Teny iditra Madagascar Tribune
Sokajin-teny anarana (gazety)
Mpanoratra 
Fanontana 
Habaka http://madagascar-tribune.com/ ()
Sombiny 
2006/03/22
Telo taona katroka izao no nanafihan' ny Amerikanina ny firenena Irakianina izay noheverina fa manafina sy manamboatra fitaovam-piadiana nokleary
2007/03/09
Apetraka ho fahavalom-bahoaka indray ny orin' asa Jirama ankehitriny, satria mikatona ny orinasa maro noho ny tsy fahafahan-dry zareo mandoa ilay sazy takian' ny Jirama noho ny fihoarana amin' ny fandaniana voafetra amin' ity herin-jiro ity
2008/02/20
Il se trouve que la langue malgache finira par servir définitivement d'instrument de communication au quotidien. "Ny teny malagasy, teny nibeazako, teny hahombiazako", littéralement "le malgache, ma langue d'enseignement, d'éducation mais aussi la langue de ma réussite et de mon épanouissement". Ce sera le thème de la journée du 21 février. L'enjeu est de dimension nationale dans la mesure où 93% des Malgaches la parlent.
2008/03/01
C’est la création du groupe SMTP (Société Malgache de Transformation des Plastiques) en 1996, fabricant de tuyaux PVC, PEHD, tube orange, feuillard, équipements sanitaires, sandales EVA, kyranil, citernes, fosses septiques », nous a confessé Ismaël Danilhoussen, Président Directeur Général du groupe et plusieurs autres sociétés.
2008/08/16
Quatre langues, un parallèle (le lundi 16 juin 2008)

Un parallèle curieux existe entre l'influence du français sur les Malgaches de nos jours, l'influence du latin sur les Français il y a 700 ans, et celle du grec sur les Romains il y a 2000 ans. Ce parallèle éclaire d'un jour intéressant les questions que nous nous posons sur l'importance respective du français et du malgache, sur la "fanagasian'ny fahabeazana", sur la langue dans laquelle les écrivains malgaches écrivent leurs oeuvres.

Dès le 5ème siècle avant notre ère, la langue grecque règne suprême dans la région méditerranéenne. Elle nous donne la prose de Thucydide, de Platon, et de tant d'autres. Au 3ème siècle, cette langue se répand dans le Moyen-Orient grâce aux conquêtes d' Alexandre le Grand. Le prestige de la langue et culture grecques est immense aux yeux des Romains. Quand ils dominent la Grèce et le Moyen-Orient à partir du second siècle avant notre ère, les Romains utilisent le grec, et non pas le latin, pour administrer la partie orientale de leur immense empire. Les enfants romains riches vont étudier en Grèce, et les familles aisées préférent utiliser le grec dans leurs correspondances et conversations. Saint Paul, citoyen romain, écrit son Epître aux Romains en grec.

Le latin aurait pu rester une langue de seconde classe, éblouie et aveuglée par le rayonnement du grec prestigieux. Heureusement, des écrivains latins réagissent. Cicéron, le premier, qui connaît parfaitement les deux langues, crée le vocabulaire philosophique latin et publie ses livres et discours en latin. Il forge des néologismes conformes au génie de la langue latine. C'est peut-être lui qui a fait le plus pour mettre le latin à l'honneur. Nous pouvons maintenant profiter des résultats de cet éveil : l'immense collection de prose et de poésie latine dont une bonne partie nous est parvenue.

Déplaçons-nous 1500 ans plus tard, en France. On y trouve les mêmes rapports de force, cette fois-ci entre le latin et le français. La Sorbonne enseigne en latin. Les livres savants, les actes juridiques, les contrats, les actes de baptême et de décès, sont tous rédigés en latin. Le français, la "vulgaire du pays", fait figure de parent pauvre. Heureusement, là aussi, certains réagissent.

Le roi François 1er en 1539, par les Ordonnances de Villers Cotterêts, exige l'usage exclusif du français dans tous les actes et documents officiels. Joachim du Bellay publie en 1549 sa "Défense et Illustration de la Langue Française" (illustration voulant dire ici : pour rendre illustre). Il affirme que la langue française peut et doit produire des oeuvres aussi belles que les langues latine et grecque. Et maintenant, nous pouvons admirer les résultats de cet autre éveil.

Déplaçons-nous enfin de 500 ans, à Madagascar. Le parallèle n'est-il pas saisissant ? Inutile d'en énumérer les manifestations... N'a-t-on pas un vague sentiment, pensé mais non exprimé, que peut-être au fond la langue malgache n'est pas à la hauteur ? Il faut réagir.

Il existe encore dans le monde près de 7.000 langues. Avec ses 15 à 17 millions de locuteurs, le malgache se place entre les 50ème et 60ème rangs (étrange coïncidence : le même rang que le grec moderne). Du point de vue ouvrages de référence, le malgache est avantageusement placé : il a son "dictionnaire Larousse", sous la forme du Rakibolana de Régis Rajemisa-Raolison, que l'on trouve facilement en librairie. D'ici quelques semaines, il aura son "encyclopédie Larousse", sous la forme du splendide Rakipahalalana de l'Académie Malgache, avec 35.000 articles. Souhaitons que beaucoup de familles auront à coeur d'avoir ses deux ouvrages dans leur bibliothèque et les consulteront souvent. Il y a un grand nombre de dictionnaires bilingues pour faire le pont entre le malgache et l'anglais, le français, l'italien, l'allemand, le russe… Sur le web (mondemalgache.org), se construit un dictionnaire encyclopédique qui, bien qu'à peine à moitié fini, contient déjà 50.000 mots malgaches, dont une ample foison viennent des provinces.

Le malgache est une langue riche, ainsi que l'ont remarqué un certain nombre d'auteurs. En 1856, William Ellis le décrit comme "abondant, précis, et par certains aspects hautement philosophique". Plus récemment Leonard Fox le déclare "une langue aux nuances extrêmement délicates, et d'une concision remarquable". Comme le latin de Cicéron, le malgache est bien adapté par sa syntaxe à la formation de néologismes ; on en trouvera des exemples dans le Rakipahalalana.

Il y a de bonnes raisons que les Malgaches soient fiers du "teny nibeazany, teny hahombiazany".

Jean-Marie de La Beaujardière
(Texte original dans http://www.madagascar-tribune.com/Quatre-langues-un-parallele,7190.html)

2008/09/09
Rien que pour le secteur privé, le nombre des accidents de travail se chiffre en moyenne à 4190 annuellement, soit environ 350 cas par mois. C'est ce qu'on a appris auprès du Service Accidents de travail et maladie professionnelle relevant de la CNaPS (Caisse Nationale de Prévoyance Sociale), à Ampefiloha.
2008/09/17
Le collège des conseillers du président de la République Marc Ravalomanana ne compte actuellement que trois étrangers. Il s'agit de Dean Williams (Américain) qui enseigne à la fois au NLIM (National Leadership Institute of Madagascar), de Peper Langseth (Norvégien) qui travaille étroitement avec le chef de l'Etat sur la réalisation du MAP et de Kuno Bose (Allemand), conseiller en sécurité. Georges Andriamanantena, alias Rado, tire sa révérence à l'âge de 85 ans. Doyen de l' Académie malgache et président d'honneur de l' Havatsa Upem (Union des poètes et écrivains Malgache), il a laissé une veuve et six enfants, dont quatre filles et deux garçons lesquels ont engendré pour le poète 26 petits et arrière petits-enfants... Le poète à laissé un héritage inégalable pour le peuple malgache tout entier. A noter que l'éminent membre de l'Académie malgache a sorti dix ouvrages contenant ses poèmes.
2008/09/19
Quelque 20 Opérateurs allemands seront dans nos murs du 28 Septembre au 5 Octobre 2008 durant les séminaires organisés par le gouvernement malgache, l'EDBM (Economic Developpement Board of Madagascar), la Fédération des Chambres de Commerce et de l'Industrie ainsi que la New Generation of Malagasy Businessmen.
2008/11/06
Le commerce intérieur des entreprises franches est spécialisé surtout dans la vente de produits de première nécessité (PPN). Le riz est l'un des denrées les plus prisées. Si normalement, un sac vaut Ar52 500, il se vend jusqu'à Ar90 000 en ces lieux.
2009/01/12
C'est ainsi que nombre de gens disent "afo nandoro ny lambako" et préfèrent se placer loin du feu de l'action.
2009/03/14
Une fois encore, le comportement des militaires du CAPSAT montre que, contrairement à ce qu'on essaye de véhiculer, les militaires malgaches ne différent pas de leurs frères d'armes africains. Au Burkina-Faso, on a eu la révolte des capitaines. Au Liberia, un sergent avait pris le pouvoir. Et en Centrafrique, un caporal-chef s'est fait proclamer empereur. Donc une révolte de colonels, finalement, cela ne fait pas désordre. Alors jeune bachelier, j'ai fait partie des cohortes de "SA2" créés par le régime de la seconde République : les soldats auxiliaires de deuxième classe, grade accordé à ceux qui devaient effectuer le service national hors forces armées populaires (SNHFAP), plus communément appelés les "SN". Grade qui était doublement humiliant : non seulement on était auxiliaires, mais en plus on était de deuxième classe, au même rang que les "bleus".
2009/03/17
Quant à la Banque mondiale, au FMI, à la BAD et à l'Union européenne qui constituent ce qu'on appelle "les bailleurs de fonds", leur approche plus pragmatique et moins politique que les Nations unies risque d'être un atout pour le putschiste. Sur le terrain, Andry Rajoelina a gagné, et cela était prévisible depuis une semaine, quand le CAPSAT avait basculé du côté du 13 mai, faisant voler en éclat la capacité de l'Emmo-nat à réprimer, et se posant en menace pour la garde présidentielle.
2009/03/19
De plus, la route n'est pas finie, et il a intérêt à reprendre le contrôle très vite pour éviter que la situation d'anarchie créé par son coup d'état ne transforme définitivement le pays en un gigantesque Fanjakan'i Baroa. Qu'est ce qui prouve que cette révolte de colonels ne fut qu'une parenthèse dans l'Histoire du pays, et que cela ne va pas devenir un lalan-kitan-kisoa (expression malgache pour qualifier une mauvaise habitude) ? Mais si le Sommet est quand même accueilli à Antananarivo, quelle ironie ce serait pour Marc Ravalomanana, qui doit peut-être une partie de sa chute à son entêtement pour ce sommet. Même remarque pour le Palais de la Reine, dont les travaux de restauration sont en cours de finition : "Ravalo no nividy soavaly dia i Rajoelina no hitaingina azy" (c'est Ravalomanana qui a acheté le cheval, et c'est Rajoelina qui monte dessus).
2009/03/20
"La capture du président du FJKM par les éléments du CAPSAT à Antanimena était d'ordre sécuritaire. Je l'ai protégé contre une vindicte populaire qui menaçait car il y avait des gens qui lui en voulaient dans la cour", résume le commandant Randrianasoavina Charles.
2009/03/23
Le général Pily Gilbain, commandant de la gendarmerie nationale, le directeur général de la police nationale, Talbot Antonin Alexis, et l'ancien Chef d'Etat Major Général de l'Armée Malgache (CEMGAM) Rakotoarinasy André Lucien ont été très visibles durant la cérémonie
2009/03/24
Les dernières rumeurs font état d'un ultimatum que des éléments de la Base Aéronavale d'Ivato, du Régiment des forces d'intervention d'Ivato, voire des soldats des forces d'intervention d'Antsiranana, auraient lancé contre le régime et notamment contre les soldats "mutins" pour remettre de l'ordre et revenir à la "légalité".
2009/03/28
Des formations politiques de l'opposition qui ont été sur la Place 13 mai pour donner le coup de pouce au succès de Andry Rajoelina, ont proclamé à la Villa Elisabeth la naissance du groupement HPMMDT ou Hery Politika Mitambatra Miaro ny Demokrasia sy ny Tetezamita. Toutes les 28 formations qui, le 23 mars 2009, ont décidé d'appuyer le mouvement pour le changement réclamé sur la Place 13 mai, ont été unanimes pour cette mue. Supposé devoir défendre sa cause lors du Sommet de la SADC qui se tiendra au Swaziland lundi 30 mars, le président Ravalomanana n'est plus dans ce pays. A noter que la SADC est composée de 15 pays d'Afrique australe, dont la RD Congo, le Zimbabwe, la Zambie, l'Ile Maurice, le Lesotho, la Namibie, l'Afrique du Sud et bien sûr le Swaziland.
2009/03/31
Bien au contraire on attend sans beaucoup d'illusions de voir la concrétisation de ses innombrables promesses de lutte contre le didy jadona (dictature), dont il avait fait son cheval de bataille pour s'approprier le pouvoir qu'une élection démocratique avait placée dans les mains de Marc Ravalomanana.
2009/04/06
Le Collectif des Citoyens et des Organisations Citoyennes constitué d' associations de la société civile, de syndicats, d'opérateurs économiques et de citoyens civils et militaires, conscients de la nécessité de se regrouper pour trouver une issue rapide à la crise actuelle, rappelle les principes qui guident son action Manifestations à Andraharo à proximité de la représentation des Nations Unies, puis à Ambohijatovo ; mise en place du KPMD (Komitim-Pirenena Miaro ny Demokrasia) à Tsiazotafo ; manifestation du collectif pour Madagascar à Saint Denis de la Réunion. Les opposants au coup d'état restent actifs.
2009/04/13
A noter que la monnaie nationale est en train de se déprécier dangereusement par rapport à l'euro. L'Ariary a perdu 6% de sa valeur par rapport à l'euro depuis le début du mois d'avril 2009.
2009/04/14
A Alasora, à Anjomakely, à Andoharanofotsy, à Antsahadinta, à Fenoarivo, à Ambohitrimanjaka, à Talatamaty, à Ambohidratrimo, à Mahitsy, une rizière d'une superficie de 10m2, équivalent au travail d'une repiqueuse, engloutit la somme de 30 000Ar. En plus de cela, il faut ajouter les prix de la semence, des fertilisants et de l'appui technique du vulgarisateur.
2009/04/15
Un comité ad hoc contre le pillage des ressources naturelles, précisément contre le pillage et l'exportation illicite de bois précieux et d'espèces animales protégées, est sur pied et à l'oeuvre depuis samedi 11 avril dans la région de la SAVA (Sambava, Antalaha, Vohémar, Andapa).
2009/11/12
Betsaka ny tanora mankafy ny Kalon'ny Fahiny. Te hahafantatra sy hifehy ny Ba Gasy
2010/10/14
Il a plaidé pour le dépassement des préjugés, et notamment pour que les personnes en situation d'extrême pauvreté ne soient plus automatiquement associées aux « 4 mi », selon les mots malgaches mifoka (drogue), miloka (jeux), migoka (alcool) et mivarotena (prostitution).
Tsanganana sy sary iray takila Ny lohateny rehetra

Nohavaozina tamin' ny 2020/08/12