Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny mpamaritra
Fanazavàna teny malagasy  [Bezanozano] tahaka, ohatry [Rakotosaona 1975]

Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy Hazo vahiny lehibe izay mety hahatratra roapolo ka hatramin' ny efapolo metatra, fanaovana varavarana, fanaka, ngorodona, noho ny hamafisany; ny voany dia atao hoe voan' oaka [Rajemisa 1985]
Fanazavàna teny anglisy the oak tree [Richardson 1885]
Fanazavàna teny frantsay chêne [Abinal 1888]
 (de l'anglais oak) Nom des chênes introduits et cultivés. Le mot a d'abord été employé dans les textes religieux avant l'introduction de ces arbres. L'espèce introduite dont la croissance est la plus remarquable est d'origine nord-américaine. C'est Quercus palustris Münchh. (Fagaceae), dont il existe de magnifiques specimens à Tsimbazaza. Les chênes européens : Quercus pedunculata Ehrh et Quercus robur L., se sont beaucoup moins bien adaptés. Le chêne-liège qui n'a jamais été importé à Madagascar à notre connaissance, est pourtant connu de réputation et appelé oaka fanana-bosoa (« chêne à faire des bouchons »). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Quercus palustris
Ny fihaviany Anglisy: oak.
Ohatra Oaka avy any Basana no nanaovany fivoy ho anao; [Baiboly: 33:027:006/Ezekiela 27:6..]

Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny mpamaritra
Fanazavàna teny malagasy  [Bezanozano] tahaka, ohatry [Rakotosaona 1975]

Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy Hazo vahiny lehibe izay mety hahatratra roapolo ka hatramin' ny efapolo metatra, fanaovana varavarana, fanaka, ngorodona, noho ny hamafisany; ny voany dia atao hoe voan' oaka [Rajemisa 1985]
Fanazavàna teny anglisy the oak tree [Richardson 1885]
Fanazavàna teny frantsay chêne [Abinal 1888]
 (de l'anglais oak) Nom des chênes introduits et cultivés. Le mot a d'abord été employé dans les textes religieux avant l'introduction de ces arbres. L'espèce introduite dont la croissance est la plus remarquable est d'origine nord-américaine. C'est Quercus palustris Münchh. (Fagaceae), dont il existe de magnifiques specimens à Tsimbazaza. Les chênes européens : Quercus pedunculata Ehrh et Quercus robur L., se sont beaucoup moins bien adaptés. Le chêne-liège qui n'a jamais été importé à Madagascar à notre connaissance, est pourtant connu de réputation et appelé oaka fanana-bosoa (« chêne à faire des bouchons »). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Quercus palustris
Ny fihaviany Anglisy: oak.
Ohatra Oaka avy any Basana no nanaovany fivoy ho anao; [Baiboly: 33:027:006/Ezekiela 27:6..]

Teny iditra oak > oake
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny frantsay  [Vezo] Idée de bâiller [Poirot & Santio: Vezo (takila O)]

Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny mpamaritra
Fanazavàna teny malagasy  [Bezanozano] tahaka, ohatry [Rakotosaona 1975]

Teny iditra oak > oaka
Sokajin-teny anarana
Fanazavàna teny malagasy Hazo vahiny lehibe izay mety hahatratra roapolo ka hatramin' ny efapolo metatra, fanaovana varavarana, fanaka, ngorodona, noho ny hamafisany; ny voany dia atao hoe voan' oaka [Rajemisa 1985]
Fanazavàna teny anglisy the oak tree [Richardson 1885]
Fanazavàna teny frantsay chêne [Abinal 1888]
 (de l'anglais oak) Nom des chênes introduits et cultivés. Le mot a d'abord été employé dans les textes religieux avant l'introduction de ces arbres. L'espèce introduite dont la croissance est la plus remarquable est d'origine nord-américaine. C'est Quercus palustris Münchh. (Fagaceae), dont il existe de magnifiques specimens à Tsimbazaza. Les chênes européens : Quercus pedunculata Ehrh et Quercus robur L., se sont beaucoup moins bien adaptés. Le chêne-liège qui n'a jamais été importé à Madagascar à notre connaissance, est pourtant connu de réputation et appelé oaka fanana-bosoa (« chêne à faire des bouchons »). [Boiteau 1997]
Voambolana 
Anarana siantifika Quercus palustris
Ny fihaviany Anglisy: oak.
Ohatra Oaka avy any Basana no nanaovany fivoy ho anao; [Baiboly: 33:027:006/Ezekiela 27:6..]

oak   
oaka
Hazo vahiny lehibe izay mety hahatratra roapolo ka hatramin' ny efapolo metatra, fanaovana varavarana, fanaka, ngorodona, noho ny hamafisany; ny voany dia atao hoe voan' oaka [Rajemisa 1985]
the oak tree [Richardson 1885]