme odi-varatra et dans ce cas nommé également lendemy. [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Craspidospermum verticillatum

2018/08/15