Ohabolana : amidy

Ohabolana156 Akoho valo namidy voamena : teny miera mahatsara raha. [Samson 1965 #A27]

Ohabolana403 Andevo amidy tsy alan-tsaimbo . [Samson 1965 #A64]

Ohabolana413 Andevolahy feno kibo , minia tsy handositra ; fa andevolahy noana , mitomany hamidy . [Veyrières 1913 #508]
Andevolahy feno kibo, minia tsy handositra ; fa ny andevolahy noana , mitomany hamidy . [Houlder 1895]
Ankizilahy feno kibo ka minia tsy handositra , fa ny noana mitomany hamidy . [Rinara 1974 #273]
Dikanteny frantsay Esclave bien nourri ne pense pas à fuir ; esclave qui a faim supplie avec larmes qu' on le vende. [Veyrières 1913 #508]
Un esclave bien nourri ne pense pas à s’enfuir; mais un esclave affamé supplie qu’on le vende. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce dernier espère avoir un meilleur maître. [Veyrières 1913 #508]
Dans l'espoir d'avoir un maître qui le traite mieux. [Houlder 1895]

Ohabolana568 Anontanio izay amidiny , vao miady varotra . [Veyrières 1913 #4365, Cousins 1871 #244]
Anontanio izay hamidy vao miady varotra . [Rinara 1974 #288]
Dikanteny frantsay Demandez-lui pour combien il veut acheter avant de débattre le prix. [Veyrières 1913 #4365]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui ont la manie de débattre à outrance les prix. Autre sens : il faut consulter sa bourse avant d'acheter. [Veyrières 1913 #4365]

Ohabolana1720 Boka mivaro- tantely : ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenany mivarotra no mahaloiloy . [Veyrières 1913 #1976, Cousins 1871]
Boka mivaro- tantely : ny zavatra amidy mamy ihany, fa ny tenan' ny mpivarotra no mampahaloiloy . [Houlder 1895 #2025]
Boka mivaro- tantely : ny zavatra amidy mba soa ihany fa ny tenan' izy mpivarotra no mankaloiloy . [Rinara 1974]
Tantely an-tànam-boka , ka na soa aza afa-boninahitra (mankaloiloy ). [Rinara 1974 #4077]
Dikanteny frantsay Lépreux qui vend du miel : ce qu' il vend est doux, mais le marchand donne la nausée. [Veyrières 1913 #1976]
Un lépreux vendant du miel: ce qu' il vend est bien doux, mais c' est le vendeur qui vous dégoûte. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Le don n' est pas tout, il y a manière de donner. [Veyrières 1913 #1976]

Ohabolana1830 Dokodahy ririnina : amidy tsy lafo voamena , avela mandany mangahazo . [Rinara 1974 #1003]

Ohabolana2304 Harena avalan-drano sahala amin' ny vola amidy savony . [Rinara 1974 #1278]
Harena mivalan-drano , tahaka ny vola amidy savony. [Cousins 1871 #1035, Nicol 1935 #246]
Harena mivalan-drano , tahaky ny vola amidy savony . [Veyrières 1913 #2364]
Dikanteny frantsay Argent jeté à l' eau, c' est comme l' argent qui sert à acheter le savon. [Veyrières 1913 #2364]
Richesse jetée à l’eau, comme l’argent donné pour acheter du savon. [Nicol 1935 #246]

Ohabolana3367 Malahelo tsy ananan' olom-bola , ka tsy azo amidy maina . [Rinara 1974]
Malahelo tsy ananan’ olon-trosa , ka tsy azo amidy maina. [Cousins 1871 #1453]

Ohabolana3403 Mamantan-trano vita , hoatry ny andevolahy namidy . [Veyrières 1913 #561]
Mamantan-trano vita , ohatra ny andevolahy namidy . [Cousins 1871]
Dikanteny frantsay Trouver une maison toute faite comme l' esclave qui a été vendu. [Veyrières 1913 #561]
Fanazavana frantsay Entreprendre sans difficulté. [Veyrières 1913 #561]

Ohabolana4139 Mifakofako kitay merika andro , ka mahatsiaro ny andevo namidy . [Veyrières 1913 #572, Cousins 1871 #1758]
Dikanteny frantsay Quand on ramasse des détritus pour allumer le feu par un temps de bruine, c' est alors qu' on se souvient de l' esclave qu'on a vendu. [Veyrières 1913 #572]
Fanazavana frantsay Le malheur fait souvenir des services passés. [Veyrières 1913 #572]

Ohabolana4694 Na dia eran' ny akotry iray aza, tsy azo amidy amin' ny firenena hafa ny taniko, fa amin' ny oloko ihany no azo amidy . [Veyrières 1913 #296]
Na dia tsivalan-dia aza, tsy azo amidy amin' ny firenena hafa ny taniko, fa amin' ny oloko ihany no azo amidy . [Veyrières 1913 #296]
Dikanteny frantsay Ma terre ne peut pas être cédée aux étrangers, pas même la dimension d' un grain de riz ou la longueur d' un pied ; elle ne peut être vendue qu' à mes sujets. [Veyrières 1913 #296]
Fanazavana frantsay Paroles prononcées par les divers souverains de l' Imerina pour refuser aux étrangers le droit d'acquérir la terre ; on les employait pour signifier tout refus de terrain. [Veyrières 1913 #296]

Ohabolana4919 Ny anankiray natao hoe andevo namidy "; ny anankiray natao hoe "nifindra fihinana "; ary ny anankiray natao hoe "andevo tsy fiompy"; ary ny anankiray natao hoe "andevon- -drazana ". [Houlder 1895]
Dikanteny frantsay L’un s’appelait un "esclave vendu" (on n’avait plus de droits sur lui); d’un autre on disait qu’il avait seulement "changé de table" (ayant été vendu à un ami); un troisième était un esclave que "l’on ne garde pas" (étant de trop mauvais caractère); enfin, un quatrième était "un esclave hérité des ancêtres" (c' était le meilleur, il faisait presque partie de la famille, ses parents y ayant été avant lui). [Houlder 1895]

Ohabolana4937 Ny andevo : sompatra , tsy miasa izy, rahefa mahay valiha , dia amidy . [Veyrières 1913 #579]
Dikanteny frantsay L'esclave devient volontaire et paresseux quand il sait jouer de la guitare, et il faut le vendre. [Veyrières 1913 #579]
Fanazavana frantsay Se disait des esclaves volontaires et paresseux. [Veyrières 1913 #579]

Ohabolana5771 Notodian' Imainty namidy hianao, ka sendra an' Imena alain-tsy niteraka . [Rinara 1974 #2815]
Notodin’ Imainty namidy hianao, ka sendra any Imena alain-tsy niteraka . [Cousins 1871 #2118]
Notodin' Imainty namidy hianao, ka sendra an' Imena alain-tsy niteraka . [Veyrières 1913 #2733]
Dikanteny frantsay La vache noire que vous avez vendue se venge, aussi êtes-vous tombé sur une vache rouge qui par une évidente destinée est stérile. [Veyrières 1913 #2733]
Fanazavana frantsay Se disait des gens qui ne gagnent pas au change. [Veyrières 1913 #2733]

Ohabolana5783 Ohatra an' Ikotobe nenti-nivarotra : hamidy ve ? ka eny ; havela ve ? ka eny. [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Agir comme Ikotobe, compagnon de celui qui vend : il lui demande s' il faut céder à ce prix, et Ikotobe répond : oui ; il lui demande s' il faut attendre un prix plus élevé, et il lui répond : oui. [Veyrières 1913 #4382]
Fanazavana frantsay Se disait de ceux qui acceptent tout. [Veyrières 1913 #4382]

Ohabolana5861 Omby namidy tsy any ny tena . [Cousins 1871 #2555]
Omby namidy tsy an' ny tena . [Houlder 1895 #1199, Rinara 1974 #3441]
Omby namidy tsy an' ny tena , zanaka nampanambadian-dasan' olona . [Veyrières 1913 #1322]
Dikanteny frantsay Boeuf qu' on a vendu, on ne l' a plus ; fille qu' on a donnée en mariage, le mari l' a prise et on ne l' a plus. [Veyrières 1913]
Un bœuf que vous avez vendu ne vous appartient plus. [Houlder 1895 #1199]

Ohabolana7151 Toy ny ondrilahy diso ketsa , ka tsy mifanendrihendry amin' izay vidiny niheverana azy nony namidy . [Rinara 1974 #4311]

Ohabolana7440 Tsy atakalo , tsy amidy resy , toa zana- drazana. [Rinara 1974 #4480]
Tsy atakalo , tsy amidy resy , toy ny andevon- -drazana . [Houlder 1895 #1556, Veyrières 1913 #594, Cousins 1871 #3338]
Dikanteny frantsay C'est comme les esclaves de la famille : on ne les change pas, on ne les vend pas. [Veyrières 1913 #594]
Qu' on ne veut ni échanger ni vendre à perte, comme un esclave hérité. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Il faut garder précieusement ce que les ancêtres ont laissé, et aussi amasser en vue de l' avenir. [Veyrières 1913 #594]
Un esclave né et élevé dans la famille était beaucoup plus apprécié qu' un esclave acheté. [Houlder 1895]

Ohabolana7526 Tsy mahafoy kirobo hamidy gadra , ka very (an-devon ) telo-polo . [Cousins 1871 #3363, Nicol 1935 #99]
Tsy mahafoy kirobo hamidy gadra , ka very telopolo . [Rinara 1974 #4509, Houlder 1895]
Tsy mety raha tsy mahafoy kirobo hamidy gadra , ka very andevon- telopolo . [Veyrières 1913 #2337]
Tsy mety raha tsy mahafoy sasanangy hamidy gadra , ka hamoy telopolo . [Veyrières 1913 #2337]
Dikanteny frantsay Il ne convient pas, pour économiser l' achat de fers de trente-trois sous, ou vingt-cinq sous, de perdre un esclave de trente piastres. [Veyrières 1913 #2337]
Ne pas oser sacrifier 1 fr. 20 pour l’achat d’une chaîne et perdre ainsi un esclave de 30 piastres. [Nicol 1935]
Ne pas vouloir dépenser un "kirobo" ( - 1 fr. 25) pour acheter une chaîne, et perdre ensuite trente piastres (150 frs.). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce proverbe se disait de ceux qui ne voulant pas faire une petite dépense utile, perdent beaucoup plus ; l' esclave que le maître n' enchaîne pas est exposé à s' enfuir. [Veyrières 1913 #2337]
Cette dernière somme représentait le prix moyen d' un esclave. On attachait souvent avec une chaîne un esclave qu' on venait d' acheter, cela pour l'empêcher de s' échapper; celui qui, faute d'une chaîne, ne le faisait pas, courait le risque de le voir s' enfuir. [Houlder 1895]

Ohabolana7527 Tsy mahafoy lasiray hamidy takotra ka manta vary . [Rajemisa 1985]
Tsy mahafoy ny hamidy takotra , ka sendra ny manta mohaka . [Rinara 1974 #4510]
Tsy mahafoy vola hamidy takotra , ka manta vary . [Houlder 1895 #607, Veyrières 1913 #2334]
Fanazavana malagasy Tsy mahafoy zavatra kely toy inona, ka very soa lehibe nety ho azo tamin' io. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Celui qui ne veut pas dépenser de l' argent pour acheter un couvercle de marmite mange du riz mal cuit. [Veyrières 1913 #2334]
Qui ne veut pas dépenser de l' argent pour acheter un couvercle de marmite, mange du riz mal cuit. [Houlder 1895]

Ohabolana7533 Tsy mahalala izay varavaran-kodiavina , hoatry ny akoho amidy ao an-tsena. [Veyrières 1913 #2047]
Tsy mahalala izay varavaran-kodiavina ohatra ny akoho amidy ao an-tsena. [Houlder 1895]
Tsy mahalala varavaran-kodiana , toy ny akoho vao novidiana teny an-tsena. [Rinara 1974 #4513]
Dikanteny frantsay Celui qui ne sait pas par quelle porte il entrera, est comme la poule à vendre sur le marché. [Veyrières 1913 #2047]
Qui ne sait pas par quelle porte il entrera, comme une poule sur le marché. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Elle ne sait pas qui l' achètera ni, par conséquent, chez qui elle ira. [Houlder 1895]
La poule ne sait pas qui l'achètera ni où elle ira. . [Veyrières 1913 #2047]

Ohabolana7870 Tsy raharahan-dRainilemiza izay mpanompo jamba , fa ny mahiratra aza namidiny . [Rinara 1974 #4785]

Ohabolana8058 Varidimiventy namidy takotra , ka varo-maty mandrakizay. [Rinara 1974 #4860]
Varidimiventy namidy takotra : varo-maty mandrakizay. [Cousins 1871 #3624]

Ohabolana8059 Varidimiventy namidy trafonokena . [Rajemisa 1985]
Varidimiventy namidy vozon-kena . [Rajemisa 1985]
Varidimiventy namidy vozon-kena : kely ihany fa misavily any am-bozony. [Rinara 1974 #4861]
Varidimiventy namidy vozon-kena : kely ihany fa misavily any an-katony . [Houlder 1895 #1365, Cousins 1871]
Fanazavana malagasy Kely ihany fa misavily any an-katony; kely ihany fa lasana ambony: ilazana zavatra kely jerena toa tsy inona, nefa nahazoana na nahavitana zava-dehibe. [Rajemisa 1985]
Dikanteny frantsay Pour un sou de viande du cou: ce n' est qu' un petit morceau, mais il se balance sur la nuque (du bœuf, quand il est vivant). [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ce morceau occupe une position proéminente. [Houlder 1895]

Ohabolana8061 Varifitoventy namidy ringitra : ny an' ny tena ihany ka mampizihitra . [Veyrières 1913]
Variteloventy namidy ringitra : ny any ny tena ihany ka mampizihitra . [Cousins 1871]
Variteloventy namidy ringitra : ny an' ny tena ihany ka mampizihitra . [Veyrières 1913]
Dikanteny frantsay Avec un sou, on a acheté une mauvaise patate : c' est avec son propre qu'on se gonfle le ventre. [Veyrières 1913 #4414]
Fanazavana frantsay Quand on achète, il faut acheter quelque chose de bon. L' amour effréné de l' argent entraîne l' usure. On prêtait à la semaine, à des taux exorbitants : le taux s' est parfois élevé à plus de 200 % pour une année ; il était ordinairement de 100 % ; c' était la ruine inévitable pour l' emprunteur. L' insolvabilité était une cause d' esclavage. [Veyrières 1913 #4414]

Ohabolana8326 Vomanga an-kady : amidy vola tsy lafo, atakalo vary tsy foy. [Houlder 1895 #640]
Dikanteny frantsay Des patates ayant poussé dans un fossé: si on veut les vendre pour de l' argent, on ne trouve pas d' acquéreur, et quant à les échanger contre du riz, on ne peut s' en séparer. [Houlder 1895]
Fanazavana frantsay Ces patates venant d' un fossé sont grosses mais de mauvaise qualité. Ce proverbe s' applique à tout ce dont on ne sait que faire, et qui vous embarrasse. [Houlder 1895]

Ohabolana8399 Zanaka ampanambadiana lasan' olona , omby namidy tsy an' ny tena . [Veyrières 1913 #1250]
Zanaka nampanambadiana lasan' olona . [Rinara 1974 #5080]
Dikanteny frantsay Jeune fille qu' on donne en mariage : elle est prise par son mari, et c' est comme un boeuf vendu qui ne vous appartient plus. [Veyrières 1913]
Fanazavana frantsay Paroles dites à la jeune fille qui quitte la maison paternelle pour aller avec son mari. [Veyrières 1913 #1250]

Ohabolana8426 Zavatra amidy tsy azo tsanganan-kiady . [Rinara 1974 #5087, Cousins 1871 #3771]

Fizahan-teny