Teny iditra nato
Sokajin-teny   anarana
Famaritana malagasy   [Taisaka] anaran-kazo [Rakotosaona 1972]
   Karazan-kazo izay nakan' ny ntaolo loko mena nandokoana lambamena ny hodiny (Imbrecaria madagascariensis) [Rajemisa 1985]
Famaritana anglisy   a tree whose bark supplies a red dye. [Richardson 1885]
   a tree whose bark yields a red dye [Hallanger 1973]
Famaritana frantsay   arbre dont l'écorce donne un colorant rouge [Hallanger 1974]
Famaritana frantsay   (autre prononciation de nanto). Nom très anciennement relevé par les premiers exportateurs européens : Flacourt, Poivre, Rochon. Il a donné le nom créole : « Bois de natte » à la Réunion et Maurice (par télescopage du français : natte et du malgache nato, dont la prononciation est presque la même). Ce nom s'applique aux très nombreuses Sapotaceae que nous avons déjà citées (Voir nanto), auxquelles il faut ajouter les suivantes : Par leur couleur rouge, (substitut du sang dans les sacrifices) les écorces de nato (hodi-nato) jouissaient d'une grande réputation magique. On les utilisait souvent comme offrandes. De même le résidu de ces écorces après leur utilisation en teinture (tain-kodi-nato) servait dans les exorcismes. Lorsqu'un enfant naissait sous le mois zodiacal d' adaoro, ou le 25e jour de la lune, son destin était « rouge ». Si on ne l'exorcisait pas, il répandrait le sang ou deviendrait incendiaire. Pour conjurer ce sort, on offrait solennellement le tain-kodi-nato et les fleurs rouges du songosongo (Tantaran'ny Andriana, 1 : 46). Par contre, il ne fallait pas faire tremper dans l'eau l'écorce rouge du nato avant de traverser la rivière. Elle pouvait anéantir la puissance de l'ody mamba, charme contre les crocodiles ou les fanidy. Leurs porteurs n'étaient plus protégés ; Voir ces noms. Plus tard, lorsque la couleur rouge fut réservée à la noblesse et à l'usage de la reine, le nato connut un prestige plus grand encore. Le mot nato a donné de nombreux dérivés. Outre hodi-nato : écorce de nato, et tain-kodi-nato : résidu de cette écorce après son emploi en teinture, déjà cités, on peut noter : natoina : qu'on teint avec l'écorce de nato ; voanato : teint en rouge ; mpanato : spécialiste, homme ou femme, de cette teinture ; fanatoana : action de teindre en rouge ; ro-nato : décoction préparée avec l'écorce du nato, etc. les noms de plantes dans lesquels il intervient en composition. Ils sont très nombreux. Un des principaux emplois modernes du bois de nato est la fabrication de bardeaux pour la couverture des maisons, car il résiste bien à l'humidité et sa couleur rouge est appréciée. [Boiteau: Végétaux]
Voambolana  
Anarana siantifika   Austrogambeya guereliana, Capurodendron androyense, Capurodendron costatum, Capurodendron microphyllum, Capurodendron rubrocostatum, Capurodendron terminalioides, Faucherea parvifolia, Faucherea thouvenotii, Labramia ankaranaensis var. antsigensis, Labramia sambiranensis, Manilkara capuronii, Manilkara sahafarensis, Mimusops occidentalis, Sideroxylon beguei var. longepedicellata, Sideroxylon saxorum
Sampanteny  
Teny nalaina  
Haianarantany   Anaran-toerana misy itý teny nato itý (1): Nato

Teny iditra Nato (nato)
Sokajin-teny   anaran-tsamirery (haitany) [firaketana]
Voambolana  
Haianarantany   nato
Sary  

Nohavaozina tamin' ny 2017/12/20